Manu1er devrait vraiment traverser la rue.


Macron est donc « inquiet, mais concentré », lâche l’Élysée. S’il est inquiet, c’est simple, qu’il s’en aille.

Manu1er devrait vraiment traverser la rue.

Par Nanouche

Il est donc « inquiet, mais concentré », lâche l’Élysée. S’il est inquiet, c’est simple, qu’il s’en aille. « On est gouvernés par la peur », concède un sinistre au ‘Parisien’ et « Brigitte a les pétoches ». Il y a quelques jours un sinistre affirmait pourtant qu’ils étaient sereins. Malgré qu’il soit détesté par une majorité de Français qui ne le supporte plus, 2022 ? « Il ne pense qu’à ça », d’après un proche, avec des idées « disruptives » ah ah ah, après « pensez printemps… » on se demande ce qu’il va trouver, pour espérer ne pas finir, éliminé au 1er tour comme Jospin en 2002. Tout est dit. Tous les « débats » qu’il organise, comme ses déplacements, font bien partie d’une campagne financée par l’argent de nos impôts. Au lieu d’être obsédé par 2022, il ferait bien mieux de s’occuper sérieusement du temps présent que de passer son temps lui et ses sbires à diviser les Français et à mettre la France à genoux ! À part gagner les élections et surtout comment garder le pouvoir le reste ne compte pas, au moins c’est clair ! La présidence de Manu1er est une présidence bavarde et anxiogène : beaucoup de mots, beaucoup de paroles, des réunionites pour tout et n’importe quoi, mais des actes très faibles.

Son problème est qu’il a fait une erreur majeure, il a cru par manque d’expérience que les Français l’avaient élu sur son programme alors qu’ils ont voté contre Le Pen. Et comme il n’est qu’un incapable, il récolte ce qu’il a semé. Immature avec ses gros sabots, il s’imaginait quoi l’enfant roi ? À force de prendre les Français pour des imbéciles, il ne faut pas s’étonner du retour de bâton. Ses premières réformes à mi-mandat ont généré beaucoup de frustrations, mais aussi énormément de colère dans les classes moyennes et chez les plus modestes. Conséquence de ses réformes ; le mouvement des ‘Gilets jaunes’. Confirmation par l’INSEE dans un rapport, le pactole des « réformes » de Macronéron revient aux personnes les plus aisées… Mais nous le savions déjà ! Sa politique du fumeux ruissellement est un leurre. Son « en même temps » cache juste un vide sidéral. La politique budgétaire de Macron dans le viseur de Bruxelles. Les dépenses publiques françaises vont déraper de 40 milliards en deux ans. Il est où le « Mozart de la finance » ? 

Il n’est plus crédible pour assurer à notre pays les réformes nécessaires parce que plus audible ! Il ne l’a jamais été de toute façon, crédible ! Et ses mensonges sont relayés par la pressaille, d’ailleurs, c’est uniquement grâce à elle qu’il tient. « Les Français vivent mieux depuis Macron », dixit Didier Guillaume… Jupiteux faiseur de miracles. Que ceux qui vivent mieux lèvent le doigt ? Entre le ressenti et la réalité, Guillaume devrait lui aussi traverser la rue, remarquez ceux qui vivent mieux ont décidé de monter à la Capitale avec leurs tracteurs, pas moins de mille, un avant-goût du 5 décembre. 

Chômage ; la nouvelle application pour smartphone ‘Moncompteformation’ et le site Internet ont été présentés par Pénicaud et Philippe, au Forum des Halles à Paris. « Plus de 40.000 formations seront immédiatement disponibles sur l’application, les sessions étant accessibles à 25 millions de salariés. Des formations de qualité » fanfaronne Pénicaud. Manu1er a invité ses sinistres à ‘faire sentir’ les effets des réformes. Entre faire sentir et le réel ou est justement la réalité ? Quand « en même temps » sur le terrain, les formations sont loin de faire le plein et pour cause certains perdent leurs droits !

