La conquête de l’Occident #3


Qu’on le veuille ou non, notre société occidentale se trouve confrontée à une croisade contre ses valeurs et son mode de vie : le nier ne sert à rien, l’accepter c’est se soumettre. #3

La conquête de l’Occident

Par Daniel Desurvire

Extraits du nouveau livre de Daniel Desurvire ***

#3

L’épitaphe du chemin de croix des Chrétiens à travers les conquêtes de l’Islam. Quid de la politique française, de l’Union, d’Israël et de l’idéologie laïque des pays libres face à l’intolérance coranique ?

Cette progression, dans cette catégorie de demandeur d’asile, d’âge juvénile ou adulte, se traduit par une inflation annuelle des MNA : ils étaient 5990 en 2014, puis 14908 en 2017. Mais la pression des lobbies altermondialistes de l’Unicef, de l’Association Adate (Migration, équité, interculturalité), de Gisti (Groupe d’information et de soutien des immigrés) parmi tant d’autres inconditionnels mouvements pour les réfugiés, agissant sans aucune lucidité quant à la congestion des structures d’accueil déjà intenables dans le monde réel, rend improbable tout espoir d’intégration ; une assimilation de citoyenneté du pays d’accueil que le culte mahométan interdit aux siens. Si l’on y ajoute l’épiphénomène de l’invasion légale par la règle du regroupement familial* , mais qui profite sans compter aux descendants, ascendants et collatéraux des réfugiés, la coupe est pleine, déborde et régurgite. En tout état de cause, l’Islam sait comment infiltrer subrepticement les républiques d’Occident pour annihiler l’esprit laïc et démocratique de la civilisation judéo-chrétienne, notamment par le couloir des droits de l’Homme et du droit des réfugiés. Voilà autant de droits à présent galvaudés et dénaturés par ce culte qui en détourne abusivement ces avantages à son profit, cela dans le fil coranique de la sharî’a et du fiqh.
Ce que l’oligarchie élyséenne voudrait faire passer pour des fake news, est tout simplement consultable sur les documents produits sur le site Légifrance et autres publications officielles. Cependant, faut-il encore en connaître l’existence et les extraire des millions de références, d’études, de rapports et de statistiques qui se succèdent sur les moteurs de recherche, puis encore savoir interpréter la sémiologie des mots absconds du microglossaire juridique et traduire ses concordances fastidieuses, puis encore de décrypter à l’intention des lecteurs lambda les innombrables acronymes dans les commentaires des LOLF, LOLFSS, etc., lesquels s’étalent sur des milliers de pages indigestes. Cela, nos dirigeants pertinemment le savent et se gardent bien d’extraire un compendium de leurs travaux ; autant dire de produire le principal et l’important de leurs intrigues politiques.
Lorsque l’État dit ne rien savoir de cela, c’est qu’il ment par dissimulation. Manipulé, conditionné, lessivé, l’esprit broyé entre les mâchoires des réseaux informatifs sous contrôle d’État qui catalysent l’inconscient collectif, le peuple, subjugué sous l’empire de cette suggestion, prend le relai mécanique de cette prise de contrôle en transmettant ce qu’ils croient savoir. La menterie, par occultation et retournement des faits puis de leur information, s’augmente de partialité lorsque le pouvoir régalien, reformate le vocabulaire et dénie le droit de « parler vrai » à ceux, journalistes et polémistes qui ne l’entendent pas de cette oreille !
La seconde partie de ce corollaire s’applique sans détours à la rhétorique de la social-démocratie qui d’une part, ne craint pas d’endormir les citoyens en affirmant qu’il n’y a aucun danger à laisser l’Islam se répandre sans retenue dans le pays, mais que réciproquement il est imprudent de laisser des essayistes ou des politiciens non alignés d’affirmer le contraire. Les intellectuels lucides, jugés dissidents, lesquels osent s’exprimer hors des rails de l’esprit obligatoire d’une soi-disant bonne conduite – ou d’une pensée unique peu éloignée du bolchévisme – seraient donc aussi redoutables que les islamistes classés « S » ! Selon Karl Kraus (in, Les aphorismes, dires et contre-dires, 1909) : « Les pensées sont libres, mais on a quand même des ennuis ».
Par la dissuasion des jacqueries urbaines et des fatwas, la terreur que suscite les bombes artisanales et des véhicules-bélier ou autres inventivités démoniaques pour tuer des civils en grand nombre, par surprise et hasard, les criminels islamistes exercent d’insidieuses ingérences politiques : ainsi le retournement des élections législatives en Espagne après les attentats ferroviaires du 11 mars 2004 à Madrid (191 morts et 1 430 blessés). Ce terrorisme de l’ombre qui gangrène les États industrialisés les oblige, pour combattre ce fléau dans toutes les directions et à n’importe quel instant, à concéder une part de leurs choix ; des libertés obérées par des nécessités intérieures sécuritaires, coûteuses, contraignantes et humiliantes.
Parmi les moyens mis en œuvre, citons la poêle à frire, les portiques et radiofréquences, les tunnel à rayon X, fouilles à corps, scanner, opérations marshal dans les avions et les trains, des vigiles partout, échanges internationaux des fichiers du renseignement, espionnage massif des disques durs à l’aide de boîtes noires (logarithmes malveillants) écoutes et déploiement des sondes spatiales d’interception de communications, création des fichiers et élargissement du spectre des profils suspects, fichiers « S » (FSPRT), dont 19745 terroristes potentiels repérés de 20 février 2018 sous le contrôle aléatoire d’une armada de personnels ad hoc. Le coût préventif du terrorisme musulman est phénoménal pour les contribuables, les cotisants sociaux et les consommateurs ; un surcoût qui grève le pouvoir d’achat des citoyens, induisant de facto une autre victoire de l’Islam.
A suivre…

