La crise identitaire, évacuée par les affaires


Une seule certitude : la France révoltée n’en fera qu’à sa guise.

Point de vue
capture-decran-2017-02-28-a-01-13-55

La crise identitaire, évacuée par les affaires

Par Ivan Rioufol

Une seule certitude : la France révoltée n’en fera qu’à sa guise. À une semaine du premier tour de la présidentielle, les sismographes s’affolent. Ils laissent envisager un tremblement de terre. Dans un sondage publié lundi (Le Figaro), Jean-Luc Mélenchon passe en troisième position (18 %) devant François Fillon (17 %), tandis que Marine Le Pen et Emmanuel Macron se disputent la première place (24 %). Ce bouleversement redonne espoir à la gauche, affaiblie par la révolution conservatrice. Après avoir promu le leader d’En marche !, puis enterré le candidat des Républicains, des scénaristes se prennent à rêver, avec Mélenchon, de la victoire d’un populiste à leur goût. Ces feuilletonistes oublient que l’éloquent communiste, qui a troqué sa veste pour la vareuse Père des peuples, entend faire les poches des petits-bourgeois qui l’applaudissent. Il est peu probable que l’opinion rebelle se soumette à ces coups de théâtre préfabriqués. Si insurrection il doit y avoir, elle passera par un pied de nez à la domination médiatique.
Tout est fait, dans cette campagne, pour brouiller la vue de l’électeur furieux. Les polémiques annexes ont pris le dessus sur les débats de fond. Cette semaine, c’est la responsabilité de la France dans la rafle du Vél’ d’Hiv’ (1942) qui rallume les passions, après que Marine Le Pen a contesté, dimanche, la continuité de l’État dans le régime de Vichy. Cette prise de position, qui fut celle du gaullisme avant d’être corrigée par Jacques Chirac (1995), est prétexte à un déchaînement contre le passé frontiste. Un stupide procès en négationnisme est alimenté par la gauche. Mais elle-même s’est massivement déshonorée dans la Collaboration qu’elle dénonce. Les affaires, que juges et journalistes accrochent aux basques de Fillon et Le Pen, sont d’autres procédés qui rendent inaudibles leurs programmes. Ces diversions ont évacué la crise identitaire qui, partout en Europe, taraude les peuples fragilisés par la mondialisation. Il est peu probable que le déni des réalités fasse encore recette.
Plus la pression de l’islam apocalyptique s’accentue, plus s’épaissit le brouhaha organisé. L’attentat commis à Stockholm, vendredi, par un djihadiste ouzbek au volant d’un poids lourd (4 morts) n’a surpris que ceux qui démentent, contre l’évidence, l’échec du modèle multiculturel choisi par la Suède dès 1975. En Égypte, les carnages (45 morts) dans l’église Saint-Georges, à Tanta, et à l’entrée de la cathédrale Saint-Marc d’Alexandrie, lors du dimanche des Rameaux, n’ont guère ému sur le génocide des chrétiens d’Orient. Leur éradication annonce pourtant d’autres barbaries contre la civilisation occidentale. Les bombes contre l’équipe de football de Dortmund (Allemagne), mardi (un joueur blessé), sont des actes de guerre parmi d’autres. Si Mélenchon portait, lors de son meeting marseillais de dimanche, un rameau d’olivier à la boutonnière, le « président de la paix » s’est gardé d’évoquer ces morts et leurs assassins. La minute de silence qu’il a réclamée fut seulement destinée à la mémoire des immigrés qui font naufrage en Méditerranée.
Rien n’est plus universel que la lâcheté devant les crimes revendiqués. Celle qui s’étale ne peut que révulser les Français qui rejettent les enfumages du Système. L’islamisme est, après le communisme et le nazisme, le nouveau cancer de l’Europe, n’en déplaise aux pleutres et aux traîtres qui hurlent au fantasme. Ceux qui ne veulent voir d’antisémitisme que dans les rangs du FN laissent prospérer la haine antijuive produite par une culture coranique cadenassée. La marche blanche organisée dimanche à Paris en mémoire du docteur Sarah Halimi, juive défenestrée par son voisin, islamiste « déséquilibré », s’est heurtée à de jeunes propalestiniens qui scandaient : « Nous avons nos Kalach. » Cette scène n’a pas été plus commentée que la note de la Direction centrale de la sécurité publique révélée par Le Figaro : elle alarme sur l’emprise salafiste dans les « quartiers sensibles »mais aussi dans des petites villes, comme Montluçon. Seuls Fillon et Le Pen abordent ces défis, qui ne passent pas la censure de la plupart des médias.
Les oubliés ont la clé
La gauche irénique refuse l’effort de lucidité sur l’état de la France. Il est vrai que son immigrationnisme, qui a déteint sur la droite honteuse, est au cœur des désastres. Il serait néanmoins surprenant que les « progressistes » tirent profit de leurs erreurs. Ceux qui voient Macron (1) à l’Élysée survendent la face attrayante du personnage : sa jeunesse, son optimisme, son agilité intellectuelle. Mais il y a trop de creux, de flou, de faux dans cet avatar du hollandisme. Il a été conçu pour recycler un bougisme sans repères. Quand le chéri des médias assure (Causeur) : « Je crois profondément que la France n’a jamais été et ne sera jamais une nation multiculturelle », il applique la politique de l’autruche en œuvre depuis trente ans. Récuser le fait multiculturaliste, qui s’impose à qui a des yeux pour voir, revient à l’accepter. Les trucages du jongleur, porté par les propagandes anti-Fillon et anti-Le Pen, pourraient accélérer sa glissade entamée.
Les créatures médiatiques ont du mouron à se faire. Les forces qui soutiennent Macron sont celles qui ont été balayées aux États-Unis avec l’élection de Donald Trump. L’éviction de Hillary Clinton a aussi été celle des alliances entre le multiculturalisme et la Silicon Valley, l’antiracisme et Wall Street, la défense des droits LGBT et Hollywood, comme le remarque (Le Monde, 9 avril) la philosophe américaine Nancy Fraser. En France, un même mépris des élites pour le peuple attise un semblable ressentiment. Contrairement à ce que le leader d’En marche ! assure en disant vouloir dépasser le clivage gauche-droite, il est le candidat des privilégiés, à l’aise dans la mondialisation et le libéralisme sociétal. Seuls 15 % des électeurs issus des « classes défavorisées » voteraient pour lui. Ce sont ces oubliés des médias et des sondeurs qui détiennent la clé du scrutin.
L’hypothèse Macron-Le Pen
Reste la question qui dérange : en cas de duel final Macron-Le Pen, quelle sera l’attitude de la droite ? « Je ne partage pas la même vision de la société que Fillon », a admis Macron, sur France 2. Dans son meeting Porte de Versailles, dimanche, Fillon l’a abondamment fait siffler. Mais la salle s’est gardée d’approuver les rares assauts contre Le Pen. Des ponts existent entre les deux électorats. Le nier ne servirait à rien.

