Complaire aux médias


Dans notre monde aseptisé, ouaté et entièrement axé sur la repentance et l’émotivité, pour les politiques un seul mot d’ordre: « Complaire aux médias! ».

TRIBUNE

« Complaire aux médias »

Par Henri de Gramond

Dans notre monde aseptisé, ouaté et entièrement axé sur la repentance et l’émotivité, pour les politiques un seul mot d’ordre: « Complaire aux médias! ».
Nous avons pu le constater avec les fameux débats pour la primaire de la droite et du centre.
Les prétendants bien que visiblement consternés par les questions posées ont accepté de subir le joug de journalistes qui veulent endoctriner leur public et peu soucieux de l’avenir des Français.
« Complaire aux médias » c’est certainement ce qui a coulé la politique dans ce pays.
Regardez les débats et autres tables rondes où participent des politiques, elles sont creuses et sans intérêt parce que justement les politiques n’assument plus rien face aux inquisiteurs médiatiques. Tout doit être encadré, la moindre réticence est immédiatement qualifiée de « dure » ou de « radicalisation » surtout lorsque la droite se « droitise ». Cette approche est dévastatrice puisqu’elle porte dans l’opinion soumise qui l’accepte sans rechigner.
Si Sarkozy dit que la couleur est blanche c’est qu’il se radicalise et veut attirer l’extrême droite… Si Marine Le Pen défend les Français c’est forcément qu’elle est réactionnaire, fasciste et autres appellations. Si c’est Macron, alors on dit mais quelle générosité, quel homme de bien…
Tout est bon pour stigmatiser tous politiques qui n’entreraient pas dans les limites définies par ces médias de la gauche caviar.
Journalistes surpayés et vedettes qui se la pètent outrageusement. Certains en deviennent odieux et franchement insupportables comme Calvi, Ruquier, Ferrari, Cohen, etc. Ils ne cherchent même plus à informer mais à délivrer leur message.
Ce n’est plus de l’information mais d l’intoxication.
C’est consternant.
Aujourd’hui ce qui compte en France ce ne sont pas les problèmes des Français mais que tout se passe dans la ouate donc pas d’amalgame pas de polémique et personne ne lit les programmes et c’est bien dommage.
Parce que des candidats supposés de droite qui parlent comme de bons socialistes ne rend vraiment pas notre avenir optimiste. Juppé et Fillon veulent ainsi alourdir l’économie et ne pénaliser que le pouvoir d’achat des Français par un nouvel impôt, ce qui en période de crise, est une erreur dramatique puisqu’en plus cela développera encore plus le chômage.
A la vérité cette mesure prônée par Juppé et par Fillon est totalement incompréhensible autant que dangereuse.
Quel est leur intérêt? Sinon encore une fois de « complaire aux médias »?
Alors que tous les économistes s’accordent à dire que la pression fiscale est devenue trop forte, voilà Juppé et Fillon qui veulent encore l’augmenter.
Evidemment ce genre de mesure est décidée par des bureaucrates issus de grandes écoles genre ENA qui ne sont pas au fait des réalités vécues quotidiennement par les Français. Ces bureaucrates sont dangereux parce qu’ils sont déconnectés de nos vrais problèmes.
Autre sujet qui concerne les médias et leur intense propagande, c’est bien entendu l’élection de Trump. La propagande anti Trump est incessante sur nos antennes. La mauvaise foi est totale. Le but est de salir Trump quoiqu’il fasse ou décide. Ainsi, et à juste titre, Trump choisi ses futurs collaborateurs et les médias le vilipendent fortement sur ses choix: « ce sont des extrémistes, des radicaux, des fachos… » et j’en passe. Mais les choix de Trump sont dans la ligne de son élection. Que veulent nos médias? Que Trump garde l’administration Obama peut-être!
On a bien compris que Trump pour nos médias avait été élu par les blancs incultes et racistes ce que le vote des Américains dément formellement puisque Trump a largement gagné des états où « la diversité » (les non blancs pour nos médias) a plébiscité Trump mais nos médias ne sont pas à un mensonge près pour délivrer leur bonne parole.
La désinformation est devenue en France le sport national et permanent face à des Français soumis et avachis. Il existe des moyens aujourd’hui de s’en défaire notamment grâce aux sites Internet. L’Amérique a juste dit qu’elle voulait retrouver ses valeurs. Est-ce donc si difficile à comprendre?
Trump a sans doute gagné parce que justement il n’é rien cédé face aux médias et il est bien dommage qu’en France aucun politique ne suive son exemple.
Les médias pratiquent l’intoxication à haute dose, le pire c’est que cela fonctionne bien… Ainsi l’exemple Trump aux USA où tout a été dit et fait pour salir le candidat… Cela a super bien fonctionné. Avec en France deux bons exemples Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy. La première est forcément raciste, radicalisée, facho et j’en passe, d’ailleurs elle peut dire ce qu’elle veut car les étiquettes sont indélébiles. Pour Sarkozy, il se « droitise », il se radicalise, il est devenu facho…Idem étiquettes indélébiles. Les Français ne marchent pas mais ils courent comme des lapins et ils acceptent la désinformation comme du pain béni.
C’est pourquoi à la faveur du Front républicain, la gauche peut se maintenir au pouvoir malgré le rejet massif qu’elle provoque désormais, comme cela s’est passé aux élections régionales de 2015.
Pendant que nos politiciens ne cherchent qu’à « complaire aux médias »…

