Comment Hollande a roulé les électeurs avec En Marche, c’est phénoménal.

Les socialistes sont toujours au pouvoir

Par Mathilde Revenu

Comment Hollande a roulé les électeurs avec En Marche, c’est phénoménal.
La réalité le démontre dès à présent.
Hollande à propos de Macron : «Je serai toujours à côté de lui»
Le chef de l’État sortant (François Hollande) a multiplié les gestes d’affection à l’adresse du président élu (Emmanuel Macron) lundi 8 mai 2017 lors de la commémoration du 8 mai 1945 qui les a réunis.
Certains diront « on s’est fait avoir » et d’autres « enfin un jeune au pouvoir », n’empêche que le coup d’échecs joué par Hollande a totalement réussi en portant son poulain et protégé au pouvoir. Ce qui aura pour effet d’atténuer le quinquennat raté effectué par Hollande, de sauver les caciques du parti socialiste en déconfiture et de continuer cette politique catastrophique parce que ni les bons sentiments ni les grandes tirades poétiques ne suffisent pas à cacher la réalité d’un désastre total.
Macron désigne une femme de 68 ans pour lui succéder à la présidence de son mouvement En Marche, c’est Catherine Barbaroux, une socialiste depuis toujours.

Le renouveau selon Saint Macron qui désigne Catherine Barbaroux, 68 ans, socialiste historique, pour prendre la tête du mouvement En Marche.

Macron refuse Valls alors qu’il a pendant toute sa campagne vanté de vouloir bâtir une nouvelle politique en respectant l’origine de ceux qui voudraient y participer.
Où est donc passée sa tolérance?
Macron reproduit le même schéma politique connu et toujours appliqué par les partis qui consiste à tout verrouillé pour ainsi tenir les candidats et les élus aux différentes élections.
Où est donc passée sa bienveillance?
Macron cherche visiblement à prendre et à tenir tous les leviers du pouvoir via son propre parti qui va fonctionner comme tout parti socialiste ou crypto-communiste en obligeant ses membres à un diktat interne. C’est cela la nouvelle démocratie?
A ce stade, on peut légitiment s’interroger et parler de renoncement aux engagements pourtant serinés à chacun des meetings du candidat Macron.
D’ailleurs En Marche ne fait que se comporter comme un vieux parti qui sera juste capable de recycler pas mal de socialistes.
L’exemple de la candidature de Valls est très parlant. Il démontre le sectarisme du mouvement de Macron sitôt élu. Alors peu importe que l’on apprécie ou non Valls, la méthode employée par Macron est détestable. N’oublions que Valls a été le premier ministre du même gouvernement qui a vu Macron se faire connaître du grand public.
Cela ressemble plus à un règlement de comptes qu’à de l’ouverture d’esprit, pourtant promise par le candidat Macron.
Les nouveaux alliés de Macron feraient bien de réfléchir avant de le rejoindre car sinon ils se retrouveront très vite sur le bord d’une route où les autocars ne passent même pas.
Ils pourront alors se souvenir du sort d’un autre François, Bayrou, en 2012. Lequel Bayrou avait trahi son camp pour aider à l’élection François Hollande qui pour le « remercier » l’a fait battre aux législatives un mois seulement après.
La liberté de pensée n’est toujours pas à l’ordre du jour chez les socialistes ou apparentés.
Certes tout est masqué grâce aux concours de nombreuses vedettes qui ont soutenu et financé Macron, grâce à celles et à ceux qui ont renié leur propre camp et aussi grâce au concours démentiel des médias pour Macron.
Macron qui a osé dire que la France était finalement une criminelle de guerre en Algérie, un pays sans culture ni aucun art et qui veut en prime se débarrasser des chômeurs d’une manière totalement indigne.
Alors ne rêvez plus, avec Macron Les socialistes sont toujours au pouvoir.

Mathilde Revenu

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE n’engageant que son auteur***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

Auteur de « Les limites du Macron » , « Comment se faire voler une élection? » et « Le macron n’est pas nouveau!« .

Dessin de couverture par CAMBON pour URTIKAN

Guaino dit ce qu’il pense de Macron

Natacha Polony revient sur l’élection de Macron:

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

Vous pouvez participer au moins en commentant nos articles: pour cela il vous suffit d’aller dans « laisser votre commentaire » en bas de chaque article…

LOGO OBS

Image

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Mathilde Revenu pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

COMMENTAIRES

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

Chères lectrices, chers lecteurs, Nous irons droit au but en vous demandant d’aider l’Observatoire du MENSONGE à préserver son indépendance.
Nous survivons grâce à des dons d’une valeur moyenne de 10 € mais seule une faible part de nos lecteurs nous fait un don. 
Si chaque personne lisant ce message donnait 2 €, notre levée de fonds serait achevée en cinq heures. Nous sommes une petite organisation à but non lucratif qui supporte les coûts du premier site d’opposition en France!
Alors OUI nous méritons votre contribution.
Merci.
Nous vous rappelons que nous sommes indépendants et que nous publions des tribunes libres vraiment libres.

