L’information dévoyée


L’appréciation ou la réprobation d’un fait n’est pas blâmable, loin s’en faut ; ce qui est discutable, c’est l’omission ou le travestissement de certaines réalités trop souvent déformées, d’une manière ou d’une autre.

Nous aimons la liberté de publier : Vous de partager !
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas 
Observatoire du MENSONGE 

Pour l’instant, nous ne voyons que le pire de l’ancien.

L’information dévoyée

Par Claude Picard

Les médias, tous les médias, sont des supports indispensables à la transmission de l’information.
Encore faut-il, pour que cette vérité de La Palice soit effective, que la transmission se fasse et que l’information reste la plus objective possible.
Objectivité ne veut pas dire neutralité : le journaliste à parfaitement le droit de garder sa liberté de style, son engagement et son orientation politique.
Ce ne sont pas les écrits d’opinion qui sont les plus sournois.
L’appréciation ou la réprobation d’un fait n’est pas blâmable, loin s’en faut ; ce qui est discutable, c’est l’omission ou le travestissement de certaines réalités trop souvent déformées, d’une manière ou d’une autre. L’information, quelle qu’elle soit, mérite d’être absolue et correctement énoncée.

Observatoire du MENSONGE

Faîtes un don

€5,00


Il y a, particulièrement, deux sujets avec lesquels les médias traditionnels ont du mal à faire leur boulot : le terrorisme islamiste et les exactions des racailles immigrées.
Clairement, les islamistes et les immigrés, impliqués dans des faits-divers, posent un sacré problème à nos professionnels de l’information.
Qui ont toujours tendance, dans ces cas-là, à dissimuler ou à minimiser, maints crimes et délits.
Par contre, quand il s’agit de qualifier une action sortant du cadre strictement bien-pensant, la nuance ou la prudence n’est plus au rendez-vous : « fascisme et extrême-droite » sont les expressions les plus souvent martelées, en boucle, comme une matraque.
Nos chroniqueurs patentés manqueraient-ils de vocabulaire ?
La peur semble être la principale motivation de toutes les désinformations que nous subissons quotidiennement.
« Ne pas faire de vagues » est l’ultime but de l’opération d’enfumage et de manipulation à laquelle se livrent les médias traditionnels sur les sujets sensibles.
En nous cachant des détails qui, en réalité, sont essentiels, l’information tronquée est surtout utilisée pour neutraliser notre résistance.
Certes, certaines questions doivent être manipulées avec précaution, mais un exposé explicite n’a jamais provoqué plus de bruit dans le Landerneau.
Appelons un chat, un chat : un terroriste islamiste n’est pas seulement terroriste, il est islamiste et une racaille immigrée n’est pas seulement une racaille, elle est aussi immigrée ! Ces précisions sont de taille à mieux faire comprendre ces phénomènes de société et, surtout, elles devraient nous permettre de bien saisir, globalement, l’ampleur des problèmes et ses conséquences pour notre démocratie, notre identité et notre civilisation.
Pourquoi, aujourd’hui, le terrorisme est-il spécifiquement le fait de groupes ou d’individus islamisés ?
Pourquoi les voyous majoritairement issus de l’immigration, même trois ou quatre générations plus tard, remplissent-ils nos prisons ?
Voilà les bonnes questions sur lesquelles nos journalistes devraient se pencher.
Pourquoi, à part quelques exceptions, ne le font-ils jamais ? Parce que l’enseignement dans les écoles de journalisme, les formate à l’idéologie du « tout le monde, il est beau, tout le monde, il est gentil » ? Peut-être, à cause de cela, ont-ils du mal à reconnaître que l’immigration massive est une menace pour notre civilisation, que l’islam, par ses écrits, est la seule religion qui peut faire naître des vocations criminelles et que les racailles de banlieue sont de dangereuses bombes à retardement ?
Peut-être !
À moins que d’autres intérêts, plus perfides, guident nos chroniqueurs…
Naturellement, toutes ces interrogations ne sont que des hypothèses !

Claude Picard

Auteur de Un colonialisme qui ne dit pas son nom
et Les tartuffes de la compassion

A lire aussi : 2034 l’année où…

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Claude Picard pour Observatoire du MENSONGE

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 11 931 autres abonnés

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 LECTEURS et plus de 50 auteurs qui contribuent au succès du 1er site de l’opposition en France 

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Merci à tous ceux qui nous suivent, partagent et nous soutiennent !

Merci pour votre aide

sans laquelle nous ne pourrions pas continuer à publier !

€5,00

Publicités

10 commentaires

  1. Devons-nous stigmatiser les immigrés qui sont maintenant assez nombreux et forts pour pouvoir nous imposer leurs mœurs et traditions – un souhait qui se comprend, vu de leur point de vue – ou nous en prendre à ceux qui détruisent, jour après jour, le fruit du labeur séculaire qui a construit notre pays, en les y encourageant ?
    La richesse, c’est la diversité, pas la pensée unique socialiste !
    La richesse, c’est d’œuvrer pour améliorer notre condition humaine, pas de vivoter en touchant des subventions et en attendant impatiemment la retraite.

    Et non, désolé, l’Islam n’est pas la seule religion à faire naître des vocations criminelles : avez-vous oublié la St Barthélémy ? la crucifixion réclamée par les pharisiens auprès du Sanhédrin ?
    Toutes les religions et toutes les idéologies sont susceptibles d’amener au crime, parce qu’elles se présentent comme des idées transcendantes, supérieures aux individus.

