La conquête de l’Occident #22


Qu’on le veuille ou non, notre société occidentale se trouve confrontée à une croisade contre ses valeurs et son mode de vie : le nier ne sert à rien, l’accepter c’est se soumettre. Chapitre 22

Pour aider le site à poursuivre, n’hésitez pas à un faire un don (de 2 € à 10 €). Merci d’avance ! C’est simple et sécurisé : cliquez sur la case PAYPAL du montant choisi.

Nous soutenir

€2,00

Nous soutenir

€5,00

Nous soutenir

€10,00

La conquête de l’Occident

Par Daniel Desurvire

Chapitre 22

3°) Qu’est-ce la démocratie ? Et si l’on transposait la situation géostratégique d’Israël aux États membres de l’Union ?

La région regroupant la géographie de l’État d’Israël et les deux territoires de la Palestine occupée par les colonies arabo-musulmanes constitue un modèle réduit qui illustre la fragilité des pays libres face à l’Islam hégémonique au XXIe siècle. Ce pourquoi la situation explosive sur cette zone sud-moyen-orientale adossée à la Méditerranée, pourrait être extrapolée à celle des États membres de l’UE, du fait de la similitude de l’actualité tourmentée qui échoit à une social-démocratie qui se laisse absorber par une immigration mahométane insoluble. Cette ingestion métapolitique expose dangereusement tous les pays qui adhèrent à la Convention DDH face au terrorisme musulman, du fait de leur vulnérabilité humanitariste. En outre, le poids fiscal et social de ce tiers-monde nécessiteux et instable écrase l’économie des pays hébergeurs, dont la sécurité s’en trouve menacée.
Vu du côté d’Israël, cet îlot de démocratie, à l’épicentre d’un méga-monde belligérant, est transposable à la vieille Europe rongée de l’intérieur par une menace délétère idoine. Cette politique pleutre et irresponsable, minée par de grands principes éthiques pour mieux masquer la corruption des élus qui pactisent avec les théocraties et les pétromonarchies islamiques, engrange des millions de réfugiés ayant pour seul bagage le Coran. Avec leurs lots infiltrés de coreligionnaires terroristes affidés à Daesh ou autres nébuleuses criminelles du Maghreb, d’Afrique noire, du Proche-Orient qui s’étend à présent du Caucase à l’Indonésie en passant par la Chine de la province de Xinjiang et des Ouïghoures dans la région de Linxia, l’Islam exulte, se déploie et frappe.
a) La démocratie est le pire des régimes*… mais un cheval de Troie pour l’Islam
« … *à l’exception de tous les autres déjà essayés dans le passé » exprima Winston Churchill. Catéchèse utopique, cette chose publique au format plus électif (représentatif) que délibératif (consensuel, direct), est certes criblée d’imperfections, alors qu’elle s’avère être une trame politico-sociétale la mieux adaptée au peuple. Mais en face, les représentants de ce même peuple souverain n’y perçoivent qu’une alternative malcommode, sinon une vocation ambiguë pour les élus en regard de tous les autres produits du pouvoir. Pour compenser les faiblesses droit-de-l’hommistes qui siègent au tréfonds du concept démocrate face à la rudesse d’un Islam qui ne reconnaît que peu de marqueurs éthiques, dont la démocratie antinomique à la sharî’a, l’oligarchie a choisi de se réfugier derrière les mégadonnées liberticides du renseignement au motif de sécuriser le pays contre les islamistes prêts à tuer, au motif que la civilisation occidentale ne répond pas aux codes coraniques.
Parvenant à corrompre la chaîne des libertés du peuple français, de la confidentialité à l’aide de malwares, de cookies espions, de géolocalisation GSM et de traceurs planifiés sous des mots-clés parasites, l’État, plutôt que de soumettre l’Islam à ses standards, s’arroge tous les pouvoirs de contrôle sur les citoyens du terroir et ses médias pour asseoir sa gouvernance. Or, cette gouvernance n’est que le produit d’une capitulation devant l’Islam intégriste, faite de compromissions et de renoncements devant les représentants d’un culte qui, pour tout dialogue, ne savent que brandir la menace des émeutes urbaines et du terrorisme en guise de discussion et de compromis.
Pour ajouter à ces intimidations et périls intérieurs, le lobbying khalifien consiste à déverser des millions de réfugiés sur l’Europe, faussant le jeu sécuritaire entrepris par ceux-là mêmes qui prétendent agir en favorisant le droit aux réfugiés, mais au mépris des droits dus aux citoyens ! Telle une monnaie d’échange pour islamiser le monde à la faveur des énergies fossiles, les émirs du Golfe éconduisent les démocraties à coup de milliards de pétrodollars, pactisant avec la corruption en col blanc – une déloyauté des nôtres, – lesquels se dédouanent derrière le libre-échange, mais en filigrane sous couverts de bakchichs, de niches fiscales par l’entremise de sociétés offshore offrant l’anonymat.
Quant à Israël, cette Nation aura choisi de se défendre à ses frontières contre l’hégémonisme islamique, plutôt que de louvoyer avec une adversité en keffieh, telle la France devant l’invasion migratoire annoncée par Houari Boumediene en 1974 à l’ONU : « Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant avec leurs fils. C’est le ventre de nos femmes qui nous donnera la victoire ». Une génération plus tard, ce fut le tour de Mouammar Kadhafi de prédire la fin de la civilisation judéo-chrétienne : « Sans épée, sans fusil, sans conquêtes, les cinquante millions de Musulmans en Europe la transformeront bientôt en continent musulman » !
C’est ainsi que les dynasties des Gaules celtiques, gréco-romaines et des tous premiers tracés de la France mérovingienne et carolingienne s’éteignent peu à peu un millénaire et demi plus tard, par suite de vaines tentatives d’acculturation et de moult concessions sociales et juridiques devant les flots incessants de migrants qui fuient précisément chez-eux le mal islamique, mais avec le Coran comme seul bagage. Ceux-là trainent derrière les hommes leur kyrielle de mères et d’épouses voilées, suivie d’une volée tourbillonnante de leur progéniture. En 2011, le Centre de recherche US Pew Research Center dénombra 49 États où l’Islam pointe à 90,4 % (Bangladesh), 99,8 % (Afghanistan) etc., indiquant une concentration de théocraties qui évacuent les ethnies non musulmanes. Cet institut prédit qu’en 2050, l’Islam rattrapera la chrétienté à la faveur d’une endogamie patriarcale sécularisée (Source : INED, Michèle Tribalat : « Assimilation, la fin d’un modèle français », Éditions Toucan, 2013).
Dans un réquisitoire frondeur publié en juin 2016 aux éditions L’Harmattan : « La nouvelle pensée unique en social-démocratie », j’ai tenté de mettre à jour les outrages infligés aux libertés et les manigances politiques perpétrées contre la Nation dès lors que le ressortissant français se trouve d’une part, pris en otage par le fondamentalisme du culte musulman qui refuse son l’intégration, dénie la démocratie, son esprit laïc et les lois souveraines des États hôtes d’Occident.
En imposant un dictat communautariste rigoriste et sans accommodement, cet Islam rejette les droits séculiers fondés sur les droits naturels, prémices des Droits de l’homme. D’autre part, placé entre les mains d’oligarques omnipotents, le citoyen électeur subit la suffisance régalienne des élus. Ceux-là présument le peuple inepte sinon irresponsable, prétendent agir pour le bien de celui-ci, mais en réalité pour le suborner et préserver leur cupide intérêt qui n’a rien de vertueux et encore moins rehaussé de patriotisme.
À suivre

