La gauche française, ferment du sectarisme


La liberté française est gravement abîmée par ceux qui s’enferment dans leurs fausses certitudes.


«La gauche française, ferment du sectarisme»

Par Ivan Rioufol

 

CHRONIQUE – La liberté française est gravement abîmée par ceux qui s’enferment dans leurs fausses certitudes.

La nouvelle Terreur française a trouvé ses petits bras. Ils ont la violence, la haine, le sectarisme de leurs vieux ancêtres. Certes, ces héritiers ne coupent pas de têtes. Mais ils déshonorent à leur tour l’esprit français et son goût du débat.La journaliste Zineb El Rhazoui, qui combat l’obscurantisme comme une lionne, est constamment menacée de mort par les fanatiques de l’islam, protégés par les «antiracistes». Jeudi dernier, la philosophe Sylviane Agacinski n’a pu tenir sa conférence à l’université Montaigne de Bordeaux: des minorités LGBT entendaient perturber la prestation d’une «homophobe notoire». Dans le même temps, la Sorbonne suspendait un cycle de formation continue de l’essayisteMohamed Sifaoui, sous la pression de mouvements islamistes. Sifaoui dénonce avec raison la censure dont il est victime. Mais il la justifie à son tour en se joignant au boycott de la chaîne CNews qui accueille, avec un succès d’audience, Éric Zemmour, indésirable aux yeux des épurateurs éthiques. Voltaire, reviens!

Le politiquement correct se déchaîne contre les sonneurs de tocsin, laissant en paix les incendiaires. Mardi, Marlène Schiappa a élégamment dit son soutien au conseiller régional d’Occitanie Yoann Gillet, du RN, victime d’un tabassage à Nîmespar des «antifas» (antifascistes). «Si l’on commence à excuser les violences contre les élus sous prétexte qu’ils sont RN, demain tous les autres motifs de violence seront légitimes», a expliqué la secrétaire d’État. Pour autant, le silence a accueilli le saccage, le 4 octobre dans le Quartier latin à Paris, de La Nouvelle Librairie, dans laquelle Jean-Marie Le Pen a maintenu la signature de son livre. Les menaces verbales contre Renaud Camus puis Gabriel Matzneff, peu après dans le même Saint-Germain-des-Prés littéraire, ont laissé de marbre les grandes consciences. «La bêtise au front de taureau évoquée par Baudelaire n’a jamais été aussi bruyante, gesticulante, vociférante», commente Matzneff. Lui a choisi de rejoindre la plus libre Italie.La France ne peut se reconnaître dans les flics de la pensée, ni dans les nervis de l’anticapitalisme et de l’islam politique qui pactisent entre eux

Hormis une poignée de nazillons, cette intolérance est majoritairement celle de la gauche, de l’extrême gauche et des militants de l’islam: ils sont les inquisiteurs, les nouveaux staliniens. Les «antifas», black blocs et autres gauchistes ont recours aux agressions contre ceux qu’ils jugent d’«extrême droite» quand ils ne pensent pas comme eux. Les minorités sexuelles organisées développent une dialectique victimaire qui aboutit à les rendre hostiles à la confrontation intellectuelle. Les islamistes adoptent la même rhétorique totalitaire et menaçante qui exonère l’islam de la critique. À ce marigot puant s’ajoutent ceux qui, se réclamant de la République et de la diversité, décrètent qui sont les journalistes fréquentables. Ainsi s’insurgent-ils que le chef de l’État ait donné cette semaine un entretien au magazine conservateur Valeurs actuelles . Ne voient-ils pas dans quel camp repoussant ils tombent?

La France ne peut se reconnaître dans les flics de la pensée, ni dans les nervis de l’anticapitalisme et de l’islam politique qui pactisent entre eux. Leur sort est de dégager. Pour l’instant, ils prospèrent sur le terreau fertile de la macronie manichéenne. C’est le chef de l’État qui a accéléré la décrépitude de la démocratie en se présentant comme l’incarnation de la perfection. Son combat sans nuance contre le «populisme» l’a poussé à marginaliser les Français en insécurité culturelle. Aujourd’hui, 61 % des sondés (Ifop, JDD) jugent l’islam«incompatible avec les valeurs de la société française». Faut-il les traiter d’extrémistes, de racistes, d’islamophobes, leur intimer de se taire? Quand Bernard-Henri Lévy déclare le 25 mars 2019 (L’Écho), à propos du peuple protestataire: «Quand cette population-là vote pour le pire, le racisme, l’antisémitisme, la haine, qu’ils sont encore minoritaires, je pense qu’il faut leur dire: on ne tiendra pas compte de ce que vous dites», l’ami de Macron autorise le coup de force contre des dissidents. Les antifascistes d’aujourd’hui parlent comme les fascistes d’hier.

