Présidentielle : de l’urgence d’être populiste

Le rejet du populisme, cette idée fixe de la gauche de salon partagée par François Fillon, consiste à fuir le peuple en colère.

Lire la suite

Advertisements