Daniel Desurvire

Ancien directeur du Centre d’Étude juridique, économique et politique de Paris (CEJEP), correspondant de presse juridique et judiciaire.
Daniel Desurvire est l’auteur de : « Le chaos culturel des civilisations » pointant du doigt les risques de fanatisme de certains cultes et de xénophobie de certaines civilisations, auxquels s’ajoutent les dangers du mal-être social, de la régression des valeurs morales et affectives ou de la médiocrité des productions culturelles, dont la polytoxicomanie en constitue l’un des corollaires. L’auteur choisit d’opposer le doute et le questionnement aux dérives dogmatiques et aux croyances délétères » (in, Les cahiers de Junius, tome III, “La culture situationniste et le trombinoscope de quelques intellectuels français” : Édilivre, 2016).
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Daniel Desurvire pour Observatoire du MENSONGE

A lire deux articles importants :
La chute de l’Occident : une réalité hélas quotidienne et qui ne fait qu’empirer…
et
il n’y aura aucune guerre civile en France parce que c’est d’une conquête dont il s’agit… Je rappelle mon article republié et traduit dans le monde en 2016, article que les médias français ont peur de publier : 2034 l’année où…

*** Vous pouvez acquérir le livre de Daniel Desurvire (en EBOOK ou broché) uniquement sur AMAZON en cliquant ICI

♣   ♣   ♣   ♣   ♣

parution chaque samedi

Ne manquer plus aucun article de l’opposition qui s’oppose et soutenez-nous en vous inscrivant  ci-dessous à La Semaine du MENSONGE pour 12 € par an.
Votre aide représente 1€ par mois !!!
Ce n’est pas grand chose mais cela change tout…
Merci !

Abonnement Semaine du MENSONGE

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE, je m'abonne un an à Semaine du MENSONGE

€12,00

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

 

Vous pouvez nous soutenir car nous le méritons en achetant ou en téléchargeant nos livres uniquement sur AMAZON en cliquant sur le titre choisi.

Découvrez en exclusivité mondiale sur AMAZON, le nouveau livre de Daniel Desurvire en cliquant ICI
↓   ↓   ↓  
Version E BOOK en cliquant

Autres livres disponibles sur AMAZON, commander en cliquant sur le titre :

*** Vous pouvez acquérir le nouveau livre de Daniel Desurvire (en EBOOK ou broché) uniquement sur AMAZON en cliquant sur l’image

Livre


Ebook

Entrez votre adresse mail pour nous suivre et être notifié des nouvelles publications.

«Tout a commencé par un rêve, le socialisme, et se termine par un cauchemar, la réalité».
Alexandre Goldfarb

Chers lecteurs,
D’abord nous vous remercions de venir lire nos articles sur Observatoire du MENSONGE.
Nous avons besoin de votre soutien car notre survie dépend des dons (à partir de 2€).
Alors nous comptons sur vous ! Cliquersurleboutonci-dessous : c’est simple et sécurisé!

2 commentaires

  1. La comparaison est fort bien trouvée entre l’Europe et Israël. Les mêmes erreurs, aucun ne veut admettre la réalité de cette Jihad, conduisent les deux au chaos.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.