Les élections perdues


« La Droite vit de mépris et la Gauche de haine » Jean Paulhan

TRIBUNE

LES ELECTIONS PERDUES!

Par JM Pieri

l s’en est fallu de peu, d’un quart de cheveu pour réussir à l’emporter au premier tour, ma chronique trop rapide semble un peu tirée par les cheveux je le reconnais bien volontiers, mais nous ferons avec!
Cette primaire de la droite décomposée qui a lieu dans notre bonne vieille Gaule chevelue vire au pugilat assassin, une seule chose manque à notre infortune, c’est la fameuse potion d’Astérix qui soulagerait notre inquiétude qui se trouve à son comble!
Dans ces heures d’émotion intense nous perdons un peu le sens des réalités, nous devenons grognons, inquiets de notre sort, car les enjeux sont terribles: vaincre ou périr dans cette alternance impitoyable, pas d’alternative, ce chemin semé de roses qui nous mène au sommet est parsemé d’embûches, de trahisons mortelles! Mais soit, prenons-en notre parti!
N’y allons pas par 4 chemins et par avance il faut saluer le vainqueur de cette homérique bataille des chefs, non sans meurtres rituels, les coups-bas pleuvent dans tous les sens et les dégommages peu vertueux sont garantis ( pas remboursés par la sécurité sociale, mais payés par le contribuable) , mon royaume pour un cheval, hélas le destrier n’est en réalité qu’un vulgaire canasson tout juste bon à l’équarrissage!
Record de haine confite chez des adversaires, fanatiques et politisés à outrance, cruel combat de coqs dans un tunnel, vous avez vu le programme achetez le programme, qui dit mieux pour dénigrer l’adversaire, pas le concurrent, le prendre en faute, lui faire revêtir les oripeaux de la traîtrise, le salir, l’exterminer par un procès d’intention, la guerre est déclarée, les mots tuent, blessures épidermiques ou petites vanités sans lendemain, la peau des fauves si épaisse encaisse tout, sauf les ravages du temps, la vieillesse est un naufrage qui ne pardonne pas en société! Il faut savoir raison garder et la posture ne suffit pas!
L’Américain si décrié par la meute des arrogants déchaînés de médias à la fois juges et parti, donc sans aucune objectivité a triomphé contre toute attente, ce vieux lion arbore une impressionnante crinière fauve que l’électeur populaire (et non populiste) a suivie comme un panache blanc, est-ce le secret de la réussite (mythe la toison d’or, Samson et Dalila…) En fait cette éclatante victoire n’est pas du goût de tout le monde et les gardiens du temple démocrate autocrate et autres larbins de la pensée unique s’en offusquent et ces démocrates « de papier » refusent le choix des urnes: contestation pathétique et puérile!
Une phrase de l’admirable Jean Paulhan me revient en mémoire  » la Droite vit de mépris et la Gauche de haine » quelle sagesse, quelle cruelle lucidité! Le matraquage et la propagande incessantes des commissaires politiques du peuple « bobo » reflètent bien une tentative de mise sous tutelle du peuple des sans dents, honni et méprisé par l’oligarchie des malfaisants qui font souche à droite comme à gauche!
Peut-on lutter contre la volonté du peuple qui reste souverain de ses choix et de ses erreurs! D’aucuns s’imaginent que l’on peut effacer le tableau noir et réécrire à l’infini l’histoire à sa convenance (Staline a bien essayé) c’est à la fois absurde et malhonnête, on ne peut défaire ce qui a été fait, même si on peut le corriger partiellement!
Ces élections marquent un raidissement-redressement salutaire de l’opinion qui sent que le temps est venu de réagir et de ne plus subir le diktat des énarques associés, ces aveugles nouilles molles sans colonne vertébrale qui infectent la république!
Ce débat poignant nous donne une démonstration cinglante de deux conceptions diamétralement opposées: celui de l’échec et celui de la réussite!
D’un côté le partisan de « l’identité heureuse » nous prône cette cécité douceureuse et mielleuse d’un faux bon et d’un faux gentil, face au méchant de tous les dangers, empreinte de renoncement et de faiblesse impardonnables quand on aspire aux plus hautes fonctions, la droite amnésique se transforme en complice de la gauche, faiblesse, incompréhension ou cynisme de façade pour ne pas désespérer Billancourt.
La posture stagne dans un à-peu-près plutôt confus qui ne suffit pas à garantir le succès, mais trahit un profond désarroi d’une pensée stérile et fragile, l’incantation, la démagogie comme le clientélisme consistent à noyer le poisson pour ne fâcher personne, cette vision politique est désastreuse!
D’un autre côté un discours plus ferme, plus net et plus précis s’inscrit dans une vision plus rigoureuse, plus pragmatique de la réalité, le projet plus crédible que les adorables « rêveries littéraires » du concurrent en difficulté qui a tenté de courir un marathon derrière son adversaire!
Le contraste était saisissant entre un discours courageux et responsable qui ne manquait pas de hauteur et d’ambition et celui d’un bavardage assez terne et laborieux! Impression gênante d’un échec annoncé!
L’histoire se répète et persévérer dans l’erreur est diabolique! L’élégance n’est-elle pas de se retirer quand on a perdu une prime- élection, la vanité étant bien mauvaise conseillère, le pouvoir altère le jugement sans aucun doute, ou n’est-ce qu’une question de perruque, de prestance et d’image: Alexandre, César, Napoléon ne nous servent-ils pas d’exemples ( logique capillaire à géométrie variable selon les cas), ou n’est-ce qu’une question ici de mystère ou de génie… énergie et rigueur de la pensée se complètent harmonieusement dans un cas, superficialité et prétention dans l’autre aussi hélas, mais on ne trompe pas impunément l’électorat qui sent les choses, dans ce cas ch(s)auve qui peut!
Le verdict est d’une cruauté sans appel, la valeur n’attend pas le nombre des années:
Juppé 0, Fillon 1.
Mais la droite divisée peut se faire des cheveux!

