Gilets jaunes, foulard rouges, cravate noire…


Le pouvoir est à l’origine du mouvement des gilets jaunes par sa taxe carbone avant de la retirer trop tard et dans la précipitation, une volte-face qui a été vécue comme un aveu de faiblesse ouvrant la voie à toutes les surenchères.

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager !
Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas 
Observatoire du MENSONGE 

Gilets jaunes, foulard rouges, cravate noire…

Par Maxime Tandonnet

Aujourd’hui, en réponse aux gilets jaunes, censés représenter la France périphérique en rébellion contre le pouvoir des élites, il y avait, paraît-il, des manifestations de « foulards rouges » en solidarité avec le pouvoir; bref, les « lèche-bottes » opposés aux « trublions ». Le pouvoir est à l’origine du mouvement des gilets jaunes par sa taxe carbone avant de la retirer trop tard et dans la précipitation, une volte-face qui a été vécue comme un aveu de faiblesse ouvrant la voie à toutes les surenchères.
Depuis trois mois, il n’a pas su répondre au mouvement de colère, ni en matière d’ordre public, ni de discours ou de politique.
Il n’a pas su trouver la voie de l’apaisement et de la réconciliation.

La contre-manifestation des « foulards rouges » n’est pas non plus à son honneur. La responsabilité fondamentale du pouvoir politique est d’assurer l’unité nationale. La discorde entre les Français est la source de toutes les calamités. Les dirigeants d’un Etat ont pour mission de gouverner le pays, d’effectuer des choix, d’agir et d’incarner la Nation dans son unité, pas d’y favoriser la zizanie. Les foulards rouges prétendent défendre les « institutions et la démocratie ». Mais elles sont en ruines, minées par régime qui a fait, depuis trop longtemps, naufrage dans le culte de la personnalité, écrasant les équilibres institutionnels sans lesquels il n’est pas de démocratie ni de gouvernement possible. La cause de l’équipe au pouvoir est officiellement motivée par le combat contre le lepénisme et l’Insoumission.
Mais depuis des mois, et plus encore aujourd’hui, dans le désordre, il ne fait que les attiser par ses maladresses.
Si demain un courant protestataire s’empare des commandes de l’Etat, la France aura franchi un nouveau palier dans sa déchéance politique. Le pire est à venir.
Sachons-le.
Ni gilet jaune, ni foulard rouge, c’est la cravate noire du deuil que nous portons ce soir.

Maxime Tandonnet

max tAncien conseiller à la Présidence de la République sous Sarkozy, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Maxime Tandonnet pour Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié(e) par email des nouvelles publications.

Minute du MENSONGE 60
La lettre à moi-même ou le nouveau roi non couronné…

Le chant des sans-parti
On recherche activement l’opposition disparue partie sans laisser de traces…

Ne manquer aucun article d’Observatoire du MENSONGE en vous inscrivant GRATUITEMENT à

parution chaque samedi

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Nous soutenir

€2,00

3 commentaires

  1. le constat est bien celui là , la division des citoyens depuis le début aussi , et la crainte que cela s’envenime est réel !
    Bien sûr Macron y est grandement pour quelque chose mais si les citoyens, une petite partie, a voté pour lui , c’est à cause du rejet des précédents gouvernements visible un peu, dès Sarkozy ( l’ europe, le multiculturalisme ) , complètement avec Hollande qui faisait de l’amateurisme !

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.