La gauche déviante


Depuis quelques décennies, la gauche a abandonné son combat pour les classes populaires

TRIBUNE

La gauche déviante

Par Claude Picard

Depuis quelques décennies, la gauche a abandonné son combat pour les classes populaires – surtout les plus défavorisées – pour un engagement en faveur de tous les déviants. En fait, ce sont ceux-là qui l’ont toujours intéressé. Pendant un temps, son centre d’intérêt s’est porté sur les immigrés, mais ces nouveaux « damnés de la terre », qu’elle chouchoute toujours, n’est plus sa priorité : son nouveau credo s’adresse, maintenant, à tous les tordus, les tourmentés, les instables, les déséquilibrés, qui viennent de n’importe où, et qui sont en rupture avec notre société. Et qu’elle peut encore appâter en leur concoctant des lois sur-mesure ou des accommodements « raisonnables ». Pour en faire des héros atypiques. Car la gauche a toujours été fascinée par tout ce qui relève de l’anormalité et souvent de la psychanalyse. À son goût, la majorité des Français est probablement bien trop normale. Et, donc, banale et sans importance.
La gauche préfère un papa qui porte une robe parce qu’il faut à tout prix « déconstruire la complémentarité des sexes »… Pour elle, la théorie du genre est « l’allié principal de l’égalité », et le fameux livre « Papa porte une robe » destiné, à l’origine, pour des enfants de 3 à 5 ans, l’enchante, car « il permet d’aborder les questions de sexisme et d’homophobie, qui sont liées », par des associations qui interviennent, avec l’accord du Ministère de l’Éducation, dans les classes de quatrième et de terminale pour expliquer, entre autres, comment faire son « coming out »… Ce problème ne devrait-il pas être laissé, au cas par cas, s’ils en jugent l’utilité, aux infirmières, aux psychologues et aux médecins scolaires, plutôt qu’à des militants conditionnés ?
La gauche qui a aimé les immigrés jusqu’à en faire venir plus de 200 000 par an, adore aujourd’hui les migrants : ceux qui fuient des pays en guerre, soumis aux islamistes de Daesh. La majorité de ces migrants sont des hommes seuls, qui ont entre 18 et 30 ans ; ne seraient-ils pas plus utiles à combattre et à organiser la résistance dans leur pays ? Seraient-ils lâches et peureux ? Ces questions, la gauche ne se les pose pas. Pas plus que de savoir si parmi ces migrants, il n’y a pas un grand nombre d’infiltrés au service de la cause de Daesh. Pourtant, l’état islamiste a prévenu : des djihadistes kamikazes seront envoyés, dans toutes les vagues migratoires, pour perpétrer des attentats terroristes contre la civilisation occidentale. Mais la gauche ne veut pas savoir, tant elle préfère jouer la carte sentimentale de l’accueil aux réfugiés. Et les accueille très bien ! Mieux que ses pauvres qu’elle a toujours négligés impérialement.
La gauche excelle dans le manque de discernement, mais encore plus dans l’esbroufe et la posture. Tout est faux dans ses actions. Son amour des immigrés n’est dicté que par intérêt clientéliste : n’ayant pas la capacité de résister à la pression du grand patronat – qui profite d’une main-d’œuvre à bas coût – elle a toujours cherché à instrumentaliser l’immigration pour son profit électoral. Sa bienveillance à l’égard des petits trafiquants de banlieue, n’est dictée que par son souci d’acheter la paix sociale.
Sa sollicitude envers toutes les minorités, sexuelles ou autres, ne se comprend que quand on sait son désir, par idéologie internationaliste, de faire éclater la société traditionnelle, coupable à ses yeux, de toutes les inégalités.
Cependant, elle sait très bien qu’elle rejoint sur ce terrain, un système capitaliste mondialisé qui rêve d’imposer une marchandisation totale de toutes les ressources humaines, mêmes spirituelles…
La gauche, aujourd’hui déboussolée, ne sait plus très bien où elle va, mais elle y va ! Pleine de haine inassouvie envers le patriotisme qui relève la tête et qui la met face à ses contradictions, elle est capable de tout. Comme, par exemple, se faire hara-kiri, en entraînant toute la France dans le chaos et la chienlit. Avant qu’elle ne devienne dangereuse, il faut lui porter la dernière estocade et l’abattre définitivement. Pas en votant aux primaires de la droite ou de la gauche, qui ne présentent que des clones européistes et mondialistes, mais en réservant son vote pour l’élection présidentielle.
Là, enfin, on aura le choix entre une, qui présente un réel projet patriotique d’indépendance et de souveraineté nationale, et les autres, tous les autres, qui ne seront que les prolongateurs d’une politique molle à la sauce hollandaise.