Daniel Desurvire

Ancien directeur du Centre d’Étude juridique, économique et politique de Paris (CEJEP), correspondant de presse juridique et judiciaire.
Daniel Desurvire est l’auteur de : « Le chaos culturel des civilisations » pointant du doigt les risques de fanatisme de certains cultes et de xénophobie de certaines civilisations, auxquels s’ajoutent les dangers du mal-être social, de la régression des valeurs morales et affectives ou de la médiocrité des productions culturelles, dont la polytoxicomanie en constitue l’un des corollaires. L’auteur choisit d’opposer le doute et le questionnement aux dérives dogmatiques et aux croyances délétères » (in, Les cahiers de Junius, tome III, “La culture situationniste et le trombinoscope de quelques intellectuels français” : Édilivre, 2016).
Note * : La procédure du regroupement familial (Codifié en France par le CESEDA et légiféré par la loi n° 2018-778 sur l’immigration, le droit d’asile et l’intégration du 10 septembre 2018) consiste à ce qu’un réfugié ait le droit d’exiger de l’État hébergeur dans lequel il a migré, d’accepter de laisser passer toute sa famille pour le rejoindre, même parfois pour un foyer polygame, ainsi aux Pays-Bas (Arrêt Alilouch El Abasse), au Royaume-Uni (Arrêt Rabia Bili) et en France (Arrêt Montcho, CE 11 juillet 1980). Dans le cas d’une polygynie musulmane, nonobstant le choc des cultures, l’arrêt Eriksonn de la Cour EDH souligna que « Pour un parent et sa descendance (au nom du droit supérieur de l’enfant), être ensemble constitue un droit fondamental de la vie familiale » (CEDH, 22 juin 1989, requête n° 12963/87 et CEDH 21 décembre 2001, requête n° 31465/96).
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Daniel Desurvire pour Observatoire du MENSONGE
Retrouvez les extraits précédents en cliquant sur le numéro : 1 – 2 –

♣ ♣ ♣ ♣ ♣

A lire deux articles importants :
La chute de l’Occident : une réalité hélas quotidienne et qui ne fait qu’empirer…
et
il n’y aura aucune guerre civile en France parce que c’est d’une conquête dont il s’agit… Je rappelle mon article republié et traduit dans le monde en 2016, article que les médias français ont peur de publier : 2034 l’année où…

♣ ♣ ♣ ♣ ♣

*** Vous pouvez acquérir le livre de Daniel Desurvire (en EBOOK ou broché) uniquement sur AMAZON en cliquant ICI

♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Vous pouvez nous soutenir car nous le méritons en achetant ou en téléchargeant nos livres uniquement sur AMAZON en cliquant sur le titre choisi.

