Tous des minus !


Le drame de la France c’est qu’il n’y a plus de vision.


Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression !        Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !

Pour l’instant, nous ne voyons que le pire de l’ancien.

Tous des minus !

Par Claude Picard

Si la constitution de la Cinquième république, plutôt bien pensée et bien adaptée à la mentalité française, avait été brillamment inaugurée et utilisée par le général De Gaulle, quand on voit ce qu’est devenue la France aujourd’hui, on peut légitimement s’interroger sur la conformité de sa gestion.
Mais aussi, pourquoi tous les successeurs du général de Gaulle se sont-ils acharnés à détricoter l’édifice ?
On peut d’autant plus se poser la question que l’histoire nous a prouvé que cette constitution a assuré à la France une stabilité de ses institutions comme jamais auparavant et une prospérité inégalée.
Elle pouvait donc, encore, servir de modèle pour continuer l’œuvre de redressement patriotique.
Nous en aurions tellement besoin !

Vous aimez ? Alors participez !

Sans votre aide le site ne pourra pas continuer...

€5,00


Le premier successeur du général de Gaulle à la présidence de la République, Georges Pompidou, installa très vite une vision comptable de la gestion du pays et créa « l’arnaque du siècle » : la modification du statut de la Banque de France, par une loi appelée « loi Pompidou-Giscard », ou ce qui serait plus approprié, « loi Pompidou-Giscard-Rothschild ».
Dès lors, l’État avait l’obligation d’emprunter, sur les marchés publics, à crédit et non plus à taux zéro, comme elle l’avait toujours fait auprès de la Banque de France. Ceci explique peut-être cela : Georges Pompidou, avant de faire de la politique son métier, avait été directeur de la Banque Rothschild… À ce jour, la dette publique de la France s’élève à 2 345,4 milliards d’euros et augmente de 2665 €, chaque seconde ! Soit : 37 339 € par habitant ! Avec la Banque de France, nous aurions… zéro dette !
Le deuxième successeur, Valéry Giscard d’Estaing, cru bon instaurer le regroupement familial pour tous les immigrés. Cette mesure a eu pour effet d’ouvrir la voie à une immigration de peuplement… de populations particulièrement inadaptées et inadaptables. Mesure qui sera, bien tard dans sa vieillesse, son « plus grand regret »… En attendant, l’immigration coûte à chaque Français, par an : 2 000 € ! Et nous supportons encore, tous les ans, 200 000 nouveaux immigrés qu’il faut loger, nourrir et éduquer, alors que nous avons 9 millions de pauvres et 5 millions de chômeurs. Le mandat de Valéry Giscard d’Estaing est également marqué par le renforcement de la construction européenne et surtout la fin des trente glorieuses.
Le troisième, principal opposant, dans le passé, au général de Gaulle, contrairement aux deux précédents qui avaient été ses ministres, François Mitterrand, homme de « gôche », appliqua contre toute attente, une politique de gauche : élucubrations sociétales, renforcement des recours à disposition des immigrés, ouverture des frontières des pays européens (espace Schengen), restriction de la liberté d’expression (loi Gayssot), création de la Banque européenne (BERD) et de la zone euro (traité de Maastricht). Le bilan économique à la fin des deux septennats Mitterrand : le chômage est multiplié par deux et la dette publique est multipliée par six !
Les suivants, Chirac, Sarkozy, Hollande et l’actuel, Macron, n’ont fait que suivre ! En aggravant, toujours plus, les problèmes ! Résultats de ces folles politiques : 2018, annus horribilis, en fut l’apogée ! Et la longue descente aux enfers, que subissent les Français depuis quarante-cinq ans, ne s’arrêtera pas tant que cette politique néolibérale et stupidement européiste continuera. D’urgence, la France doit retrouver sa souveraineté, son indépendance budgétaire et sa monnaie, outil absolument indispensable à tout ajustement économique.
Le souhait pour cette nouvelle année 2019 qui pointe son nez ? Que tous les minus et les faux-culs de la politique prennent leurs valises et aillent se reposer dans des îles lointaines, très loin de notre horizon quotidien. Et qu’ils nous oublient !

Claude Picard

Auteur de Un colonialisme qui ne dit pas son nom
et Les tartuffes de la compassion

A lire aussi : Le Sans-dents et le Réfractaire

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Claude Picard pour Observatoire du MENSONGE

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Faire un don

Pour aider le site à poursuivre…

€5,00

Publicités

3 commentaires

  1. Le représentant arrogant actuel de la banque Rothschild n’est pas le bienvenu !!!il aurait tord de s’entêter, car la cocotte est prête à exploser!!!il a échoué dans ses tentatives de vendre notre Pays, pour en faire un satellite européen, ,les citoyens français se réveillent un peu tard, mais se réveillent et ne veulent pas non plus devenir une colonie africaine .Malgré leurs efforts de ne pas aborder le problème de notre colonisation par l’Afrique ,les médias comme l’exécutif ne pourrons plus longtemps mettre la question sous le tapis !!!Quant à une soi disant réforme de l’islam nous n’en voulons pas : »DEHORS LES MUZZ!!! »Vous êtes en terre Judéo Chrétienne et nous ne voulons pas de vos mœurs dégénérés ni de votre intolérance !!!!!!!!!!!!!!!!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.