Claude PICARD

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

LOGO OBSVous avez le droit de nous aider soit en nous suivant, en plus c’est gratuit, soit en faisant un don dès 1€ car Observatoire du MENSONGE est indépendant et a besoin de VOUS ! Cliquez juste sur le coeur :

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Claude Picard pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Advertisements

3 réflexions sur “La gauche déviante

  1. Janine

    Maury et Anne-Marie ont dit tout ce qu’il y avait à dire…
    Le constat est douloureux et il ne reste qu’une seule et unique chose à faire :
    La révolte de tout un peuple uni contre des dictateurs au Pouvoir, qui ne désirent qu’une seule et unique chose : la mort du peuple, celle-ci est programmée, et celui qui dira le contraire, devra le prouver!!!
    il ne reste plus que deux questions :
    Quand est-ce que le peuple, l’Armée, la Gendarmerie et la Police s’unissent pour enferler toute cette Mafia qui a prouvé ce à quoi elle voulait aboutir?
    Car eux n’arrêteront pas!
    Sommes-nous capables de nous unir et de nous défendre contre ceux qui ont décidé que le peuple Français, blanc Chrétien, juifs et autre que musulman devait disparaître ???
    Bien à vous

  2. maury

    Merci Claude!! les gauchistes ont vraiment jurer de nous anéantir et de ruiner notre pays pour cela ils devraient être jugés!!

    La sécurité en France en 2016 : « Aux armes citoyens » hurlé par les forces de l’ordre
    Publié: 24 octobre 2016 dans Non classé
    Tags:effet Pompéi, forensic, gendarmerie, GIGN, je soutiens la police, militaire en colère, police municipale, policier manifestation, policiers en colère, RAID
    1
    Nadine TOUZEAU, profiler, citation

    Nadine TOUZEAU, profiler, citation

    En analysant une vidéo amateur faite devant l’hôpital Saint-Louis à Paris des victimes des voitures brûlées à Viry-Châtillon, j’ai entendu les timbres de voix, surtout lors des propos « Aux armes citoyens » de notre chant national « la Marseillaise » indiquant un point de non-retour qui m’en a inspiré la citation jointe.

    Pour beaucoup, surtout celles et ceux ne se souciant pas des difficultés que rencontrent les forces de l’ordre depuis des années, ces mouvements de police dans la rue le soir sont des caprices !

    D’autres au contraire estiment que leur travail n’est plus de remplir les caisses de l’état ( et augmentant leur prime) en verbalisant les automobilistes ayant dépassé de 3 secondes le temps de stationnement de leur véhicule, ayant dépassé de 1 km/h la limitation de vitesse, ayant marqué un stop 2 secondes et pas 3, ayant passé son temps à chercher les radars par peur de perdre son permis de conduire qui lui permet d’emmener ses enfants à l’école, d’aller au travail, etc.

    Bref une répression contre le citoyen qui sied parfaitement en temps de … PAIX !

    Depuis les attaques terroristes subies en France en novembre 2015 (presque un an!), l’état considère que nous sommes en guerre contre le terrorisme qui n’est pas défini du reste. Ce qui implique que quasiment toutes les forces de l’ordre soient mobilisées pour assurer la sécurité sur le sol français. L’état d’urgence a été décrété, c’est à dire que, je cite Wikipédia : « L’état d’urgence est, en France, une situation spéciale, une forme d’état d’exception permettant aux autorités administratives (préfet, police) de prendre des mesures restreignant les libertés comme l’interdiction de la circulation ou la remise des armes à feu de certaines catégories. Les mesures les plus sévères sont les assignations à résidence, la fermeture de certains lieux, l’interdiction de manifester et les perquisitions de jour et de nuit. Ainsi, il dessaisit la justice de certaines de ses prérogatives. Contrairement à l’état de siège, il n’implique pas les forces armées. »