ivan-rioufolIVAN RIOUFOL

Du même auteur:
L’union des droites pour éviter l’échec

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Image

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Ivan Rioufol pour LE FIGARO
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

COMMENTAIRES

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

Chères lectrices, chers lecteurs, Nous irons droit au but en vous demandant d’aider l’Observatoire du MENSONGE à préserver son indépendance.
Nous survivons grâce à des dons d’une valeur moyenne de 10 € mais seule une faible part de nos lecteurs nous fait un don. 
Si chaque personne lisant ce message donnait 2 €, notre levée de fonds serait achevée en cinq heures. Nous sommes une petite organisation à but non lucratif qui supporte les coûts du premier site d’opposition en France!
Alors OUI nous méritons votre contribution.
Merci.
Nous vous rappelons que nous sommes indépendants et que nous publions des tribunes libres vraiment libres.

Pour nous aider: Cliquez juste sur le coeur 

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Publicités

5 réflexions sur “La crise identitaire, évacuée par les affaires

  1. JOSEPHINE

    « Macron se félicite de son échange téléphonique avec Obama, ce dernier dément tout soutien officiel »…Et mon c…, non pardon et mon OEIL !!!

    « Ce dernier dément tout soutien officiel » ?
    OUAH …Comme pour toute « sainte » parole d’un socialo adressée au Peuple de France, pour avoir la Sainte Vérité PENSONS LE CONTRAIRE !