La démocratie menacée

L’odieuse attaque contre une mosquée de Bayonne (deux blessés), lundi, sert d’argument aux censeurs. S’ils récusent l’influence du Coran dans les attentats islamistes, ils accusent les opposants à l’islam politique d’avoir inspiré le tireur. J’ai eu affaire à cet homme,Claude Sinké, 84 ans, venu me voir en janvier 2013 au Figaro. Derrière le sculpteur mystique s’était vite révélé un individu intrusif, vitupérant, menaçant, avec qui j’avais rapidement coupé court. Reste que la précipitation de certains à faire l’amalgame entre les lanceurs d’alerte et ce geste isolé d’un cinglé est une malhonnêteté. Ils en abusent aussi quand ils assurent que «les musulmans» seraient visés derrière les critiques de l’islam. Ces faussaires sont dangereux. Parce qu’ils refusent de faire la différence entre le musulman et l’islamiste, ils jettent la suspicion sur une communauté. Parce qu’ils désignent comme islamophobes ceux qui refusent les intimidations des salafistes, ils les donnent pour cibles aux illuminés. La rédaction de Charlie Hebdo a été décimée sous les balles parce qu’elle refusait de ramper.

L’islam doit accepter la critique, comme le christianisme ou le judaïsme s’y sont soumis. La liberté française est à ce prix. Or elle est gravement abîmée par ceux qui s’enferment dans leurs fausses certitudes. Le redire ici: ce ne sont pas les «populistes» qui menacent la démocratie, comme le répète l’oligarchie accrochée à son pouvoir contesté. Au contraire: ces citoyens revendiquent davantage de démocratie afin qu’elle s’ouvre aux gens oubliés et aux débats interdits. Rien n’est plus ridicule que la chasse à «l’extrême droite» à laquelle se livre, également, le peu qu’il reste de gauche lucide: elle pense ainsi s’excuser de parler comme le RN quand il s’agit des dérives de l’islam. Ces habituels donneurs de leçons en viennent à mimer le sectarisme qu’ils dénoncent. Les chasses aux sorcières sont imbéciles, quand les sorcières sont celles qui appellent un chat un chat.

La tombe du camp du Bien

Il faut compter sur la gauche orgueilleuse pour se noyer dans son complexe de supériorité. Le «front républicain» que cherche à reconstituer Macron pour l’opposer aux populistes est une erreur tactique qui risque d’accentuer l’intolérance du camp du Bien. Il creuse sa tombe.

Ivan Rioufol

éditorialiste au Figaro

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier : Ivan Rioufol pour Le Figaro

parution chaque samedi

Ne manquer plus aucun article de l’opposition qui s’oppose et soutenez-nous en vous inscrivant  ci-dessous à La Semaine du MENSONGE pour 12 € par an. Votre aide représente 1€ par mois !!! Ce n’est pas grand chose mais cela change tout… Merci !

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Chers lecteurs, D’abord nous vous remercions de venir lire nos articles sur Observatoire du MENSONGE. Nous avons besoin de votre soutien car notre survie dépend des dons (à partir de 2€). Alors nous comptons sur vous ! Cliquersurleboutonci-dessous : c’est simple et sécurisé!

 

2 commentaires

  1. Ce qui est paradoxal avec la gauche, c’est qu’elle préfère finalement les étrangers aux Français et partant d e ce simple constat, elle fait et dit n’importe quoi!
    Le pays France est en voie de disparition et bientôt nous serons un Liban bis. .

    J'aime

  2. M. Rioufol a complètement raison. les gens de gauche ont toujours démontré leur incapacité à gouverner et souvent ils ont mis la France en difficulté.
    La gauche caviar actuellement au pouvoir semble même devoir fait pire que d’habitude.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.