La Macronie continue dans ses annonces.


Pas de croissance, pas de créations de richesses autres que par les ponctions et de l’argent magique injecté pour maintenir un semblant de croissance justement, des déficits et tous les comptes carbonisés, mais Manu1er promet, c’est « open bar »…


Nous soutenir

€5,00

La Macronie continue dans ses annonces.

Par Nanouche

À présent ce n’est plus 5 milliards de baisses d’impôts, mais…. 9.3 ! Alors que le gouvernement ne sait toujours pas comment il va financer les cinq promis par Macreux1er. Pas de croissance, pas de créations de richesses autres que par les ponctions et de l’argent magique injecté pour maintenir un semblant de croissance justement, des déficits et tous les comptes carbonisés, mais Manu1er promet, c’est « open bar » les amis… Attendez-vous à une explosion des taxes. En Économie les cadeaux n’existent pas. Quelle bande de charlots ! Ah, les élections… Et dire que des crédules vont y croire. Les champions de l’optimisme qui avaient une baguette magique (BLM et Darmanin) ont abaissé la prévision de croissance économique pour l’an prochain, ainsi que leurs ambitions de réduction du déficit public et de la dette.
Du déficit, du déficit et encore du déficit pour celui qui avait une baguette magique lors de la campagne présidentielle. On vous le donne dans le mil, les excuses invoquées ; un contexte économique international défavorable et les dépenses annoncées en réponse au mouvement des « gilets jaunes ». La présentation du projet de budget pour 2020, prévoit une croissance ramenée à 1,3% en 2020, contre 1,4% initialement prévu.
Ah, les promesses de Macreux1er…. La dépense publique va encore croître en 2020, et son niveau rapporté au PIB, actuellement le plus élevé de l’Union européenne, devrait lui peu baisser, passant de 53,8% en 2019 à 53,4% en 2020, alors que le gouvernement espère une baisse de 3 points sur l’ensemble du quinquennat, quel gag. Le gouvernement prend donc du retard sur la réduction de la dette publique, un des objectifs majeurs du quinquennat, AH AH AH, malgré les taux d’intérêt bas qui réduisent mécaniquement la charge de la dette.
Denormandie annonce 45 millions l’an prochain pour les moyens consacrés au programme d’aide au logement des sans-abri. Il compte aussi doubler, à huit millions, le budget d’un plan de lutte contre les bidonvilles. Après avoir baissé les APL, ponctionné les bailleurs sociaux, augmenté la TVA sur les HLM et encouragé la spéculation immobilière, il fait cette fois l’impasse sur la crise du logement et le logement cher. Et pour cause, le politique du logement de Manu1er est un échec puisqu’elle a produit une hausse du nombre de sans-abri, d’expulsions locatives, de demandeurs HLM, de prioritaires DALO non logés, des prix de l’immobilier, de l’épuration sociale des quartiers populaires dans les métropoles … et une baisse de la construction de logements et particulièrement de logements sociaux. Les locataires et les mal-logés subissent de plein fouet ses politiques du logement, dont les derniers épisodes sont la loi ELAN renforçant notamment la précarisation des locataires et la loi PACTE qui condamne à terme le financement du logement social par le Livret A. En 2018, le nombre de mises en chantier a baissé de 7%. Même recul de 7% des permis de construire qui augurent des constructions à venir.
Bêêlloubet : « ce n’est pas l’accouchement qui fait la filiation », que ne dirait-elle pas afin de faire plaisir à certaines femmes. L’ère de l’absurdie, on nage en plein dedans !
Bercy annonce des suppressions de postes dans les ministères, histoire de dire, « vous voyez nous mettons En Marche notre plan ‘Action publique 2022’… Que les macronistes ont laissé tomber depuis longtemps !
