L’effarant aveuglement de « l’Europe d’en haut » (élections italiennes)


Les élections législatives italiennes se traduisent par un raz-de-marée « antisystème »…

Nous aimons la liberté de publier.
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas
 
Observatoire du MENSONGE 

L’effarant aveuglement de « l’Europe d’en haut » (élections italiennes)

Par Maxime Tandonnet

Les élections législatives italiennes se traduisent par un raz-de-marée « antisystème », les deux tiers des suffrages se portant sur le nouveau parti « anti-élite » et sur la coalition anti-immigration autour de la Ligue du Nord.
Les Italiens ont exprimé massivement, avec une participation de 74%, (sans aucune commune mesure avec la participation française de 49%), un vote de défiance absolue envers une classe politique perçue comme déconnectée de la réalité quotidienne et soumise à la technostructure bruxelloise.
Ce vote de défiance intervient 12 ans et demi après les victoires du non aux référendums français et hollandais, trois ans après la crise grecque, un an après le prodigieux séisme du Brexit et alors que plusieurs pays d’Europe orientale, dont la Hongrie et la Pologne sont entrés en rébellion ouverte contre Bruxelles.
Nous sommes sur un phénomène de long terme, un mouvement historique, qui est celui de la désintégration du Léviathan bruxellois, essentiellement en raison de sa politique migratoire.
La question n’est pas de dire que c’est bien ou que c’est mal, mais simplement d’ouvrir les yeux.
La France a tenu, n’a pas basculé sur le plan politique jusqu’à présent, en raison de deux artifices qui ont triomphé en 2017: l’imposture présidentialiste qui soumet la vie démocratique à une mystification médiatique et le lepénisme à outrance destiné (avec succès) à diaboliser toute voix dissidente.
Combien de temps cette double imposture peut-elle perdurer?
L’Allemagne, avec sa coalition bancale, est désormais menacée à son tour d’un titanesque séisme politique. Il est difficile de compter sur la nomenklatura médiatique, politique, eurocratique, enfermée dans sa camisole de dogmes et de certitudes, son mépris de la « vile multitude », qui s’exprime dans la formule maudite de populisme (dérivé du mot « peuple »), pour prendre conscience de l’évidence du drame qui est en train de se nouer à l’échelle de l’histoire.
Face à cette crise, on aurait pu imaginer une volonté commune de refonder l’Europe sur des bases radicalement nouvelles, le rejet de la logique bureaucratique, la restauration des valeurs démocratiques, le respect des nations, l’unité intrinsèque des peuples européens – qui s’exprime paradoxalement dans une révolte commune -, la maîtrise de l’immigration accompagnée d’un élan de solidarité avec l’Afrique.
Mais c’est toujours la même chose, l’histoire bégaille: il faut qu’un désastre apocalyptique se produise pour que les yeux s’ouvrent enfin – et alors, il est trop tard.

Maxime Tandonnet

max tAncien conseiller à la Présidence de la République sous Sarkozy, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Maxime Tandonnet pour Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

Observatoire du MENSONGE est un site gratuit : vous pourriez au moins nous SUIVRE pour nous soutenir!  

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 11 954 autres abonnés

 
Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 LECTEURS + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres et aussi 1er site de l’opposition en France!

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine


NB: vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Pour aider l’Observatoire

Publicités

6 commentaires

  1. Vous comprenez pas ! Il y aura toujours des gens pour allez voter qui est un « acte citoyen » , une obligation , un droit et un devoir . L’abstention seras un « vilain souvenir » quand nos illustres décideront le « vote électronique obligatoire » !

    J'aime

  2. Vous le dites si bien Maxime Tandonnet : « Mais c’est toujours la même chose, l’histoire bégaille: il faut qu’un désastre apocalyptique se produise pour que les yeux s’ouvrent enfin – et alors, il est trop tard. »
    Question : A quand ce désastre ???

    J'aime

  3. Entièrement d’accord avec votre analyse, les gens d’en haut sont de vils méprisants à qui il ne faut plus accorder confiance et pour qui il ne faut plus voter. Quand les Français auront compris cela alors tout pourra changer.

    J'aime

  4. cela va devenir une habitude en EUROPE ,l » ITALIE avec 700 000 étrangers, la majorité sans papiers et resteront en ITALIE ,comme dans les autres pays ,alors forcément ,les EUROPEENS s » inquiète de cette situations qui deviens dramatiques,,,,

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.