50 nuances de Macron XXXVIII


Castaner un choix dangereux ?

Nous aimons la liberté de publier.
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas
 
Observatoire du MENSONGE 

50 nuances de Macron

Par Jean-Marie Pieri

Chapitre XXXVIII

Castaner un choix dangereux ?

Ce remaniement en trompe l’oeil (façades de Catherine II de Russie et Potemkine son favori) crée malaise et incompréhension chez tous les observateurs de la vie politique! Maintenir le cap ne suffit pas, l’empathie n’est pas au rendez-vous et cela se voit!
Valse des postes au sommet est-ce le fruit d’une vacance d’un système à bout de souffle, le mauvais ouvrier n’incrimine-t-il pas ses mauvais outils pour justifier sa défaillance, même si la Vième République en a vu d’autres c’est l’embarras qui domine!
Deux semaines de tergiversations, de contorsions de l’exécutif, toutes ces palabres interminables et brouillonnes pour accoucher d’un nouveau sourire de l’intérieur.

Observatoire du MENSONGE

Faîtes un don

€5,00


Monsieur Castaner, déjà fortement contesté par ses pairs pour un profil peu conforme à la fonction prestigieuse du poste clef qu’il occupe (déclarations réitérées et non pertinentes « euphémisme » du Ministre des cultes dans son rapport à l’Islam cela inquiète) Le flou de l’orientation d’une politique volontariste menée par la majorité n’encourage pas les citoyens qui se sentent pris en otage!
En effet assurer la sécurité des citoyens n’est pas une mince affaire dans un état de droit, sympathie pour une cause fût-elle légitime ne cautionne pas l’aveuglement idéologique, la neutralité républicaine s’impose face aux excès, élu PS de terrain peut-être, mais l’interrogation demeure sur le bien fondé de cette stratégie politique qui fait la part belle à l’ambiguïté! Le communautarisme doit être fermement combattu, tout comme le sectarisme idéologique!
Ce fidèle du président s’inscrit dans un casting qui ne laisse aucune place à un choix en adéquation avec les urgences du moment après les déclarations apocalyptiques de son prédécesseur, Monsieur Collomb qui n’a pas mâché ses mots sur l’extrême urgence d’agir pour reprendre le contrôle des territoires perdus de la République, pour lutter contre la délinquance, les traffics de drogue, l’islamisme dévastateur et toutes ses dérives criminelles ou terroristes, ces faits sont avérés, indiscutables après le Bataclan, Nice pour ne citer que les pires attentats, tous ces épisodes mettent en péril le fonctionnement d’un état de droit, « en même temps » l’attachement présidentiel nuit dangereusement au réalisme qu’exige une gestion de problèmes vitaux dans une situation de crise dans les banlieues!
Il ne faudrait pas que cette préférence devienne un caprice du Prince, l’envergure d’un politique de haut rang ne tolère aucun cafouillage de ce genre, plus qu’une maladresse c’est une faute peu pardonnable de s’engouffrer sur le terrain de l’arbitraire et présider aux destinées d’un grand pays exclut toute perte de lucidité fût-elle momentanée, toutefois le ton solennel de l’allocution présidentielle a bien montré que l’heure était grave pour le quinquennat et qu’il ne faut pas lâcher la bride à un vulgaire jeu de hasard et risquer de tout perdre en misant sur le mauvais cheval: « alea jacta est »!
Coïtus interruptus avec le peuple désorienté, ce désamour persiste en dépit des efforts laborieux d’ajustement, prôner la bienveillance en paroles ne suffit pas à rétablir la confiance et l’espoir en un avenir meilleur, il faut des actes forts et sincères, réformer dans la douleur un peuple rétif sans écoute ni compassion rend stérile toute tentative, la carte à jouer cruciale c’est l’as du coeur, celui de la sincérité, pas celui des accommodements avec les puissants, pas l’as de pique de la CSG qui dépouille les faibles, piétine les modestes, humilie les défavorisés et donne aux riches en toute impunité !
Nécessité fait loi, il faut rétablir une république plus morale, plus solidaire, plus généreuse (assez de formules creuses, de formulations hâtives qui appartiennent au jargon imbécile des affairistes ou des mondialistes), la démocratie bienfaisante c’est la liberté pour tous de penser, la liberté de s’exprimer et de s’opposer en suivant les règles et les lois du bon sens, il ne convient pas de se tromper d’objectif en obéissant à une idéologie progressiste (altermondialiste de pacotille) qui a fait son temps et ne trompe personne!
Agiter l’épouvantail du populisme pour effrayer les citoyens témoigne d’un manque criant de lucidité, d’une méconnaissance des valeurs culturelles de notre identité, d’un déracinement culturel. L’Europe des patries sera ou disparaitra!
Les recettes d’un pouvoir harmonieux, humaniste et apaisé sont simples, c’est changer de méthode quand elle fait faillite « persevere diabolicum » en montrant l’exemple, lutter contre la corruption purulente ce cancer qui nous ronge, la démagogie pestilentielle, le mensonge visqueux d’une manière active, faire preuve d’intégrité, de fermeté réelle et rétablir l’ordre républicain au plus vite dans le respect des institutions! Un vrai réformateur doit soigner les incohérences du système et non les aggraver!
Les tricheurs au jeu comme en politique sont légion et l’histoire des peuples les condamne sans appel, car ils subissent ce qu’ils ont semé: ferments de division, conflits, désapprobation des citoyens, le mépris engendre le mépris et la haine les désordres!
César reste César dans l’exercice de ses fonctions verticales, un pouvoir éclairé et raisonnable doit se soumettre à la volonté d’un peuple toujours souverain sous peine d’échouer et de sombrer dans le cloaque d’une dictature stérile et nauséabonde! Tout faire pour éviter la tyrannie!
Le choix par défaut d’un homme de l’ombre au passé sulfureux, ancienne créature du PS, n’est-il qu’un gage de circonstance accordé à la gauche?

