La bêtise absolue a son VRP : Macron


Macron surnommé le Mozart de la finance par les médias n’arrive même plus à lire sa partition !


Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression! Faîtes de même en partageant et/ou en nous suivant. MERCI!

La bêtise absolue a son VRP : Macron

Par Nanouche

Comment les « journaleux » en pâmoison l’appelaient-ils pendant la présidentielle ? Ah oui, le « Mozart de la finance » ah ah ah… Fire fire En Macronie, le Mozart ne sait pas lire une partition : déficit, dette, dépenses ; alerte sur les finances publiques. Les comptes français vont repartir dans le rouge avec 3 % de déficit et près de 100 % d’endettement en 2019. Alors MacronGrandeBouche, on ne fanfaronne plus, là ? Le « né sachant » a tué la croissance en ponctionnant les Français, mais cela ne s’arrête pas là, ce gouvernement qui se vante d’être probusiness va encore matraquer, les entreprises ! Il reporte la baisse des cotisations patronales au niveau du SMIC au 1er octobre 2019. Quant aux taux de versement de l’impôt sur les sociétés, ils vont être augmentés, résultat : trois milliards de ponctions pour les entreprises ! Jupiteux est incapable de faire baisser la dépense publique intelligemment, donc, il attaque le privé. Où sont les « premiers de cordée » et le fumeux ruissellement ? Quand un « intelligent » confond cadeaux personnels, entreprises et investissements, etc. Et tous les membres de ce gouvernement de brêles, affichent un sourire niais qui démontre bien qu’ils n’ont rien compris. « C’est une question de justice », a fait valoir BLM. En Macronie tout est une question de justice surtout quand ils n’ont aucune idée de bon sens, excepté les ponctions! Jean Pisani-Ferry, responsable de son programme présidentiel pendant la campagne, plaide, pour une pratique « moins jupitérienne » du pouvoir. Toutes ces personnes qui aujourd’hui ouvrent leur bouche, sont épatantes… Il ne fallait pas être devin pour comprendre que Narcisse1er n’avait qu’un « projéééé », lui, qu’il est aussi vide et aussi creux qu’un tambour faisant beaucoup de bruit pour rien. Ces soi-disant économistes ne sont pas nés de la dernière pluie, pourtant ! Un constat sévère. Il appelle ainsi Sa « Saigneurie » à « changer de méthode », pour passer d’un « président du faire » à « une culture du résultat ». Le verbe faire qu’il utilise à toutes les sauces et déjà pour lui agir, sans n’avoir rien fait. L’économiste, se dit « ni propriétaire ni comptable » du programme présidentiel, tiens donc, le voilà se désolidariser lui aussi de ce qu’il se passe !

