Le débat minable


Le débat d’hier soir, à 11, atteignait le paroxysme de la nullité en politique

TRIBUNE

Le débat minable

Par Maxime Tandonnet

Il faut dire la vérité: je n’ai regardé sur BFM-TV que la première mi-temps de ce débat.
J’étais si pétrifié de dégoût et d’ennui que je suis parti me coucher avant la fin.
Le débat d’hier soir, à 11, atteignait le paroxysme de la nullité en politique: violences verbales, surenchère de clichés les plus éculés et le plus imbéciles que l’on puisse imaginer, sur le grand capital, le patronat et le pouvoir financier, invectives furieuses, accusations publiques, hystérie, haine, Grand-Guignol, excitation, délire verbeux. A aucun moment, dans ce malström d’imbécillité furieuse et de lieux communs de bas étage, le moindre sujet de fond sur l’avenir de la France, de l’Europe, de la planète, n’a été abordé.
Quoi, ce sont les élections présidentielles que l’on prépare?
Mais comment parler de « politique spectacle »?
Le plafond de la bêtise et de la méchanceté a été allègrement crevé. Ni le mot politique (gouvernement de la cité), ni celui de spectacle (supposant un plaisir ou un enrichissement) ne sont appropriés. Non, nous avions en face de nous une émission de M…. et rien de plus. Mais le plus extraordinaire, c’est que dans l’ensemble, la presse et les médias se satisfont. Un « débat historique » ai-je lu quelque part, dans un hebdomadaire de référence, l’un des plus sérieux!
Qui fut le meilleur candidat?
Question universelle de ce jour.
Macron pour BFM, évidemment, Mélenchon et Poutou pour la presse supposée de gauche.
Moi je n’ai vu qu’un vainqueur: la crétinisation en marche de ce pauvre pays.
A moins que je ne sois moi-même complètement à côté de la plaque.
On finit pas se poser des questions.

Maxime Tandonnet

max tAncien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Image

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Maxime Tandonnet pour https://maximetandonnet.wordpress.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

COMMENTAIRES

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

Chères lectrices, chers lecteurs, Nous irons droit au but en vous demandant d’aider l’Observatoire du MENSONGE à préserver son indépendance.
Nous survivons grâce à des dons d’une valeur moyenne de 10 € mais seule une faible part de nos lecteurs nous fait un don. 
Si chaque personne lisant ce message donnait 2 €, notre levée de fonds serait achevée en cinq heures. Nous sommes une petite organisation à but non lucratif qui supporte les coûts du premier site d’opposition en France!
Alors OUI nous méritons votre contribution.
Merci.
Nous vous rappelons que nous sommes indépendants et que nous publions des tribunes libres vraiment libres.

Pour nous aider: Cliquez juste sur le coeur 

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Advertisements

8 réflexions sur “Le débat minable

  1. JOSEPHINE

    @ Bernard Chalumeau sur qui dirige ce « putain » de CSA :

    C’est ce mec là : Olivier Schrameck, né le 27 février 1951 dans le 15e arrondissement de Paris, est un haut fonctionnaire français. Il est à plusieurs reprises directeur du cabinet de Lionel Jospin, dont il décrit comme un proche, alors que celui-ci est ministre de l’Éducation nationale (1988-1991), puis Premier ministre (1997-2002).

    Depuis janvier 2013, il est le président du Conseil supérieur de l’audiovisuel1.

    Olivier Schrameck est le petit-neveu d’Abraham Schrameck, qui fut ministre de l’Intérieur du Cartel des gauches puis vota les pleins pouvoirs à Pétain. Dès le 27 septembre 1940, Abraham Schrameck est arrêté et interné par le nouveau régime à Pellevoisin avec notamment Marx Dormoy, Vincent Auriol et Jules Moch.

    Je doute que ce type ne fréquente pas l’Hôtel CRILLON de PARIS, by night, pour le célèbre DÎNER du SIECLE;

    J'aime

  2. JOSEPHINE

    Si débat minable…et çà n’est-ce pas plus que MINABLE et Très INQUIETANT ? Oui je sais que je suis hors sujet mais c’est tellement GRAVE !!!