Pour nous aider: Cliquez juste sur le coeur 

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

11 thoughts on “Les socialistes sont toujours au pouvoir”
  1. […] Ce qui est navrant avec nos politiques, c’est que même pris la main dans le sac, ils nient. Rappelez-vous l’affaire Cahuzac. Cahuzac qui allait poursuivre tous ceux qui oseraient l’accuser et qui a tenu ce discours pendant plusieurs mois alors qu’il se savait coupable. Là avec Macron comme président c’est pire puisqu’il a été élu notamment pour son idée de vouloir moraliser la vie publique et politique. On a déjà au moins deux ministres importants qui sont suspectés d’avoir failli: Richard ferrand et Marielle de Sarnez. Affaire Ferrand: si on connait l’historique de cette affaire, c’est un pur scandale et ce type est ministre dans un gouvernement chargé de moraliser la vie publique: on se moque toujours des Français! Le silence de Bayrou, le ministre moralisateur de la Justice est des plus inquiétants dans cette affaire Ferrand. « L’ancien bâtonnier de Brest a d’ailleurs chargé Ferrand à la télévision et dans certains journaux. Dans une interview accordée au Parisien, Me Alain Castel, avocat à l’origine de l’opération immobilière au coeur des soupçons qui pèsent sur Richard Ferrand, raconte les coulisses de cette transaction et émet des doutes sur les réelles motivations de l’actuel ministre dans ce dossier. Il dénonce un « enfumage ». Interrogé dans les colonnes du Parisien ce lundi 29 mai 2017, l’avocat à l’origine de l’opération immobilière devenue « l’affaire Ferrand » apporte de nouveaux éléments complémentaires aux révélations du Canard enchaîné publiées la semaine dernière. Pour rappel, le ministre de la Cohésion des territoires est soupçonné d’avoir favorisé la SCI (société civile immobilière) de sa compagne dans la location de bureaux pour les Mutuelles de Bretagne qu’il dirigeait au moment de la transaction, en 2011. Spécialiste de recouvrement de créances, Alain Castel, ancien bâtonnier de Brest aujourd’hui à la retraite, raconte l’origine de cet accord: « En 2010, un de mes clients a gagné aux prud’hommes contre un expert-comptable qui lui doit de l’argent. Il a ce qu’on appelle un titre exécutoire. Comme mon client n’est pas payé, je diligente une saisie immobilière des locaux professionnels de l’expert-comptable, les locaux actuels des Mutuelles de Bretagne, 2, rue George-Sand à Brest. » Ayant eu connaissance de cette vente aux enchères, Richard Ferrand aurait pris contact avec l’expert-comptable pour lui proposer une vente amiable. Avec l’accord de l’avocat, un compromis est signé par l’actuel ministre le 23 décembre 2010 avec une condition suspensive: « la conclusion d’un bail commercial avec une SCI devant substituer Richard Ferrand et les Mutuelles de Bretagne. » « Cela m’avait choqué à l’époque » Si l’avocat a accepté cette vente, c’est parce que « cela était plus rapide et plus avantageux en termes de prix qu’une adjudication » et, de fait, « cela arrangeait tout le monde, à commencer par mon client », explique-t-il. Alain Castel se montre toutefois suspicieux à l’égard des réelles motivations de Richard Ferrand: « Mais j’ai tout de suite compris la manœuvre, et cela m’avait choqué à l’époque. Richard Ferrand allait louer l’immeuble à la mutuelle et il allait s’enrichir avec tous les travaux à la charge de celle-ci. Il faut appeler un chat un chat. » Aujourd’hui, Richard Ferrand se défend en expliquant que le bail proposé par la Saca, la SCI de sa compagne, était le moins cher parmi les autres propositions. Un argument qui ne tient pas selon l’ancien bâtonnier: « La question n’est pas là. Ça, c’est de l’enfumage! La vraie question, c’est pourquoi Richard Ferrand n’a pas fait acheter l’immeuble par la mutuelle. C’était l’intérêt de celle-ci. Elle faisait un prêt, engageait des travaux et se retrouvait quinze ans plus tard propriétaire d’un bien largement fructifié. Or là, c’est la compagne de Richard Ferrand qui se retrouve dans cette position. C’est un schéma moins éthique. » « S’il y a eu un rapport spécial, il n’y a plus d’affaire Ferrand » D’après les informations du Canard enchaîné, il n’a pas été mentionné sur le procès-verbal de la réunion du conseil d’administration que la femme de Richard Ferrand était la gérante de la Saca au moment de l’opération. « Est-ce que cela veut dire que Richard Ferrand a cherché à masquer que sa compagne allait