Observatoire du MENSONGE

Faîtes un don

€5,00


Comment les « journaleux » en pâmoison l’appelaient-ils pendant la présidentielle ? Ah oui, le « Mozart de la finance » ah ah ah… Fire fire En Macronie, le Mozart ne sait pas lire une partition : déficit, dette, dépenses ; alerte sur les finances publiques. Les comptes français vont repartir dans le rouge avec 3 % de déficit et près de 100 % d’endettement en 2019. Alors MacronGrandeBouche, on ne fanfaronne plus, là ? Le « né sachant » a tué la croissance en ponctionnant les Français, mais cela ne s’arrête pas là, ce gouvernement qui se vante d’être probusiness va encore matraquer, les entreprises ! Il reporte la baisse des cotisations patronales au niveau du SMIC au 1er octobre 2019. Quant aux taux de versement de l’impôt sur les sociétés, ils vont être augmentés, résultat : trois milliards de ponctions pour les entreprises ! Jupiteux est incapable de faire baisser la dépense publique intelligemment, donc, il attaque le privé. Où sont les « premiers de cordée » et le fumeux ruissellement ? Quand un « intelligent » confond cadeaux personnels, entreprises et investissements, etc. Et tous les membres de ce gouvernement de brêles, affichent un sourire niais qui démontre bien qu’ils n’ont rien compris. « C’est une question de justice », a fait valoir BLM. En Macronie tout est une question de justice surtout quand ils n’ont aucune idée de bon sens, excepté les ponctions! Jean Pisani-Ferry, responsable de son programme présidentiel pendant la campagne, plaide, pour une pratique « moins jupitérienne » du pouvoir. Toutes ces personnes qui aujourd’hui ouvrent leur bouche, sont épatantes… Il ne fallait pas être devin pour comprendre que Narcisse1er n’avait qu’un « projéééé », lui, qu’il est aussi vide et aussi creux qu’un tambour faisant beaucoup de bruit pour rien. Ces soi-disant économistes ne sont pas nés de la dernière pluie, pourtant ! Un constat sévère. Il appelle ainsi Sa « Saigneurie » à « changer de méthode », pour passer d’un « président du faire » à « une culture du résultat ». Le verbe faire qu’il utilise à toutes les sauces et déjà pour lui agir, sans n’avoir rien fait. L’économiste, se dit « ni propriétaire ni comptable » du programme présidentiel, tiens donc, le voilà se désolidariser lui aussi de ce qu’il se passe !
Les contrats aidés seraient sous-demandés, voilà comment la Macronie justifie sa décision d’y mettre un frein. La faute, en réalité, aux nouveaux contours du dispositif, bien plus coûteux et contraignants pour les employeurs, décourageant certaines structures à y recourir malgré leurs besoins.
Le gouvernement a opéré en janvier un remodelage total du dispositif. Oubliez les bons vieux contrats aidés, saluez les Parcours emploi compétences (PEC) ! Une mise à mort des associations et des communes rurales.
Remaniement : mascarade. De Rugy, lèche-Majesté loin de rugir remplace Hulocoptère. Argent magique pour lui plaisir « forte augmentation du budget du ministère de l’Écologie » dixit Philippe.
Et qui pour remplacer de Rugy ? La République exemplaire a un candidat : Richard Ferrand, tellement irréprochable, visé par deux plaintes pour escroquerie. C’est surréaliste. Consternation. La République devrait promouvoir les personnes les plus exemplaires, plutôt que celles qui ont profité de leur fonction non pas pour servir l’intérêt général, mais pour s’enrichir elles-mêmes ou leurs proches. Cela nous semble élémentaire, MAIS PAS POUR LA MACRONIE DONT FERRAND FAIT PARTIE… Un des moins scrupuleux ! Mais, même en l’absence de condamnation ou de mise en examen, les faits sont là.
Flessel remplacée par Roxana Maracineanu, question : sait-elle nager en eaux troubles ?
Retour de la réforme institutionnelle : Non, au pouvoir absolu du « Monarc » du Touquet, parce que cette réforme est volontairement fourre-tout afin que les Français y adhèrent, mais le diable se cache dans les détails, ce serait surtout et avant tout, donner les pouvoirs absolus à Jupiteux, du jamais vu depuis 1962 ! Macronéron veut avoir la main sur tout, exemple : limitation du droit d’amendement, renvoyée à une mise en place « sans portée normative » qui ne cesse d’interroger…, Des dispositions posant le problème de l’indivisibilité de la République et portant encore un peu plus atteinte aux droits du parlement et à ceux de l’opposition. La liberté d’expression des parlementaires est ici en jeu… Un ensemble de réformes qui ne vont ni dans le sens d’un rééquilibrage des institutions, ni dans le sens d’une réelle revalorisation des droits du parlement.
