Ombres du Coran 4


Il faut bien lire le texte tel qu’il se présente et arrêter d’être angélique…

Un document exclusif Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier.
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas
 
Observatoire du MENSONGE 

Ombres du Coran

Par Daniel Desurvire

Quand une religion nous livre une guerre sans merci ni pitié au nom du coran, il serait souhaitable que les gens en connaissent la teneur essentielle. C’est exactement ce que vous propose ici Daniel Desurvire en exclusivité pour Observatoire du MENSONGE. 

Lecture prélevée sur la face cachée par la bien-pensance du spectre islamique

L’étude présentée ci-dessous se décline en sept chapitres :
I – Préambule : état des lieux – un aggiornamento pour guérir le mal islamique (1)
II – Quelques versets du Coran relatifs à la condition féminine (4)
III – Voilà un passage dont les Musulmans se parent pour arguer la prétendue tolérance mahométane. Mais ne serait-ce pas lire tout le contraire si l’on veut bien poursuivre jusqu’au bout cette lecture ? (5)
IV – La haine, l’esclavagisme, la torture, les discriminations de genre et de culte, le droit de tuer et les appels sans cesse réitérés pour engager des conflagrations khalifiennes contre les kuffār (5)
V – Le vocabulaire coranique ressemble étrangement à celui des terroristes ; est-ce un hasard ? (12)
VI – L’imposture d’un culte abusivement associé aux confessions gréco-romaine, judaïque et chrétienne, mais assurément une usurpation à la famille des religions d’Abraham (13)
VII – Le paradoxe du menteur dans un monde multipolaire et interdépendant, c’est aussi interdire la vérité sur l’Islam lorsque le mensonge d’État prend toute la place dans l’esprit du peuple abusé qui le suit (18)
VIII – Que dit la tradition orale ? Aperçu rapide de quelques hadîths (26)
°°°