Henri de Gramond

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***
A Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

LOGO OBS

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Henri de Gramond pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Chères lectrices, chers lecteurs, Nous irons droit au but en vous demandant d’aider l’Observatoire du MENSONGE à préserver son indépendance.
Nous survivons grâce à des dons d’une valeur moyenne de 10 € mais seule une faible part de nos lecteurs nous fait un don. 
Si chaque personne lisant ce message donnait 2 €, notre levée de fonds serait achevée en cinq heures. Nous sommes une petite organisation à but non lucratif qui supporte les coûts du premier site d’opposition en France!
Alors OUI nous méritons votre contribution.
Merci.
Nous vous rappelons que nous sommes indépendants et que nous publions des tribunes libres vraiment libres.

Pour nous aider: Cliquez juste sur le coeur 

bleu-copie

Publicités

16 réflexions sur “Complaire aux médias

  1. Ping : Plus dure sera la suite – Observatoire du MENSONGE

  2. Ping : Fillon notre fossoyeur – Observatoire du MENSONGE

  3. Ping : Un débat de plus! – Observatoire du MENSONGE

  4. Ping : Républicains: jeu de quilles – Observatoire du MENSONGE

  5. Ping : Français, électeurs, on vous prend pour des couillons! – Observatoire du MENSONGE

  6. Ping : Fillon a-t-il vraiment tué politiquement Sarkozy? Par Henri de Gramond – MERCI NICOLAS SARKOZY ET A TRÈS VITE ………..

  7. Ping : Révélations sur… – Observatoire du MENSONGE

  8. Janine

    Juste pour ceux qui seraient intéressés de savoir comment ça se passe avec les médias de masse… ça se passe aux Etats-Unis, mais en France, il faut être sourd et aveugle pour s’imaginer que ça n’existe pas!!!! d’ailleurs on en a la preuve tous les jours!
    C’est intéressant et c’est surtout grave pour le peuple qui, dans sa très grande majorité se laisse manipuler et est traité comme de simples choses insignifiantes et presque idiotes…
    Je fais juste un copier-coller, c’est un article du journal Vigilant Citizen.

    «  » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »
    Théories de contrôle de l’esprit et techniques utilisées par les médias de masse
    © Vigilant Citizen…

    Les médias de masse sont l’outil le plus puissant utilisé par la classe dirigeante pour manipuler les masses. Ils forment et modèlent les attitudes, les opinions et définissent ce qui est normal et acceptable. Cet article examine le fonctionnement des médias de masse à travers les théories de leurs penseurs majeurs, leur structure d’influence, et les techniques qu’ils utilisent, afin de comprendre leur véritable rôle dans la société.