Dans la République des Barbouzes, ce scandale d’État, l’affaire MacronBenalla. Au nom soi-disant de la « séparation des pouvoirs », l’Élysée refuse de transmettre ; la copie de l’acte de licenciement, ses feuilles de paie de janvier à juillet 2018, la copie de son contrat de travail, ou encore la copie de l’acte de licenciement. Serait-ce que le barbouze bosse encore pour Macreux1er ? Pourquoi tant de secrets ? Et la transparence PtitMacron, alors ? Il était quoi exactement BenellaBarbouzeux pour bénéficier d’un tel niveau de protection, pas un simple collaborateur. Dernièrement on apprend qu’il devait enseigner à ASSAS, cours de baston probablement… À la Commission d’Enquête sénatoriale de faire toute la lumière sur ce véritable scandale et d’exiger la fourniture des pièces, en rappelant au pouvoir qu’il n’a pas de moyen de pression sur elle.
Prélèvement à la source. Tout ça pour ça, on soupçonne la Macronie d’avoir volontairement feuilletonnée sur le sujet pour « occuper » les esprits et les détourner des affaires qui la plombe !
Courageux, MacronGrandeBouche a envoyé PhilippeTartuffe défendre l’usine à gaz. Pourquoi ne pas avoir reconnu que cette réforme était inutile et contre-productive ? Un péché d’orgueil qui va coûter cher aux Français et à nos entreprises. Il fallait « moderniser » pour se sentir « réformiste ». Le plus simple aurait été la mensualisation généralisée, et cela n’aurait rien coûté !
PhilippeBranquignol dans son interview à TF1 : « rassurez-vous tout va bien se passer » et il donnait l’impression de tout avoir anticipé, ce qui faux, en plus de toutes les questions restées sans réponses, en détournant par exemple les inquiétudes des nouveaux retraités affirmant que « l’année 2018 est considérée comme une ‘année blanche’ du point de vue fiscal ». Bye bye la croissance, bonjour le choc psychologique… Au gouvernement tout leur échappe. Ils sont dans une situation fébrile au point que Macreux1er leur a demandé de « tenir ». La croissance se dérobe et la toiture n’est pas réparée. Non seulement elle n’est pas réparée, mais ils n’ont pas mis un sou dessus et ont préféré acheter des tapis et des meubles, euh pardon, aussi de la vaisselle ! La toiture s’est détériorée depuis plus d’un an. La cave est infestée de vermines, le plancher est pourri, les piliers sont rongés, le toit va s’effondrer. Mais tout va bien d’après LREM. La majorité va payer dans les urnes ses décisions catastrophiques pour la société, aux prochaines Européennes, ainsi que son arrogance, son mépris et ses insultes, des fiches de paie et des bulletins de pensions avec des montants en baisse. Usine à problèmes : ressources du foyer devinables par l’employeur. Bénéfice retardé des crédits d’impôt. Renvoi de la balle entre entreprises, experts-comptables, éditeurs de logiciel de paie et administration fiscale en cas d’erreur de calcul. Confusion pour les employés à domicile. Ponction des jeunes actifs dès leur premier salaire, sans leur laisser une année pour mettre un peu de côté. Désillusion des contribuables qui avaient cru à tort se débarrasser de la corvée de déclaration de revenus et se retrouveront avec des régularisations tardives et incompréhensibles. Et encore, à supposer que la bascule s’effectue sans bug, et sans même évoquer les moyens et le temps consacrés par les entreprises à leur nouvelle tâche de percepteur… C’est bien beau de critiquer les Gaulois réfractaires à accepter les réformes quand la Macronie n’est même pas capable d’en mener une prévue correctement depuis plusieurs années déjà ! En France, la croissance est avant tout basée sur la consommation. Ce gouvernement a eu comme stratégie de flinguer la conso en augmentant la pression fiscale sur les classes moyennes et les plus précaires…
Et comme c’est la chienlit en France et que plus rien ne va… Les journaleux macronlâtres nous ont bassiné avec des areu areu et gouzi-gouzi de PtitMacron dans un collège de Laval pour la rentrée !
