Qui sème la misère, récolte la colère.


Quant à la réalité, de ce pseudo-président sans prestige et à présent haï et ce qu’il déclenche réellement, ça, il faut le cacher et instrumentaliser la vérité.


Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression! Faîtes de même en partageant et/ou en nous suivant. MERCI!

Qui sème la misère, récolte la colère.

Par Nanouche

Sa Sérénissime suffisance s’est rendue en catimini au Puy-En-Velay, comme un expert en assurance venu constater les dégâts ah ah… Séance câlinothérapie pour «témoigner personnellement et directement de son respect et de son soutien aux agents après l’incendie d’une partie des locaux préfectoraux». Étant de caractère privé, aucune séquence de la visite n’a pu être retransmise par les médias, privé, non mais de qui se moque-t-on ?! Saluant individuellement la centaine d’agents présents et leur a demandé de «transformer leur tristesse en fierté». «Fierté d’être au service des Français et de l’intérêt général, et d’avoir fait preuve samedi d’un courage sans faille», un bon coup de cirage de pompes. Ah, les organes de propagande macronlâtres choisissent bien leurs images, quant à la réalité, de ce pseudo-président sans prestige et à présent haï et ce qu’il déclenche réellement, ça, il faut le cacher et instrumentaliser la vérité. 18%, voilà sa cote aujourd’hui. « Qu’ils viennent me chercher » ils étaient là et s’il avait voulu le « contact », il y avait ceux qui le sifflaient, il aurait pu les rencontrer en traversant la rue. Cela aurait été intéressant à voir non ? La Macronie n’ayant pas eu le temps d’organiser un bus de fans. En partant, Le Monarc a voulu ouvrir la vitre pour saluer les gens, mais il a été conspué et hué au son de « Macron démission, tous pourris ». Deuxième séance câlinothérapie, achète voix, cette fois-ci avec des CRS avec lesquels il a déjeuné dans le XXe leur annonçant une prime qui ne veulent pas, en revanche, ils réclament leurs heures supps.

A tous nos lecteurs

Vous voulez comme nous restés informés et libres ? Alors protégez l’Observatoire du MENSONGE en le soutenant par un don ! Notre survie dépendra de vos dons, de 5 € en moyenne. Nous écrivons ici tous les jours et nous savons que vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire, alors c’est le moment d’agir aujourd’hui. Faîtes un don !