Chapitre 4

Sourate VIII versets 7, 12, 13, 14 et 52 : « … Le seigneur cependant a voulu prouver la vérité de ses paroles, et exterminer jusqu’au dernier des infidèles … Moi, je jetterai la terreur dans le cœur des infidèles. Abattez leurs têtes et frappez les extrémités de leurs doigts … Quiconque se séparera de Dieu et de son apôtre, Dieu lui fera éprouver combien il est terrible dans ses châtiments … Quel spectacle, lorsque les anges ôtent la vie aux infidèles ! Ils frappent leurs visages et leurs reins, et leur crient : Allez goûter la peine du feu ».
Versets 16, 17, 40, 66 et 67 : « Quiconque tournera le dos au jour du combat, à moins que ce ne soit pour revenir à la charge, ou pour se rallier, sera chargé de la colère de Dieu. Sa demeure sera l’enfer ; quel affreux séjour ! Ce n’est pas vous qui tuez, c’est Dieu… Combattez-les (les infidèles) jusqu’à ce que la sédition soit anéantie, et que toute croyance devienne celle d’Allah … Ô Prophète ! Excite les croyants au combat… ».
Sourate IX versets 5, 12, 13, 23, 29, 30, 38, 39, 41, 74, 89, 112, 123 et 124 : « Les mois expirés, tuez les idolâtres partout où vous les trouverez, faites-les prisonniers, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade … attaquez les chefs des infidèles … Dieu a acheté des croyants leurs biens et leurs personnes pour qu’il leur donnât en retour le paradis ; ils combattront dans le sentier de Dieu, ils tueront et seront tués … Ô croyants ! Combattez les infidèles qui vous avoisinent … ». « Il ne faut pas que tous les croyants marchent à la fois à la guerre. Pourquoi ne marcherait-il pas plutôt un détachement de chaque tribu, afin que, s’instruisant dans la foi, les uns puissent instruire à leur tour leurs concitoyens, et afin que ceux-ci sachent se prémunir » ? (Autre stratégie dans le manuel de guerre du Coran).
Sourate X versets 4, 71 et 104 : « … Ceux qui ne croient pas auront pour breuvage l’eau bouillante et un châtiment douloureux pour prix de leur incrédulité … Ceux-là auront le feu pour demeure, comme prix de leurs œuvres … Puis nous leurs ferons goûter le châtiment terrible pour le prix de leur incrédulité … Dis-leur : Ô hommes ! Si vous êtes dans le doute relativement à ma religion, […] j’adore ce Dieu qui vous fera mourir… ».
Sourate XII versets 107 et 110 : « Sont-ils (les incroyants) sûrs que le châtiment de Dieu ne les enveloppera pas, que l’heure ne fondra pas à l’improviste sur eux pendant qu’ils ne s’y attendront pas ? … notre vengeance ne saurait être détournée des têtes des coupables ».
Sourate XIII versets 6, 18, 25, 32, 34 et 35 : « Ils (des hommes) ne croient point en Dieu, des chaînes entourent leurs cous ; ils seront voués aux flammes, et y demeureront éternellement … Leur compte sera terrible (les rebelles), leur demeure sera le feu d’enfer et un affreux lit de douleur… ».
Sourate XIV versets 16, 18 à 20, 34, 51 : « (Dieu) J’anéantirai les impies … L’enfer l’a englouti, et il sera abreuvé d’une eau infecte. Li l’avalera à petites gorgées, et elle aura peine à passer. La mort fondra sur lui de tous côté et il ne mourra pas. À cela succédera un tourment terrible … Dans l’enfer, où ils seront brûlés ? Quel détestable séjour ! … Leurs tuniques seront de poix (Matière collante, résine, goudron), le feu couvrira leurs figures, afin que Dieu rétribue chaque âme selon ses œuvres… ».
Sourate XVI versets 60 et 61 : « Si l’on annonce à quelqu’un d’entre eux la naissance d’une fille, son front se rembrunit et il s’afflige profondément. Il se cache aux siens, à cause de la désastreuse nouvelle … ».
Versets 73, 74, 78 et 79 : « Dieu vous a élevés les uns au-dessus des autres* dans la distribution de ses dons (Comprenons la marque d’un eugénisme élisant une prétendue supériorité masculine et raciale des Musulmans). Dieu vous a élevés les uns au-dessus des autres* dans les moyens de ce monde… ».
