Le Général et Le Pasteur


Par François CELIER

Invité à la fête de la courtoisie (manifestation organisée par Radio Courtoisie) qui se déroulera à Paris, à lEspace Champerret, dimanche 12 juin 2016
je serai présent et dédicacerai mon essai « Devoir d’expression d’un citoyen (pas) ordinaire ».
Général Antoine Martinez

TRIBUNE

Une rencontre inattendue qui rend réel l’impossible…

Le Général et Le Pasteur (1)

Fini le temps où des armées conventionnelles s’affrontaient face à face.
Les conflits actuels qui ont lieu sur l’Euro-Afrique sont planifiés et perpétrés par une Croisade islamique jaillissant du coeur de l’Oumma contemporaine.
La menace est réelle et le regain de ce jihad, par l’horreur de ses massacres, parvient à créer un chaos qui lui est propice par les peurs ancestrales qu’il réveille.
Ces guérillas sanglantes présentent des aspects asymétriques auxquelles l’Europe doit s’adapter. La nécessité de créer des « outils » de résistance s’impose pour les 28 nations de l’Union Européenne afin de contrer des hordes d’assaillants venus du Moyen-Orient.
Elles doivent s’y opposer « avant » que n’éclatent des guerres civiles par effet domino, suivies de confrontations armées qui embraseront le monde.
Outre des enchainements d’attentats meurtriers, croissants en puissance destructrice, caractérisés par des scènes de guérillas urbaines dans lesquelles des milliers de militants jihadistes infiltrés au sein de populations qui leur serviront d’otages et de boucliers humains.
Ces tactiques militaires sont le quotidien des « printemps arabes » et mille autres attaques islamistes de part le monde. Faute d’une lecture adéquate de cette réalité, faute d’anticiper sa dangerosité et faute patente de courage des Autorités, n’osant pas nominer précisément les agresseurs, ni affronter la montée d’un Islam conquérant. Celui-ci ayant déjà pris ses positions sur tous les territoires et villes convoitées.
Vieux réflexe atavique des razzias mahométanes.

Par ailleurs, les routards et trublions politiciens, engluées de mercantilisme électoraliste, se détournent de toute initiative guerrière. Les réactions de défense et d’actions (circonspectes) de « maintien de l’ordre » sont inadéquates et démontrent leur pusillanimité inavouée. Conséquemment, les forces de l’ordre qui n’ignorent pas combien leurs adversaires islamistes et anarcho-gauchistes ne respectent que la force, seraient capables d’intervenir vigoureusement. Or, elles en sont empêchées et plus ou moins verrouillées: Pas de vagues ! Mer d’huile ! Gare à la gamelle…
L’Union Européenne s’est donc livrée aux tueurs jihadistes (14 siècles d’expériences) et aux vieilles lunes marxistes incrustées dans l’esprit des fonctionnaires bruxellois. Parallèlement aux médias généralistes, asservis aux ordres des pouvoirs en places, et de quelques dizaines de richissimes mondialistes, des informations crédibles s’échappent néanmoins, se recoupent, circulent en temps réel sur Internet et révèlent que d’innombrables citoyens indigènes s’y expriment avec alarme et profonde inquiétude sur l’avenir de leurs enfants. Ils diagnostiquent les maux et dépressions dont souffrent les nations européennes dans lesquelles 350 millions de citoyens indigènes résident plutôt bien que mal. Bien qu’énoncées prudemment (police de la pensée inique oblige), ils témoignent que l’esprit d’une révolution populaire souffle dans l’air et les esprits, avec ses dramatiques corollaires de guerres civiles anarchiques et meurtrières. Le meilleur recours serait l’émergence de nouvelles classes politiques et d’hommes et femmes s’illustrant de vaillance patriotique.
Parmi de nombreux partisans déterminés à réagir, je remarquais qu’une certaine complémentarité de pensée avec un Général 2s, insoumis, m’interpellait par ses prises de positions. Depuis nombre d’années, il se tenait en stand by, tout en écrivant livres et articles. Or, disposant de tribunes de chroniqueurs sur des sites Web pour une opposition constructive, nos écrits respectifs montraient que nous souhaitions être « entendus ». Ce constat m’incita à écrire cet article.