    Cheminade liée à une secte américaine. Macron lié à OBAMADIT (plus Rothschild +etc…) Mélenchon lié au DIABLE, Hamon aussi, Fillon à Bilderberg, POUTOU à l’ISLAM RADICAL, la Directrice débile de la secte des Travailleurs travailleuses kif kif (lorsque vous verrez une représentante de Lutte Ouvrière Mariée, vous m’appellerez car ce jour là, les poules auront des dents, elle n’ont pas à faire voeu de chasteté…les pauvrettes, mais voeu de Célibat) Donc ils sont tous sous influence sectaire,sauf

    MARINE Le Pen !

    Auprès de ma Blonde
    Qu’il f’ra bon, f’ra bon, f’ra BON
    Auprès de ma Blonde
    Qu’il FERA BON VIVRE !

    VIVE LA FRANCE avec ELLE !

    J'aime

  2. Espoir 07

    Oui il faut aller en courant voter demain, mais le taffe de Macron est en ébullition, Mardi à midi un coup de téléphone sur mon fixe, un disque parlait (voix de Macron) m’incitant à voter pour lui !!!
    Aujourd’hui, nouveau coup de téléphone, cette fois une voix qui vient de l’autre côté de la Méditerranée me demandant si je voulais bien voir avec lui mes revenus pour une probable suppression de la taxe d’habitation. Et ben ils ne perdent pas de temps. Tout est bon dans le Macron pour racler des voix. J’ HALLUCINE. Certainement que certains se laisserons avoir

    J'aime

    1. Janine

      L’histoire du coup de fil de Macron, j’en ai entendu parler par plusieurs personnes qui ont reçu ce coup de téléphone… Iil y aurait le feu chez les socialos au point de faire du racolage au téléphone…. du jamais vu, non, mais où va-t’on????
      Est-ce légal ce procédé???
      Bien à vous

      J'aime

  3. Janine

    D’accord avec vous IVAN RIOUFOL, et sur tous les points.
    Maintenant, il faut espérer que les Français en majorité aient compris les leçons du passé, pour s’orienter vers un présent qu’il faut absolument changer, car celui-ci est mortel pour nous tous.

    Ces hommes politiques qui veulent tous le Pouvoir mais pour eux, rien que pour eux et non pas pour changer quoi que ce soit pour le pays et pour le peuple.

    Demain matin, j’irai voter à l’ouverture dans mon bureau de vote et je vous invite à en faire autant, parce que au vu de ce qui se passe actuellement, je doute que la journée, soit une journée calme… Je me trompe sans doute, mais j’aimerai vivre encore quelques années et surtout voir le changement en France. Nous ne sommes à l’abri, nul part, quelque soit les villes ou les villages, je crois qu’il faut rester prudent, car ces élections sont sous haute tension.
    LA GAUCHE VEUT GARDER LE POUVOIR, et ça n’est un secret pour personne.
    Quant aux ISLAMISTES, inutile de dire ce qu’ils veulent, tout être censé le sait parfaitement.

