La sauce hollandaise, ça suffit !


Il ne reste plus qu’une gauche éclatée qui détruit la France

TRIBUNE

La sauce hollandaise, ça suffit !

Par Claude Picard

Dans le paysage politique français, à une époque pas très lointaine, nous avions eu, au gouvernement, une gauche plurielle qui regroupait toutes les formations politiques d’obédience socialo-marxiste, puis une tentative de gauche recomposée – alliance improbable d’un Parti communiste en déclin avec un Parti socialiste à la dérive et des Verts tiraillés par ses luttes intestines récurrentes – qui échoua lamentablement. Et maintenant, il ne nous reste plus qu’une gauche à la sauce hollandaise, complètement éclatée, dont l’élément emblématique, François Hollande, président « normal » de La République, par ses faux-fuyants et son apathie, désoriente la France et la mène au désastre.
François Hollande est le pire président que la Cinquième République ait connu. Terne, inaudible, ennuyeux et lassant, il est devenu le fantôme de la politique. Pourtant, au moment de sa victoire à la présidentielle, lui et son parti, détenaient tous les pouvoirs ; au gouvernement, au Sénat, dans les régions, les départements, les villes. Il avait toutes les manettes pour réaliser les grandes réformes qu’attendaient les Français. Complètement à côté de la plaque, il préféra légiférer sur des réformettes sociétales qui, pour la majorité de la population, ne changeaient rien. Évidemment, c’était à prévoir : depuis, il a perdu toutes les élections intermédiaires et n’a même plus la majorité à l’Assemblée nationale… Mais il est toujours là !
Jamais un président de la République n’a atteint un tel degré d’impopularité : entre 12 % et 14 %, selon les péripéties politiques. C’est tout simplement catastrophique pour son image, mais également pour l’image de la France dans le monde. Un tel désamour devrait interroger l’intéressé sur sa stratégie politique pour lui permettre de rebondir. Que nenni, il continue son bonhomme de chemin en radotant toujours les mêmes extravagances comme si de rien n’était ; droit dans ses bottes, sûr de lui et bravant « l’incompréhension » populaire. Comme un imbécile heureux, toujours dans le déni, il ne se sent responsable de rien : le chômage ? Il n’a « pas eu de bol »… Peut-être que sa boîte à outils n’était pas la bonne…
La gauche au pouvoir a toujours failli et trahi ses électeurs, ses sympathisants et tous les Français, mais celle à la sauce hollandaise n’a même pas eu le courage d’assumer sa gouvernance. Elle a reculé lâchement, pendant toute sa mandature – qui n’est malheureusement pas finie – devant tous les défis, qu’ils soient économiques, identitaires, sociétaux ou européens. Elle a aggravé tous les problèmes qui plombent le « vivre ensemble » et l’assimilation républicaine, avec de funestes théories et, entre autres, l’acceptation d’un communautarisme folklorique et arrogant, outrageusement provocateur, souvent violent, qui pollue nos villes et de nos campagnes. Sa responsabilité est totale dans le laxisme ambiant qui contamine tous les secteurs de la justice et de la sécurité. Et qui fait la part belle aux délinquants, islamistes compris, mais qui décourage et culpabilise toute vigilance citoyenne. Avec son idéologie inappropriée, gauchisante et sectaire, qui pervertit le raisonnement et qui empêche tout débat serein des idées, cette gauche a contribué à amplifier le désenchantement généralisé qui décourage les Français d’aller aux urnes. Seule, l’élection présidentielle reste encore capable de les mobiliser. La prochaine, qui aura lieu les 23 avril et 7 mai 2017, devrait être une bonne occasion, pour le peuple de France, d’en finir avec cette gauche qui a fait tant de mal à la République, à la démocratie, à la laïcité et au « vivre ensemble ».
Un grand coup de balai est absolument nécessaire, car il est grand temps de faire place nette, de porter de nouveaux espoirs et d’instaurer, enfin, un solide contrat social entre le peuple et son gouvernement. Pour que les Français soient, à nouveau, fiers de leur pays : la France !

Claude PICARD

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

LOGO OBSVous avez le droit de nous aider soit en nous suivant, en plus c’est gratuit, soit en faisant un don dès 1€ car Observatoire du MENSONGE est indépendant et a besoin de VOUS ! Cliquez juste sur le coeur :

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Claude Picard pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 180.000 LECTEURS ! + 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Publicités

4 comments

  1. Leçon à méditer…

    Hello,

    Prenez le temps d’aller jusqu’au bout, c’est une leçon pour tout un chacun.

    Il est dommage que le Pape, lui-même, n’ait pas livré ce message !

    Quant aux politiciens, il ne mâche pas ses mots ce Père jésuite.

    Cà démarre lentement, mais écoutez vraiment jusqu’au bout, car son message est tout aussi explicite dans la vie privée.

    Il est docteur en Psychologie !….

    J’adore « le langage du baiser » « Sauve ton identité, tu sauveras ta relation » dit il encore.

    C’est une leçon de vie, de courage, de confiance en soi et de fermeté qu’il donne avec raison à l’humanité.

    Les limites du devoir d’hospitalité …

    gloria.tv

    Le devoir d’hospitalité a des limites, sinon, ça s’appelle de la bêtise. Si le Seigneur nous a donné un cœur pour aimer, IL nous a donné une tête pour penser !

    gloria.tv/video/MFNRmadFRu15J68wG2SGjKFuh

    J'aime

  2. Je vous remercie de votre courrier. Prier et y ajouter la louange est très bien !

    Je me réjouis beaucoup de tout cela, qui est excellent. Je fais un peu de louange chaque matin.

    La république ne devrait plus en avoir que pour moins d’un an. Le roi annoncé par Marie, à Kérizinen, devrait arriver bientôt.

    Il faut se préparer et s’équiper. Nous nous préparons. Lorsque les grands massacres commenceront et avant – dès maintenant -, il faudra louer très fort le Seigneur et ne pas s’affliger, ni avoir peur, surtout pas.

    La sainte Justice de DIEU doit passer sur notre pays. Nous devrons la laisser se déployer. Dans un 2e temps, nous devrons entrer en action avec puissance.

    Je répète : il faut se préparer et s’équiper. Comprenne qui le peut.

    Très amicalement en JÉSUS et avec Lui pour la Victoire, qui est pour bientôt !

    Michel

    ________________________________

    J'aime

  3. c’est tellement vrai , malheureusement comment redresser ce qui a été laminé , en l’espace de si peu de temps ? il est vrai que l’on est plus attiré par le bas , qui nécessite moins d’efforts que par le haut ,et c’est donc même par cette  » énergie  » que nous devrons inverser la spirale , cette façon d’être , notre éducation , installée depuis quelques centaines d’années et en évolution constante , mise à mal en même pas une dizaine d’année !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s