Le coup de com’ permanent.


La gouvernance du verbiage de la magouille et de l’enfumage… Et bientôt un discours officiel de Manu1er pour marquer son mi-mandat désastreux, comme s’il ne dégoisait pas suffisamment.

Le coup de com’ permanent.

La gouvernance du verbiage de la magouille et de l’enfumage… Et bientôt un discours officiel de Manu1er pour marquer son mi-mandat désastreux, comme s’il ne dégoisait pas suffisamment. Il est à la fois, ses sinistres, ses députés … Mais il est seul. Alors, il occupe tous les terrains H24. Répéter en boucle pour les naïfs ; « C’est Moi le chef de clan » ne s’occupe pas du tout, mais alors pas du tout des municipales ah ah… Tout est fake chez lui. Les politiques menées n’impriment pas l’opinion et pour cause. Les Français se posent des questions sur leur destin collectif. Ils s’inquiètent face aux phénomènes migratoires liés aux évolutions géopolitiques, alors que l’islam politique donne de la voix. Sans parler de la réforme des retraites qui ne peut pas être comprise ni celle du chômage. L’attaque à la préfecture de Paris, le voile et la pagaille à la SNCF, la France est en ébullition. Il n’est pas un politique, il n’a aucun sens politique, aucun sens de l’État, aucun sens des responsabilités qui devrait être le sien, d’où une prise de parole permanente qui fait qu’il déblatère tellement à longueur de journée qu’il ne sait même plus ce qu’il raconte. Nous l’avons constaté dernièrement avec son fumeux « Le voile ce n’est pas mon affaire », justement, le voile, c’est son affaire. Il ne s’adresse qu’à des minorités. Il louvoie. « Le puceau de la pensée » parle tout le temps parce qu’il y a urgence à faire oublier le chaos qu’il a installé en France de par son incompétence. Hic, plus il parle, moins il est crédible, déjà qu’il ne l’était pas lors de la présidentielle. Après deux ans et demi au pouvoir, le pays est éruptif et l’attrait pour le vote protestataire progresse. En ligne de mire, l’Élysée 2022 et le voilà vouloir reproduire le même schéma que 2017, alors il continue à fracturer la société sciemment et « en même temps » il prétend le contraire, forcément, le cynisme en bandoulière. ( Immigration et éscrologie seront mis en avant et le voilà abandonner Europacity ; il ‘réfléchit’ à un projet alternatif, Manu1er estime que ce projet est «daté et dépassé»… Manu1er bâtisseur comme pour Notre-Dame, aussi ? La vraie raison la voici ; des opposants pointaient notamment le coût écologique du projet.) Ce qu’il fait est encore plus grave quand on constate la récurrence avec laquelle il s’emploie à souffler sur les braises. Il en est à un stade après avoir installé la chienlit où plus personne n’a envie de l’entendre, plus personne ne le supporte. Ses promesses mensongères ne le sauveront pas, et son « j’ai appris », non plus ! Alors, Narcisse va continuer à se donner en spectacle, le show permanent, sa seule façon d’exister, en trois ans, le budget de l’Élysée est passé de 101,7 à 110,5 millions.. Cerise sur le gâteau, un budget voté à l’AN sans contre-pouvoir, et tous les Bêêê montent au créneau pour défendre ManuGabegie, « c’est pas cher, c’est l’État qui paye »… Pour zéro résultat ! Puisque l’essentiel pour Narcisse être toujours dans la lumière des projecteurs et caméras et au diable les « Gaulois réfractaires ». Aucun ‘président’ n’avait jamais cristallisé autant de haine autour de sa personne. Un record. Sa détestation n’a d’égal que son ego, c’est dire si cela est stratosphérique. 