Capture d’écran 2015-10-03 à 00.29.09Le Général
« La fonction du Chef de l’Etat et des armées n’est-elle pas d’assurer la première de ses missions régaliennes, c’est-à-dire la défense de son territoire, la protection de la nation et de ses intérêts ?
Comment se peut-il qu’un général en 2ème section rompe son devoir de réserve si ce n’est par sens de l’honneur qui transcende celui des Autorités défaillantes.
C’est la raison pour laquelle il dénonce la politique conduite dans la gestion de la crise migratoire notamment à Calais conduisant nos dirigeants à accepter la présence illégale de milliers de clandestins sur notre sol, bafouant ainsi l’état de droit qui régit pourtant notre démocratie et constitue l’un des piliers censé garantir l’intégrité du territoire ?
Par exemple, le fait de signaler les conditions humiliantes dans lesquelles le général Christian Piquemal a été arrêté à Calais le 6 février dernier constituerait-il une atteinte au devoir de réserve ?
Sa comparution devant le tribunal le 12 mai 2016 eut droit à un article intitulé
« Un autre officier de haut rang est menacé de sanctions ».
Comment pouvais-je me taire alors que la vérité des faits était à ce point bafouée.
Il y a aujourd’hui, incontestablement, un fossé qui s’est creusé et qui sépare l’approche des problèmes du monde, et par voie de conséquence du pays, entre le militaire et le politique dont les logiques et les horizons sont par nature différents. (Sic)

CelierLe Pasteur
J’ai lancé durant vingt ans sur l’océan spatial de l’internet de nombreuses bouteilles remplies de messages d’alerte et de mise en garde contre la Croisade islamiste qui allait déferler sur l’Europe et particulièrement sur la France, « vieille fille esseulée et désenchantée de l’Eglise ». Deux décennies durant j’ai crié au danger dans le brouhaha insouciant et consumériste des sociétés européennes. Délibérément, elles occultaient ou trahissaient leurs patrimoines historiques et culturels en se déracinant de l’Eternel judéo-chrétien. Erreur fatale. Je m’appliquais à réveiller leurs consciences à la grande folie de se priver de transcendance à laquelle notre nature foncière aspirait ! De même, j’aspirais à établir le contact avec des hommes et des femmes qui, çà et là, manifestaient le désir de se battre, pour préserver l’avenir de leurs enfants, de leurs maisons, de leurs pays en voie d’asservissement mahométan.
La somme d’observations et de témoignages attestés firent que la vision d’une « Armée de l’Ombre » s’imposa à mon esprit.

En pensée, je voyais cette « Armée de l’Ombre » suppléer discrètement mais avec efficience, aux forces françaises des armées de terre, des mers et des airs.
Elle se traduisait charnellement par un grand nombre de patriotes de foi judéo-chrétienne et de laïcs agnostiques recherchant un moyen de sauver la France, en la guérissant de ses maux suicidaires et des périls qui s’amassaient devant elle.
Apparemment distincts, ces deux groupes de résistants en gestation, ont des compétences multiples qu’il conviendrait d’unifier. Disséminée sur tout l’hexagone et dans les îles, l’Armée de l’Ombre, constituée de nombreux patriotes, serait d’un appoint très utile aux forces militaro-policières de maintien de l’ordre.
En mémoire des résistants du passé, elle représenterait un soutien opérationnel souple, mobile et efficace auprès des édiles qui l’appèleraient à la rescousse.