€5,00


C’est l’injustice sociale et le sentiment d’absence de considération, qui ont déclenché la colère des « gilets jaunes ». MacronFaussaire est un bateleur de foire, du vent, des postures, des coups de menton, du mépris … Avec les faibles, mais surtout pas un courageux ! On le saurait depuis le temps, on ne peut abuser le peuple tout le temps ! Depuis le début de son mandat, il n’est que morgue envers les gens modestes avec cette provocation permanente, cette suffisance assumée et ce sentiment qu’il pouvait tout se permettre en toute impunité. C’est là, où l’on voit qu’il n’est pas un politique et que la politique cela ne s’improvise pas, il n’est qu’un gamin, un sale gamin.
Il a voulu retourner la situation parce qu’il n’arrive à rien en rendant coupables les Français des difficultés qu’ils rencontraient, alors que le problème, c’est lui. Il est canard sans tête, qui continuera à gesticuler pour faire croire qu’il « agit » mais son quinquennat est fini. Est méprisé celui qui est méprisable. La gouvernance de la com’ bat des records avec l’insignifiant Philippe et ses pseudo-annonces, … Patatras, qui n’ont pas eu les effets escomptés. Trop tard. Après les propos outranciers et l’entêtement à ne rien vouloir changer, ce qui n’était qu’une simple demande devient une accumulation de revendications. Mais tout cela était prévisible… MacronFaussaire, la chienlit… Qui se veut « Sauveur du monde face au chaos ». Et les images tournent en boucle sur toutes les chaînes du monde, ah, le donneur de leçons à la terrer entière… Boomerang.
La République des MENTEURS ET DES FAKE-NEWS… Joyeux Noël « ceux qui ne sont rien ». Toute la Macronie est envoyée sur les plateaux de TV ou dans les radios pour relayer les « mesures en faveur du pouvoir d’achat » et annoncer que le SMIC augmentera et passera à 1210 €, comme si c’était un cadeau. Faux. Compris dans le « package mensonge », le pseudo-cadeau de la suppression de la TH, plus la baisse des cotisations sociales qu’il faudra rattraper, et la revalorisation normale, « on aura augmenté en deux ans de 58 euros par mois, c’est-à-dire de près de 700 € par an, eh bien ça fait très très très longtemps que c’est pas arrivé », comment peut-on OSER MENTIR de la sorte ? Annulation de la hausse de la taxe carbone pour 2019, sauf que c’est un manque à gagner dans les caisses de l’État qu’il faudra aussi rattraper.
La Macronie n’étant responsable de rien, Pénicaud appelle les entreprises à augmenter les salaires face à « l’urgence absolue », soulignant que « tout le monde doit faire sa part face à l’urgence sociale absolue dont témoigne la crise des ‘gilets jaunes’ ». « On est d’abord en urgence sociale absolue, donc en urgence économique, cette fois si c’est dans ce sens-là ». « Que les grandes entreprises montrent l’exemple… ». Que la Macronie soit elle-même exemplaire ! Elle va encore faire supporter le poids de son échec aux entreprises ! Ce sont ces impôts écrasants qui asphyxient l’économie française, créent le chômage et abaissent le niveau de vie des Français ! Il faudrait peut-être arrêter d’appliquer une pression fiscale dissuasive sur le travail, ça aiderait, n’est-ce pas Pénicaud, mais ça c’est trop demandé ! Si les entreprises augmentent les salaires, il faut baisser les charges proportionnellement ! Nous avons là, une grande économiste. La seule solution est évidente : une baisse des dépenses publiques pour baisser les impôts, sur les entreprises et les particuliers. Donc, voilà la Macronie s’en remettre à d’autres acteurs qu’elle, mais à quoi sert-elle, alors ?
MacronFaussaire avoue ainsi qu’il ne contrôle plus rien. Peut-il se maintenir ?
Dixit le Monarc par la voix de BêêGriveaux : « eh oh, les gueux, ça suffit ! », en plus de cela il a fait dire à son toutou « le moment que nous vivons n’est plus à l’opposition politique, mais à la République» et face à cette jacquerie Sa « Saigneurie » « lance un appel » et demande aux syndicats et au patronat également « un appel au calme ». Il doit commencer à se mordre les doigts d’avoir déclaré cet été « qu’ils viennent me chercher ». Il ne pourra pas se plaindre que le peuple ne l’écoute pas. Certains ont même voulu le rencontrer et il a refusé le courageux ! Il a tout fait pour régner seul. Il a rabaissé les oppositions en les méprisant. Il a fait en sorte d’ignorer tous les corps intermédiaires et aujourd’hui il appelle l’Ancien Monde à sa rescousse. Croquignolesque. Tel un Monarc il s’est cru tout permis en ouvrant sa grande bouche baveuse pour imposer ses desiderata à « son peuple » comme si de rien n’était au-delà du supportable, pensant que tout le monde accepterait en courbant l’échine en plus. Il est l’instigateur de cette violence qui lui revient à présent comme un boomerang. Macreux1er a insisté sur le fait que certains aujourd’hui ne poursuivent qu’un seul et même objectif : « attaquer la République », il a encore tout faux, c’est lui et non la République, c’est viscéral plus personne ne peut le voir. Il fait l’objet d’un rejet violent et spectaculaire. Il paye cash son attitude depuis dix-huit mois et ses petites phrases outrancières à l’emporte-pièce, qui ont peu à peu construit l’image d’un président arrogant et ignorant les difficultés de millions de Français. Demander aux autres d’éteindre un feu que l’on a entretenu en étant si suffisant, c’est faire preuve d’une grande incapacité à connaître le pays. Il est plus que temps qu’il prenne la mesure totale de ce qu’il se passe. Mais est-il capable seulement de le comprendre? 1983 à l’envers, il est contraint sous la pression de prendre en compte des questions essentielles : celles de la justice et des inégalités sociales et fiscales. De même sur la méthode, toute la crédibilité de sa stratégie politique reposait sur la mise en œuvre rapide, voire implacable, de ses promesses de campagne. Cela a « marché » pendant un an… Sans résultat ! Il s’est convaincu qu’il pouvait continuer ainsi. Il mesure aujourd’hui à quel point cette verticalité autoritaire heurte le pays, et il propose de faire exactement l’inverse dans les trois prochains mois ? Quel GAG ! Impossible que cette démarche soit perçue comme crédible tant elle est en contradiction avec celle qu’il a adoptée auparavant. Quelle que soit l’issue du conflit, Sa Sérénissime Suffisance devra changer non seulement sa pratique du pouvoir, mais aussi le contenu de sa politique mis en place qui ne correspond qu’aux intérêts de ceux qui l’ont financé !
Toute la France est responsable, sachez-le, sauf un Français, celui par qui le chaos est arrivé : MacronFaussaire ! Le « Nouveau Monde » totalement en panique par la voix de Philippe : « chaque citoyen sera responsable » et il appelle les éditorialistes (entre autres) à prendre leur responsabilité aussi et à dissuader les « gilets jaunes » de manifester. La servilité de la plupart d’entre eux lui est acquise ! « Ce qui est en jeu, c’est la sécurité des Français et nos institutions. Je lance ici un appel à la responsabilité ». « Tous les acteurs du débat public, responsables politiques, responsables syndicaux, éditorialistes et citoyens, seront comptables de leurs déclarations dans les jours qui viennent », insistant que le gouvernement serait ‘intraitable’ face aux ‘factieux’ et aux ‘casseurs’ ».
Mais, qui est responsable de cette situation depuis le début ? Vu qu’ils n’ont pas su les prendre, les leurs de responsabilités pas la peine de rendre les autres irresponsables, alors que les irresponsables, c’est eux ! Depuis six ans Macronéron n’est responsable de rien ! Le Monarc a décidé de sortir de son mutisme après avoir fait dire à ses bouffons « craindre la venue de manifestants prêts à ‘casser’ voire à ‘tuer’ » d’où la sortie des blindés sur les Champs-Elysée. ‘Gilets jaunes’ : la situation est-elle pré-insurrectionnelle ou Le Monarc joue volontairement la dramatisation ? Trois semaines après le début du mouvement, la colère des «gilets jaunes» ne faiblit pas. S’il a décidé de rester muet, c’était afin de ne «pas mettre d’huile sur le feu» avant un samedi de manifestations. En tout cas, ce genre de propos rajoute de l’huile sur le feu, justement, et ne sont en rien des mots pour apaiser une situation suffisamment explosive. Encore une erreur ! Immaturité politique. Ce gouvernement parle de chaos et de violence, mais c’est sa politique qui est violente et qui crée le chaos. La Macronie parlant d’unité nationale, comme c’est amusant, alors qu’elle a fracturé le pays comme jamais ! C’est l’appauvrissement de la population, l’explosion de la pauvreté et des inégalités sociales qui sont dangereuses. Il y a de vraies souffrances. Macronéron est le leader de cette caste des Hauts Fonctionnaires qui a pris le pouvoir. Les mêmes qui demandent des sacrifices aux autres et qui eux-mêmes ne subissent absolument en rien la politique qu’ils mettent en oeuvre !
La crise politique pourrait virer à la crise de régime voire à l’insurrection, rien d’étonnant avec un tel niveau de déconnexion, c’est logique. La colère qui monte de toute la France met en exergue le malentendu de son élection. Il ne peut rien comprendre l’assisté qui n’a jamais travaillé, n’a même jamais élu nulle part. On tourne en rond, on tourne en rond, on tourne en rond. Comme sur un rond-point occupé par les « gilets jaunes ». On tourne en rond avec Macron dont les ennuis, ne font que commencer. La politique, c’est un métier, la preuve. On ne s’improvise pas président de la République.