    Sans entrer dans des détails juridiques puisque ce sujet ne fait pas partie de mon expertise, je vous invite à réfléchir sur les propos qui autorisent une liberté d’action de par les autorités administratives pour appliquer la sécurité. L’exemple doit d’abord être donné en haut lieu ! Ce qui sur le terrain se traduit par des mobilisations et dépenses encore plus excessives afin de protéger certaines personnes politiques dont le chef de l’état français. Les réseaux sociaux alimentent assez des détails pour ne pas en être avisés.

    Qui plus est, cela oblige à appliquer des sanctions relatives aux faits commis, à donner les moyens aux forces de l’ordre afin de défendre le territoire, de soutenir ces forces de l’ordre en toute situation, de développer les nouvelles technologies, de s’entourer de nouveaux métiers, de créer des synergies entre les services, que la justice suive, etc.
    crs-jungle-de-calais-23-10-16

    Jungle de Calais CRS 23-10-16

    Au lieu de cela, les policiers en colère qui animent nos rues toutes les nuits depuis plusieurs jours, se lâchent et révèlent sur les réseaux sociaux leur manque de moyens en passant par leur véhicule détérioré et qui serait refusé au contrôle technique, à leur lieu de travail qu’un hôtel miteux n’envierait pas ! Sans occulter leur prime de travail de nuit et WE payés une poignée de centimes. Mais les caisses ont été vidées à d’autres fins !

    On s’attendait au feu de paille depuis des mois qui allait faire exploser le conflit larvé qui existe en France, une fronde sourde et puissante telle une coulée de lave que certains ont sous-estimé. C’est un effet Pompéi qui va arriver.

    Les policiers représentent avec courage le peuple français qui en a marre de ces injustices qu’un honnête commerçant qui se défend contre des voleurs aille en garde à vue, soit traduit en justice et écope de sursis avec une amende alors que le dit-voleur sera choyé et ressortira avec une peine très légère, pire même sera la victime puisqu’il aura été choqué qu’on lui tire dessus! Le policier tout comme le peuple français en ont marre qu’une fois que le procès verbal est tapé, certains délinquants franchissent la porte en faisant un bras d’honneur alors que la victime n’a pas encore séché ses larmes ! Le policier tout comme le peuple français en ont marre de voir que des élites françaises défendent des migrants ayant des infiltrés terroristes et tapent sur la tête des personnes qui veillent sur notre sécurité. Le policier et le peuple français en ont marre des mensonges alimentant la presse alors que le terrain est loin des propos orientés qu’une presse muselée doit informer ! Le policier comme le peuple français en ont marre de sortir et de se demander si lui ou ses proches vont rentrer chez eux entier ! Le policier tout comme le peuple français en ont marre de servir de cibles vivantes des « déséquilibrés » qui seront plus protégés que les vraies victimes. Les policiers tout comme le peuple français en ont marre que des pays prennent des mesures draconiennes et efficaces pour ne pas devenir un état qui accueille et épaule n’importe quel profil dangereux.

    Le peuple français a pour droit d’être protégé par l’état qui a le devoir de le faire en donnant les moyens nécessaires aux forces de l’ordre, notamment, en appliquant une justice exemplaire, non influençable, honnête.

    Les forces de l’ordre sont en ligne de mire et leur choix d’exercer leur beau métier, peu considéré, est avant tout pour défendre les leurs et leur patrie, pour que la justice soit appliquée et que la paix règne ! Aujourd’hui la seule justice est celle de la rue avec de nombreuses zones de non-droits où le moindre français doit se plier ou partir ! On parle de la jungle de Calais, mais la France entière est devenue une jungle. On a ouvert les robinets pour favoriser cette insécurité en laissant entrer des migrants sur notre territoire trop fragilisé en sécurité, en laissant des individus faire leur propagande, leur délit sans qu’ils ne soient concrètement inquiétés, pire, ils sont même protégés en haut lieu. On a fait croire que le terrorisme ne pouvait se combattre alors que des professionnels, dont je suis, peuvent au contraire faire du prédictif et appuyer les forces de l’ordre qui réclament ces métiers d’appuis depuis des années ! Mais au lieu de cela, on crée des morts sociales, on suicide des bons éléments, on invente des histoires pour endormir ou orienter le peuple, on blackliste les professionnels gênants, on les fait démissionner, on les rend dépressif… Ils n’en peuvent plus et pas uniquement en tant que flic, mais aussi en tant que parent, conjoint, ami, collègue de personnes qui sont à bout de vivre ce qui est contre nature.

