Un spectacle déplorable 17


Par Jean-Marie Pieri


TRIBUNE - copie

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

LOGO OBS

puppet-1004573_640

  Un spectacle déplorable 17  

Par Jean-Marie Pieri

Chapitre 17

LA VALSE DES CRETINS

Quelle nouveauté cette Saint-Valentin 2016 des politiques énamourés d’eux-même, ce remaniement merveilleux d’un gouvernement qui essore les talents plus blanc que blanc nous laisse sans voix, la machine à laver les taches (avec ou sans accent circonflexe?) fonctionne à pleins tambours!
Un zeste de vertitude s’imposait au manège des apparences, quelle gratitude dans ce loto-bobo pour ringards mal-placés, les remords de conscience aussi, mais rien ne vaut un bon maroquin bien juteux, même si c’est un strapontin de service, ça rapporte son pesant de ducats et le cumul aussi, vive la gamelle écolo!
C’est pas fini: entre les flons-flons et les trompettes on admire le retour du grand blond aux affaires en remplacement de l’ectoplasme, amoureux de son nombril, amoureux de son profil aquilin dans les vitrines, comment résister aux fastes de la république, l’or des palais chasse tous les scrupules: fantasme ou phantasme allez savoir j’opte pour nénuphar!
Les autres sont maintenus en fonction dans leur ensemble si imparfait soit-il : l’agriculture oui (tout va bien un coup de menton aux manants et hop ça roule), la culture que nenni (pas satisfaisant le petit bouquet de fleurs fanées remplacé) le travail et son chômage en voie d’inversion, on attend un grand feu d’artifice (des artifices) pour un demain qui (dé)chante, la santé ça va? Bof, allo docteur c’est la noiraude: « j’ai la rate qui s’dilate »… (de rire).
Le panorama ne serait pas complet si on oubliait de mentionner les vieilles lunes poussives du social-radicalisme que l’on ressort des cartons d’emballage poussièreux pour célébrer le renouveau, honneur aux anciens qui prônent la sagesse et la vertu!
Bref, la pilule rose est dure à avaler pour le peuple assommé de taxes, d’impôts, de règlements absurdes (voir les délicieuses caricatures socialo-communistes sur le sujet de l’exploitation de l’homme par l’homme par l’abominable capitalisme), en fait on ne sait plus qui est quoi et à quel saint laïque se vouer dans la vénérable confrérie des socialistes disparus.
Heureusement il y a findus, pardon immodium, même si risque de constipation récurrente chez des politiques bouchés à l’émeri qui se soucient du transfert d’autrui comme de leur première culotte (poche?), mais c’est une histoire de fond(s) ou de fondement!
Faisons fi de l’idéologie agressive des extrêmes qui se rejoignent dans leurs méthodes si préjudiciables et hostiles au bon sens; ils présentent tous un schéma de fonctionnement identique: soit groupuscules violents, sectes de bric et de broc, soit tribune de foire le populisme est une maladie loin d’être infantile, une tentation suicidaire qui reste imperméable à la raison!
En ce qui concerne l’opposition républicaine dont la vocation est de s’opposer démocratiquement on ne sait pas trop comment elle fonctionne, ni ce à quoi elle s’oppose réellement. Elle offre un exemple pitoyable de faiblesse, tableau de divisions et de luttes internes, la cacophonie de droite ressemble étrangement aux incohérences de la gauche d’où désarroi, trouble et confusion des genres!
Le bal des prétendants à l’alternance suscite raillerie et mécontentement du peuple n’accepte plus d’être représenté par une oligarchie déconnectée et égoïste, le citoyen avisé souhaite une société juste et impartiale et la défense honnête de ses intérêts vitaux et non la poursuite d’un maquignonnage des copains et des coquins!
On ne peut rénover la politique avec des vieillards cacochymes, enkystés dans le circuit depuis des lustres, ces profiteurs de la bonté publique élus et cumulards impénitents (Sénat, Assemblée Nationale) doivent partir et céder la place si prestigieuse soit-elle! Assez de ces frelons haïssables qui pillent l’institution!
Le souffle de la démocratie se perd dans les sables du désert, triste illusion ou mirage offerts en pâture. Parodie de l’exécutif cynique, manipulation politicienne, népotisme et traffic d’influence; la prétention et l’arrogance d’une élite auto-proclamée rappellent le cauchemar des pays totalitaires corrompus qui occultent la raison et l’idée de progrès, ces imposteurs détournent tous les pouvoirs à leur profit exclusif, prétextent de servir l’Etat tout en n’oubliant jamais de se servir!