    « La twittosphère est en ébullition après la décision controversée du Conseil supérieur de l’audiovisuel. Entre insultes, caricatures, appels à sa dissolution et rappels historiques, l’autorité de régulation est sous le feu nourri des critiques.

    La décision du CSA d’interdire le drapeau français et La Marseillaise dans les clips de campagne à la télévision pour éviter tout «nationalisme délirant», a provoqué un déluge de réactions outrées sur les réseaux sociaux.

    Si la sphère politique, en particulier à droite, s’est émue de la décision, les simples citoyens tiennent particulièrement rigueur à l’autorité de régulation de l’audiovisuel. Florilège.

    Beaucoup d’internautes interpellent par exemple le CSA pour lui rappeler que des hommes se sont battus et sont morts pour défendre les symboles de la nation. »

    AMI entends-tu les cris sourds du Pays qu’on ENCHAÎNE !
    Ohé Partisans ….

    J'aime

      1. JOSEPHINE

        Ce que je viens de lire à l’instant répondra pour partie à votre question.

        « Le CSA a choisi – le temps de la campagne électorale – de se transformer en CSP (Comité de Salut Public). Dans un document de 11 pages (11 pages !), aussi précis et détaillé que le mode d’emploi d’une voiture informatisée, il vient de donner ses directives et ses interdits aux candidats à la présidentielle pour leurs spots de campagne. Soyons honnêtes : nous n’avons pas lu les 11 pages. Aucun être humain normalement constitué (sauf les membres des équipes de campagnes grassement payés pour cette tâche) n’en est capable.

        Mais heureusement, des candidats ont fait fuiter l’essentiel de cette Bible.

        L’essentiel étant que le CSP (ex-CSA) interdit vigoureusement de faire figurer dans les spots le drapeau tricolore. Pour faire bonne mesure la Marseillaise est également proscrite. Raison invoquée : ce drapeau et ce chant pourraient susciter des élans d’un « nationalisme exacerbé » ! Cet oukase vise manifestement certains candidats plus que d’autres. Il est évident que, par exemple, Benoît Hamon, Nathalie Arthaud ou Philippe Poutou n’en ont strictement rien à f… du drapeau tricolore et de la Marseillaise. »

        J'aime

  3. JOSEPHINE

    Si vous n’étiez pas resté un fidèle Sarkozyste, je vous applaudirais pour votre talent au travers de l’écriture. Quel dommage que vous ayez servi un homme qui n’a rien fait pour éviter le déclin de notre civilisation, comme notre future islamisation.

    J’ai tenu à suivre dans son intégralité cette émission consacrée à ces onze candidats. Malgré de belles doses de platitude, de ridicule, de fourberie, de mises à morts sournoises. J’ai aimé deux personnages pour le sérieux des propos tenus quant à l’avenir de la FRANCE et celui des Français.

    Je ne vous cache pas que j’ai été pliée de rire en écoutant Jean Lassalle, surtout lorsqu’il a fini par expliquer la raison de son retard Voulu ! Idem pour le fainéant de chez FORD, Philippe Poutou, qui s’est propulsé sur le plateau télé tel un zombi en tenue digne d’une soirée pyjamas.

    En fait, ce que j’aime chez vous Monsieur Tandonnet, c’est votre Prénom et votre plume.

    J'aime

  4. TOUT A FAIT D’ ACCORD ! ! ! ! ! ! ! l’exemple et l’image parfaite de nos politiciens en pleine décadence sans conviction ,sans programme , carpette de Bruxelles et de la finance …
    LAMENTABLE , SANS INTERET ,DECEVANT etc….etc ….

    J'aime

  5. Santiago

    Mais non Maxime , vous n’êtes pas à côté de la plaque , de même vous êtes loin d’être un crétin .

    Nous avons vu la même émission , et nous avons un regard identique , à moins que je ne sois un crétin moi même.
    Avouons que LASSALLE nous a rappelé un BOURVIL loufoque , je me suis marrer à chaque prise de parole de cet ancien berger béarnais.
    Quant aux communards avides de haines représentés par un Poutou clodo , et une Artaud démoniaque , je préfère éviter d’en parler , je pourrais être ….méchamment illisible…

    Faut-il en rire ou en pleurer ?????

    J'aime

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s