Nanouche pic  Nanouche

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m’a tuer
Dessin de couverture : DELIGNE pour URTIKAN

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Faire un don

Pour aider le site à poursuivre…

€5,00

 

Publicités

10 commentaires

  1. Hors de France, j’assiste avec délectation à la chute de ce non-président. Et dire que bcp de français croyaient avoir touché le fond avec hollandouille , on va finir par le regretter celui-là !?!? Remettons en marche la guillotine et sur que Macreux Ier ne sera pas le seul à y passer.

    Aimé par 1 personne

  2. Parmi les revendications des Gilets Jaunes, outre la démission de sa sérénissime, une évaluation psychiatrique en profondeur, avec internement pendant la période d’évaluation.

    Aimé par 2 personnes

  3. Pendant que les politiques LREM et les médias affiliés jouent à la guérilla urbaine, le gouvernement va signer demain ou mardi un pacte qui va définitivement défigurer la France !!! Pour permettre aux clandestins en tous genres de venir s’installer en Europe à nos frais bien sûr.

    Aimé par 1 personne

    1. Avez vous Vraiment insisté , pour que ce gouvernement vacille ? ………hum …..Comme lors du 2eme tour : tous ont baissé leur pantalons ! Vous adorez vous faire manipuler : alors , adorez ! Et ne venez plus vous plaindre en manifestant avec une plume dans le cul ! Sans parler des retretraités qui critiquent Macron , de nos jours , mais qui n’ont , Surtout pas oublié de retourner leur vestes au 2 eme tour de l’élection présidentielle !!!! Ah !? Il y avait risque de pèste brune !!!??? Les médias vous ont bien enfumés , à coup de news permanentes , à faveur , bien sûr ! Perso : je n’ai plus longtemps à vivre , et je serai Vraiment satisfait de quitter ce monde de moutons , bisnounours qui avalent Tout sans rien dire …… Vous êtes indignes envers le futur de vos enfants !!! INDIGNES !!!

