Les médiacrates©


Encore un faux débat avec des médias partisans mais bon votons, éliminons Juppé!

LOGO OBS

Les médiacrates©

Par Alexandre Goldfarb

Je suis de droite, je me suis fait avoir par la primaire ouverte organisée par les partis qui a largement permis à la gauche d’imposer ses choix…
#de droite je vote à la primaire de gauche
OUF! pour ceux qui ne le savaient pas encore le chômage baisse… Donc Hollande sera bien le candidat de la gauche… Ce qu’il prépare depuis mars 2015 aux frais des veaux et gogos…
Alors je voterai à la primaire de gauche pour aussi imposer mon choix.
Primaire ouverte = la gauche décide qui sera le prochain candidat de la droite…Alors soyons au moins aussi actifs et décidons qui sera le candidat de la gauche… Pour le rassemblement de toute l’opposition, venons troubler la messe socialiste.
Cette parenthèse refermée, avouons non sans plaisir que Juppé a coulé à pic depuis dimanche dernier.
Les médias ont sacré Juppé en oubliant que c’est le vote des électeurs qui allait décider. Et ce vote a sacré Fillon.
BFM TV ou comment on désinforme à fond la caisse… Comme je l’avais écrit il y a quelques temps, BFM TV et d’autres vont attaquer Fillon en tant que copie de Sarkozy et ces gens-là grassement payés se disent journalistes…. Quelle honte et quel manque de partialité sont-ce là?
Juppé c’est clairement la continuité du socialisme et de la société à l’ancienne dont les Français ne veulent plus… C’est la caste qui ne bouge pas et s’enferme dans le dogme de l' »identité heureuse » qui est une belle hypocrisie autant qu’un grand mensonge.
Au vu du débat je pronostique, comme avant ce débat, Fillon entre et 60 et 70% et le reste pour Juppé dimanche soir…
juppé qui a enlevé son costume de grand rassembleur élimé s’est mis à la base de la haine et cela va lui coûter un bon paquet de voix à juste titre.
Franchement qui a envie de voir comme candidat de la droite Juppé et son équipe? Ils sont ringards et démodés, qu’ils s’en aillent!
Ils roulent pour la gauche… D’ailleurs il suffit d’entendre les journalistes tous de gauche pour s’en convaincre…
Dans ce NON débat, Juppé a commis la même erreur que Clinton. Rappelez-vous: Clinton appelait systématiquement Trump par son prénom et Trump, pas dupe, lui disait Madame La Secrétaire d’Etat… Juppé a appelé Fillon par son prénom François et le tutoyait… Fillon a su garder son flegme. C’est nul dans un débat ou même ici dans un NON débat d’interpeller son adversaire par son prénom. C’est un manque de respect évident et total.C’est vouloir le mettre en dessous et le snober. C’est surtout une méthode qu’utilisent les prétentieux pédants.
Il me semble que Juppé n’a pas compris l’enjeu pour la France de la prochaine élection présidentielle dans quelques mois.
Fillon lui au contraire a appréhendé franchement les sujets et donc les contraintes du futur président.
Là il n’y a pas photo comme on dit. La preuve Fillon a gagné tous les débats dont le dernier facilement faute d’être confronté à des rivaux compétents.
Fillon a pulvérisé Juppé.
Il faut réformer la France, oser ce putain de changement et le reste qui quoi comment pourquoi on s’en fout.
Il faut combattre le danger terroriste islamique qui est la réalité… Regardez ce qu’ils sont capables de faire ! Donc celle ou celui qui le fera, pas juste le dira, est le candidat… Et le reste qui quoi comment pourquoi on s’en fout.
Journalistes? Non mais sectaires OUI!!!
Si on écoute les médias Fillon c’est le clone de Sarko, qui a eu des responsabilités gouvernementales et Juppé c’est l’enfant qui vient de naître… C’est à chier ces médias
Nos médias n’ont même pas d’amour propre ni de conscience, nos médias, après trois « foirages » de suite, ils préparent le 4ème vite et bien fait… TSF (Tout Sauf Fillon) est en route c’est qu’il faut sauver le soldat Juppé coûte que coûte…
les médias sont simplement mauvais et trop visiblement partisans et cela nuit complètement à leurs prestations qu’il devient pénible de suivre.
Alors on nous ressort l’artillerie lourde du Fillon d’extrême droite, trop catho – en France cela est pas bien – aux soutiens suspects et évidemment raciste, populiste et autres « appellations » classiques que la gauche adore utiliser pour stigmatiser ses adversaires… Ils sont, nos médias, navrants et lamentables. Ils sont d’une rare mauvaise foi et ils finissent par d’une part être ridicules et d’autre part nous inciter à ne plus les regarder.
Alors dimanche, il faut voter pour celui qui incarne le plus la droite, le moins pire si vous préférez, et puisque le choix est entre un Juppé décati et un Fillon fringuant, il est clair qu’il faut voter Fillon sans état d’âme et sans préjuger du choix pour l’autre élection, celle du président de La République en 2017.
Aujourd’hui il faut éliminer Juppé.
C’est un cas de force majeure.
Demain est un autre combat.
Ce sera le vrai combat d’ailleurs.
Il est temps de renvoyer Les médiacrates©.