JM Pieri

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***
A Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

LOGO OBS

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
JM Pieri pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Chères lectrices, chers lecteurs, Nous irons droit au but en vous demandant d’aider l’Observatoire du MENSONGE à préserver son indépendance.
Nous survivons grâce à des dons d’une valeur moyenne de 10 € mais seule une faible part de nos lecteurs nous fait un don. 
Si chaque personne lisant ce message donnait 2 €, notre levée de fonds serait achevée en cinq heures. Nous sommes une petite organisation à but non lucratif qui supporte les coûts du premier site d’opposition en France!
Alors OUI nous méritons votre contribution.
Merci.
Nous vous rappelons que nous sommes indépendants et que nous publions des tribunes libres vraiment libres.

Pour nous aider: Cliquez juste sur le coeur 

bleu-copie

Advertisements

4 réflexions sur “Les élections perdues

  1. SURICATE

    En fait tout bien pesé et mûrement réfléchi nous n’avons d’autre choix que de choisir un moins pourri parmi des ripoux ! Hein ?

    MESSIE !

  2. Gérard COUTANT

    Rien que le titre en dit long « Les élections perdues » la politique spectacle que nous imposent les candidats est insupportable, voir des coups bas en dessous de la ceinture est lamentable et indigne des personnes censées nous représenter à la plus haute marche de l’escalier, et comment ne pas savoir qu’en Seine Saint Denis, JUPPE aurait bénéficié de voix issues de la communauté musulmane (le journaliste Romain Caillet, évoque notamment l’appel de Nabil Ennasri, activiste islamiste proche de Tariq Ramadan, à voter Juppé).Dans le dernier débat télévisé , JUPPE apparaît haineux, rancunier, vis-à-vis de ses électeurs , mais d’avantage dirigé vers son adversaire FILLON…
    Ainsi, nous risquons d’avoir une fois de plus à la tête de l’Etat un président qui s’alignera sur la politique décidée par Bilderberg, franc maçonne, et Bruxelles…Le changement est pour quand ??? Vous avez raison Jean-Marie Pieri de dire : « Mais la droite divisée peut se faire des cheveux! » et je rajouterai : « et nous avec ».
    L’avenir de notre pays se jouera dans 6 mois.
    Il est grand temps d’y réfléchir.
    Voilà les trois scénarios possible :
    Victoire des prometteurs menteurs (gauche droite) et on continue + de taxes +d’europe et plus d’émmigrés et plus de bordel.
    Victoire du premier parti de France et là on part à l’aventure vers l’inconnu….
    Victoire d’un homme hors parti pour sauvegarder et sauver notre pays de la galère qu’il traverse depuis 30 ans. Voilà la bonne solution pour les citoyens.
    (facebook.com/didiertauzinofficiel/videos/1786001284988718)
    A vos marques….

