La France en 2019


Saisir l’opportunité de cette crise pour changer l’ordre établi défaillant.

La France en 2019

Par Robert Coignard

INTRODUCTION 1

– Saisir l’opportunité de cette crise pour changer l’ordre établi défaillant :
→Les crises successives de gouvernance en France, depuis des décennies, ont généré une peur de perdre ce qui a été difficilement acquis par les générations précédentes.
– Une majorité de la classe moyenne (retraités inclus) a vu sa qualité et son niveau de vie se dégrader alors que ses impôts et taxes augmentaient pour payer les aides sociales, les coûts de l’immigration et les « taxes écologiques »…
→ « Longtemps (~1970/2000), hommes politiques et « beaux esprits » (en majorité) ont voulu nous faire croire que le modèle économique idéal pour la France était d’abandonner l’industrie aux pays émergents et de se spécialiser dans les services et les nouvelles technologies.
→ Une erreur stratégique fondamentale a été en outre de nommer, à partir de cette période dans une majorité de postes de décision, des « financiers » n’ayant souvent aucune expérience opérationnelle du monde qui « crée les richesses pour tous ».
→ On mesure aujourd’hui les ravages de ces illusions : désertification industrielle régionale, baisse du niveau des emplois et des salaires (et compétences techniques perdues), déficit extérieur et dette en croissance exponentielle !
→ Il s’agit précisément de pouvoir modifier la donne établie et en échec prouvé.
-Il s’agit de changer le processus de pensée dans l’objectif d’exécuter des actions nouvelles pour un résultat nouveau, pérenne, générateur d’horizons individuels et collectifs mieux équilibrés.
→Ces horizons nouveaux doivent être communiqués, expliqués, au plus grand nombre pour diminuer les cumuls de peur, de colère et de tristesse que peut provoquer tout changement de fond.
→Les innovations doivent permettent à l’humain d’atténuer ses réactions émotives et de pouvoir agir en être rationnel dans une démarche concrète de créativité.
-La création, les valeurs, la socialisation des nouveautés introduites doivent participer à améliorer l’état de satisfaction de l’individu et de la collectivité.
-Innover c’est redonner du sens et de la valeur à l’action individuelle dans un collectif rénové en s’appuyant sur des valeurs universelles, en préservant l’équilibre.
– Il n’y a de réelle innovation que lorsque l’individu créateur maîtrise les valeurs applicatives de celle-ci et l’état de changement généré.

La vérité dérange souvent en politique mais nous devons la dire !

Pour cela votre contribution est essentielle. Sans votre aide financière, le site disparaitra. L’Observatoire du MENSONGE est le premier site de l’opposition en France : alors pensez-y et donnez…

€5,00


1→ Réindustrialiser pour créer des « Richesses pour tous » et retrouver la
« souveraineté » demande :
– des clients citoyens fiables, solvables, pérennes,
– des « syndicats responsables non politisés » qui travaillent (conjoints et solidaires et non contre !) avec la hiérarchie de leur entité pour la meilleure « synergie interne possible » et la pérennisation de l’entreprise.
– des ingénieurs compétents, des techniciens et ouvriers qualifiés, des personnels capables de travailler en « équipes actives » pour l’atteinte des « objectifs de qualité » (quantité, coûts, délais), animés d’une « culture qualité d’amélioration continue » pour « optimiser la synergie interne et garantir le résultat » pour obtenir, à nouveau une « création de richesse vitale »:
– « Démarche d’Excellence : Qualité, Sécurité, Environnement, Relations »(DEQSER, p. 33)
2→L’éducation, la formation professionnelle et supérieure, la recherche sont ici en première ligne pour relever ce défi de rattrapage (Voir en p.17 )
-Il ne s’agit pas de faire toujours mieux de la même chose, il s’agit ici en réalité de faire autrement et mieux d’autres choses, en pensant différemment!
3→ Les « détenteurs » du pouvoir et les « profiteurs » de l’ordre établi
vont s’arcbouter pour garder le « statu quo » par tous les moyens…
→- La conduite d’un tel changement est un fabuleux défi pour l’humanité, avec des « essais-erreurs » incontournables et une volonté opiniâtre permanente d’innover pour surmonter tous les obstacles…

À suivre

Robert Coignard

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Robert Coignard pour Observatoire du MENSONGE