« La vérité est une délicieuse plante qui ne pousse pas toujours comme on voudrait »©.

Alexandre Goldfarb

Président fondateur de lObservatoire du MENSONGE

Article recommandé  L’ampleur de la colère   

pour ouvrir un article cliquer sur son titre

NB: La primaire ouverte est et restera l’échec de la droite, que cela plaise ou non. D’abord parce que laisser voter et choisir des personnes qui ne sont pas adhérentes aux Républicains est totalement anormal. Ensuite parce que les médias ont voulu imposer leur candidat et continuent d’essayer encore et encore. Je serais Républicain, je rendrais ma carte en signe de protestation.

Nous ne voterons pas pour un catalogue ou un programme mais pour le candidat qui comprendra les problèmes les plus importants et qui sera déterminé à les traiter sans faiblesse…

juppe-battu-jpg-largeSUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

LOGO OBS

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Alexandre Goldfarb pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Chères lectrices, chers lecteurs, Nous irons droit au but en vous demandant d’aider l’Observatoire du MENSONGE à préserver son indépendance.
Nous survivons grâce à des dons d’une valeur moyenne de 10 € mais seule une faible part de nos lecteurs nous fait un don. 
Si chaque personne lisant ce message donnait 2 €, notre levée de fonds serait achevée en cinq heures. Nous sommes une petite organisation à but non lucratif qui supporte les coûts du premier site d’opposition en France!
Alors OUI nous méritons votre contribution.
Merci.
Nous vous rappelons que nous sommes indépendants et que nous publions des tribunes libres vraiment libres.

Pour nous aider: Cliquez juste sur le coeur 

bleu-copie

Publicités

10 réflexions sur “Les médiacrates©

  1. Max

    La bêtise n’apportera AUCUNE résolution à nos problèmes, qui sont GRAVES ! Fillon OU Juppé ne changeront rien à notre situation, on ne rebâtit pas un pays avec eux qui l’ont détruit… Le GROS problème qui est l’immigration, n’a jamais été évoqué ( ils risquaient de se fâcher ! ) Or les objectifs du PS est d’assimiler de plus en plus ces personnes pour les faire votre aux Présidentielles ; c’est dénoncé partout mais QUI s’en offusque ? Continuons à lire, à dormir, à consulter nos Iphone…. et mourrons  » en brave « , mais surtout ne votons pas pour ce parti, qui a tous les défauts …..et QUI dénonce ce qu’ils ne veulent pas voir ! La FRANCE est morte, nous sommes foutus et NOUS discutons au comptoir de  » partis « , qui va gagner…. alors que le bateau coule ! Les Français , à part parler dans le vide, ne savent rien faire OU voir le DANGER qui grossit de jour en jour, danger existant PAR NOS ELUS du PS/LR….