piloter la SCI? » s’interroge Alain Castel. Ce dernier précise que, selon l’article L.114-32 du Code la mutualité, « toute convention à laquelle ‘un administrateur ou un dirigeant opérationnel est indirectement intéressé ou dans laquelle il traite avec la mutuelle, union ou fédération, par personne interposée est soumise à l’autorisation préalable du conseil d’administration’. En clair, en cas de risque de conflit d’intérêts, ces conventions doivent être soumises à un commissaire aux comptes qui rédige un rapport spécial transmis ensuite à l’assemblée générale de la mutuelle, qui statue ». Et c’est l’existence, ou non, de ce rapport qui serait déterminant d’après l’avocat: « S’il y en a eu un, il n’y a plus d’affaire Ferrand. Sinon, la justice doit examiner l’affaire de plus près ». Interrogé par Le Parisien, Richard Ferrand se justifie: Cazeneuve va porter plainte contre Mélenchon pour diffamation « Le commissaire aux comptes n’a pas été interrogé car je considère qu’il n’y avait pas de conflit d’intérêts. Je ne suis ni marié, ni pacsé avec Sandrine Doucen. Avec ma compagne, nous ne vivons pas sous le même régime matrimonial. Nous n’avons pas de patrimoine commun. On peut se séparer demain, chacun gardera ses biens. Je ne suis pas partie à l’affaire. Interrogez le commissaire aux comptes -mon successeur l’a fait-, il vous confirmera de facto qu’il n’y avait pas nécessité à un rapport spécial. » Pour l’heure, le Parquet national financier (PNF) a déjà annoncé qu’il n’ouvrirait pas d’enquête, indiquant que les « faits évoqués à ce stade n’entrent pas dans le champ de compétence du PNF ». De son côté, le parquet de Brest a fait savoir que le procureur Eric Mathais a « procédé à une analyse juridique pour déterminer s’il devait se saisir et diligenter une éventuelle enquête ». « Au terme de celle-ci », conclut-il, « il apparaît qu’en l’état, aucun des faits relatés n’est susceptible de relever d’une ou plusieurs qualifications pénales permettant d’ouvrir une enquête préliminaire ». » (sources: BFM-TV, Le Parisien). Autant dire que la situation de Ferrand ressemble fort à celle de Cahuzac sauf que là il s’agit d’une urgence pour Macron qui surfe sur l’endormissement total des Français. Comment nous vendre un projet de moralisation avec Ferrand qui resterait ministre? C’est impossible et aberrant! Marielle de Sarnez prise comme d’autres pour soupçon d’emplois fictifs assume une bien piètre défense pour un ministre en déclarant qu’il s’agit « d’une vengeance du Front National ». Rien que cela devrait la voir partir immédiatement de ce gouvernement. On a aussi un candidat LREM investi qui ne devrait pas l’être puisqu’il va à l’encontre des règles d’investiture de La République en marche!: Pierre Cabaré, investi dans la 1ère circonscription de Haute-Garonne, a été condamné en 2003 à un an d’inéligibilité, révèle ce dimanche La Dépêche du Midi. En cause, la gestion de son compte de campagne lorsqu’il était candidat divers droite aux élections législatives de 2002 en Haute-Garonne. Sa défense est grotesque: « Il y a inéligibilité et inéligibilité », déclare Pierre Cabaré. Décidément le premier gouvernement Macron ferait bien d’être vite nettoyé avant qu’il ne soit complètement discrédité. Macron ne semble pas décidé à agir et cela est franchement inquiétant pour la fameuse moralisation qui me fait penser à la non moins fameuse « république exemplaire » de son prédécesseur. La déclaration du Premier Ministre, lui-même ancien socialiste et évidemment énarque devenu juppéiste (Edouard Philippe milite deux ans au Parti socialiste), est un monument d’hypocrisie concernant l’affaire Ferrand et je le cite «  »Je dis oui (A ce que Ferrand reste ministre), après avoir parfaitement compris, avoir parfaitement conscience de l’exaspération des Français, de leur émotion, de leur agacement ». Rien ne change chez ces gens-là! Décidément les Français sont toujours pris pour des imbéciles. La moralisation de la vie publique mais quelle hypocrisie!!! Alors ne rêvez plus, avec Macron Les socialistes sont toujours au pouvoir. […]

  2. SE FAIRE AVOIR….. vulgairement je nommerais cela différemment car OUI le GROS MOU vous a bien eu !! Mais avaient ils des lunettes noires ces imbéciles veautant, et bêlant en suivant les merdias ! 5 ans de PS, menteurs, suivis de 5 ans MACRON gros menteur !
    Mais posons nous la question, sera mieux aux législatives ??????