Cette armée de volontaires se formerait d’une multitude d’unités réduites et de centuries régionales, actives dans le renseignent et combattives en toute opportunité.
Après avoir accepté de remiser au « vestiaire » leurs idéologies personnelles et avoir déclaré une conscription civile volontaire, chaque résistant devra s’initier à des techniques d’un nouveau type dans le but de dérouter et débouter l’adversaire.
Son entrainement se ferait en groupes informels dirigés par des hommes d’expérience. Quelques stages intensifs pourraient suffire. Ces « civils supplétifs » seront alors reconnus aptes à entrer dans les rangs de commandos spécifiques et de centuries, jusqu’à former des divisions territoriales. Supervisés par un QG invisible et mobile, ces conscrits-patriotes, seraient ensuite répartit en unités cloisonnées.
Selon les circonstances et une stratégie globale, les nouveaux venus deviendraient des chargés de missions dans des groupes spécialisées (renseignement et opérations diverses). Ils se relieront par des messagers adoptés à l’exemplaire discrétion des courtiers du monde des « diamantaires ».

Le Général
« Devant l’abandon par l’État de ses responsabilités régaliennes, les lois de la République n’étant pas respectées, le général Christian Piquemal s’est rendu sur place pour constater l’impuissance, le renoncement, voire la capitulation des pouvoirs publics face à la chienlit.
Pour la sauvegarde régalienne de la patrie, les hommes de devoir et d’honneur, doivent réapprendre à braver les interdits de « réserve » lorsque le péril du laxisme et de l’injustice de l’Etat la mettent en danger.
Beaucoup d’officiers de haut rang et de personnalités civiles en sont conscients, tels le Général de corps d’Armée Pierre Coursier (ancien gouverneur militaire de Lille), Général Jean du Verdier, Yvan Blot, ancien député du Nord-Pas-de-Calais, Nicolas Stoquer, Secrétaire de la Conférence France Armée (2)
…les combats contre l’Islam au cour de l’Histoire sont toujours en mémoire, tels que les batailles de Lépante (1571), le siège de Vienne (1683), le refoulement des Turcs des Balkans aux XVIIIème et XIXème siècles, tous illustrent la marque d’un antagonisme profond dans la relation Europe-Turquie, par exemple.
Ces adversaires qui furent vaincus ont pour successeurs revanchards les djihadistes d’aujourd’hui, tels que les Daesch, Al Qaïda, Boko Aram, Al-Nosra, Ahrar-al-Sham, Ghouraba-al-Sham, Fatah-al-Islam et autres assassins de mêmes engeances…

Le Pasteur
Des unités d’éléments opérationnels, munis de renseignements précis, se disperseront en milieux urbains, sur les côtes maritimes ou les campagnes puis, chaque mission accomplie, se déplaceront furtivement pour se fondre dans la nuit. Aptes à opérer en tous temps et lieux, ces groupes disparaîtront anonymement dans n’importe quel environnement « comme des fourmis noires sur une terre noire ». Concernant les éléments ayant une foi spirituelle pour des actes concrets (tels des disciples familiarisés par l’enseignement des guerres bibliques), ils seront au fait de certains combats contre des entités immatérielles et invisibles… Cela nécessite une connaissance de ce qui se passe « hors cadre visuel », ce qui peut se constater après-coups par des « retombées » meurtrières.

Selon les guerres de l’Eternel, un disciple-soldat doit « utiliser toute l’armure et les armes que Dieu met à disposition afin qu’il puisse résister aux manoeuvres trompeuses de l’adversaire… Car il ne lutte pas seulement contre des forces spirituelles maléfiques dans les lieux célestes (en l’occurrence des jihadistes animés de haine irrationnelle à l’encontre les judéo-chrétiens notamment).
C’est pourquoi prenez avec vous chacune des armes que Dieu vous donne, afin qu’au jour mauvais vous puissiez résister, et tenir ferme après avoir gagné la bataille.
Tenez donc ferme ! Ayez autour de la taille la vérité pour ceinture, revêtez-vous de la justice comme cuirasse… Ayez constamment avec vous le bouclier de la foi avec lequel vous pourrez éteindre toutes les flèches enflammées du Malin.
Et prenez avec vous le casque de la délivrance et l’épée de l’Esprit qui est la Parole de Dieu » Eph. 6:12-17
Cette information militaro-spirituelle relève d’un aspect méconnu de la guerre. Certes, elle s’identifie comme telle pour des judéo-chrétiens dont la foi est aguerrie; mais elle concerne tout autant des laïcs incroyants, conscient d’avoir une bonne raison de justice et d’amour pour la défense de leur pays.
Les Croisades de jadis avaient pour but initial de délivrer des centaines de milliers de captifs chrétiens des bagnes et des marchés aux esclaves des arabes qui en faisaient commerce à une échelle inimaginable. Aujourd’hui encore, une parole biblique nous exhorte à croire ce que l’Eternel nous dit: « Je vous ai donné le pouvoir de marcher contre tous vos ennemis ». Et c’est ce que je crois.

