Ballade chez les Sioux


 Une belle histoire à méditer

Nous aimons la liberté de publier.
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas
 
Observatoire du MENSONGE 

Ballade chez les Sioux

Par Clem

>Histoire du soir… ballade chez les sioux
Une vieille légende raconte qu’un jeune couple d’indiens Sioux alla, un matin, rendre visite au chaman du village. Ils vivaient près de Paha Sapa, les actuelles Collines noires, considérées comme sacrées pour ce peuple. Le jeune était un guerrier courageux et dans son cœur habitaient aussi bien l’honorabilité que la noblesse. Chez Nuage Haut, la jeune femme aux yeux bridés et à la longue chevelure, on retrouvait une grande détermination et, surtout, cet amour profond pour celui qui allait devenir son époux.
La raison pour laquelle ils avaient décider de rendre visite au chaman était très importante pour eux : ils avaient peur, peur que leur engagement, que cet amour dévot et ferme qu’ils se juraient désormais se rompe d’une quelconque façon. Ils avaient également peur de mourir et de ne pas se retrouver dans l’au-delà. Ils souhaitaient que le vieux sorcier leur donne un remède, un sortilège ou un sort pour que leur amour soit éternel.
Le vieux chaman les regarda un instant avec son visage aquilin et ridé par les ans. Il fuma quelques pipes, fronça les sourcils, s’éclaircit la voix et, enfin, prit la main de la jeune femme :
« Si tu veux garder cet être que tu aimes à tes côtés pendant longtemps, tu devras entreprendre un voyage. Ce ne sera pas facile, je te préviens. Tu grimperas en haut de cette colline que tu vois au fond et tu chasseras un faucon de tes propres mains, le plus fort et le plus beau que tu verras. Tu devras ensuite le ramener vivant, ici même, le troisième jour après la pleine Lune. »
Ensuite, le chaman se tourna vers le jeune guerrier.
« Quant à toi, tu dois savoir que ta tâche sera aussi complexe et exigeante. Tu dois aller au sommet de la plus haute montagne de notre région et chasser un aigle. Le plus beau, le plus vigoureux, le plus sauvage. Tu devras ensuite le ramener ici, le même jour que ta bien-aimée. »
La jeune femme sioux et son bien-aimé réussirent le défi proposé par le vieux chaman. Elle avait attrapé un faucon et l’avais mis dans un sac en peau. Le jeune guerrier, quant à lui, portait son aigle. Le plus beau, le plus fort. Lorsqu’ils arrivèrent devant le vieux sorcier, ils demandèrent quelle serait la prochaine étape : « Sacrifier les oiseaux et nous baigner dans leur sang, peut-être ? »
« Maintenant, vous devez faire ce que je vous dis : prenez les oiseaux et attachez-les par les pattes avec un lien en cuir. Ainsi, l’un sera attaché à l’autre et vice versa. Ensuite, vous devrez les relâcher pour qu’ils volent en toute liberté. »
Quand les deux jeunes réalisèrent ce qui avait été demandé, ils restèrent médusés et sans mots en voyant le résultat. La seule chose que réussirent à faire les deux oiseaux lorsqu’ils essayèrent de voler fut de tomber encore et encore. Frustrés et pleins de colère, ils commencèrent à se donner des coups de bec.
Le vieux chaman se rapprocha d’eux et les sépara.
« Voici le sort que je vais vous donner : apprenez de ce que vous venez de voir. Si vous vous attachez l’un à l’autre, et même si c’est avec amour, la seule chose que vous réussirez à faire sera de vous traîner, de vous faire du mal et d’être malheureux. Si vous souhaitez que votre amour perdure, volez ensemble, très haut dans le ciel, mais ne vous attachez jamais l’un à l’autre. Car le véritable amour unit mais n’emprisonne pas »…
Belle soirée à tous, je vous laisse méditer sur cette belle histoire…
Avec amour…

🍊Clémentine 🍊

<

Funambule

Sur le fil de la vie
Funambule, je suis
Avancant droit devant
A mon rythme, sans élan
En proie aux émotions
Soulevant maintes questions
Emprunte de conformisme
Déséquilibrée par le fatalisme
Sur le fil du bonheur
Tout arrive juste à l’heure
Reste important de souligner
Que rien n’est jamais gagné.

🍊Clémentine 🍊

 A lire en cliquant sur le titre: La connaissance

LOGO OBS

Image

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Clem pour Ma vie au présent simple

Inscription gratuite

La Semaine du MENSONGE

Recevez chaque dimanche matin par mail les articles publiés


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.

Publicités

12 comments

  1. Histoire très intéressante et pleine de sagesse. Je prends la conclusion au vol:  » si vous vous attachez l’un à l’autre, et même si c’est par amour, la seule chose que vous réussirez à faire, c’est de vous traîner, de vous faire du mal et d’être malheureux ».
    C’est en plein ce qu’est en train de faire le Macron. Nous attacher sournoisement et de force aux Islamistes. À la différence de l’histoire; ce qui semble se décider, c’est que les français de souche sont malheureux et les Islamistes de plus en plus heureux.

    J'aime

  2. Merci Clem ! Plein de fraîcheur et de poésie !
    Negelman est bien incapable de comprendre ce genre de choses, cela le dépasse, englué qu’il est dans son idéologie de merde !

    J'aime

  3. Je connaît une autre histoire …pour s’accaparer des territoires occupés par des tribus indiennes .La technique était fort simple , envoyez des familles de colons qui ne connaissent « ni us , ni coutumes » de ces tribus là .Ils se feront décimez car un colon aura pris son fusil pour tirer maladroitement , il s’ensuivra un massacre sans précédent qui horrifiera la ville la plus proche qui ordonnera de traquer ,tuer les indiens (en fait, tout indiens..) et leur familles jusque dans leur camp .L’armée dirigée par le général Custer y pourvoira même les femmes enceintes seront passées par le sabre pour éviter qu’elles n’enfantent des guerriers . (Viols de sépultures , profanation de territoires ancestraux , génocides , massacres de bisons « sacrés » , déportation, réserve , alcool , éradication …).

    J'aime

    1. Et en avant pour la propagande habituelle et ringarde… Negelman, décidément pour débiter des contre vérités, vous êtes le champion local!

      J'aime

    2. Encore une fois, Negelman vous ne commentez pas un article mais faîtes votre saloperie de propagande bien pourrie. Vous affirmez des mensonges sous couvert de l’histoire que vous tronquez pour votre seul dogme éculé. C’est Honteux et incorrect vis-à-vis d el’auteur.

      J'aime

    3. Effectivement Negelman a du juste lire le titre d el’article pour débiter ensuite sa prose malsaine et hors de propos sans oublier son caractère très mensonger. Mais on sait tous que c’est un négationniste forcené.

      J'aime

    4. Negelman,vous en avez pas marre de parasiter et pourrir ce site.Car vous croyez qu’entre eux les tribus indiennes vivaient d’amour et d’eau fraîche ? Stop à la repentance à deux balles !!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s