Surprise, MakeOurPlanetGreatAgain endosse son habit vert qu’au moment des campagnes électorales, les municipales approchent, waouh, de l’argent qui tombe du ciel… Le budget du ministère va augmenter de 800 millions. Achète voix des escrologistes. Serait-ce le montant de la facture des consultants qui vont réfléchir aux actions à mener ? Passé sous silence : d’ici à 2022, les ministères de la Santé et de la Transition écologique et solidaire devraient perdre respectivement 1.080 postes (-6,1%) et 4.961 postes (-5%). Au total ce sont donc 2.593 postes de fonctionnaires d’État, qui seront supprimés l’an prochain, de quoi réaliser « de l’ordre de 75 à 100 millions » d’économies, pipi de chat comme dirait l’autre. Après 1.600 en 2018 et 4.100 cette année, le gouvernement reste loin de l’objectif de 50.000 postes supprimés durant le quinquennat. Eh oh, surprise, bientôt un 11e collaborateur dans les cabinets ministériels. Il sera chargé de veiller à la bonne exécution des politiques publiques et des objectifs de réforme, bref, autant dire une embauche pour rien. La règle de mai 2017 qui limitait à 10 les collaborateurs des ministres de plein exercice sera modifiée par un décret.
Branle-bas de combat, la Macronie sonne la charge contre les trafiquants de drogue ; mise en scène à Marseille, plan, com’ et blablabla : « La France ne sera pas un terrain de jeu pour les trafiquants », « je souhaite qu’il n’y ait pas un mètre carré en France qui échappe à la République » message fort adressé aux trafiquants, qui vont trembler ! dixit Castakéké qui devrait penser à faire un One Man show. Parmi les 55 mesures présentées, une plateforme d’appel anonyme permettra de signaler les points de vente. On lui parle du darknet ? Il a dit « nous allons agir là où ça fait mal, au patrimoine des dealers. » Ce plan contre le trafic de drogue devrait être opérationnel d’ici janvier 2020. Frapper fort, c’est instaurer une amende forfaitaire en 2020 pour Bêêlloubet de 200 € sanctionnant l’usage de stupéfiants. Elle ne sait pas qu’il existe déjà une loi pour sanctionner, qui n’est jamais appliquée ? Des annonces stupéfiantes. Et puis la meilleure, d’un côté on lutte soi-disant contre ce trafic, mais de l’autre on le comptabilise dans le PIB. Après l’immigration sujet pour détourner tous les brasiers qui s’allument partout concernant les futures réformes, surtout celle de la retraite, voilà la sécurité. Il ne manque plus que la souveraineté nationale et LaRuinEnMarche aura ratissé tous les sujets d’autres partis politiques que Macreux1er s’évertue à dénigrer. Réserver à certains le mot ; « raciste » quand il s’agit de parler d’immigration et pour d’autres ;« humaniste » plein de bienveillance… Pourquoi LaRuinEnMarche pourra difficilement échapper à son destin de « parti bourgeois » (c’est Moi le chef de clan qui a employé ce terme devant ses Bêêdéputés) quels que soient ses efforts ? Parce que Macreux1er est complètement en rupture avec les catégories populaires et les plus modestes qui sont hostiles à l’immigration. Donc, ses annonces qui ne sont que racolages ne changeront rien. Mais son vrai problème, c’est d’élargir sa base électorale, parce qu’il a été largement élu par les catégories supérieures, par des professions libérales, par des indépendants, par des fonctionnaires de rang supérieur… Électorat qu’il A PERDU et comme il n’a pas d’appui du côté des catégories populaires, nous allons avoir droit au retour du « en même temps » qui n’est qu’une théorie fumeuse qui ne fonctionne pas.
Darmanin annonce que : la taxe carbone de 2019 abandonnée qui avait mis le feu aux poudres ne sera pas reconduite en 2020 mais… Surprise, une taxe sur la taxe a été ajoutée sur les carburants, exemple ; plus de 6 € sur chaque plein d’essence, et plus de 5 € pour le diesel. Il annonce également la révision de la fiscalité de l’héritage ( ?), le gel du tarif de la taxe foncière pendant le reste du quinquennaze, étonnant, puisque dernièrement il a affirmé en se contorsionnant que cette taxe ne dépendait pas de Bercy ! Fanfaron ajoute : « nous avons fait la plus grosse baisse d’impôt qu’un gouvernement de la Ve ait réalisée ». Vive l’argent magique de l’enfant roi et dans son pays imaginaire tout le monde est heureux, il vit dans un château avec sa belle princesse et les problèmes n’existent pas. Mais en réel ou ressenti cette baisse qui donne soi-disant du pouvoir d’achat (ironie) ? C’est amusant de constater comme ces macronistes réussissent tout même à contenir le déficit et stabiliser la dette, c’est ce qu’il a affirmé, ah oui, ils ont une baguette magique !
Argent magique ? Manu1er annonce un investissement de cinq milliards dans les « start-ups ». La « start-up nation » s’est fixée comme objectif de multiplier par deux d’ici 2025 le nombre de «licornes», ces jeunes pousses valorisées à plus d’un milliard. Une licorne ? C’est bien de son âge…