François CELIER

Pasteur iconoclaste
*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur ***
A Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.
(1) – Le Général. Sens du Devoir, des valeurs et de l’honneur. Inbâillonnable.
– Le Pasteur. Disciple de Jésus-le-juif. Anti religiolâtre et Sioniste de coeur.
(2) Note du Pasteur: « Y compris les Généraux: Bertrand Soubelet, Vincent Desportes, Didier Tauzin, Antoine-Roch Albaladéjo, Benoît Darysans,
ou encore des colonels tels Michel Goya ou Nicolas Blériot qui montrent que la Grande Muette n’est plus d’une totale mutité ».

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

SUIVEZ ! PARTAGEZ !

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
François CELIER pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

L’Observatoire du MENSONGE est un site d’opposition qui ne perçoit aucune aide. Vous voulez soutenir notre action ? C’est simple devenez gratuitement SUIVEUR du site : pour cela cliquez en haut à droite du site sur la case SUIVRE et laissez-vous guider…
Vous pouvez aussi nous aider en faisant un don : cliquez juste sur le coeur ci-dessous (notre plate forme est totalement sécurisée). MERCI !

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 180.000 LECTEURS ! + 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

 

Publicités

5 réflexions sur “Le Général et Le Pasteur

  1. Ping : Grande est la colère du peuple – Observatoire du MENSONGE

  2. Gérard COUTANT

    La France souffre de l’absence de véritables chefs, la France est maltraitée par les partis politiques. Sans objectif clairement défini ni volonté ferme, une nation ne peut avancer, ni même se défendre. Les politiciens ne sont plus des chefs, au mieux ce sont de consciencieux fonctionnaires ou comptables, mais aucun ne sait diriger une équipe. Si Monsieur Alain Juppé s’exaspère vulgairement de l’intervention des officiers dans les affaires de l’Etat, qu’il soit bien conscient que c’est aussi son inaction qui les rend nécessaires.
    En attendant, il est de notre devoir de parler et d’alerter le peuple quant aux graves événements qui pourraient advenir à court terme.
    Général Didier TAUZIN

    J'aime

  3. Gérard COUTANT

    C’est un peu le monde à l’envers ! Nos militaires deviennent quelquefois plus cultivés et plus réfléchis que nos politiques. Qui s’en plaindra ?

    J'aime

  4. Gérard COUTANT

    Ce sont justement les politiciens responsables de cette situation qui devraient s’astreindre eux-mêmes à un devoir de réserve, plutôt que de s’accrocher au pouvoir et de donner leur avis sur tout. Leur parole n’est plus légitime !

    J'aime

  5. Janine

    Tout d’abord merci au Général Antoine Martinez et au Pasteur François Celier.
    Je suis étonnée que « personne » n’ait répondu à cet article, car c’est exactement le genre d’article que j’attend depuis très longtemps… autant dire que je suis pour à 100%!!!
    J’aime cette collaboration entre le Général et le Pasteur qui pour ma part, depuis que je vous lis séparément êtes faits pour de très bonnes choses ensemble!

    Je vais prendre beaucoup de retard sur l’Observatoire, car je suis prise tout le week end jusqu’à dimanche soir, des obligations pour deux associations… on va dire de consomm’acteurs… et je ne peux m’y soustraire…!.

    Bon week end,
    Bien à vous

    J'aime

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s