Diversion, députés Bêêêê et sinistres, le teint bronzé, occupent de nouveau les créneaux des matinales, pour déblatérer que « tout va bien Madame la Marquise », ils sont au travail, ils gardent le cap… Et pour les Français ? Rien ne va plus ! Mais rien n’arrête Son Altesse Sérénissime dans la diversion et la digression pour faire croire qu’il s’intéresse aux problèmes des Français, alors que la grande majorité n’est pas dupe de ses combines. Figurez-vous que d’après BêêêGriveaux : « une des plus belles réussites de ce début de quinquennat est d’avoir réussi à restaurer la confiance des Français en la politique. Le temps des affaires douteux est révolu, nous pouvons être fiers d’incarner la République exemplaire ». Bouffon du roi, destiné à faire rire l’assistance ! 31% sa cote de popularité et encore, ces sondages ne doivent même pas refléter la réalité. Les Français ne supportent plus sa personne. La mécanique s’est enrayée, le « Maître des horloges » doit compter le temps qui lui reste, il s’est emmêlé les aiguilles, et ses ressorts sont grippés. Jet-lag permanent. Ça ne sent pas bon pour cet énarque immature qui pensait sans doute que de mener un pays c’était d’imposer des inepties tout en batifolant à l’envi ! Pas à la hauteur du poste, ni la carrure, ni l’abnégation nécessaire ! Volonté dérisoire de toujours vouloir faire le show. Macron pire que L’Entullé, c’était une évidence, ses échecs, ses errements, et son manque d’empathie, résultats d’un type inexpérimenté dans tous les domaines. Il est totalement décalé vis-à-vis de ce que vit le français de base, le petit retraité, car lui, Jupiteux, ne fréquente pas le petit peuple, la plèbe. Encensement démesuré et aujourd’hui voué aux gémonies. Tous les motifs réels de mécontentement se cumulent. Urgence à faire diversion : Les Français sont sommés de s’abandonner au spectacle de l’affrontement de l’ange et du démon : Macreux1er unique sauveur de l’Europe VS les nationalistes, de tout oublier, la dette publique, le chômage gigantesque, la violence qui saccage leur vie quotidienne, l’immigration sans contrôle, la pauvreté galopante, le communautarisme, l’écrasement fiscal de l’économie française, la vertigineuse impuissance de l’État. Le rôle d’un dirigeant politique devrait être au contraire de donner de la hauteur et du recul au débat, de tenir un discours de vérité. Mais là, il tout le contraire: le rabaisser au plus bas niveau possible, celui de la bêtise absolue. Les vilains « nationalistes » contre les « gentils progressistes », méthode éculée, rien de plus « intelligent » Macreux1er ? C’est plus facile d’organiser des fêtes aussi vulgaires que tapageuses à l’Élysée que de « gérer » un pays. Il se rêvait Monarc en construisant son château de sable sur la plage du Touquet. Mensonges et faux-fuyants aussi ridicules qu’inefficaces, révélaient quant au mode de fonctionnement de cette nouvelle gouvernance et dont on voit désormais nettement se dessiner au grand jour les faiblesses, les contradictions inhérentes, profondes et irréconciliables. « C’est bon les gars, j’ai déconné. J’ai besoin de votre soutien encore une fois. Je n’y arrive pas, je suis incapable. C’est combien pour me tailler un costume de Président ? », Sa Sérénissime suffisance n’arrête pas les dîners à l’Élysée. Après avoir fêté le Nouvel An juif mardi soir, il a reçu à sa table les principaux grands maîtres de la franc-maçonnerie ce mercredi 5 septembre. Et bientôt dans les sondages, Macreux1er mieux que de Gaulle, d’après Arlette Chabot, qui a osé !
