Où sont passés les preux ?


Autrefois, en France, les preux (lépreux) paysannes et paysans de ce pays firent un long voyage à pieds pour réclamer du pain !

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 11 955 autres abonnés

Nous aimons la liberté de publier : Vous de partager !
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas 
Observatoire du MENSONGE 

Où sont passés les preux ?

Par Ruth Goldberg

Que dire quand, malgré l’été, un grand frisson envahit mon corps, mon âme.
Les idées fusent, mais si ma voix porte (quelques milliers de vues pour des vidéos non préparées) l’écho que j’en attend ne vient pas.
Il fait froid, non ?
Autrefois, en France, les preux (lépreux) paysannes et paysans de ce pays firent un long voyage à pieds pour réclamer du pain !
Autrefois, une poignée d’hommes avaient décidé d’en appeler au sentiment National pour combattre la bête brune.
Autrefois, les cœurs étaient chauds, la Fraternité dans le combat et l’Égalité devant les risques encourus.
Il fait froid, non ?
Les Preux Chevaliers sont si loin, ne restent que des Lépreux, des riens, des fainéants, …
Autrefois, il n’y avait pas des culs assis bien confortablement, à attendre que tout cela passe.
J’ai peur, j’ai froid.
Il faut que je cesse de vouloir autre chose pour nous. C’est ainsi ! Ainsi soit-il !
L’audace serait pourtant ce qui nous siérait le mieux, génétiquement !
Ah! L’audace de la belle Française, femme consciente de sa beauté et de sa liberté !
Ah ! L’audace de nos auteurs, bataillant avec une plume sur du papier, et qui faisaient trembler le Monde entier.
Et, l’audace de notre goût pour le luxe et les festivités !
Pschiiiit ! Plus rien !
La vague verte est rouge sang. Elle nous intimide. Elle s’est installée et trône sur le fauteuil de l’Elysée ! Elle est mise en exergue et adulée par ceux-là mêmes qui devraient la combattre !
Et, nous avalons les assassinats, nous faisons taire la justice, nous accusons même les victimes !
Plus loin, à l’horizon, nous avons honte de notre histoire !
Je ne peux pas le croire.
Il fait froid, non ?

Ruth Goldberg

Du même auteur: Comme avant? et Le bal masqué satanique et Pourquoi la notion de peuple et la notion de nation ont été modifiées?

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Ruth Goldberg pour Obsevatoire du MENSONGE

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE 

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 11 955 autres abonnés

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178pays, suivi par + 200.000 LECTEURS+ 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres et aussi 1er site de l’opposition en France!

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Soutenez Observatoire du MENSONGE c’est notre seul moyen de nous développer et nous comptons vraiment sur votre aide


Via  Plateforme totalement sécurisée PAYPAL.

Vous avez envie de vous exprimer ? Faîtes-le !
Comment ?
C’est simple : vous rédigez un article* d’au moins 40 lignes, maximum 150 lignes et vous l’envoyez avec la référence EUA par mail en cliquant ICI

*Si le comité de lecture l’approuve, l’article sera vite publié.

Publicités

7 commentaires

  1. Aujourd’ hui, les « preux chevaliers » , ce sont les joueurs de foot entrant triomphalement sur les champs Elysée . Néron s’est même accaparé la victoire pour nous faire oublier sa baisse dans les sondages et les médias nous faire oublier qu’ils n’avaient pas été très tendre avec les bleus font aujourd’hui profil bas .

    J'aime

  2. 1789 était un « soubresaut paysan » mené de main de maitres par des « bourgeois aristocrates » , rien n’arrive par hasard et si vous parlez de la « bête brune » ? C’est encore là , une histoire chapeautée de A à Z (Le loup du GEVAUDAN ) .C’est pour cela , qu’a la TV ou à l’école , il ne parle jamais (ou peu ? ) des « révolutionnaires » qui ont fait le pays mais, on préfère idolâtrer des « rois solaires folâtres et narcissiques » pour tuer tout idée de révolte dans l’ œuf . <—————————————————–<

    J'aime

  3. Ne vous étonnez pas c’est la victoire des bœufs que l’on conduit à l’équarrissage, heureux et contents de leur sort tant que l’écuelle est pleine! C’est l’été réjouissez-vous!
    Jamais vu autant de patriotes agitant des drapeaux français, (un vrai congrès des petits soldats de plomb) un peu moins dans les banlieues ou par contre on a célébré l’évènement à sa manière et selon sa culture en brûlant, cassant et pillant même sur les Champs (Allez Didier!).
    D’un côté on cache la réalité des désordres et on minimise les faits, de l’autre on tâte le terrain dans la provoc pour voir jusqu’où on peut aller, expression du refus et de la haine viscérale, l’antisémitisme purulent n’a pas disparu des cervelles fragiles et nous ramène 80 ans en arrière, une guerre de religion qui ne dit pas son nom se prépare! L’Islam prépare ses guerriers!
    Les bœufs bien nourris bouffent et sont bien contents, les vacances, sea, sex & sun, promenons-nous dans les bois tant que le loup n’y est pas, mais si (pas celui du foot, ni celui de la religion catholique qui patauge dans l’œcuménisme) il y est déjà et nos lauriers sont coupés (pas encore nos têtes, mais ça viendra)!
    Le peuple gavé de belles promesses, de belles paroles par une propagande ignominieuse politico-médiatique sommeille dans la chaleur et la frénésie, vertige du succès nous sommes champions « what else », allons braire ensemble à l’Elysée au concert des pitres de la République!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.