Pendant qu’il se promenait, les banlieues s’embrasaient à cause « d’une bande d’imbéciles », qu’est-ce qu’il y en a des imbéciles et pas qu’à Chanteloup-Les-Vignes ces dernières semaines, puisque, les policiers font face à des « tirs de mortier » et tombent dans des guets-apens avec les pompiers… Ah, mais ce ne sont pas les affaires de Manu1er puisque cela se passe dans l’espace public, c’est vrai. Jusqu’où l’État va s’aplatir devant ces racailles qui ‘tremblent’ devant ce qui nous sert de ministre de l’Intérieur ? Le cirque Macroniste en fanfare « les auteurs seront remis à la Justice », proclame Castakéké, mais la Justice n’a pas ‘d’outil’ pour sanctionner ! Ces criminels savent qu’il est rare d’être condamné pour des actes de violence collective, dès lors que le droit pénal, à raison, ne connaît que la responsabilité individuelle. Sous la Macronie, ce sont des « imbéciles », sous la Normalie des « sauvageons »… Alors que ce sont des criminels. Et là, comme à Béziers ou à Trappes ou ailleurs, pas de vagues. Pire que la gauche, et pourquoi ne pas parler d’incivilités pour ne pas stigmatiser le ‘padamalgame’ ? Minimiser, relativiser… Les frères musulmans vont défiler contre ‘l’islamophobie’, le gag, Booba menace de mort une journaliste, Belattar l’ami de Manu1er menace ouvertement Blanquer, … Mais rien n’est l’affaire de Macronéron… À dessein ! Inouï, rien dans le pantalon ! Ce qui restait anecdotique il y a encore quelques années est désormais quotidien : en France, les forces de l’ordre sont prises à partie, toutes victimes d’attaques ciblées. Une réalité par les chiffres : en neuf mois, les violences contre les dépositaires de l’autorité ont augmenté d’environ 14 %. La vacance de l’État et Narcisse n’est heureux que lorsqu’il se donne en spectacle. En promenade en Chine, Manu1er voulait ‘peser’ contre le rouleau compresseur chinois ah ah … Il a fait des moulinets avec ses p’tits bras et ouvert sa grande bouche, de retour l’Enlysée a fanfaronné, … Pour rien. La pressaille cire-pompes vend 15  milliards des contrats, ah la belle affaire et même qu’il a abordé les Droits de l’homme en tête-à-tête avec le président chinois, mais bien sûr ! PépéLePutois est allé quémander à Xi-Jinping « s’teuplaît mon poto tu ne veux pas ouvrir ton marché rien que pour mes beaux yeux ? ». Le luxe et l’agro­alimentaire français n’ont pas besoin du Very Ridiculous Person de l’Élysée pour vendre à foison en Asie.

Philippe annonce des mesures concernant l’immigration, parmi lesquelles ; un accès à l’emploi simplifié avec moins de critères, formidable non ? Dans une ‘logique’ macroniste placée sous le signe du « en même temps », un peu pour la Droite, un peu pour la Gauche… Et au milieu du gué, il se noie. ‘Quotas’, badamoun le mot est lâché, d’immigration professionnelle en fonction des besoins de main-d’œuvre ; 6 millions de chômeurs en France et des formations que le « Nouveau Monde » avaient soi-disant révolutionnées ! Les quotas de ‘travail’ ne permettront pas de réguler l’immigration En 2018, 90.000 premiers titres de séjour ont été délivrés pour motif familial. Par ailleurs, 123.000 personnes ont demandé l’asile et 34.000 ont obtenu un titre de réfugié. « Un dispositif quasiment impossible à piloter » quand Macreux1er ne croyait pas aux quotas, c’était durant la campagne présidentielle de 2017 ! « Quotas » souvenez-vous, venant du quinquennat Sarkozy revoir Schengen, les accords de Dublin et les quotas étaient des idées nauséabondes, qui a entendu un journaleux de gauche poussé des cris d’orfraie aujourd’hui ? L’an dernier, 33.500 étrangers ont obtenu un titre de séjour pour motif économique. C’est peu, comparé aux 256.000 titres délivrés au total. Des quotas pour Philippe et Pénicaud d’un côté et « en même temps » pour Castakéké la mobilisation de 16.000 logements pour héberger les demandeurs d’asile. Puisqu’on vous dit que tout va bien… 3.6 millions mal logés (politique de la ville ? Zéro résultat ! Conseil présidentiel de la ville ? Créé à des fins d’affichages, opaque, sans budget ni fonctionnement, un fait du prince afin de se mettre en scène) 200 000 sans-abri, et en 2018 la Macronie a enfoncé 500 000 personnes dans la précarité, avec la réforme de l’assurance chômage une nouvelle catégorie de « pauvres » va émerger ; 1.2 million… Le Secours catholique alerte encore une fois sur l’étendue de la pauvreté en France. Près de 20% des agriculteurs français n’ont pas eu de salaire en 2017, aussi, etc, mais tout va bien, il paraît que Jupiteux accomplit des miracles… Ne multiplie-t-il pas l’argent magique à défaut de pain ? 