  3. Les veaux ont voté et ce n’est pas fini: il faut dire que Fillon et Le Pen ont tout fait, mais absolument tout, pour que la gauche reste au pouvoir. Et visiblement ce n’est pas fini. Là où la gauche est plus forte c’est qu’au bon moment elle sait faire des alliances. A droite plus personne n’assume et au FN avec une Marine dévaluée, cela sent la fin.

  4. Macron va pulvériser LR et FN aux législatives… Bravo qui ? Bravo aux nazes qui dirigent ces deux partis.

  5. Elle a été bien choisie.Madame Marlène SCHIAPPA comme secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes.

    1/ Elle affirme que la doctrine de l’Eglise est un outil pour combattre le droit des femmes.
    2/ Que le fait que sur FranceTélévision soient diffusées des Messes constitue une INFRACTION à la loi de 1905.
    3/ Par contre, interdire le voie à l’école est contraire à la loi de 1905…

    Ne pas oublier non plus que le Maire de LYON, devenu Ministre de l’Intérieur, tolérait dans sa ville des MOSQUEES SALAFISTES tout comme celles des FRERES MUSULMANS.

    Nous sommes bien FOUTUS avec ce gouvernement.

    Notre soumission à l’ISLAM Conquérant va être rapide.

  6. En tous cas Macron a enlevé à la droite son programme en vue d cela cohabitation en nommant un des leurs à Matignon et ‘est bien joué. Il va de ce fait obtenir sa majorité absolue à l’Assemblée Nationale.

  7. Pour ceux qui auraient prêté attention au programme Macron, il n’y aura pas de surprise puisque nous serons à nouveau mis fortement à contribution, surtout les possesseurs de biens immobiliers. Macron va gouverner par ordonnances ce que signifie sans rendre de compte au peuple! En plus il va museler les médias, qui le soutiennent sans faille. Drôle de conception d cela démocratie!

  8. De toute façon, les Français ont prouvé, si toutefois il y avait besoin…, QU’ILS SONT IRREMEDIABLEMENT DES VEAUX ET DES MOUTONS…!!!!

    On ne fera jamais rien de bien ou de bon avec ces gens-là!
    Ils ne méritent même plus qu’on s’intéressent à eux…!

    Maintenant nous allons être malgré tout nombreux, à payer pour tous ces imbéciles-idiots-crétins-débiles et j’en passe… parce que nous sommes dans le même pays, et nous payons toujours pour une masse de Français qui eux, le paieront encore plus cher que nous, car nous ne nous faisons aucune illusion… EUX OUI…!!!!

    Le slogan EN MARCHE, je le rappelle pour ceux qui ne le savaient pas… est celui du gouvernement de VICHY, et à mon avis,…..

    il N’A PAS ETE CHOISI PAR HASARD…!!! avec les socialistes, rien n’est le fait du hasard… un petit rappel pour ceux qui n’ont pas appris l’histoire de France jusqu’à la dernière guerre… :

    LE GOUVERNEMENT DE VICHY ETAIT COMPOSE DE SOCIALISTES, et ils avaient demandé à PETAIN, homme de droite, d’être le Président…!!!
    à l’époque le Président était élu par l’Assemblée, composée surtout de Socialistes…!!!!

    Bien à vous

  9. Oui nous nous sommes fait avoir en beauté par les médias qui d’ailleurs continuent leur propagande et ne respectent même plus les lois sur le temps de parole en période électorale mais cela ne semble pas devoir gêner quiconque. Au nom d cela démocratie: faîtes-vous entuber!

  10. Bravo pour votre article Mathilde. Effectivement les Français, ces veaux qu’évoquait le général de Gaulle, se sont bien fait avoir mais ils vont le constater dès cet été. Macron c’est Hollande 2.

  11. Hollande avait tout prévu …

    C’est L’Obs, dans sa dernière livraison, qui révèle le plan inouï concocté par le gouvernement sortant en cas de victoire de Marine Le Pen aux présidentielles, ce qui, à l’évidence, était réellement envisagé comme possible. Ce « Plan de sauvetage de la République », c’était tout simplement de… rester en place contre le choix des urnes !

Laisser votre commentaire