Philippe a profité d’un petit voyage à Dakar pour faire du bon gros racolage auprès de la communauté française : « que le gouvernement ne transforme pas pour le plaisir de transformer, on transforme car si on ne transforme pas notre pays, alors il est immobile et dans une situation dangereuse», c’est pourquoi la première action immédiate a été la suppression de l’ISF. On se doute que cette volonté est intacte puisqu’elle n’a pas encore commencé à être mise en œuvre, intelligemment. Aide de la France pour le financement du TER à Dakar et la création de 800 emplois, mais dans quel département de France se trouve Dakar ? ‘Transformer’ est un bien grand mot pour des novices sans connaissance des possibilités et mécanismes avec des caisses vides. Sans connaissance du pays et des Français. Politique dispendieuse et clientéliste. Les seules transformations que nous ayons constaté ne sont que régressions. Façon de prévenir que le gouvernement ne lâchera rien alors que plusieurs mouvements sociaux convergent (cheminots, personnels hospitaliers, forces de l’ordre, étudiants…) et EN MÊME TEMPS Matignon confirme : « Il va falloir faire un gros effort, achète voix. Devinez quoi ? « On ne peut pas perdre tout le monde en même temps. S’il y a coagulation des mécontentements sectoriels, les profs, l’hôpital, les flics, on est mal », encore en prévision de 2022, uniquement ! Dans sa grande mansuétude, BLM a bien voulu se pencher sur la situation des manants des Hospices de sa Majesté, conclusion ; « il faut mettre le paquet sur l’hôpital », sauf que ce n’est pas 1.5 milliard, mais 700 millions (article dans Le Point) après avoir réalisé 12 milliards de coupes sur les dépenses de santé depuis le début du quinquennat! Quant à Buzyn, elle annonce « une prime annuelle de 800€ net sera attribuée de manière pérenne à quelque 40.000 infirmiers et aides-soignants vivant à Paris et sa proche banlieue et gagnant moins de 1900€ par mois », pipi de chat = 67€, et les autres ?  

Quant à Vidal afin de résoudre la précarité des étudiants, elle dégaine un numéro de téléphone ! Au-delà de ces multiples départs de feu, c’est bien la réforme des retraites qui fait redouter au gouvernement un embrasement généralisé à partir du 5 décembre. Eurêka! Le Télévangéliste à la solution, un chéquier magique pour déminer la situation nous fait savoir la presse. Avec son « Nouveau Monde » d’ignorants, il a plongé la France dans une vraie crise morale et politique. Aucun sans sens de l’État ni de l’intérêt général. Mais pour déminer faut-il encore être un professionnel sinon on risque de se faire « péter la gueule ». Ils sont tous pareils dans ce gouvernement, pour régler les problèmes dont ils sont la cause, c’est soit un ‘grand débat’, soit un numéro de téléphone, soit des concertations citoyennes ou des réunions, comme cela les problèmes sont remis à plus tard et en attendant ils auront eu l’impression « d’agir ».

Manu1er fait semblant de lâcher un pognon de dingue, comme pour les violences faites aux femmes après le Grenelle de Schiappadingue : 360 millions et quelques mesures, mais tout ce qui est annoncé dans la précipitation depuis trois semaines ne suffit pas à contenir la colère des Français. Même les maires ont eu droit à une revalorisation de leurs indemnités.  

Le discours politique s’est depuis longtemps détaché du réel, dangereux, mensonger et incompréhensible. Si l’idée est d’organiser l’inéluctabilité d’un face-à-face avec Marine Le Pen en 2022, elle heurte cette loi politique : désigner son adversaire revient à choisir son successeur. Sa Sérénissime Outrecuidance fait preuve d’un aveuglement idéologique inquiétant, car il semble ignorer qu’à ce jeu-là on perd toujours. Faux dur dehors, vrai mou dedans. L’imprudence d’une trop grande assurance, c’est l’ignorance de son incompétence. Le chaos, c’était bien lui. Sur le plan intérieur avec l’anniversaire du soulèvement des «gilets jaunes» et la grève interprofessionnelle du 5 et les élections municipales de mars prochain. Sur le plan européen avec l’isolement de la France tant au sein de la Commission que des États membres et la dégradation accélérée des relations avec l’Allemagne, Merkel à l’enfant roi : « J’en ai assez de devoir recoller les morceaux de tout ce que tu casses pour que nous puissions ensuite prendre le thé ensemble ». Et selon le NYT, le sentiment est largement partagé ailleurs dans l’Union… Sur le plan international avec la levée de boucliers des alliés contre les déclarations sur «l’état de mort cérébrale» de l’Otan, sur fond de dialogue avorté avec les hommes forts, de Trump à Xi Jinping en passant par Poutine. « Fort avec les faibles, faible avec les forts ».