Après avoir rabotée ‘L’Acre’ (l’aide aux auto-entrepreneurs), après la réforme l’assurance chômage, voilà Pénicaud s’attaquer aux crédits ‘du plan d’investissements dans les compétences’ qui vont être amputés de 120 millions l’année prochaine. La ponction a beau être limitée, elle entache la profession de foi du gouvernement en faveur de la formation des chômeurs non qualifiés. Et « en même temps » elle estime qu’il est impératif d’avoir immédiatement accès à une formation professionnelle, pour les migrants. Tout est du grand n’importe et surtout les propos de Macreux1er sur l’immigration qui sont une accumulation d’oxymores, signe d’une méconnaissance de l’histoire. Il dit vouloir la combattre tout en la considérant étrangement bénéfique. Ses incompréhensions et ses ignorances, qu’ils partagent avec une grande partie des prétendues élites médiatiques et politiques, doivent être considérées comme les principales adversaires d’un peuple abandonné dans son adversité. Sa période de formation, les années 1990-2000, a été marquée par l’idée que la France avait toujours été une terre de migrations, que celles-ci étaient une chance pour l’économie française et que la solution se posait en terme économique. La Macronie laisse penser que ‘parler revient à agir’, comme d’habitude. Bref tout ceci n’est que de l’enfumage qui consiste à faire croire QUE, puisque rien n’est réellement fait dans lutte contre les clandestins, ah mais non, un camp porte de la Chapelle vient d’être démantelé en fanfare, devant les caméras ah ah ah…. Et par définition, ce n’est pas à coups de quotas ou com’ qu’il va empêcher de résider sur le territoire un étranger qui n’en a de toute façon pas le droit… C’est dire à quel point, en agitant cette idée, le gouvernement est loin de répondre à l’impératif d’efficacité qu’il s’est lui-même fixé. Il ne trompe personne. 

Alors BLM, cela fait un moment que Bruxelles réclame des clarifications pour le budget 2020, ça traîne, ça traîne… Du coup, rebelote, la Commission européenne a demandé que lui soit transmis ce qui est prévu noir sur blanc. Le déficit budgétaire en hausse ; 109 milliards !

Un budget en trois D : la dette publique explose, les déficits et les dépenses publiques, aussi. 

Mais il a une excuse ; c’est la faute des « gilets jaunes » ! forcément : parce que s’il a ‘dû’ réduire ses ambitions en matière de finances publiques c’est pour répondre au mouvement de « ceux qui ne sont rien ». Rendez-vous compte, il a injecté de l’argent magique pour suppléer à la croissance et ses ingrats de Français ne s’en rendent pas compte et Manu1er chute même dans les sondages… Voilà que la pressaille macronlâtre prend le relais et annonce sur l’ORTF ‘oyez oyez bande de gueux, la prime Macron fait un carton »… Mais il n’y a pas de quoi être fier, justement ! Cela ne prouve qu’une chose, que les ‘fainéants’ qui pourtant travaillent ne s’en sortent pas. « Nous avons décidé de transformer les colères en solutions », c’était au mois d’avril pendant le ‘Grand enfumage’, slogan publicitaire, où sont les solutions ? Les ‘économistes’ laissent entendre qu’avec un taux d’emprunt négatif, emprunter rapporte de l’argent … Sans rappeler l’incapacité du pays à gagner de l’efficacité dans ses dépenses et sans expliquer que Macreux1er ne veut que camoufler ses erreurs. En bon socialiste, il dépense sans résultat et taxe comme aucun pays au monde.. Ses divagations vont achever de le discréditer auprès de ses petits camarades européens.