Sourate XVIII versets 2 à 4, 13, 22, 28 : « Un livre droit (le Coran) destiné à menacer les hommes d’un châtiment terrible de la part de Dieu … Un livre destiné à avertir ceux qui disent : Dieu a un fils (camouflet adressé aux Chrétiens)… Notre Seigneur est le maître des cieux et de la terre ; nous n’invoquons point d’autres Dieu que lui, autrement nous commettrions un crime … ne demande point à aucun Chrétien des avis à cet égard … Quand à nous, nous avons préparé pour les impies le feu, qui les entourera de ses parois. Quand ils imploreront du secours, on leur donnera de l’eau ardente comme du métal fondu, qui leur brûlera la figure. Quel détestable breuvage » !
Sourate XX verset 112 : « Ainsi, nous avons fait descendre un livre arabe et nous y avons répandu des menaces ; peut-être finiront-ils par craindre Dieu… ».
Sourate XXI versets 6, 11, 12 et 51 : « Aucune des villes que nous avons détruites n’a cru ; ils ne croiront pas non plus … Que de villes criminelles (criminelles parce qu’elles ne sont pas de religion musulmane) avons-nous renversées, et établi à leur place d’autres populations ! Quand ils ont senti la violence de nos coups, ils se sont mis à fuir de leurs villes ».
Versets 58, 59, 98, 99, 108 et 109 : « J’en jure par Dieu, je jouerai un tour à vos idoles aussitôt que vous serez partis. Et il les mit en pièces, excepté la plus grande, afin qu’ils s’en prissent à elle de ce qui arriva … En vérité, vous et les idoles que vous adorez à l’exclusion de Dieu, vous deviendrez l’aliment de la géhenne, où vous serez précipités. Tous y resteront pour l’éternité ». « […] Il m’a été révélé que votre Dieu est le dieu unique. Êtes-vous résignés à sa volonté Ô Musulmans ? (Réponse) Mais s’ils tournent le dos, dis-leur : J’ai proclamé la guerre contre vous tous… ».
Sourate XXII versets 20 à 22, 47, 54 et 57 : « […] Les vêtements des infidèles seront taillés par le feu, et l’eau bouillante sera versée sur leurs têtes. Leurs entrailles et leur peau en seront consumées ; ils seront frappés de gourdins de fer. Toutes les fois que, transit de douleur, ils voudront s’en évader, on les y fera rentrer et on leur criera : Subissez le supplice du feu […] Les infidèles ne cesseront point d’en douter jusqu’à ce que l’heure les surprenne soudain, ou que le jour d’un châtiment exterminateur les visite … » « Dieu accordera une belle récompense à ceux qui ont émigré pour la cause d’Allah, succombé en combattant, ou moururent éloignés de leur patrie… ».
Sourate XXIII versets 104 et 105 : « Ceux pour qui la balance sera légère seront les hommes qui se seront perdus eux-mêmes, et ils demeureront éternellement dans la géhenne. Le feu consumera leurs visages, et ils tordront leurs lèvres ».
Sourate XXV versets 12 à 15 : « Mais ils (les incrédules) traitent de mensonge l’arrivée de l’heure. Nous avons préparé, à ceux qui la traite de mensonge, un feu ardent. Lorsqu’il les verra de loin, ils l’entendront mugir de rage et ronfler. De là ils seront jetés dans un cachot étroit, liés ensemble ; alors ils appelleront la mort. N’en appelez pas une seulement, appelez plusieurs genres de morts,
Sourate XXVI verset 54 : « Les Israélites ne sont qu’un ramassis de gens de toute espèce, et ils sont peu nombreux ». (Même si l’épisode concerne le différend qui opposa les Égyptiens aux Hébreux, le livre de l’Islam prend ici pour sien ces propos).
Sourate XXVII versets 85 à 87 : « Un jour nous rassemblerons ceux qui ont traité nos signes de mensonges … Jusqu’à ce qu’ils paraissent devant le tribunal de Dieu, qui leur dira : Avez-vous accusé de mensonges mes signes, faute de les avoir pu comprendre, ou aviez-vous un autre motif d’en agir ainsi ? La sentence sera exécutée en punition de leur impiété… ».