La licorne et le cafard : fable des temps modernes. Manu1er veut rivaliser avec la Chine et les US.
Annonce : « cette ambition numérique saura projeter notre pays pour un avenir au service des biens communs, d’une technologie soucieuse de servir le progrès, l’émancipation, la coopération, la justice sociale », sur twitter, est-ce un compte parodique ? De l’argent magique pour les uns en revanche pour l’essentiel ne reste que la poudre de perlimpinpin, pour les autres! Macreux1er est allé pleurer auprès du PDG de ‘BlackRock’ pour lever cinq milliards pour ses ‘licornes’, en revanche pour les opérations militaires françaises, nada, rien… Cette année, encore au moins 300 millions resteront à financer si ce n’est plus, déjà en 2018, le ministère des Armées avait perdu 400 millions. Une clause a été introduite par le Sénat dans la loi de programmation militaire (LPM), pour protéger les ressources des armées. Les sénateurs avaient aussi inscrit une mesure visant à empêcher toute ponction du budget des Armées pour financer le Service national universel (SNU). À l’heure où le gouvernement chiffre le SNU à 1,5 milliard par an (vous pouvez compter le double), ils demandent la création dans le projet de loi de finances pour 2020 d’une mission budgétaire spéciale, pour éviter tout risque d’un siphonnage des crédits de la défense. Chacun sait bien que le SNU n’est pas financé ! Silence des journaleux !
Blanquer semble vouloir une rentrée apaisée, alors la Macronie dégaine le chéquier ! Il annonce une revalorisation des aides pour les étudiants de 1.1%. Dévoilé, également une aide de 500€ qui sera versée aux bacheliers qui changent d’académie pour leurs études supérieures, pour les aider à s’installer. Il annonce une hausse de «300€» par an du salaire des professeurs. Un chiffre autant clinquant qu’abstrait. Relativiser la portée de l’annonce puisqu’il s’agit d’une moyenne annuelle calculée en brut. Il laisse entendre que cette “augmentation” est à mettre au crédit de l’actuel gouvernement, lequel aurait entendu la colère des professeurs sur ce point, ce n’est pas beau de mentir…
Séance câlinothérapie et opération séduction de Philippe en déplacement à Uzès et dans le Nord à 6 mois des municipales ; «L’acte 2 du quinquennat est celui des territoires», ah ah ah.
Après plus de deux ans ; 73% de Français sont pessimistes et trouvent que le pays décline. Et les managers les plus désabusés au monde sont, roulement de tambours… Les Français !
Et pour couronner le tout cette semaine, le magazine Time offre un portrait laudateur à Macreux1er :« TIME’s new international cover: France’s President Emmanuel Macron is ready to reset his troubled presidency ». Mais à quoi ressemble le bouton ‘reset’ ? Portrait de Narcisse en phase de « reconquête » qui annonce que c’est « son moment » et qu’il prêt à relancer son quinquennat agité…. Toute son interview n’est que sur Sa Sérénissime Suffisance. Démonstration faite qu’il n’a pas compris l’histoire de France, il n’a pas compris ce qu’est la France. Comme à son habitude, Sa Majesté Manu1er gagne du temps et tente d’endormir avec ses verbiages creux espérant donner la sensation d’être vraiment à l’écoute. Il est évident qu’il veut à tout prix nous faire croire qu’il a changé, mais on ne change pas la nature d’un homme, chassez le naturel il revient au galop : cinéma, mensonges, cynisme ! Comme toujours, il parle, il parle, il s’écoute parler. De la com’, du vent…
Quelle est la marque de la méthode macronienne ? Si les grévistes sont grévistes quels qu’ils soient, c’est qu’ils n’ont rien compris. Ils sont un peu bêtes, pour tout dire, ils n’ont pas saisi tous les bienfaits du régime universel, par exemple, puisque en ce moment c’est le « sujet » essentiel. Passé sous silence volontairement, la pension de réversion : vous la toucherez à 62 ans, et hop ! Apparemment, vu ce qui se prépare, les avocats, les médecins, les agents des impôts sont également très bêtes. Les professions libérales sont particulièrement très bêtes puisque pour leur bien, La Macronie veut faire main basse sur leur magot, comment ne comprennent-elles pas cela, franchement !
Cela fait beaucoup d’idiots quand même, imaginez plus de 80% de Français sont des imbéciles !