Afin d’émouvoir dans les chaumières des gueux, le JDD a fait un article grotesque, Choupinet1er a versé sa petite larme après avoir vu le film « Les Misérables ». « Macron a tant été touché, impressionné, qu’il aurait ‘demandé au gouvernement de se dépêcher de trouver des idées et d’agir pour améliorer les conditions de vie dans les quartiers’ », ceci n’est pas Le Gorafi mais un extrait de l’article. Ce n’est pas comme si Borloo n’avait pas remis un rapport complet il y a dix-huit mois… La ficelle com’ est encore une fois grosse, énorme, monstrueuse et indécente, puisque l’objectif des 13 milliards d’économies sur les collectivités territoriales annoncées au début de son quinquennat a entraîné la « dégradation des crèches, bibliothèques, transports, cantines » dans les quartiers.

Nous proposons à Sa « Saigneurie » qui a le temps de s’organiser des soirées ciné de visionner : « Ken Loach and chill », « Welcome », de Philippe Lioret, pour l’immigration et « la Loi du marché », de Stéphane Brizé, pour le chômage, « La journée de la jupe » pour l’Éducation, « Shéhérazade » pour la délinquance juvénile ou « Hippocrate » pour les hôpitaux.

La défiance s’accroît et pour cause. Déminer quoi ? Ce qu’il a lui-même instauré ? Charlatan. « Ça va coûter très cher », promet l’Enlysée mais cela ne résoudra rien. À Choupinet1er, ‘SON peuple’ en a assez de sa com’ lourdingue et grotesque, de ses diarrhées verbales, de ses réceptions, de ses envies de faste et de grandeurs alors qu’il trime pour joindre les deux bouts et que sa politique est d’une violence absolue. Son « Nouveau Monde » n’est qu’un gigantesque foutoir, arrogant et méprisant de surcroît. Inquiet « c’est Moi le chef » ? Il serait grand temps qu’il cède sa place à un adulte.
Avec papa Noël qui va bientôt passer, qu’il commande donc une boîte de Playmobil et retourne faire des pâtés de sable sur la plage du Touquet.

Nanouche pic  Nanouche

Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression !        Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !


Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m’a tuer

Image de couverture par PHOTOSMONTAGES

parution chaque samedi

Ne manquer plus aucun article de l’opposition qui s’oppose et soutenez-nous en vous inscrivant  ci-dessous à La Semaine du MENSONGE pour 12 € par an. Votre aide représente 1€ par mois !!! Ce n’est pas grand chose mais cela change tout… Merci !


En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)


Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…


Voici les livres et Ebook que nous éditons en exclusivité via AMAZON, pour les visualiser et les acheter sur AMAZON, cliquer sur le titre :

Le temps du boniment
La conquête de l’Occident  
L’histoire vraie sur Israël
À travers mes commentaires
Et la laïcité ? Bordel !!!
Nouveau : à travers mes commentaires V2

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Chers lecteurs, D’abord nous vous remercions de venir lire nos articles sur Observatoire du MENSONGE. Nous avons besoin de votre soutien car notre survie dépend des dons (à partir de 2€). Alors nous comptons sur vous ! Cliquersurleboutonci-dessous : c’est simple et sécurisé!

 

5 commentaires

  1. Je doute que sa réélection soit certaine, le nombre de mécontent dans tous les secteurs ne cesse d’augmenter. Un homme , ou une femme, faisant preuve d’autorité en suppléant Marine Le Pen ou à sa place aurait des chances de remplacer notre guignol.

    J'aime

  2. Je ne pense pas que Macron soit inquiet, au contraire il jubile. Sa réélection est quasi certaine en 2022 parce qu’aucune opposition réelle existe à Macron. Le reste n’est que badinage.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.