Sourate XXVIII versets 3, 58 et 59 : « … Combien n’avons-nous pas (nous les Mecquois) détruit de cités dont les habitants vivaient dans l’abondance ! Vous voyez leurs habitations, elles sont presque désertes, et c’est nous qui en avons recueilli l’héritage. Ton Seigneur n’a détruit aucune nation sans qu’il ait envoyé dans sa métropole un apôtre chargé de lui réciter ses commandements. Nous n’avons exterminé que les villes dont les habitants étaient impies ».
Sourate XXIX versets 30, 33, 34 et 55 : « Lorsque nos envoyés vinrent trouver Abraham porteur d’une heureuse nouvelle, ils dirent : Nous allons anéantir les habitants de cette ville ; car les habitants de cette ville sont impies … Nous avons fait de ses ruines un signe d’avertissement pour les hommes doués d’intelligence … Un jour le supplice les enveloppera par-dessus leurs têtes et par-dessous leurs pieds. Dieu leur criera alors : Goûtez vos propres œuvres ».
Sourate XXX versets 15 et 59 : « Ceux qui ne croient point et qui traitent de mensonges nos signes et leur comparution dans l’autre monde, seront livrés au supplice … ».
Sourate XXXXI versets 12, 23 et 34 : « Luqman dit un jour à son fils par voie d’admonition : Ô mon enfant ! N’associe point à Dieu d’autres divinités, car l’idolâtrie est une méchanceté énorme … Nous les (les incrédules) ferons jouir pendant quelques temps, puis nous les contraindrons à subir un supplice terrible … ».
Sourate XXXIII verset 26 : « Il (Dieu) a fait que les Juifs qui assistaient les confédérés sortirent de leurs forteresses ; il a jeté dans leurs cœurs la terreur et le désespoir ; vous en avez tué une partie, vous en avez réduit en captivité une autre. Dieu vous a rendu héritiers de leurs pays, de leurs maisons et de leurs richesses … ».
Versets 58 à 66 : « Si les hypocrites (les hérétiques, les mécréants), les hommes dont le cœur est atteint d’une maladie, ne se corrige pas, nous t’assignerons contre eux … En quelque lieu qu’ils soient, ils seront couverts de malédictions ; on les tuera partout où on les trouvera … Seigneur ! redouble l’horreur de leurs supplices, accable-les de ta malédiction ».
Versets 59, 62 et 63, 66 et 69 : « Il a maudit les infidèles et les a menacés du feu. Ils y demeureront éternellement sans intercesseurs et sans secours … Seigneur ! Redouble l’horreur de leurs supplices, accable-les de ta malédiction … ».
Sourate XXXIV versets 8, 9, 15, 16, 27 : « … Ceux qui ne croient point à la vie future seront dans le supplice et dans un égarement sans terme ; Ne voient-ils pas ce qui est devant eux et derrière eux ? … Si nous voulions, nous pourrions les faire engloutir par la terre entrouverte, ou faire tomber sur leurs têtes un fragment du ciel. Dans ceci il y a un signe pour tout serviteur capable de se convertir […] Nous envoyâmes contre eux (les habitants de Saba) l’inondation des digues, et nous échangeâmes leurs deux jardins contre deux autres produisant des fruits amers, des tamarins et quelques fruits du petit lotus. C’est ainsi que nous les rétribuâmes de leur incrédulité … ».
Sourate XXXV versets 7, 24, 34, 35 et 37 : « Ceux qui ne croient pas éprouveront un supplice terrible … J’ai puni ceux qui n’ont point cru, et quel terrible châtiment ! […] Ils (les incroyants) crieront du fond de l’enfer : Seigneur ! Fais-nous sortir d’ici … Subissez donc votre peine ; il n’y a point de protecteur pour les méchants […] Elle (l’incrédulité) ne fera que porter leur ruine au comble ».
Sourate XXXVI versets 6 à 8, 28 et 30 : « Notre sentence a déjà été prononcée relativement à la plupart d’entre eux (ceux qui vivent dans l’insouciance), et ils ne croiront pas. Nous avons chargé leur cou de chaînes qui leur serrent leur menton ; ils ne peuvent plus redresser leur tête. Nous leur avons attaché une barre par devant et une barre par derrière. Nous avons couvert leurs yeux d’un voile, et ils ne voient rien … Un seul cri se fit entendre, et ils (une cité que visitèrent les envoyés d’Allah) furent anéantis … Ne voient-ils pas combien de générations nous avons détruites avant eux » ?