Manu1er en guide du peuple dans une interview pour « The Economist » publiée ce jeudi, concernant l’Europe un exemple : elle « disparaîtra » si elle ne « se pense pas comme puissance » mondiale (…) Mais il y a aujourd’hui une série de phénomènes qui nous mettent dans une situation de bord du précipice ». Blablabla que de lieux communs. Ne sait-il pas qu’il n’y a pas loin du Capitole à la roche Tarpéïenne ? Et dans ce même interview, « la règle des 3% de PIB est un débat d’un autre siècle », alors le « Mozart de la finance » on a un problème ? Traduction ; il demande l’ouverture des vannes ! Ah, comme disait l’autre « c’est pas facile » et pourtant nous avons la chance d’avoir un « génie » en matière de finance que le monde entier nous envie… Qui explose même le budget de l’Élysée pour la deuxième fois, tellement il gère bien, par conséquent on comprend mieux que cette règle soit d’un autre temps pour le « Nouveau Monde » qui adore l’argent des autres, pour soi, et qui ne sait pas faire un euro d’économie. Voilà, en vérité, un aveu sans appel d’impuissance à gérer quoi que ce soit ! Après avoir martelé comme sinistre des finances de Normal1er puis dans sa campagne présidentielle qu’il ramènerait nettement le déficit en dessous des 3%, il ne veut plus se soumettre à cette règle qui est, donc, totalement dépassée ! 

Narcisse sera dans la capitale allemande dimanche soir, au lendemain du trentième anniversaire de la chute du mur de Berlin. Attendons-nous encore à une leçon de Manu1er qui va volontairement amalgamer le communisme et le populisme même si cela n’a rien à voir. Bah oui, son interview dans « The Economist » et la montée des lépreux en Europe. Et puis Macronéron va ENCORE se prendre pour l’Empereur européen, il va ENCORE revenir sur Son armée, etc, et il va ENCORE essayer de soutirer de l’argent à Merkel… Et comme Sa « Saigneurie » est mal, carton rouge et échec sur toute la ligne, PépéLePutois va conter fleurette à Dame Merkel…

Comme il n’obtient rien, n’arrive à rien, donc il remet tout en cause, mais n’a aucune solution, et en plus personne ne le suit, dans ses délires. Parlant dans le vide et incapable de mettre la moindre de ses « pensées complexes » en application, Manu1er apparaît comme la grenouille qui se veut plus grosse que le bœuf, ce qui ne va pas arranger encore une fois l’image de la France. Le voilà patiner dans ses élucubrations ! Ou comment diriger les caméras sur son auguste personne lui, le coq déjanté sous poudre de perlimpinpin, qui nuit à tout ce qu’il touche. 

Souvenez-vous du Télévangéliste qui s’est pris pour le Messie avec son « Nouveau Monde ». 

Abusant des symboles après son couronnement, deux ans et demi plus tard les Français subissent un affabulateur qui n’est qu’une caricature du pire.
Mais tout va bien vous répète la Macronie !

Nanouche pic  Nanouche

Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression !        Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !


Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m’a tuer

Dessin de couverture par PHOTOSMONTAGES

parution chaque samedi

Ne manquer plus aucun article de l’opposition qui s’oppose et soutenez-nous en vous inscrivant  ci-dessous à La Semaine du MENSONGE pour 12 € par an. Votre aide représente 1€ par mois !!! Ce n’est pas grand chose mais cela change tout… Merci !


En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)


Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…


Voici les livres et Ebook que nous éditons en exclusivité via AMAZON, pour les visualiser et les acheter sur AMAZON, cliquer sur le titre :

Le temps du boniment
La conquête de l’Occident  
L’histoire vraie sur Israël
À travers mes commentaires
Et la laïcité ? Bordel !!!
Nouveau : à travers mes commentaires V2

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Chers lecteurs, D’abord nous vous remercions de venir lire nos articles sur Observatoire du MENSONGE. Nous avons besoin de votre soutien car notre survie dépend des dons (à partir de 2€). Alors nous comptons sur vous ! Cliquersurleboutonci-dessous : c’est simple et sécurisé!

 

3 commentaires

  1. « La gouvernance du verbiage de la magouille et de l’enfumage. » écrivez-vous à juste titre, mais n’est-ce pas rendu possible parce que les Français sont soumis ? Et comme l’avait dit le Général De Gaulle, des veaux !

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.