    Mais il restera encore, heureusement, quelques médias « insoumis » comme l’Observatoire du Mensonge… jusqu’à ce qu’un enfant de Goebbels décrète que c’est un « fake news » (en mauvais franglais dans le texte) à supprimer.

    J'aime

    1. très franchement , je suis toujours sidérée de lire dans votre commentaire comme en d’autres endroits, « que d’autres religions font naitre des vocations criminelles.. » mais peut être pourrez vous m’expliquer ! La St Barthélémy, la crucifixion..etc etc ! et avant pendant que vous y êtes ? Nous sommes à aujourd’ hui, 2018 ! Aujourd’hui !!! je voudrais savoir si nous avons une ST..quelque chose, qui occasionne des crimes ? je voudrais savoir si « on  » crucifie ?. Je voudrais savoir si nous avons des camps de concentration ? car NOUS avons évolués, nous avons heureusement, évolués , dans bien des domaines, y compris la religion ! je ne comprends pas que vous ne puissiez pas comprendre cela ! SEULE, AUJOURD’HUI l’islam tue , et ampute, au nom d’un prophète ! Vous ne voyez pas cela ? le mufti de Jérusalem était présent au moment des camps de concentration !! Alors sous ce prétexte que « toutes les religions  » … on se laisserait tuer pour une religion ( la notre disant : tu ne tueras point ! ) qui vient du fond des âges, importer dans les pays européens, à dessein, qui empêche tous les pays d’Afrique d’évoluer ! J’entendais hier l’histoire de l’écriture, et l’évocation du film « au nom de la rose  » , seul les curés savaient lire et écrire, ce qui leur donnait un pouvoir ! croyez vous que nous en soyons là ? mais vous terminez , en disant : »mais heureusement qu’il y a l’observatoire du mensonge « .. histoire de bien laisser des traces comme : « mais il y a d’autres religions qui tuent , la richesse c’est la diversité, toucher des subventions en attendant la retraite, ..etc etc  » ..vous ne dites pas : « toucher de l’argent, se faire loger gratuitement, se faire soigner sans avoir cotisé, en venant de pays où l’on fait 6 à 8 enfants ..etc etc

      J'aime

      1. Merci, Limone, pour votre commentaire – révélateur d’une ambiguïté dans mes propos.
        Je suis chrétien, pratiquant, et j’estime particulièrement le précepte fraternel de Jésus : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (« Tu ne tueras point » n’étant pas un commandement christique, mais mosaïque). Cela ne m’empêche pas de respecter le peu que je connaisse des enseignements du Prophète (« Une autre sagesse », comme le dit Guillaume de Baskerville dans Le Nom de la Rose).
        Je voulais avant tout exprimer qu’il ne s’agit pas d’une guerre de religion, mais d’une guerre de civilisation. Et qu’elle se passe en 2018, effectivement, Hic et Nunc. Et qu’elle va sans nul doute dégénérer prochainement, au grand ébahissement de certains.
        Et pour finir, vous dites justement : « toucher de l’argent, se faire loger gratuitement, se faire soigner sans avoir cotisé, en venant de pays où l’on fait 6 à 8 enfants ..etc, etc. » ; entièrement d’accord ! Mais à qui la faute ? Personnellement, je plaide non-coupable.

        J'aime

        1. Ce sont les politiques coupables pour avoir changé la carte Française . D’abord, ils ont fait venir des populations maghrébines pour travailler dans le bâtiments ou à la Sncf à moindre cout comme pour se laver de quelque chose sur la conscience . Ensuite , il y a eu la politique de « regroupement familial » après la crise , le chômage, la violence et la drogue , la radicalisation et le terrorisme d’importation . A qui la faute ?

          J'aime

    2. C’est justement là que nous sommes pieds et mains liés à vouloir toujours que tout le monde soit beau, gentil et parfait. Alors que la réalité est différente puisqu’il s’agit d’un guerre de religion évidente contre l’Occident tout entier…

      J'aime

    3. Depuis que cette religion à été inventée il y a 1400 ans, les adeptes à momo foutent la merde sur toute la planète. C’est un cancer à éradiquer au plus vite.

      J'aime

  2. La gauche tient toute l’information et grâce aux organisations dite de charité elle impose partout sa doctrine dangereuse et sournoise. Tant que les gens ne se libéreront pas de cet asservissement quasi volontaire, il n’y aura aucun salut. Dans une dictature c’est ainsi que cela se passe.

    J'aime

  3. Mais oui , tout cela est vrai ! ce jour j’entendais sur une radio que le rapport sur l’islam  » de France  » est il dit , ‘ comme si nous avions le boudhisme de France – donc l’islam en France , alors que je dirais l’islam, point , – a été rendu , et les constats sont alarmants ! salafisme , communautarisme développés par l’Arabie Saoudite en Europe qui envoie des émissaires et les payent !! avons nous entendu le président ? mais qui s’en étonnerait aujourd’hui ?? alors voilà c’est au peuple de prendre des initiatives comme certains ont pris des initiatives hier sur le climat !! pour commencer , il y aura devant le Bataclan , une mobilisation pour le 19 et/ou le 20 octobre ..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.