Assistanat : voyage au pays des 1001 allocs (1/2)


Travailler moins… pour gagner plus

TRIBUNE

Assistanat : voyage au pays des 1001 allocs (1/2)

Par Christian Balboa

les-assistes-voyage-au-pays-des-1001-allocs
Illustration inspirée de la couverture de Valeurs actuelles
La semaine dernière, Valeurs actuelles publiait un grand dossier intitulé : « Profession : assisté !« . Dans ce dossier, j’ai retenu la partie dédiée aux multiples allocations qui ont fait de la France la paradis mondial de l’assistanat.
J’ai choisi de présenter ce chapitre en deux parties :
Travailler moins … pour gagner plus !
Le royaume de la fraude
Première partie : « Travailler moins … pour gagner plus !
Derrière la provocation de ce titre « Profession : assisté », se cache le vrai problème français ! L’écart de revenu entre une personne qui travaille et une autre qui vit des seules aides sociales est devenu si faible que la motivation à retrouver un travail est découragée.
Le tableau suivant compare les revenus d’un couple avec deux enfants vivant en location en région parisienne suivant qu’il est sans activité ou qu’il gagne 3/4 de smic, 1 smic, 1,4 sic :
assistanat-versus-travail1

assistanat-versus-travail

Quelle peut être la motivation d’une personne sans activité à prendre un emploi payé au Smic quand son revenu va seulement augmenter de … 193 € par mois, soit … 10,4 % ? Et le tableau suivant ne tient pas compte des frais de transport pour aller travailler et d’autres frais associés. Si un petit travail au noir vient compléter les allocations alors les jeux sont faits et la personne ne cherche plus de travail !
Voyage au pays des 1 001 allocs
L’État encourage une partie de la population à gagner plus en travaillant moins. La France est devenue la patrie mondiale de l’assistanat.
5 millions de personnes décrochent la timbale sociale
La couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) concerne plus de 5 millions de personnes. Et les assistés sont toujours plus nombreux. Lancé par Martine Aubry début 2000, modifié en 2016 avec le remplacement de la CMU de base par la protection universelle maladie (Puma), ce système est alléchant : gratuité totale des médicaments, des soins et des frais non remboursés par la Sécu chez un généraliste ou à l’hôpital, accès éventuel aux tarifs sociaux de gaz, d’électricité et de transports : obtenir la CMU-C, c’est un peu décrocher la timbale sociale. Elle est accessible à condition d’être sous un plafond de revenus (8 653 euros pour une personne seule et 21 633 euros pour une famille de 5 personnes.
Emplois rustines et garantie jeunes
Outre les emplois d’avenir qui aplatissent artificiellement les chiffres du chômage, la « garantie jeunes » est une enclume suspendue au-dessus de la tête des contribuables. Principe: avec ce système, l’État verse 461 euros par mois, (sous conditions de ressource) durant deux ans (maximum) aux jeunes sans emploi et ne suivant aucune formation. D’abord réservée aux zones « sensibles », cette garantie va être étendue à l’ensemble du territoire en 2017: « Nous devons créer un droit universel à la garantie jeunes », a indiqué Manuel Valls.
D’après une estimation de Matignon, 500 000 jeunes sont éligibles au système. Le coût de cette garantie atteint déjà 450 millions en 2016 . Il dépassera bientôt le milliard d’euros (annuel). Outre le versement d’une prime, la garantie jeunes est associée à un « accompagnement » des bénéficiaires.
Au final, les contribuables versent plus ou moins 1600 euros au titre de ce suivi et 4 000 euros de bonus. L’efficacité de la garantie engendre un fort scepticisme : connus des services sociaux, la majorité des bénéficiaires profitent déjà de nombreuses allocations.
Minima sociaux et maxifraudes
Dans le concert du misérabilisme universel, la France fait office de chef d’orchestre, mais en matière d’assistanat, les Français sont lucides : pour 53 % de la population, le fait de toucher le RSA incite ses bénéficiaires à ne pas rechercher du boulot. C’est ce qui ressort d’un sondage du Credo cité dans le rapport 2015 de l’inspection générale des Affaires sociales (Igas). Ce n’est pas le plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté lancé début 2013 qui va améliorer la donne : il prévoit d’augmenter ce revenu plancher de 10 % sur cinq ans (en plus de l’inflation).
Au moins 2 millions de Français s’en félicitent. Ces assistés touchent de 524 euros mensuels pour une personne seule à 1100 euros pour un couple avec 2 enfants (sans aide au logement dans les deux cas). Chaque enfant supplémentaire rapporte 209 euros par mois. Dans certains cas, l’aide peut être majorée. Elle atteint, par exemple, 1121 euros pour un parent isolé avec 2 enfants. Évidemment, le RSA est cumulable avec les aides au logement, les tarifs sociaux (gaz, électricité, internet, transport), etc.

Christian Balboa

capture-decran-2016-10-23-a-12-55-46

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

La suite dans un prochain article : Deuxième partie : Le royaume de la fraude

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

LOGO OBSVous avez le droit de nous aider soit en nous suivant, en plus c’est gratuit, soit en faisant un don dès 1€ car Observatoire du MENSONGE est indépendant et a besoin de VOUS ! Cliquez juste sur le coeur :

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Christian Balboa pour
http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Publicités

3 comments

  1. Bien sûr, vous avez raison. Pas étonnant que nous ayons autant de « migrants » (pour moi ce sont des clandestins). J’ai entendu ces derniers jours que dès qu’ils seront reconnus « droit d’asile » ils auront aussitôt un titre de séjour, ce qui veut dire toutes les aides et allocations…….. la vie est belle en France, sauf pour les Français…..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s