    J'aime

  2. maury

    En parlant des médias malhonnêtes et partiaux de gauche Trump règle ses comptes :
    Trump met les médias au pas.

    25 Nov 2016MauryLiberté d’expression
    Trump met les médias au pas.

    Un grand nettoyage s’impose !!les contribuables doivent demander des comptes pour savoir où va leur argent!!

    Je fais confiance à Donald Trump qui va sans en avoir l’air se charger de changer l’air vicié en air pur la preuve!!autre affaire

    Trump dresse les médias

    le 24 novembre 2016 dans Médias

    L’OJIM a disséqué le 11 novembre dernier la stratégie médiatique de Donald Trump (Trump et les médias, le futur Berlusconi américain ?), pouvant lui servir de contre-feu à un potentiel Maidan à la sauce américaine (Victoire de Trump, Soros et ses alliés se rebiffent).

    Dernière illustration : Trump a « convoqué » dans l’après-midi du 21 novembre les principaux patrons de la presse télévisée, accompagnés de leurs journalistes fétiches, à la « Maison Blanche du Nord-Est » : la Trump Tower. Accourant et croyant que cette réunion « off the record » porterait sur des questions de « business » devant permettre de structurer avec profit l’accès des journalistes au futur président, et alléchée par les futurs indices d’écoute, l’élite américaine des médias en deuil s’est retrouvée dans une salle de réunion devenue tribunal révolutionnaire.
    Les accusés

    Au banc des accusés se trouvaient :

    Pour CNN : Jeff Zucker, le président (et peut-être futur président de Fox News), suivi des célèbres Wolf Blitzer et Erin Burnett ;
    Pour Fox News : les dirigeants par intérim Bill Shine, Jack Abernethy, Jay Wallace, Suzanne Scott et Brian Jones ;
    Pour NBC : la présidente Deborah Turness ainsi que les stars Lester Holt et Chuck Todd, accompagnés du président de MSNBC, Phil Griffin ;
    Pour ABC : James Goldstone, George Stephanopoulos, Davis Muir, et Martha Raddatz ;
    Pour CBS : Norah O’Donnell, John Dickerson, Charlie Rose, Christpher Isham, et Gayle King.

    Kellyanne Conway, la présidente de campagne de Trump avait organisé cette réunion juste au moment où les sondages de popularité de Trump sont au sommet, en déconnexion totale avec les attaques quotidiennes de la grande presse… cependant que la bourse grimpe depuis l’élection.

    À voir le visage crispé de Wolf Blitzer sur les écrans du soir, ou celui de Chris Cuomo sur ceux du petit matin le jour suivant, et à entendre la litanie de leurs attaques anti-Trump, on pouvait se douter que c’était allé mal pour le matricule des médias et de CNN en particulier au moment où son actionnaire Time Warner est en cours de rachat par AT&T, après le malvenu scandale des débats truqués.

    Il y a eu naturellement des fuites qui ont décrit un Trump « en rage ». Le site The Hill mentionnait lundi soir que le New York Post (donc Murdoch) avait reçu l’information de deux sources. L’une d’elle, peu habituée de ce genre de situation, déplorait que les invités se fussent retrouvés devant un «f–king Firing Squad », autrement dit un [p….n] de peloton d’exécution. Le Post précisait que Trump s’en est pris particulièrement à Jeff Zucker, reprochant à sa chaine de ne compter que des menteurs, concluant : « vous devriez avoir honte ! ».

