L’insécurité est un problème de société


L’insécurité est un fléau terrible qui ne cesse d’augmenter… Proportionnellement à l’incapacité du gouvernement à assurer la sécurité des biens et des personnes.

L’insécurité est un problème de société

Par Mathilde Revenu

Depuis des années, nous n’avons cessé d’alerté sur le problème d l’insécurité et voilà que la presse officielle, financée par le gouvernement, en fait ses titres.
L’insécurité est un fléau terrible qui ne cesse d’augmenter… Proportionnellement à l’incapacité du gouvernement à assurer la sécurité des biens et des personnes. C’est un problème prioritaire qui est hélas négligé par le politique, plus préoccupé par sa propre propagande et son paraître.
Ainsi Le Figaro titre ce mardi 29 octobre 2019 : « Paris s’enfonce dangereusement dans la spirale des vols et des violences ».
Ce titre évocateur d’un malaise profond vient de la lecture d’un rapport du préfet de police de Paris.
C’est le bilan chiffré des crimes et délits, fournis notamment par la main courante informatisée des commissariats. Ce n’est pas triste ! C’est même carrément angoissant comme l’attestent les chiffres révélés : + 9% d’agressions physiques et depuis le début 2019 c’est au moins 35.000 faits violents recensés. Il y a maintenant un nouveau type d’agression qui est l’agression dite gratuite. Sans autre motif que d’attaquer la personne.
Selon les sources du Figaro : « Le 4e arrondissement, celui du Marais et du bastion de l’Hôtel de Ville, connaît, à cet égard, une situation inquiétante, puisque les violences crapuleuses y ont augmenté, en neuf mois, de plus de 70 %, passant de 285 à 487 infractions. Le 1er arrondissement, entre les Tuileries, le Louvre et Beaubourg, a vu, dans le même temps, ce type de faits grimper de plus 40 %, avec près d’un millier d’infractions signalées. Seuls quatre arrondissements de la capitale (les 5e, 8e, 13e et 15e) ont vu le nombre d’agressions commises diminuer dans leur ressort. Des baisses plutôt timides, de 0,2 à 4 % selon les territoires. ».
Sans oublier le nombre de vols et d’effractions contre les biens dont la hausse est constante et vertigineuse.
Il y a aussi une énorme augmentation des vols à l’arraché ou à la roulotte.
A Paris, la police constate environ 650 infractions par jour !
C’est du jamais vu !
Pendant que les ministres dissertent sur rien, notamment ceux concernés par la sécurité comme Castaner et Nūnes, les Français ressentent de plus en plus cette insécurité.

Alors les politiques font et disent ce qu’ils savent faire : « il faudrait ceci ou cela » qu’il faut traduire par des futures réunions stériles et sans résultat.
D’autant que Paris est une ville où la vidéo surveillance existe et s’est constamment développée mais si ni la police ni la justice ne travaillent dans le même sens, alors tout ce cinéma de quartier ne sert à rien, sauf à faire d nouvelles statistiques.
Tant que la réalité du terrain ne sera pas acceptée, notamment sur la provenance de tous ces méfaits, rien n’endiguera cette criminalité.
Le rôle évident d cela police c’est d’assumer la protection des gens et des biens.
Le fait-elle encore ?
Rien n’est moins sûr.
C’est que la police a beaucoup d travail à assurer les déplacements permanents du Président Macron, qui tel un roi, s’en va ici et là accompagné par sa cour et de plus en plus de sécurité au vu de son impopularité croissante.
Certes les médias, acquis à sa cause, se gardent bien de l’évoquer, mais les déplacements du Président ressemblent de plus en plus à un état de guerre et pour cela il faut un maximum de policiers. lesquels pendant ce temps n’assurent plus leur travail « classique ».
sans oublier que les manifestations de mécontentement de plus en plus régulières et nombreuses exigent beaucoup de policiers.
«Puisque l’État ne débloque pas les budgets pour payer les heures supplémentaires des fonctionnaires de police, ceux-ci se trouvent obligés de prendre en masse des récupérations et cela affecte inévitablement les tableaux de service», confie un commissaire.
Autre souci permanent pour la police, ce sont les 35 heures et les heures de récupération qui perturbent le bon fonctionnement du planing…
Le citoyen pendant ce temps est relégué aux oubliettes.

Que fait le gouvernement ?
Il s’apprête à supprimer l’Institut de hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) et donc l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) qui y était rattaché. Autant dire les moyens de contrôle de la délinquance et de la criminalité.
Ainsi d’un côté on a la parole du gouvernement énormément médiatisée qui fait croire que celui-ci connait les problèmes et voudrait les résoudre, et de l’autre côté, on a la réalité, ledit gouvernement se montre laxiste et pire incompétent.
Ce gouvernement c’est un miroir à deux faces.
C’est surtout une véritable catastrophe face à la réalité des faits.

L’insécurité est un problème de société

Mathilde Revenu

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Mathilde Revenu pour Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager !

Mathilde Revenu est entre autres Auteur de:
 « Les limites du Macron » ,
« Le Macron n’est pas nouveau! »
« Objectif destruction France
« Ce que je vais vous dire ne va pas vous plaire ».
Docteur Macron et Mister Fake
Les banlieues ont bon dos
Le Maître des horloges… arrêtées !
Les bons sentiments ne font pas une bonne politique
Le Grand Dégât National

Dessin de couverture par MUTIO pour URTIKAN

parution chaque samedi

Ne manquer plus aucun article de l’opposition qui s’oppose et soutenez-nous en vous inscrivant  ci-dessous à La Semaine du MENSONGE pour 12 € par an. Votre aide représente 1€ par mois !!! Ce n’est pas grand chose mais cela change tout… Merci !

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Chers lecteurs, D’abord nous vous remercions de venir lire nos articles sur Observatoire du MENSONGE. Nous avons besoin de votre soutien car notre survie dépend des dons (à partir de 2€). Alors nous comptons sur vous ! Cliquersurleboutonci-dessous : c’est simple et sécurisé!

 

9 commentaires

  1. La société est un ensemble qui prend l’eau de toutes parts et tant que nous, les citoyens, ne reprendront pas en main notre destinée, cela continuera et empirera.

    J'aime

  2. L’État représente la société, une société en faillite moralement et humainement. Et ce n’est pas fini, car avec Macron, la France va connaître le pire.

    J'aime

  3. Les Français et les Européens en général seraient-ils de sombres abrutis : partout insécurité augmente proportionnellement à l’arrivée de migrants… Ne pas le voir c’est être complice…

    J'aime

  4. Vous avez raison de le le dire : » L’insécurité est un problème de société » mais tant qu’il y aura des bobos compatissants pro migrants, on est pas prêt de faire baisser cette insécurité.

    J'aime

  5. Qui croire ? Macron qui veut combattre l’islamisme ou Macron qui soutient les islamistes. Difficile de s’y retrouver avec ces politiciens qui font une politique dangereuse pour la France.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.