Une réforme des retraites fantôme

Mais quelle idée irresponsable du Président de la République, de jeter les Français, les commerçants, en pleins préparatifs des fêtes de Noël

Une réforme des retraites fantôme

Par Nadine Morano

Mais quelle idée irresponsable du Président de la République, de jeter les Français, les commerçants, en pleins préparatifs des fêtes de Noël, dans une galère incroyable pour une réforme des retraites fantôme, puisqu’aucun début de commencement de projet de loi n’est disponible sur aucun site gouvernemental !  Il suffit d’écouter la cacophonie des membres du gouvernement pour constater qu’aucun d’entre eux ne dispose d’une information précise et définitive sur la réforme, plongeant ainsi les Français dans une atmosphère totalement anxiogène ! 
Voir la vidéo en cliquantt ICI
S’il convient de préserver et d’adapter régulièrement notre système de retraites par répartition, qui je le rappelle est actuellement à l’équilibre grâce à la réforme des retraites que nous avons menée, en 2003 puis en 2010, il est inutile de mentir aux Français !
La démographie, les actifs, l’âge de la retraite, les familles, les régimes spéciaux… pour garantir l’avenir et le niveau des retraites, il est indispensable d’agir dès maintenant sur le levier de la démographieavec une politique familiale forte en faveur de la natalité, il est indispensable de réduire les contraintes qui pèsent sur le marché du travail pour favoriser les embauches et donc élever le nombre d’actifs cotisants pour assurer le financement des pensions.  Avec l’allongement de la durée de la vie, jouons cartes sur table, il faut progressivement relever l’âge de départ à la retraite, nos partenaires européens l’ont fait, mais en prenant en considération les carrières longues comme dans la réforme de 2003 et la pénibilité. 
Les femmes, les couples ayant élevés plusieurs enfants vivent aujourd’hui dans le trouble et l’inquiétude. Il serait inacceptable et injuste de pénaliser encore les familles qui sont contribuent à notre système des retraites.
Évidemment, il faut poursuivre la réforme des régimes spéciaux, qui sont déficitaires chaque année de près de 8 milliards comblés par les contribuables, en particulier à cause de leur déséquilibre entre actifs et retraités.
Chez nos voisins européens, les réformes des retraites, se font dans une concertation longue et permanente avec des syndicats représentatifs et constructifs.
Je demande au Président Macron de faire cesser ce désordre de fin d’année et de reporter l’annonce de sa réforme lorsque le gouvernement aura une idée claire de son contenu.
Il convient de mettre en œuvre une méthode de concertation transparente fondée sur un dialogue social puissant afin de présenter aux Français courant 2020 un vrai projet de loi réformant les retraites.
Le Président Macron doit sortir de sa méthode de confrontation permanente qui produit plus de désordres que de résultats, pénalise notre économie, l’image de notre pays, et l’ensemble des Français.  Fidèlement à vous.
Nadine MORANO
Ancienne ministre
Députée européenne


5 commentaires

  1. Madame Morano a ce courage de dire les choses et c’est très bien. Même si je ne supporte plus LR j’aime bien Madame Morano.

    1. Tout le monde ne s’appelle pas Bruno Le Maire, Larry Boisière. C’est tout à l’honneur de Mme Morano de rester fidèle à sa famille politique en ces temps tumultueux.
      Cela dit, Madame, si vous enlevez l’art du flou artistique aux membres du « gouvernement » actuel, que leur restera t’il pour faire illusion ? l’étalage de leurs états d’âme ?

Laisser un commentaire