    Beaucoup d’articles de ce site [vigilantcitizen, ndlr] parlent de symbolisme occulte trouvé dans des objets de la culture populaire. De ces articles émergent beaucoup de questions légitimes liées à l’objectif de ces symboles et aux intentions de ceux qui les placent ici, mais il est impossible pour moi de fournir des réponses satisfaisantes à ces questions sans mentionner de nombreux autres faits et concepts. Par conséquent j’ai décidé d’écrire cet article autant pour étayer les fondements théoriques et méthodologiques des analyses présentées sur ce site que pour présenter les principaux spécialistes du monde de la communication de masse. Des gens lisent mes articles et pensent que je dis : « Lady Gaga veut contrôler nos esprits ». Or ce n’est pas le cas. Elle est simplement une petite partie de l’énorme système que sont les médias de masse.

    La programmation via les médias de masse
    Les médias de mass (« mass media ») sont des formes de médias conçues pour toucher la plus large audience possible. Cela inclut la télévision, les films, la radio, les journaux, les magazines, les livres, les chansons, les jeux vidéos et Internet. De nombreuses études ont été conduites au siècle passé pour mesurer les effets des médias de masse sur la population afin de découvrir les meilleures techniques pour l’influencer. De ces études a émergé la science des communications, qui est utilisée dans le marketing, les relations publiques et la politique : la communication de masse est un outil nécessaire pour assurer le fonctionnement d’une vaste démocratie ; c’est aussi un outil nécessaire pour une dictature. Tout dépend de son usage.

    Dans la préface de son Meilleur des Mondes de 1958, Aldous Huxley peint un portrait plutôt sombre de la société. Il croit qu’elle est contrôlée par une « force impersonnelle », une élite dirigeante, qui manipule la population par des méthodes variées.

    « Les forces impersonnelles sur lesquelles nous n’avions presque aucun contrôle semblent tous nous pousser en direction du cauchemar Meilleur-mondiste ; et cette poussée impersonnelle est en train d’être sciemment accélérée par les représentants des organisations politiques et commerciales qui ont développé un certain nombre de techniques pour manipuler, dans l’intérêt d’une certaine minorité, les pensées et sentiments des masses. »
    – Aldous Huxley, préface du Meilleur des mondes.

    Sa sombre perspective n’est pas qu’une simple hypothèse ou une illusion de paranoïaque. C’est un fait certifié, présent dans les plus importantes études mondiales sur les médias de masse. En voici quelques unes :

    Les penseurs de l’élite
    Walter Lippmann

    Walter Lippmann, intellectuel américain, écrivain qui a gagné à deux reprises le prix Pulitzer, a donné naissance à un des premiers travaux à propos de l’usage des médias de masse. Dans Opinion publique (1922), Lippmann compare la masse à une « grosse bête » et à « un troupeau perplexe » qui avait besoin d’être guidé par un classe gouvernante. Il a décrit l’élite dominante comme « une classe spécialisée dont les intérêts se portent au-delà du local ». Cette classe est composée d’experts, de spécialistes et de bureaucrates. Selon Lippmann, les experts, à qui ont fait souvent référence comme « l’élite », seront sous peu une machine de la connaissance qui circonvient au principal défaut de la démocratie, l’idéal impossible d’un « citoyen omnipotent ». Le « troupeau perplexe » rugissant et piétinant a sa fonction : être « le spectateur désintéressé de l’action », c-à-d pas un participant. La participation est le devoir de « l’homme responsable », qui n’est pas le citoyen ordinaire.

    Les médias de masse et la propagande sont par conséquent des outils qui doivent être utilisés par l’élite pour diriger le public sans correction physique. Un concept important présenté par Lippmann est la « fabrication du consentement » qui est, en gros, la manipulation de l’opinion publique pour accepter le programme de l’élite. A l’avis de Lippmann, le public en général n’est pas en mesure de raisonner et de trancher les questions importantes. Il est donc important pour l’élite de décider « pour son propre bien » et ensuite vendre ces décisions aux masses.

