Qui manipule l’information 9 ?


Alors que l’économie régresse, l’Etat augmente les dotations pour les migrants et l’asile de manière disproportionnée. Chapitre 9

Qui manipule l’information ?

Par Daniel Desurvire

Qui, de l’État ou le peuple, manipule le plus l’information ?

Cette étude se décline ainsi :
1°) Une loi inique contre les fake news qui cuirasse les élus, mais un outil inquisitorial contre la Nation
2°) L’art de prohiber les fausses informations s’insinue par le maniement des consciences
3°) Quand des enfants réfugiés participent aux vraies fausses nouvelles pour entortiller les quotas d’immigrés
4°) Le mensonge d’État, c’est autant occulter l’information que de refuser les réalités

Chapitre 9

4°) Le mensonge d’État, c’est autant occulter l’information que de refuser les réalités
Ainsi, le poste Immigration, asile et intégration augmente de 0,2 Mrd d’€ au vu du projet de loi de finance n° 1255 pour 2019, à l’instar du poste Solidarité, insertion et égalité des chances qui concerne surtout les réfugiés – tous quasiment islamiques – qui accroît de 175 Mrd d’€ cet investissement social. Ce que l’État titre comme un « renforcement des missions de souveraineté » se traduit dans les faits par une perte de contrôle de l’appareil exécutif eu égard aux lobbyisme migratoire de l’Islam qui préluda au Pacte de Marrakech sur les migrations (déc. 2018) ; un projet onusien qui met en œuvre le grand remplacement de la civilisation occidentale. Parmi ces missions régaliennes, la loi de programmation des finances publiques rehausse de 1,7 Mrd d’€ le budget de la défense pour financier les interventions militaires françaises au Mali, en Afghanistan, en Irak, en Syrie, en Lybie, en Palestine etc. Quant à la justice, elle se renforce de 0,3 Mrd d’€ pour soutenir l’administration carcérale en surcharge ; des parcs pénitenciers qui hébergent ± 70 % de détenus étrangers en majorité du Maghreb et d’Afrique noire, puis de nationaux musulmans. Quant au coût de la justice des tribunaux, cette charge explose en termes de frais de justice, de placement et de réinsertion qui en découlent en aval comme en amont.

Vous aimez ? Alors participez !

Contribuez à maintenir une opposition digne de ce nom !

€5,00


Sans faire dans la fausse information mais en se fondant à l’évidence, le peuple français finance-t-il une immigration trop longtemps improductive sinon jamais, dont la charge sanitaire et sociale dépasse amplement le prétendu bénéfice d’une jeunesse renouvelée. En formations inquiétantes, ces attroupements de capuches rabattues dans les cités et les innombrables bandes désœuvrées qui déambulent en meutes interurbaines en quête de casses incendiaires et d’agressions dans les rues, affichent le nouveau visage de la France. Il reste impossible de chiffrer le poids financier de cette immigration exsangue de tout, puisque quasiment l’ensemble des ministères en pâtit (intérieur, justice, armée, finances, éducation, santé, logement, ville, chômage). Quant au manque à gagner, le surcoût de la sécurité et de l’assistanat associatif ou sanitaire, cette charge taboue s’exprime de façon la plus édifiante, car l’impact de cet épiphénomène résonne dans toutes les sphères de la société.
Ainsi, 24 % des jeunes immigrés musulmans sont inactifs, 5 milliards d’euros par an sont investis pour rénover les logements sociaux saccagés par des réfugiés et descendants de l’immigration. ± 7 % des procédures d’apurement des impayés de loyer passent en non-valeur sur plus de 4 millions de locataires en 2018 sur l’Île-de-France (source : l’Union sociale pour l’habitat). Sur cette région, les abandons de créances ont atteint 43 millions d’euros, une somme prélevée sur la solidarité nationale avec la création de caisses de garantie. Des assurances privées ou de solidarité publique (12) purgent partiellement les dettes sociales en zone urbaine sensible. Elles sont souvent à charge pour moitié par les bailleurs, un passif principalement contracté par des locataires impécunieux en partie inquiétante car issus de l’immigration.
À suivre

Daniel Desurvire

Ancien directeur du Centre d’Étude juridique, économique et politique de Paris (CEJEP), correspondant de presse juridique et judiciaire.
NOTE :
12 : « Garantie loyers impayés » du secteur privé des assurances ou la « Garantie des risques locatifs » mis en place par l’État et l’Action logement ; en l’occurrence des sommes à charge par les contribuables et une péréquation prélevée sur les locataires qui paient leur loyer.

Retrouver les chapitres précédents en cliquant sur le numéro :
1 2345678

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Daniel Desurvire pour Observatoire du MENSONGE

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Minute du MENSONGE 63
Macron a bien choisi ses ministres : je plaisante !

Le chant des sans-parti
On recherche activement l’opposition disparue partie sans laisser de traces…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Ne manquer aucun article d’Observatoire du MENSONGE en vous inscrivant GRATUITEMENT à

parution chaque samedi

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Faire un don

Pour aider le site à poursuivre…

€5,00

♥ Retrouvez-nous sur FACEBOOK en cliquant ICI

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.