Sourate XXXVII versets 18, 22 à 24 et 31 à 33, 47, 62 à 66 : « Dis-leurs : Oui, et vous serez couverts d’opprobre … Rassemblez, dira Dieu aux exécuteurs de ses ordres, les impies et leurs compagnes, et les divinités qu’ils adoraient à côté de Dieu, et conduisez-les sur la route de l’enfer… La sentence de notre Seigneur a été prononcée contre nous aussi, et nous éprouverons bientôt sa vengeance… C’est ainsi que ce jour-là ils seront associés et confondus dans un même supplice. C’est ainsi que nous traiterons les coupables … ». « Ils (les bons Musulmans, en particulier les fidèles qui éliminent les kuffār) auront des vierges au regard modeste, aux grands yeux noirs et au teint éclatant… ».
Sourate XXXVIII versets 2, 13, 55 à 58 : « Combien de générations n’avons-nous pas anéanties avant eux (les infidèles). Tous ils criaient secours ; mais il n’était plus temps d’éviter le châtiment. Tous ceux qui avaient traité nos apôtres d’imposteurs, mon châtiment vint les punir. Oui, il en sera ainsi. Mais le plus affreux séjour est réservé aux pervers. C’est la géhenne où ils seront brûlés. Quel affreux lit de repos ! Oui, il en sera ainsi. Goûtez, leur dira-t-on, l’eau bouillante et le pus. Et d’autres supplices divers ».
Sourate XLII versets 21, 25, 44 : « Un jour tu verras les méchants trembler à cause de leurs œuvres, et le châtiment les atteindra … Le châtiment est réservé aux incrédules … Tu les verras amenés devant le lieu du supplice, les yeux baissés et couverts d’opprobre … ».
Sourate XLIII versets 74, 75 et 77 : « Les méchants (les non-musulmans) éprouveront éternellement le supplice de la géhenne. On ne leur adoucira pas, ils seront plongés dans le désespoir … Ils crieront : Ô Malek (Malek serait l’ange, ou plutôt un acolyte du Diable, qui préside aux supplices des réprouvés), que ton Seigneur mette un terme à nos supplices. Non, répondra-t-il, vous y resterez ».
Sourate XLIV versets 14, 37, 43 à 48 : « Que nous ôtions seulement quelque peu du fléau prêt à les anéantir, ils retourneront à l’infidélité … Et les générations qui les ont précédés ? Nous les exterminâmes, parce qu’ils étaient coupables … L’arbre de Zaqquoum (Il s’agirait d’un arbre sorti du puits de la Fournaise. Ses fruits seraient des têtes de démons) sera la nourriture du coupable. Il bouillonnera dans leurs entrailles comme un métal fondu, comme bouillonne l’eau bouillante. On criera aux bourreaux : Saisissez les méchants, et précipitez-les au plus terrible de l’enfer. Et versez sur leurs têtes le tourment d’eau bouillante ».
Sourate XLV versets 7 à 10 : « … Annonce à celui-là (l’infidèle) un châtiment cruel […] Un châtiment humiliant est réservé aux hommes […] La géhenne est derrière eux […] Un châtiment terrible les attend […] Le châtiment des peines douloureuses est préparé à ceux qui ne croient pas aux signes de Dieu ».
Sourate XLVI versets 23 à 26 : « … c’est le vent porteur d’un châtiment cruel …le châtiment dont ils se riaient les enveloppa à la fin […] Nous avons détruit des villes autour d’aux ; nous avions promené partout nos signes d’avertissement, afin qu’ils revinssent à nous ».
Sourate XLVII versets 4, 5, 8 à 11, 17, 22, 23, 29, 33, 37 : « Quand vous rencontrerez les infidèles, tuez-les jusqu’à en faire un grand carnage, et serrez les entraves des captifs que vous aurez faits […] Ne montrez point de lâcheté, et n’appelez point les infidèles à la paix quand vous leur êtes supérieurs, et que Dieu est avec vous ; il ne vous privera point du prix de vos œuvres ».
Sourate XLVIII versets 6, 16 et 17 : « Il (Allah) punira les hypocrites, hommes et femmes, les idolâtres des deux sexes, tous ceux-là éprouveront les vicissitudes du malheur ; Dieu est courroucé contre eux, il les a maudits, il a préparé la géhenne pour eux ; et quelle affreuse demeure ! …Vous (les Arabes du désert) combattrez jusqu’à ce qu’elles (les nations qui prêchent d’autres cultes) embrassent l’islamisme. Si vous obéissez, Dieu vous accordera une belle récompense ; mais si vous tergiversez […] Il (Allah) vous infligera un châtiment douloureux […] Dieu infligera un châtiment douloureux à ceux qui auront tourné le dos à ses commandements ».