    « Que cette fabrication du consentement soit capable de grandes améliorations personne, je pense, personne ne le nie. Le procédé par lequel les opinions publiques se présentent n’est certainement pas moins subtil qu’il l’est apparu dans ses pages, et les opportunités de manipulation qui s’ouvrent à quiconque comprend le procédé sont suffisamment claires… Comme un résultat de recherches psychologiques alliées avec les moyens de communication modernes, la pratique de la démocratie a pris un tournant. Une révolution se produit, infiniment plus significative que toutes les variations du pouvoir économique… Sous l’impact de la propagande, pas nécessairement au sens péjoratif du mot, les vieilles constantes de notre pensée sont devenues variables. Il n’est plus possible, par exemple, de croire au dogme initial de la démocratie ; que la connaissance nécessaire à la gestion des affaires humaines sort spontanément du cœur humain. Lorsqu’on agit selon cette théorie on s’expose à l’autodéception, et à des formes de conviction que nous ne pouvons vérifier. Il a été démontré que nous ne pouvons pas compter sur l’intuition, la conscience, ou les accidents de l’opinion faite à la va-vite pour traiter avec le monde au-delà de notre portée. »
    – Walter Lippmann, « Opinion publique »

    Il peut être intéressant de remarquer que Lippmann est un des pères fondateurs du CFR (« Council of Foreign Relations », soit « le conseil des relations étrangères »), le club de réflexion en politique étrangère le plus influent du monde. Ce fait devrait vous donner un petit indice sur l’état d’esprit de l’élite concernant l’utilisation des médias.

    « Le pouvoir politique et économique aux Etats-Unis est concentré entre les mains d’une « élite dirigeante » qui contrôle la plupart des corporations multinationales, les principaux médias, les fondations les plus influentes, les universités privées les plus importantes et la plupart des services publics basés aux E-U. Fondé en 1921, le Council of Foreign Relations est le lien-clé entre les grosses corporations et le gouvernement fédéral. On l’appelait « l’école des hommes d’Etats » et « ce qui se rapproche d’un organe de ce que C. Wright Mills appelait l’Elite du Pouvoir – un groupe d’hommes aux intérêts et modes de pensée similaires façonnant les évènements depuis des positions invulnérables dans les coulisses. La création des Nations Unies était le projet du CFR, tout comme le Fond Monétaire International et la Banque Mondiale. »
    – Steve Jacobson, « Contrôle mental aux Etats-Unis »

    Parmi les membres actuels du CFR (Council of Foreign Relations) se trouvent David Rockefeller, Dick Cheney, Barack Obama, Hilary Clinton, le pasteur d’une méga-église Rick Warren, les PDG de corporations importantes telles que CBS, Nike, Coca-Cola et Visa.
    «  » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »
    Bien à vous

    J'aime

  9. Janine

    Si les médias étaient propres, ils diraient la vérité…!
    Les journaleux sont des gens sales qui cachent la vérité au peuple :
    Voici une info réelle, bien que incroyable, voilà où nous en sommes en France, le pire étant tout ce que ces médias cachent :
    Combien de viols de jeunes filles et de petites filles, combien de pédophiles parmi ces « migrants »???
    Beaucoup sans aucun doute…:

    «  » » » » » » »
    Arzon : Une femme de 67 ans violée par un migrant. Les bretons manifestent et prennent d’assaut le centre d’hébergement !
    La justice des citoyens contre l’état complice !
    Tu la sens monter la Colère du Peuple Hollande ?
     » » » » » » »
    ça a été publié sur Facebook avec une photo de manifestants très en colère…!!!!
    Mais où allons-nous???
    Et qu’est-ce qu’on attend???
    Il y a des assassins, mais surtout chuttttttttttttttttttt, parce que ça ne se dit pas, il ne faut pas que ça se sache…!!!!
    Quand je vois ce que ces gens, des sauvages d’un autre monde, d’un autre siècle, des immondices, ce qu’ils sont capables de faire, ça me donne envie de vomir!!!
    MERDIAS COMPLICES, SI UN JOUR LE PEUPLE SE REVOLTE, J’ESPERE QUE CHACUN DE CES JOURNALEUX DE MER2 LE PAIERA AUSSI CHER QUE TOUTES LES MALVERSATIONS QUE CES MERDIAS AURONT FAIT.
    JOURNALEUX TRAITRES A LA FRANCE ET AU PEUPLE DE FRANCE, VOUS ÊTES LES MÊMES QUE CEUX QUI ONT COLLABORE AVEC L’ENNEMI DANS LES ANNEES 1938- 1945…!!!!
    Bien à vous

    J'aime

  10. Janine

    Puisque les «  » » » »journaleux » » » » » sont incapables de respecter le peuple… pourquoi est-ce que les Français continuent à regarder leurs matchs à la noix (j’essaie, tant que faire se peut de rester polie, bien que ce n’est pas l’envie qui me manque de ne pas l’être, vis à vis de gens nuls et incultes…)…!!!
    On attend quoi ?
    Les élections, sachant à l’avance que le peuple sera B I A I S E, une fois de plus…!!!!!!!!