à suivre

Jean-Marie Pieri

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Jean-Marie Pieri pour Observatoire du MENSONGE

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 11 805 autres abonnés

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 LECTEURS et plus de 50 auteurs qui contribuent au succès du 1er site de l’opposition en France 

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Merci à tous ceux qui nous suivent, partagent et nous soutiennent !

À tous nos lecteurs,

Vous voulez comme nous restés informés et libres ? Alors protégez l’Observatoire du MENSONGE en le soutenant par un don ! Notre survie dépendra de vos dons, de 5 € en moyenne. Nous écrivons ici tous les jours et nous savons que vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire, alors c’est le moment d’agir aujourd’hui. Faîtes un don !

€5,00

Publicités

3 commentaires

  1. Ça y est macron a pris sa dose de Microlax, Il lui aura fallu une quinzaine pour pondre ça…Un repris de justesse à l’intérieur, il fallait oser.
    « À 18 ans, il quitte le foyer familial et reste deux ans à Marseille, où il gagne de l’argent notamment en jouant au poker. Il se lie avec Christian Oraison, un caïd des Alpes-de-Haute-¬ Provence ayant été abattu de plusieurs balles en 2008 ; il déclare à ce sujet : « C’était mon grand frère, mon protecteur. Il m’appelait l’étudiant ». »
    Décidément, macron a un amour immodéré pour les individus louches.
    Mais au moins avec lui, le communautarisme islamique a de beaux jours devant lui.

    J'aime

  2. Tout à fait en phase avec cette analyse !!!
    LA question est : qui pourrait nous sortir de cette ornière ?
    En effet, la simple observation montre qu’aujourd’hui AUCUN parti politique, quel qu’il soit, n’est capable (ou n’a pas intérêt…) de comprendre la situation bien décrite dans votre article…
    Alors, que faire ???
    Comment fédérer tous ceux, de plus en plus nombreux, qui veulent aborder véritablement ces sujets de société et faire bouger les lignes ???

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.