Sourate L versets 23 et 25 : « Jetez dans l’enfer tout infidèle endurci […] Précipitez-le dans le tourment affreux […] Combien nous avons exterminé de peuples plus forts que les habitants de La Mecque ! ».
Sourate LII versets 7 et 13, 17 et 20 : « Le châtiment de Dieu est imminent […] Ce jour-là ils (ceux qui accusent les apôtres d’imposture) seront précipités dans le feu de la géhenne […] Ceux qui craignent Dieu seront dans les jardins et dans les délices … Accoudés sur des lits rangés en ordre, nous les avons mariés à des filles aux grands yeux noirs… (Les houris, autrement dit les prostituées dans le capharnaüm céleste Allah) ».
Sourate LIV versets 16 à 18, 21, 30, 37, 39, 42, 48 : « Que mes châtiments et mes menaces ont été terribles ! Nous avons rendu le Coran propre à servir d’avertissement … Les Ad ont méconnu la vérité. Que mes châtiments et mes menaces ont été terribles ! … Que les châtiments et mes menaces ont été terribles ! […] Que nos châtiments et nos menaces ont été terribles (répétitions systématiques*) ! […] Éprouvez mes châtiments et mes menaces […] Éprouvez mes châtiments et mes menaces (*) [ …] nous châtiâmes comme châtie le Fort, le Puissant […] Éprouvez le toucher de l’enfer ».
Sourate LV versets 56, 70 et 72 : « Là (dans les jardins d’Éden), seront de jeunes vierges au regard modeste, dont jamais homme ni génie n’a profané la pudeur […] Là, il y aura des vierges jeunes et belles … Des vierges aux grands yeux noirs renfermées dans des pavillons » (Un tribut en récompense des bons soldats d’Allah).
Sourate LVI versets 34 et 35 : « Nous créâmes les vierges du paradis par une création à part ; Nous avons conservé leur virginité » (syndrome pédophile).
Versets 91 à 94 : « Celui qui aura été parmi les hommes accusateurs de mensonges (qui aura nié Allah) … aura pour festin l’eau bouillante. Nous le brûlerons au feu ».
Sourate LVIII versets 6 et 9 à 11 : « […] L’opprobre est réservé à celui qui désobéit à Dieu et au Prophète… L’opprobre et les tourments sont réservés aux incrédules […] As-tu remarqué ceux à qui les assemblées clandestines ont été interdites, et qui y retournent malgré les défenses ? […] Leur récompense sera l’enfer. Ils seront la proie des flammes… ».
Sourate LIX versets 2 à 4 : « C’est lui (Allah) qui a fait sortir de leur forteresse ceux des infidèles qui ont reçu le Livre (la Bible)… croyaient que leurs citadelles les défendraient contre le bras de Dieu ; il a jeté la terreur dans leurs âmes. Leurs maisons ont été renversées de leurs propres mains et de celles des croyants. C’est un avertissement pour vous, à vous qui en avez été témoins. Si le ciel n’avait écrit leur exil, il les aurait exterminés, mais le supplice du feu les attend dans l’autre monde. Leur défaite est la punition du schisme qu’ils ont fait avec Dieu et le Prophète. Le Seigneur punit sévèrement ceux qui s’écartent de sa religion ».
Sourate LX versets 4 et 13 : « Que l’inimitié et la haine règnent entre nous jusqu’à ce que vous ayez cru en un seul Dieu … Ô croyants ! N’ayez aucun commerce avec ceux contre lesquels Dieu est courroucé … ».
Sourate LXI versets 3 et 11 : « Il (Allah) aime ceux qui combattent en ordre dans son sentier, et qui sont fermes comme un édifice solide … combattez sur le sentier de Dieu […] Mais nous avons donné aux croyants la force contre les ennemis, et ils ont remporté la victoire ».
Sourate LXII versets 5 et 6 : « Ô Juifs ! Si vous vous imaginez d’être les alliés de Dieu à l’exclusion de tous les hommes, désirez la mort, si vous dites la vérité ».
Sourate LXIII verset 4 : « … Ce sont (les hypocrites ou incrédules) tes ennemis. Évite-les. Que Dieu les extermine. Qu’ils sont faux » !