  3. Gérard COUTANT

    Un texte de Charrier Jean-Paul Louis « Questions d’un humaniste à tous les prochains candidats à l’élection présidentielle ???
    Où est la justice sociale quand on repousse l’âge légal de la retraite, alors que tout étranger de 65 ans, n’ayant jamais travaillé ni cotisé en France, a droit à une retraite de 780 euros par mois, dès son arrivée ?
    Où est la justice sociale quand une femme de petit agriculteur, artisan, commerçant et libéraux… ayant travaillé 50 ans le plus souvent et n’ayant pas droit à ces 780 euros, au prétexte que le conjoint et elle/oului dépassent le plafond de 1200 euros de minimum vieillesse pour le couple ?
    Où est la justice sociale quand la sécurité sociale en faillite continue de payer à l’étranger, sans le moindre contrôle de l’organisme concerné, des retraites à d’innombrables centenaires disparus depuis des lustres ?
    Où est la justice sociale quand l’Aide Médicale d’État soigne plus de 200 000 sans-papiers, chaque année, à raison de 3500euro / malade, alors que la sécurité sociale ne dépense « que » 1600 pour les affiliés qui travaillent et cotisent ?
    Où est la justice sociale quand des étrangers bénéficient de la CMU et d’une mutuelle gratuite, alors que 5 millions de Français n’ont pas de mutuelle, trop riches pour bénéficier de la mutuelle CMU mais trop pauvres pour s’en payer une ??? ( 30 % des Français ont différé leurs soins en 2011) !
    Où est la justice sociale quand on sait que 10 millions de fausses cartes Vitale sont en circulation et permettent de soigner des milliers d’étrangers sous une fausse identité, au détriment des ayant-droits ?
    Où est la justice sociale quand la France entretient des milliers de polygames dont certains d’entre eux percevant plus de 10 000 par mois sans travailler, alors que la polygamie est interdite et que nos comptes sociaux sont dans le rouge ?
    Où est la justice sociale quand une famille nombreuse « étrangère » est prioritaire pour un logement social, alors qu’un jeune couple français doit attendre sept ou huit ans son premier logement pour avoir un enfant ?
    Où est la justice sociale quand on sait qu’un million de faux passeports et faux documents donnant droit à la manne sociale, sont en circulation sur les sept millions de passeports biométriques soi-disant «infalsifiables» ?
    Où est la justice sociale quand un Français, né à l’étranger (comme moi), doit prouver sa nationalité à l’administration, ce qui se traduit souvent par un véritable parcours du combattant, alors qu’on brade chaque année la nationalité française avec des milliers de mariages blancs ?
    Où est la justice sociale quand on veut donner le droit de vote aux étrangers, alors que nos élus ont confisqué aux citoyens leur «non» au référendum sur la Constitution européenne et que des millions d’électeurs, de droite ou de gauche, ne sont pas représentés au Parlement ?
    Où est la justice sociale quand on accueille, chaque année, plus de 200 000 etrangers non qualifiés, alors que la pauvreté augmente, que nous avons près de 5 millions de sans-emplois et que le chômage atteint déjà 40 % chez la population immigrée ?
    Où est la justice sociale quand nous les contribuables finançons des associations qui ne combattent que le mot « racisme » à sens unique dans un environnement idéologique bien-pensant alors que le « racisme » anti-français est systématiquement ignoré et les plaintes classées sans suite ?
    Où est la justice sociale quand on condamne un journaliste pour avoir énoncé une vérité sur la délinquance, alors que des rappeurs incitant à la haine ne sont jamais inquiétés, au nom de la liberté d’expression ?
    Où est la justice sociale quand la délinquance et l’incivisme explose et que les droits des voyous passent avant ceux des victimes et des citoyens respectueux ?
    Alors je pose la question : quel futur président aura le buffet pour poser ces questions, les mettre dans son programme et surtout les résoudre ???
    Faites votre choix, le mien est fait….

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s