L’effarante crétinisation de la politique française à son VRP : Macron. Le plus terrible, c’est de sentir à quel point ceux d’en haut, qui sont censés avoir réfléchi, fait de belles études, sont eux-mêmes englués dans un effrayant magma de bêtise et l’aveuglement: ivres de leur ego malade, ils ne voient rien, ne sentent rien, croient dominer le monde alors qu’ils marchent à l’abîme et entraînent le pays à l’abîme sans en avoir la moindre idée. La colère, va devenir une lame de fond qui va emporter cette majorité qui dresse les Français les uns contre les autres. Voilà que les « médias » nous confirment que tout se complique pour Mégalo1er, ah ah … Non, c’est vrai ? Ce qui nous étonne le plus, ce sont ces journaleux qui tombent de leur chaise, étonnés de ce qu’il se passe en France après l’élection d’un charlatan, à laquelle ils ont contribué ! Les Gaulois sont réfractaires à la connerie et la politique du vent, macronienne ! Il est vide et creux. 100% du PIB, l’Économie c’est comme un triangle, d’un côté la dette, de l’autre la dépense publique et en bas le déficit et au milieu la croissance qui tourne et le « Mozart de la finance » a tout plombé. La France, boulet de l’Europe avec l’Italie et la Grèce, chapeau l’artiste ! Une politique spectacle qui laisse voir ses faussetés. Injuste et inefficace et l’autre nous dégaine son « plan pauvreté », quel cynisme ! À vouloir séduire à gauche et à droite, il s’emmêle lui-même les pinceaux. Sa pensée «complexe» est un trompe-l’œil. Son « intelligence » lui fait défaut. C’est cette mascarade qui va nous coûter un pognon de dingue. PépéCollomb a déclaré chez Bourdin, que la forte baisse de popularité de l’exécutif dans les sondages demandait « interrogation de notre part », ajoutant que « peut-être, les uns ou les autres, nous avons manqué d’humilité ». On aime le peut-être. Réponse de MacronMenteur en déplacement au Luxembourg pour son show européen: « Le ministre de l’Intérieur a raison. « On doit toujours écouter, on doit toujours être à l’écoute de nos concitoyens. Et je ne suis pas sûr que ce soit cela qui explique des sondages que je me suis toujours refusé de commenter. Moi je crois en l’écoute et le doute sains. Entre la réforme qui ne s’arrête pas et l’inaction, il y a la place à l’action réfléchie, c’est celle pour laquelle j’ai opté ». Double ration de « menteries », à votre santé, les gueux. Mieux que Le Gorafi !
Aujourd’hui, le constat fait par les Français est sévère : la morgue du pouvoir, c’est tout. La croissance française est la plus médiocre d’Europe. La balance commerciale s’est encore creusée. Les déficits publics repartent à la hausse, avec le niveau de prélèvements obligatoires le plus élevé des pays riches. Et le pouvoir d’achat des Français baisse. Enfin, on sait depuis longtemps que la théorie du ruissellement n’existe pas et n’est pas suffisante pour emmener un pays vers la confiance et la croissance. Pas plus qu’elle n’existe pour les territoires. Les grandes métropoles n’assurent pas le développement des territoires périphériques comme la France de la mondialisation heureuse ne suffit pas à tirer tout le monde vers le haut. La politique à l’égard des retraites est à cet égard caricaturale. Tout ne peut pas reposer sur des exercices de communication et pourtant il n’est que cela. Son cynisme, son inexpérience et son immaturité au poste suprême, conduit à une impasse. Isolé il est. Fake-news, brêles marcronistes et ses courtisans ne peuvent plus rien pour lui. Par Toutatis, la potion magique de Macronix ne fonctionne plus.

Nanouche pic  Nanouche

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m’a tuer
Dessin de couverture : Les dessins de TIVIN

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 11 931 autres abonnés

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 LECTEURS et plus de 50 auteurs qui contribuent au succès du 1er site de l’opposition en France 

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Merci à tous ceux qui nous suivent, partagent et nous soutiennent !

Merci pour votre aide

sans laquelle nous ne pourrions pas continuer à publier !

€5,00

Publicités

6 commentaires

  1. Le présent est devenu angoisse mais l’avenir est particulièrement inquiétant. Devons nous rester inactifs.
    Certainement pas..il y va de notre survie

    J'aime

  2. Le seul talent de ce Mozart de la finance consiste à jouer la partition de l’économie personnelle sur ses deniers au détriment du peuple, avec des notes diverses et variées qu’avec des complices, il invente ou trouve dans sa besace jamais désemplie avec une merveilleuse constance, au nom de justifications plus ou moins nébuleuses. »
    Le reste inchangé.

    Ce doit être, cela, sa poudre de perlimpinpin toute personnelle.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.