Sourate LXV verset 9 : « Ô Prophète ! Fais la guerre aux infidèles et aux hypocrites, sois sévère à leur égard. La géhenne sera leur demeure. Quel détestable séjour » !
Sourates LXVII à LXXVII versets 6 à 8, 16 et 17, 28 : « Ceux qui ne croient pas en Dieu recevront le châtiment de la géhenne. Quel affreux séjour ! Lorsqu’ils y seront précipités, ils l’entendront rugir, et le feu brûlant avec force. Peu s’en faut que l’enfer ne crève de fureur : toutes les fois qu’on y précipitera une troupe d’infidèles, les gardiens de l’enfer leur crieront : Aucun apôtre n’est-il venu vous prêcher ? […] Êtes-vous sûrs que celui qui est dans les cieux n’ouvrira pas la terre sous vos pas ? Déjà elle tremble. Êtes-vous sûrs que celui qui est dans les cieux n’enverra pas contre vous un ouragan lançant des pierres ? […] Dieu dira alors aux gardiens de l’enfer : Saisissez-le et liez-le, Puis montrez-le au feu de l’enfer. Chargez-le ensuite de chaînes de soixante-dix coudées […] Ni d’autre nourriture que le pus qui coule du corps des réprouvés. Les coupables seuls s’en nourriront ».
Puis encore : LXX.15 à 17 : « Vains souhaits, car le feu de l’enfer, saisissant par les crânes, revendiquera tout homme qui a tourné le dos à la vérité ; LXXI.25 et 29 : « En, punition de leurs péchés, ils (les idolâtres) ont été noyés et puis précipités dans le feu […] Seigneur […] extermine les méchants (les incroyants) » ; LXXI.9 : « […] mais quiconque voudra écouter (les génies) désormais trouvera la flamme en embuscade et prête à fondre sur lui ; LXXIII.12 et 13 : Nous avons pour eux (les imposteurs) de lourdes chaînes et un brasier ardent, une repas qui leur déchirera les entrailles et un supplice douloureux » ; LXXIV.26 à 31, 34 : « Nous ferons chauffer au feu du plus profond enfer. Qu’est-ce qui te fera connaître le gouffre de l’enfer ? Il consume tout et ne laisse rien échapper. Il brûle la chair de l’homme. Dix-neuf anges sont chargés d’y veiller […] Nul autre que lui (Allah) ne connaît le nombre de ses armées. Ce n’est qu’un avertissement pour les hommes » ; LXXVI.4 et 31 : « Nous avons préparé aux infidèles des chaînes, des colliers et un brasier ardent … ».
Sourate LXXVIII versets 21 à 25 et 31 à 33 : « La géhenne sera toute formée d’embûches où tomberont les méchants (les infidèles) pour y demeurer des siècles, ils n’y goûteront ni fraîcheur ni aucune boisson, si ce n’est l’eau bouillante et le pus… ». « Un séjour de bonheur est réservé aux justes, des jardins et des vignes, des filles au sein arrondi… » (La récompense au bon combattant d’Allah).
Sourates LXXIX versets 36 à 39 : « Par les anges qui arrachent les âmes des uns avec violence … L’enfer surgira et frappera les yeux de tous. Quiconque a été impie, quiconque a préféré la vie d’ici-bas, aura l’enfer pour demeure » ;
Puis encore : LXXX.16, 38 à 42 : « Puisse l’homme périr ! Qu’il est ingrat ! […] On y verra des visages rayonnants […] et des visages couverts de poussière, voilés de ténèbres : ce sont les infidèles […] » ; LXXXI.8, 9 et 27 : « Lorsqu’on demandera à la fille enterrée vivante pour quel crime on l’a fait mourir (Les exégètes pensent qu’il s’agit des bébés de sexe féminin venant de naître dont les arabes de l’Antiquité se délivraient en enfouissant les corps encore vivants sous terre) ; […] Le Coran est un avertissement pour l’univers » ; CVIII.2 et 3 : « Adresse ta prière au Seigneur, et immole-lui des victimes. CXI.1 : « Que les deux mains d’Abou-Lahab (Oncle paternel du Prophète, jugé pour être un mécréant irréductible. Il aurait résisté au message divin) périssent, et qu’il périsse lui-même. Il sera brûlé au feu flamboyant, ainsi que sa femme […] À son cou sera attaché une corde de filaments de palmier » (Point de quartier pour son épouse dont il ne lui fut reproché que de lui être mariée).
à suivre…