Nanouche pic  Nanouche


Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression !        Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m’a tuer


Dessin de couverture par MUTIO pour URTIKAN

♣   ♣   ♣   ♣   ♣

parution chaque samedi

Ne manquer plus aucun article de l’opposition qui s’oppose et soutenez-nous en vous inscrivant  ci-dessous à La Semaine du MENSONGE pour 12 € par an.

Abonnement Semaine du MENSONGE

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE, je m'abonne un an à Semaine du MENSONGE

€12,00

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Vous pouvez nous soutenir car nous le méritons en achetant ou en téléchargeant nos livres uniquement sur AMAZON en cliquant sur le titre choisi.

Découvrez en exclusivité mondiale sur AMAZON, le nouveau livre de Daniel Desurvire en cliquant ICI
↓   ↓   ↓  
Version E BOOK en cliquant

Autres livres disponibles sur AMAZON, commander en cliquant sur le titre :

Entrez votre adresse mail pour nous suivre et être notifié des nouvelles publications.

N’hésitez pas à commenter dans la rubrique « LAISSER UN COMMENTAIRE » après cet article

4 commentaires

  1. Je suis désolé Nanouche, mais je suis un farouche défenseur de notre langue Française. Elle s’anglicise de plus en plus. Je suis sidéré de réaliser que mes étudiants français, à l’Université au Québec, utilisent des expressions anglaises pour lesquelles je leur demande ce que ça veut dire. Et je suis bilingue! Canada oblige!!! Il y a, au Québec, « l’Office de la langue française » qui formule et rend disponible des équivalents français. C’est la raison pour laquelle, nous utilisons, ici, des mots français à la place d’une grande majorité d’anglicismes utilisés en France.
    La défense de la langue française (donc sa culture) n’est plus au sein de son origine, mais dans une ancienne colonie française, bien installée et structurée… Elle a été agressée militairement (la ville de Québec), de façon sauvage (elle a été presque totalement incendiée), par les anglais en 1750. La France a alors abdiqué. Résultat… Le reste du Canada ainsi que les USA sont anglophones! Alors que cela aurait pu être le français (survit un peu malgré tout, en Nouvelle Orléans aux USA). Pour terminer…
    J’ai un étudiant de l’automne passé qui, après avoir réussi sa maîtrise (en opposition au mot anglais master utilisé en France), s’est trouvé un travail dans son domaine. Il m’a écrit tout dernièrement pour me dire: « c’est effarant comme notre langue est anglicisée ». Il vient d’en prendre conscience, après avoir vécu au Québec.
    Par conséquent, c’est notre culture qui part en fumée, accompagnée par l’arabisation volontaire, dans les écoles par le gouvernement. Finalement…
    J’aimerais savoir ce que « open bar » exprime mieux que « bar ouvert »? ET…
    Cela n’amène rien de plus à la qualité du contenu de vos textes! Toujours agréables à lire sauf… Vous avez lu pourquoi.
    Merci de m’avoir lu jusqu’au bout.

    Christian

    J'aime

  2. Avoir choisi un ancien ministre des Finances pour Président est une hérésie. Précédent dramatique : ce fut Giscard…Avec Macron , il y a en plus le fait qu’il est pro islamique.

    J'aime

    1. VGE était aussi un Président très jeune (48 ans), qui fut vite surnommé « le socialiste rampant ». Mais il n’a jamais insulté les « réfractaires » de son propre peuple.
      Félicitations pour cet excellent dessin humoristique !

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.