    Il va falloir prendre conscience d’une chose extrêmement importante : selon la personne qui sera élue, nous aurons une chance de peut être sortir de l’enfer, ou nous serons MORTS D’AVANCE….
    Nous n’aurons JAMAIS une autre chance, mais ça, j’ai peur que trop peu de personnes en soient réellement conscientes!!!!
    Bien à vous

    J'aime

  11. Daniel Robin

    Les médias sont devenus des dictateurs de la pensée et leur mauvaise foi s’étale chaque jour. On a vu avec l’élection américaine jusqu’où les médias pouvaient aller dans l’ignominie et le mensonge. A nous d’en tirer les conséquences et de mieux voter en virant tous cette politique socialiste.

    J'aime

  12. Valentine Pérot

    Je partage totalement votre point de vue sur nos politiciens dont la seul préoccupation c’est de plaire au médias. cela explique pourquoi ensuite une fois élus ils ne font plus rien.

    J'aime

  13. Gérard COUTANT

    Un journaliste digne de ce nom :
    • Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles, mêmes anonymes ;
    • Respecte la dignité des personnes et la présomption d’innocence ;
    • Tient l’esprit critique, la véracité, l’exactitude, l’intégrité, l’équité, l’impartialité, pour les piliers de l’action journalistique ; tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, l’altération des documents, la déformation des faits, le détournement d’images, le mensonge, la manipulation, la censure et l’autocensure, la non vérification des faits, pour les plus graves dérives professionnelles ;
    • Exerce la plus grande vigilance avant de diffuser des informations d’où qu’elles viennent ;
    • Dispose d’un droit de suite, qui est aussi un devoir, sur les informations qu’il diffuse et fait en sorte de rectifier rapidement toute information diffusée qui se révèlerait inexacte ;
    • N’accepte en matière de déontologie et d’honneur professionnel que la juridiction de ses pairs ; répond devant la justice des délits prévus par la loi ;
    • Défend la liberté d’expression, d’opinion, de l’information, du commentaire et de la critique ;
    • Proscrit tout moyen déloyal et vénal pour obtenir une information. Dans le cas où sa sécurité, celle de ses sources ou la gravité des faits l’obligent à taire sa qualité de journaliste, il prévient sa hiérarchie et en donne dès que possible explication au public ;
    • Ne touche pas d’argent dans un service public, une institution ou une entreprise privée où sa qualité de journaliste, ses influences, ses relations seraient susceptibles d’être exploitées ;
    • N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée ;
    • Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication ;
    • Cite les confrères dont il utilise le travail, ne commet aucun plagiat ;
    • Ne sollicite pas la place d’un confrère en offrant de travailler à des conditions inférieures ;
    • Garde le secret professionnel et protège les sources de ses informations ;
    • Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge.
    Source : snj.
    Actuellement tout ça c’est du vent, du pipeau, du balblabla, et comme le dit si bien cette chanson ; paroles et paroles et paroles….le journalisme est un produit de pur caniveau….

    « Il y a aujourd’hui, on le sait, une centaine de quartiers en France qui présentent des similitudes potentielles avec ce qui s’est passé à Molenbeek »
    Patrick Kanner

    J'aime

    1. Janine

      Eh oui Gérard, mais ça… c’était valable pour les vrais journalistes qui existaient il y a longtemps…
      Ceux d’aujourd’hui est un produit abject de la Société Socialiste corrompu jusqu’à la moëlle et c’est peu dire…
      Bien à vous

      J'aime

  14. Pieri

    Excellente analyse qui cible bien le problème de la dictature socialo-soviétique des médias corrompus au service d’une idéologie désastreuse qui chaque jour détruit un peu plus la France!
    Allons-nous voir bientôt les « sans dents » se transformer en sans culottes pour chasser ces imposteurs et ces renégats qui abiment la Démocratie et transforment la France en camp de détestation, de haine et d’agression permanente!

    J'aime

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s