Daniel Desurvire

Ancien directeur du Centre d’Étude juridique, économique et politique de Paris (CEJEP), correspondant de presse juridique et judiciaire.
[1] Voir du même auteur aux éditions Édilivre, « La malédiction de naître femme en Islam », novembre 2016.

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Daniel Desurvire pour Observatoire du MENSONGE

♥️ Relire les chapitres précédents en cliquant sur le chiffre du chapitre:                   1 – 23 – 

Observatoire du MENSONGE est un site gratuit : vous pourriez au moins nous SUIVRE pour nous soutenir!  

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 12 810 autres abonnés

 
Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 LECTEURS + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres et aussi 1er site de l’opposition en France!

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine


NB: vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Pour aider l’Observatoire

Publicités

7 commentaires

  1. Après avoir lu quelques extraits (traductions sur le Net) j’ai l’impression d’avoir vu un film d’horreur !
    En résumé, et c’est très répétitif (lavage de cerveau) : Amour et tolérance pour les fidèles, châtiments pour les autres ! Tortures dignes de psychopathes… et visions apocalyptiques !
    Sourate 22 versets 20 à 22 : « Les négateurs recevront des vêtements de feu, et il leur sera versé sur la tête un liquide bouillant qui fera fondre leurs entrailles et leur peau, pendant que des massues de fer seront préparées à leur intention. Et toutes les fois que, transis de douleur, ils tenteront de s’en évader, on les y ramènera et on leur dira : Goûtez donc le supplice de l’Enfer ! »… Hannibal Lecter, version moyen âge !
    Conditionnés dès le plus jaune âge avec de tels propos, pas étonnant de créer des troubles psychologiques…
    L’idéologie du coran est incompatible avec la laïcité et les droits de l’homme. Elle n’accepte pas la liberté de pensée, ni la liberté de culte, encore moins l’athéisme.
    On y trouve QUE soumission : de l’homme à dieu, de la femme à l’homme, du non musulman au musulman.
    Mais on n’y trouve jamais de paroles de paix, genre « Aimons nous les uns les autres », mais uniquement de la haine envers les non musulmans.
    Sourate 2 [191] Tuez-les (les mécréants) partout où vous les trouvez et chassez-les d’où ils vous ont chassés… Le message est clair, non ?

    J'aime

  2. tout a déjà été dit sur cette expression diabolique.
    En parler ne sert plus à rien
    l’action seule pourra renvoyer cette religion au fond du désert par tous les moyens mêmes légaux . Nous y arriverons bientôt. Il a fallu 4 siecles aux européens pour partir en croisade, nous sommes longs à la détente
    Dans nos prochains votes il y aura la réponse

    J'aime

  3. Ceux qui estiment que l’Islam est une religion de paix, de tolérance et d’amour et ne veulent pas entendre parler d’un Islam de guerre, d’intolérance et de haine. Certes, il existe un islam pratiqué par des gens qui voient en cette religion une coutume familiale ou un signe d’appartenance dans laquelle dominent effectivement la tolérance, la paix et l’amour.
    Mais il y a aussi, dans le Coran et dans l’histoire de l’islam, terrorismes inclus, une autre voie qui est celle de la misogynie, de la phallocratie, de l’homophobie, de l’antisémitisme, du bellicisme, de la guerre qui constituent des valeurs à exporter par le djihad guerrier, « le chapitre 4 Ombres du Coran en est la preuve… »
    Ami, entends-tu le cris sourd du pays qu’on enchaîne ?

    J'aime

    1. « Ami, entends-tu le cris sourd du pays qu’on enchaîne ? ». Quel Ami? Ceux qui devraient être l’Ami, par leur inaction sont des complices de l’ennemi.

      J'aime

    1. C’est l’hôpital qui se moque de la charité au vu de vos différents commentaires. En plus ce texte est très instructif et je suis persuadé que beaucoup ont pu apprendre en le lisant. Je ne vois pas où la pub dans ce texte qui au contraire démystifie l’Islam. Vous n’avez pas du tout lire… Un peu de correction SVP !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.