*  *  *  *  *

Entrez votre adresse mail pour nous suivre et être notifié des nouvelles publications.

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

♠ ♠ ♠ ♠ ♠

Nous soutenir

€5,00

♥ ♥ ♥Nouvelle♥ ♥ ♥

parution chaque samedi

Ne manquer aucun article d’Observatoire du MENSONGE inscrivez-vous GRATUITEMENT :

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Publicités

4 commentaires

  1. Christian Michel note: »Agir est plus qu’urgent » ce qui est une évidence peu perceptible par nombre de Français.En effet la très grande majorité est contre l’invasion légale et illégale; Cependant le sujet a été ignoré autant sur le  »grand débat » que sur le résultat des européennes qui aurait du voir émerger un parti défendant le droit des Français en rappelant que nombre d’immigrés jouissent de droits auxquels les Français ne peuvent prétendre. Un seul exemple significatif: comment peut-on accepter que des migrants soient logés dans des hôtels achetés par l’état quand des nationaux ,et parfois des femmes couchent sous les ponts? ET la liste n’est pas exhaustive…….

    J'aime

    1. BISI François, vous avez tout à fait raison. Je me rappelle, il y a sensiblement une douzaine d’années, de retour d’une mission en Afrique, j’ai fait une escale à Paris. J’y suis resté 3 jours afin, entre autres, de me plonger dans l’esprit particulier de la Capitale. Quelle stupéfaction j’ai eue, lorsqu’en prenant le bateau-mouche sur la Seine, j’ai vu sous les ponts (les deux côtés de la rive), tous ces abris (lits et quelques bricoles autour) de fortune où vivaient visiblement des Français. En Afrique, j’avais vu des gens dormir sur quelques morceaux de carton, sans couvertures et en plein milieu d’un trottoir où les gens « riches » ne faisaient qu’enjamber ces pauvres gens. Les taudis sous les ponts de Paris paraissaient des abris de grand luxe! Mais abris de « grand luxe » ou nom, cela laisse totalement incompréhensible… Dans le cadre d’un pays dit riche et développé. Dans le contexte actuel… Je n’ose même pas imaginer le genre d’horreurs que je pourrais voir.

      J'aime

  2. M. Desurvire, vous écrivez: « En tout état de cause, l’Islam sait comment infiltrer subrepticement les républiques d’Occident pour annihiler l’esprit laïc et démocratique de la civilisation judéo-chrétienne ». De toute évidence, cela semble être le cas. Cependant, ceci mène à une question: « l’Islam a-t-il la conscience de ce qu’il est en train de faire? ». Si oui, qui ou quoi est à la tête et dirige l’infiltration de ce « virus »? Les différentes sociétés qui existent sur terre, à l’instar des êtres vivants qui y vivent, ont développé leurs propres systèmes de défense afin d’en conserver leur l’intégrité, garante de la santé de leur existence et leur bien être. De toute évidence, l’Islam comme un abcès non traité, peut migrer ses virus vers d’autres parties vitales du corps humain… Il le fait au niveau mondial. En regard de l’épidémie de l’Islam, il est nécessaire de le « décapiter » afin qu’il cesse de propager son infection.
    C’est ce que fait la médecine, en plus de traiter efficacement les abcès secondaires en évolution. Pour ce faire, il devient impératif de localiser la source primaire d' »infection » et de l’éradiquer. Et finir le traitement en éradiquant les foyers secondaire voire tertiaires.
    Si cette prophylaxie ne réussit pas, nous devrons nous rendre à l’évidence qu’un grand nombre de nos sociétés sont atteintes du cancer Islam. Une prophylaxie à l’international et bien concertée va s’imposer afin d’éradiquer ce virus, comme nous l’avons fait avec le vaccin contre la variole. Agir est plus qu’URGENT!

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.