La valse des crétins se poursuit dans la plus parfaite indifférence!
A suivre

Jean-Marie Pieri

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

   SUIVEZ ! PARTAGEZ !   

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Soutenir l’Observatoire du MENSONGE ce n’est pas cher, cela ne rapporte rien… Sauf le plaisir de l’avoir fait et de nous lire !

Vous pouvez acheter le livre « Les contes de l’étable » sur AMAZON

Cliquez sur le nom AMAZON ou ICI

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
JM Pieri pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Retrouvez tous nos articles sur Facebook en cliquant ICI

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

L’article à lire absolument :

La connaissance

L’Observatoire du MENSONGE est un site d’opposition qui ne perçoit aucune aide. Vous pouvez donc faire un geste pour que l’Observatoire garde son indépendance. Merci !

Cliquez juste sur le logo ci-dessous et laissez-vous guider sur notre plate forme totalement sécurisée

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays

et suivi par + 150.000 LECTEURS !

Avec 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE:

Cliquez ICI

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Publicités

2 réflexions sur “Un spectacle déplorable 17

  1. Un grand bravo pour ces vérités moult fois répétées par à peu près l’ensemble d’entre nous. Mais aussi bravo pour l’humour avec lequel ces vérités sont énoncées et qui nous ferait presque oublier le choc de l’iceberg sur le radeau de la « merduse » élyséenne sur lequel viennent d’embarquer 6 nouveaux opportunistes et un endormi, conduit par le mousse moi, je …, qui va le précipiter dans les tréfonds d’une faillite annoncée.

    J'aime

  2. Gérard COUTANT

    Voilà Quatre lignes qui en dit long sur la politique actuelle, de la droite dite d’opposition, oh combien véridique lisons ensemble:
    « En ce qui concerne l’opposition républicaine dont la vocation est de s’opposer démocratiquement on ne sait pas trop comment elle fonctionne, ni ce à quoi elle s’oppose réellement. Elle offre un exemple pitoyable de faiblesse, tableau de divisions et de luttes internes, la cacophonie de droite ressemble étrangement aux incohérences de la gauche d’où désarroi, trouble et confusion des genres! » C’est aussi prendre les électeurs de droite pour des Cons !!!
    Merci de l’avoir écrit sans aucun zigzag. Bravo Jean-Marie Pieri.

    Pour la gauche socialiste il n’en demeure pas moins, en effet suite au remaniement le mitterrandien Jean Glavany confie ainsi ses doutes « sur la méthode » choisie par François Hollande. « Il y a comme un parfum délétère de IVe République qui me laisse un sentiment de malaise profond. (…)
    Oui Glavany tu as raison nous sommes dans une IVe République, ou tout au moins une République bananière, sinon la Ripoux-Blique De Hollandie…

    L’intervention de hollande aux 20h de TF1 et France 2, c’était « l’exercice solitaire du pouvoir. Comme s’il nous disait: je fais ce que je veux et je vous emmerde ».
    Comme si nous ne le savions pas…
    Aucun politique n’a eu le courage depuis 20 ans de prendre les bonnes décisions, alors que tous savent ce qu’il faut faire. Et que tous ont reculé devant des réformes indispensables qui auraient pu leur coûter 3 points dans les sondages. Depuis , tous sont sur les plateaux de télévision, appelant au sursaut républicain. Ils s’aperçoivent qu’ils ont gâché un bien précieux, le pouvoir. Le pouvoir n’ayant de valeur qu’en fonction de ce que l’on en fait.

    QUE LA DROITE ARRETE DE FLIRTER AVEC LA GAUCHE, LES FRANÇAIS EN ONT MARRE DE CETTE CONNIVENCE ! MAIS AUSSI ARRETONS CES MEDIAS, GRASSEMENT SUBVENTIONNES…

    J’aime aussi cette citation d’Alexandre Goldfarb sur les dix commandements des politiques :
    1. les politiques ne nous écoutent pas,
    2. les politiques sont méprisants,
    3. les politiques ne savent que créer des lois contraignantes ou jamais appliquées,
    4. les politiques ne s’occupent sitôt élus que de leur réélection,
    5. les politiques créent à outrance des taxes et des impôts,
    6. les politiques nous ôtent le pouvoir d’achat,
    7. les politiques sont incapables de créer de l’emploi,
    8. les politiques sont mous et laissent tout faire,
    9. les politiques n’ont pas de vision,
    10. et le pire les politiques réduisent notre liberté !
    DONC LES « VALEURS DE LA REPUBLIQUE » : UNE SUPERCHERIE

    «Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles.»
    citation de Edward Snowden

    J'aime

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s