      Aimé par 2 personnes

      1. Bonjour,
        À lire votre texte, faut-il comprendre que vous avez vécu, du moins une adolescence (sinon plus) pendant la deuxième guerre? Plus encore, vous avez vécu l’après-guerre et subit les contre coups de celle-ci… Alors que vous étiez à l’âge de fonder une famille et de tirer votre épingle du jeu dans des conditions d’après-guerre loin d’être faciles… Et vous avez contribué à la remise sur pied de notre France.
        Vous avez pu vivre à la fois les belles années qui ont suivi la reprise économique et sociale d’après-guerre. Mais …
        Après le Général De Gaulle, l’État s’est transformé en État providence. Ce dernier a permis aux français de vivre dans une illusoire prospérité. Malheureusement…
        En arrière fond, ce sont les grands pontes de la finance qui tiraient les ficelles et ce, encore aujourd’hui, dans le monde entier. Plus encore, l’évolution de la science a ouvert la voie, à toutes sortes de moyens électroniques de communication. Ces derniers permettant d’aller porter leurs virus soporifiques, directement dans les foyers. Résultat…
        Cela fait deux générations qui se sont développées, dans l’insouciance, l’anesthésie des médias, et avec le sentiment que tout leur est dû. Malheureusement…
        Les grands pontes n’en ont jamais assez! Et Macreux en est un « cheval de troie » en France.
        Pour terminer… Avec respect, SVP, faites part de votre grande expérience de vie, afin d’aider à ouvrir les yeux de cette génération qui a perdu tous repaires et qui ne sait pas comment faire pour les trouver.
        Merci!

        J'aime

      2. En effet, Necas, les Français qui jurent – mais un peu tard – qu’on ne les y reprendra plus, ont semé le vent avec une affligeante stupidité lors des élections de mai 2017. Et la tempête que nous récoltons tous aujourd’hui sera sûrement plus violente que les débordements de 1968, auxquels certains se réfèrent déjà ; peut-être proche de l’embrasement que l’Europe a connu en 1848.
        Vous dites que vous serez « satisfait de quitter ce monde », puisqu’il a enterré le talent qui lui avait été confié par ses anciens pour qu’il le fasse fructifier – et ce sera dans l’ordre des choses.
        Tout comme la guerre, oubliée depuis de trop nombreuses décennies par les jeunes générations, et toujours prête à resurgir des ténèbres. Mais comme j’aurai de la peine pour mes descendants et ceux qu’ils aiment, quand ils vont devoir réapprendre à vivre avec elle.

        Aimé par 2 personnes

      3. Qui êtes-vous pour me répondre ainsi alors que vous ne savez même pas qui je suis ? Et de quel droit venez-vous m’invectiver ? C’est quoi ce procès d’intention et vous vous faîtes quoi pour que cela change ?

        Aimé par 1 personne

      4. Necas… à 65 ans, je ne suis plus dans la catégorie « avenir »… mais je m’efforce de ne pas déclarer forfait pour celui de mes enfants et petits enfants ! Ceci dit je comprends votre déception… cette nausée que j’éprouve souvent !
        Je lis, trop souvent (et ça me gratouille !) que ce sont les « vieux » qui ont favorisé l’élection de Macron… (et les catégories « supérieures », les plus diplômées… comme quoi instruction ne va pas de pair avec intelligence !)
        Comment l’expliquer ??? Serait-ce qu’une énorme majorité de retraités auraient des retraites de ministres ? J’en doute…
        Ceux qui ont pu connaitre la « dernière guerre » sont à présent très âgés ! Quand aux grèves de 1936, il ne doit rester que quelques centenaires…
        Il serait intéressant de savoir combien il y a eu de procurations chez les personnes âgées et dans les maisons de retraite !!!

        J'aime

        1. Malheureusement les statistiques sont formelles 3 personnes âgées sur 4 ont voté Macron en 2017… Aujourd’hui je ne suis pas sûr qu’il en aurait 1 sur 4…

          J'aime

        2. Yvette vous écrivez: « …les plus diplômées… comme quoi instruction ne va pas de pair avec intelligence ! ». Permettez-moi d’apporter des nuances. Il y a des gens sans instruction qui font preuve d’intelligence et que malheureusement ne sont pas reconnus, parce qu’ils sont considérés comme des inférieurs… J’en ai connu et en garde de merveilleux souvenirs. Mais il y a aussi des gens instruits (en principe intelligents), lesquels, de part leur suffisance deviennent totalement détestables, et déconnectés de la réalité humaine et sociale… J’en ai connu aussi lors de mes études doctorales. Tout cela pour dire, Yvette, que catégoriser les gens en fonction de leur niveau d’instruction, nécessite d’abord et avant tout de bien les connaître. Ceci, afin de comprendre quelles sont leurs motivations sociales profondes. Enfin, au lieu de catégoriser les gens que nous côtoyons ou non, pourquoi ne pas les accepter comme ils sont et… de se contenter d’accepter ou non de les côtoyer!

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.