Vivre ensemble ?


Nous faire croire que « tout le monde, il est beau, tout le monde, il est gentil » n’est-ce pas nous prendre pour des idiots?


Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression!        Faîtes de même en partageant et/ou en nous suivant. MERCI!

Vivre ensemble ?

Par Claude Picard

Malgré les allégations de l’idéologie dominante qui nous assène son credo du « vivre ensemble » depuis trop longtemps, il est facile de constater, en vivant dans certains quartiers, que les cultures et les modes de vie discordants ne peuvent pas… s’accorder. Et ne se valent pas.
En voulant nous faire croire que « tout le monde, il est beau, tout le monde, il est gentil » et qu’avec un peu de tolérance et de compassion, tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes, les bobos arrogants et suffisants qui nous gouvernent nous prennent pour des billes.
Dans quel monde, vivent-ils ?
Chaque jour qui passe nous apporte la preuve du décalage qui existe entre deux conceptions de vie absolument incompatibles.
Quelle analogie entre une femme qui se voile en affirmant une indéfectible soumission au patriarcat, à sa communauté et à sa religion, et une femme occidentale qui se pare et se comporte librement, en assumant pleinement sa féminité ?
Entre une société qui idéalise l’image et qui sublime le corps, et une communauté qui refuse toute représentation « impudique », la compréhension peut-elle s’installer ?
Le gouffre semble profond entre une identité qui se forge dans la responsabilité individuelle et l’indépendance, et une autre qui dénie tout libre-arbitre à ses ouailles.
Ces modes de pensée, diamétralement antinomiques – l’acceptation intelligente des pulsions de la vie humaine avec toutes ses variantes et le fatalisme philosophique de l’irresponsabilité individuelle – sont, autant que l’huile et le vinaigre, chimiquement, impossible à mélanger.
Et le « vivre ensemble » devient un artifice grossier.
Quand il n’est pas utilisé comme un leurre par des associations qui, habilement, en font commerce.
Les différences et le métissage peuvent enrichir une société quand chaque partie apporte le meilleur de sa culture.
Si l’arrivant veut prendre sa place, quoi de plus normal, mais s’il veut imposer une philosophie en retrait par rapport à celle établie, alors là, les difficultés commencent. Surtout quand s’ajoute à cela un intégrisme militant et un terrorisme qui n’est pas seulement là pour étayer une idéologie d’un autre âge, mais qui est, bel et bien, systématiquement et savamment orchestré par des barbares décérébrés pour imposer, coûte que coûte, leur point de vue.
Même à des enfants ! Comme le rapporte le journal, le « Guardian », où un éducateur (sans qualification), dans une école islamique privée de l’est de Londres, enseignait à des adeptes de 11 à 14 ans, toutes les finesses de la propagande djihadiste en organisant des démonstrations sur la méthode à employer pour décapiter un homme…
Ce cas extrême en dit long sur la détermination d’une idéologie mortifère qui gangrène toute une communauté.
Le « vivre ensemble » ne peut pas s’imposer. Ni l’intégration. Accueillir des populations ayant une philosophie de vie opposée à celle qui reçoit est déjà problématique et si, en plus, celles-ci sont soumises à un pilonnage intensif de dénigrement systématique du pays d’accueil, bonjour les dégâts ! Le moins que l’on puisse dire est que nos sociétés occidentales se doivent d’être plus fermes sur leurs critères d’assimilation.
Mais, sont-elles obliger d’accepter, outre beaucoup trop d’ennemis, toute la misère du monde ?
Et en ont-elles encore les moyens ?

Claude Picard

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Claude Picard pour Observatoire du MENSONGE

Observatoire du MENSONGE est un site gratuit : vous pourriez au moins nous SUIVRE pour nous soutenir!  

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 11 931 autres abonnés

 
Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 LECTEURS + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres et aussi 1er site de l’opposition en France!

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine


NB: vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Pour aider l’Observatoire

Publicités

9 commentaires

  1. Le général De Gaulle n’est pas responsable de l’afflux massif de migrants sur notre sol .Certain (e) devrait se rappeler en visionnant des archives à quel point ils, elles ont eu chaud de ne pas se retrouver en Germanie .

    J'aime

    1. Vous faites votre propagande : c’est votre droit. Mais nier l’Histoire à ce point cela s’appelle du négationnisme… hein Negelman!!!

      J'aime

  2. Je n’ose imaginer ce que nos enfants et petits-enfants devront vivre si rien n’est fait pour remédier à cette situation catastrophique.

    J'aime

  3. Les gens qui parlent de vivre ensemble sont ceux qui ne vivent pas avec certains qui refusent la France et ces gens ne connaissent pas l’étendu du désastre initié depuis l’abandon de l’Algérie par un certain général qui a trahi la France et qui en a tiré gloire. De Gaulle est à l’origine de ce qui va détruire la France.

    J'aime

  4. « vivre ensemble », expression qui m’exaspère ! Moi, je dis plutôt « vivre à côté »…. Ensemble, ce n’est pas vrai. Il est impossible de vivre avec des populations communautarisées. Si nous nous essayons de faire des efforts, eux ne le font pas. Il y a des cas particuliers (j’en connais) qui s’intègrent, travaillent, élèvent leurs enfants, ceux-là ne posent aucun problème.
    Mais les bobos qui nous dirigent n’ont sûrement jamais traversé des quartiers « sensibles ».
    Je propose que Macron quitte le Palais de l’Elysée et s’installe à Saint Denis ou à Trappes…. Bien sûr, dans un quartier « sensible »….

    J'aime

  5. J’habite une banlieue et vivre ensemble est impossible désormais. Nous ne sommes plus en France mais qui s’en soucie. Ni les politicards ni les journaleux.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.