    Des « élites » dans ce pays ont voulu changer la culture française. Appliquer des changements ne veut pas dire détruire les racines d’un peuple. Le chaos s’est développé et a fait exploser le conflit larvé qui va, par vagues incontrôlables, finir par détruire leurs maux avec fermeté. L’effet Pompéi.

    Vouloir imposer des éléments, doctrines, idées à un peuple déjà en souffrance en le dénaturant, c’est provoqué à coup sur une rébellion, quelle qu’en soit sa forme. La culture et nature qui fait qui nous sommes, demeurent, ou que vous viviez dans le monde. C’est plus ou moins fort selon les profils, mais destructurée, c’est ce qu’on peut appeler le mal du pays, la nostalgie, le fait de ne pas se sentir dans son élément. Point n’est besoin de vivre à l’étranger pour cela, le corps le ressent en situation. La France terrain vit cela depuis quelque temps et n’en peut plus par ce que l’insécurité existe après avoir vu un taux de chômage plus important que celui affiché, un favoritisme envers des personnes parfois peu recommandables, le manque de finance pour nourrir sa famille, le manque de moyen pour s’occuper de ses enfants et parents, l’absence de vision à long terme, la destruction de nombreuses racines, la valorisation d’éléments contraires à ses valeurs, des guerres incomprises, des discrédits non justifiés… L’insécurité naît obligatoirement de tout cela. Le peu de personnes qui en avaient avisé qui de droit, dont je suis, se sont vus traité d’illuminés, ont été écartés avec pertes et fracas, ont été blacklistés. Pour les intérêts de qui?

    Le peuple français se sent en déphasage avec sa nature, sa culture, ses racines transmises déjà dans le ventre de sa mère, ses valeurs, ses convictions, ses idéaux développés tout au long de sa vie. C’est comme casser une clé de voûte, un pilier central. L’Homme devient bancal et a besoin de trouver un soutien pour ne pas tomber.

    Quelle que soit la suite que ces manifestations donneront, l’effet Pompéi est enclenché depuis bien longtemps et tant qu’il n’explosera pas, cela grandira. Il y a plusieurs solutions pour stopper cela dont des radicales. La seule efficace que je préconise est de retirer le ver du fruit sans tarder.

    Les guerres intra-utérines, destinées à diviser et affaiblir notre sécurité entre métiers et services, doivent cesser. Je soutiens les policiers en colère ainsi que les forces de l’ordre.

    Nadine TOUZEAU
    Profiler, net-profiler, chercheur en comportement des cybercriminels

  3. La gauche à la haine du catholicisme et de la culture qui va avec . Elle n’a rien trouvé de mieux, que d’aller chercher des migrants musulmans en grand nombre , quitte à nous mettre en péril , car elle est aux premières loges ( si j’ose dire … ) pour etre bien au courant que de dangereux terroristes s’y infiltrent et que leur culture est incompatible avec la notre . Mais elle affirme le contraire , sans vergogne . Et ultra minoritaire dans le pays , ultra protégée à nos frais et n’habitant pas dans les quartiers chauds , elle ose , contre le peuple français qui y est majoritairement opposé , répandre la gangrène sur tout le territoire pour s’assurer que ce sera la chaos partout et qu’à la faveur de ce dernier et de la loi martiale que celui qui n’a pas eu de bol , pourrait décréter , elle pourrait nous damer le pion et s’accrocher au pouvoir coûte que coûte , telle une moule au rocher, in vitae eternam , en instaurant une dictature en bonne et due forme , à la faveur d’un ou deux attentats particulièrement odieux .

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s