    Répétant à l’envie « nous sommes dans une salle emplie de médias mensongers, trompeurs, et malhonnêtes». Ne mentionnant pas par son nom Katy Tur, la journaliste de NBC, il a toutefois relevé ses « erreurs ». Passant ensuite au cas de Martha Raddatz, elle assise à la table, lui rappelant ses larmes à l’écran et en direct, lorsque la défaite de Clinton fut connue le soir de l’élection. Peu étonnant donc qu’elle eut croisé le fer avec lui lors du 2e débat présidentiel, plutôt que d’arbitrer la session.
    Médias au régime sec

    Les affaires étant les affaires, les dirigeants de presse ont tenté de négocier leur « accès » à la nouvelle administration Trump. Gayle King et Chuck Todd (CBS et NBC) ont ainsi déblayé le terrain, mais sans garantie pour l’avenir, la réunion terminée.

    Ajoutant à l’outrage, l’équipe de Trump a qualifié d’excellente et de cordiale la réunion, avant de diffuser une mise à jour sur le travail de l’équipe de transition (qui met en place les nominations des ministres et hauts-fonctionnaires), un rappel du plan à cent jour, et la liste des décisions que Trump compte mettre en vigueur dès le premier jour… le tout sur Facebook ! Il semble clair que Trump, plutôt que de se battre « sur le terrain » de la presse, a choisi de leur imposer des « sanctions économiques » comme à de simples Irano-Russes : pas de conférence de presse depuis le 27 juillet, et aucune de prévue pour l’instant, a précisé Kellyanne Conway. Elle ajoute : « … au fait, cette réunion était confidentielle. Ceux qui organisent des fuites devraient y regarder à deux fois…

    Source OGIM

    J'aime

  3. Santiago

    Voila désormais que nous sommes contraint de voter contre un candidat plutôt que pour un candidat , bizarre vous avez dit bizarre !!!!
    Drôle de conception , mais que dire sinon d’accepter , sous peine de dérouiller à nouveau , alors oui allons voter pour les primaires des bobos de gauche ,et faisons le nécessaire pour barrer la route aux incapables qui nous ont mis dans la panade .
    Malheureusement aujourd’hui nous n’allons plus vers un idéal , mais nous nous battons juste pour moins souffrir , alors qu’avec un peu de bon sens tout rentrerait dans l’ordre .

    J'aime

  4. Arthur Delbarre

    La droite s’est fait piéger grave comme toujours et a le choix entre deux mauvais candidats qui lui ressemblent: Juppé le grand méchant mou et Fillon l’hypocrite de service… Vivement Marine!!!

    J'aime

  5. Mademoiselle NINI

    Bravo à la droite la plus stupide du monde… Une primaire ouverte pour bien niquer les adhérents il fallait l’organiser. Qui au fait l’a organisée? Juppé Raffarin et Chatel, homme de Sarkozy. Donc ils sont punis pour leur bêtise.

    J'aime

  6. Paul Kleber

    Joe n’aime pas particulièrement Fillon mais j’irai voter pour lui pour virer Juppé que je ne supporte pas: trop rigide, n’a rien compris à la France… Comme cela si Fillon gagne on aura éliminé le plus plus nuisible d’entre nous et son équipe qui n’est pas reluisante. Alors j’investis…

    J'aime

  7. Madame Chambard

    Bravo pour cet article que je trouve excellent. Comme vous j’irais voter à la primaire de gauche pour leur montrer que nous aussi on peut leur faire du tort. Ce sera une version de l’arroseur arrosé.

    J'aime

  8. Cher Alexandre,
    Comme vous, j’ai pensé aller « voter » à la primaire de la gôche juste pour foutre le bordel, pardon le désordre. Je suis prêt moi aussi « à me parjurer » en signant une charte bobo comme les 15% l’ont fait au premier tour de la primaire de la droite et … du centre (mou).
    Mais serons nous assez nombreux à le faire ?
    Quant à Juppé, oui dimanche il faut éliminer ce pantin plus gauchiste encore que Hollande et son cirque.

    J'aime

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s