    On a jamais demandé aux hommes politiques de faire des miracles, mais là, très franchement, nous en avons bien besoin et pas suffisamment de personnes l’ont vraiment compris.
    Voir l’attentat sur les Champs, les Français découvrent et sont étonnés…!!!!!!!
    Depuis plus de 2 ans, ça n’arrête pas… depuis Charlie Hebdo… et je ne parle pas d’avant… depuis au moins l’attentat du Drugstore des Champs Elysées en 1974, c’est, si ma mémoire est bonne, vraiment là que ça a débuté, et depuis…
    Plus on en donne aux Musulmans, plus ils en veulent, comme s’ils étaient chez eux..!
    Essayons d’aller faire la même chose chez eux, et vous verrez comment vous serez reçu…!
    En 2006, je suis allée avec ma fille aînée à Marrakech, au Maroc, pays certainement le moins pire de tous ces pays-là… nous voulions visiter l’hôtel de cette ville dans lequel toutes les stars s’arrêtent, le type qui était à l’accueil de notre hôtel, nous a dit, « très gentiment », si vous voulez entrer dans cet hôtel, vous ne pourrez que dans les jardins, mais il faudra mettre une veste et un foulard, afin qu’on ne voit pas vos bras et vos cheveux…
    – ?????????????????????!!!!!!!!!!!!!!!
    Nos bras qui dépassaient des manches de nos chemisiers… manches qui s’arrêtaient à 15cm avant le poignet, longueur des manches entre le coude et poignet…!
    Chez eux, vous ne ferez pas ce que vous voulez.
    Dans notre hôtel, il y avait un couple d’Anglais avec une petite fille de 7 ans, habillée comme toutes les petites filles de cet âge en Europe. Les parents, sur le conseil des personnes de l’hôtel, ont été obligée d’habiller leur fille en pantalon et tee shirt manches longues… Ils leur ont expliqué qu’il ne fallait parce que c’était une fille et donc pour eux, une femme!!!!
    C’est simple, je me suis dis que ce sera le seul et unique pays musulman où j’aurai mis les pieds.
    A l’Université où je travaillais, j’avais un collègue musulman, enseignant-chercheur qui m’avait mis au courant de bien des choses au départ, mais pas tout…
    A mon retour, je lui en ai parlé, et il m’a dit, ça devient de pire en pis, même chez moi, il est Marocain d’origine, marié avec une Française et ils ont trois petites filles…! J’ai gardé des contacts avec mes anciens collègues, et lui va très peu au Maroc, car il veut que ses filles soient libres et non élevées, comme au Maroc…

    Alors demain, je voterai et je voterai utile en pensant très fort à mes enfants, mes petits-enfants et arrières petits-enfants à venir, car j’espère qu’on ne leur laissera pas un monde, anti-démocratique, pour ne pas dire mieux, dans lequel ils seront malheureux, …, et dans une guerre civile sans fin…!
    Demain je penserai à tous les Chrétiens à travers le monde qui sont persécutés et dont beaucoup sont mis à mort pour leur religion qui est également la mienne.
    Je souhaite que tous les Français voient clair dans la situation actuelle, je le souhaite de tout mon coeur.

    Toutes mes pensées à la famille de ce policier mort en service qui ne méritait pas une mort semblable dans un pays dit « démocratique » et qui accueille tous les pourris du monde pour un but inavouable et inavoué, mais très clair…!
    Bien à vous

    J'aime

  4. JOSEPHINE

    Si j’appartenais à cette partie des Français qui hésitent à se déplacer demain dimanche pour aller voter, Monsieur RIOUFOL, vous venez de me convaincre d’y aller en courant.
    Merci de rappeler ces faux-culs qui pactisent avec le diable, qui ont osé porter le petit Rameau d’Olivier à la boutonnière. il n’y a pas eu que le sinistre Mélenchon à s’en être « décoré ». Il me semble en avoir observé un ou deux autres.

    Le Policier tué lâchement de deux balles dans la tête par un indésirable nuisible, le soir qui réunissait les onze candidats sur la 2, aura pour effet que ce FLIC mort pour la France par la faute du gouvernement de gauche, a été un mort de trop !

    Ce Policier décédé risque fort d’avoir flingué les GAUCHES !
    Cet Homme tué en service sur les Champs Elysées s’appelait Xavier Jugelé. J’adresse ici mes sincères condoléances à toute sa Famille, à ses proches, à tous les collègues de son Unité. Je ne m’appelle pas Philippe Poutou.

    Les Français voteront en conséquence. Je pense particulièrement aux indécis.

    Je continue à penser que Marine Le PEN a toutes les chances d’accéder au pouvoir très bientôt.

    Je lisais ce matin un article de JP Fabre Bernadac « Il nous faut aujourd’hui, face à une France exsangue, une LIONNE, pas un RENARD !  »

    « Pour le sociologue italien Vilfredo Pareto, « toute élite politique est soit lionne soit renarde suivant les époques »

    Je suis convaincu, comme Pareto, que la « décadence menace toute société qui ne pratique pas cette mobilité sociale ». Aussi pour ne pas aller jusqu’à l’explosion de notre monde faut-il remettre démocratiquement le pouvoir aux lions. Dans le cas présent, à une lionne : Marine Le Pen, seule capable, par sa volonté et son courage, de sauver notre pays. »

    Je voterai donc pour une LIONNE

    Demain je vote MARINE Le PEN !

    J'aime

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s