**************

• Bibliographie
(Par Agnès Verdier-Molinié et l’équipe de l’iFrap) :
• – Les fonctionnaires contre l’État ?- 2 Mars 2011
Agnès Verdier-Molinié, présidente de la fondation IFRAP affirme dans un brûlot qui vient de paraître que la fonction publique ne travaille plus au service des citoyens mais d’elle-même.
– Les 10 mesures pour réformer (vraiment) les syndicats- 8 Décembre 2011
Après la double polémique du rapport parlementaire Perruchot sur le financement des syndicats, et celui de la Cour des comptes sur la gestion du comité central d’entreprise de la RATP, le syndicalisme français pose question.
– 10 propositions radicales pour le sommet social- 18 Janvier 2012
• Le gouvernement convie ce mercredi à l’Élysée les grandes organisations syndicales et patronales pour un sommet social. Le think tank libéral de l’IFRAP soumet quelques propositions pour changer en profondeur le modèle social français.
– Financement de la sécurité sociale :
quelles pistes pour essayer de sauver l’Etat providence ? – 10 Octobre 2012
• Le déficit du régime général de la Sécurité sociale devrait s’établir à 13,3 milliards d’euros fin 2012. Frappée par la crise, quelle nouvelle architecture de la Sécurité sociale faut-il adopter si la France souhaite sauver son modèle d’Etat providence ?
– 60 milliards d’économies !- mars 2013- Etc., etc. Nous sommes en 2019 !!!

  Les experts de la Cour des Comptes, de l’Ifrap et de Contribuables Associés
analysent la « réalité » de la gestion de l’Etat français depuis des décennies de façon factuelle et fournissent des « audits » pertinents sans suite !
Car, ces structures ne pouvant ester en Justice, ces rapports restent « lettres mortes » ?

**************

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager !
Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas 
Observatoire du MENSONGE 

♥ ♥ ♥Nouvelle♥ ♥ ♥

parution chaque samedi

Ne manquer aucun article d’Observatoire du MENSONGE inscrivez-vous GRATUITEMENT :

 

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

*  *  *  *  *

Ecrivez vos suggestions pour sauver la France dans la rubrique « LAISSER UN COMMENTAIRE » après cet article

*  *  *  *  *

Vous pouvez nous soutenir car nous le méritons en achetant ou en téléchargeant nos livres uniquement sur AMAZON en cliquant sur le titre choisi.

Nous vous en remercions !

*  *  *  *  *

Entrez votre adresse mail pour nous suivre et être notifié des nouvelles publications.

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

♠ ♠ ♠ ♠ ♠

 

Vous aimez ? Alors participez !

Contribuez à maintenir une opposition digne de ce nom !

€5,00

Publicités

4 commentaires

  1. M. Coignard, vous ciblez avec beaucoup de justesse un ensemble d’actions qui devraient être prises afin de redresser l’état lamentable de la France. Tout ceci représente deux étape: 1- définir et cibler les problèmes; 2- identifier les solutions à apporter. Cependant, ceci reste inutile, tant et aussi longtemps que, pour chacune des actions à entreprendre: il n’y a pas 1- une étude du COMMENT (le processus à mettre en place) faire; 2- l’identification des ressources nécessaires (humaines, financières, temporelles voire même politiques). En résumé, traiter chaque solution identifiée comme un projet, c’est-à-dire en faire une planification de projet conforme aux processus reconnus dans le domaine de la gestion de projets. Car chaque solution doit être traitée comme un projet à part entière.

    J'aime

  2. La France et même l’Europe sont foutues dans quelques années ce territoire sera intégralement islamisé par manque de courage et pour toujours voter comme des abrutis pour ceux qui détruisent leur propre pays : Macron comme Merkel…

    J'aime

  3. merci pour cet article , l’évidence , et que Macron devrait lire ..j’ai vu , il y a 25 ans dans mon entreprise, partir des machines dans les pays de l’Est, au nez et à la barbe des ouvriers français et , en définitive , l’entreprise passer de 600 personnes à 120 ! c’était dramatique ..aujourd’hui , en sus , ils nous envoient leurs pauvres , ceux dont on dit qu’ils sont marginalisés en Roumanie,( par exemple ) , ce qui fait que c’est la double peine, une tenaille, prise en charge par le peu qui travaille encore en France, et les aides sociales !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.