Nouveau monde de Macron 14


L'état inversé.
Révolution(3), désordre(2) et trahison(1)

Nouveau monde de Macron ?

Par Jean-Marie Pieri

Chapitre 14

L'état inversé.
Révolution(3), désordre(2) et trahison(1)

(1) L’impudence de la caste au pouvoir a force de loi au royaume de France, pas un jour ne se passe sans illustration du discours politique de la méthode d’une république embourbée dans les pires mensonges, les plus ignobles forfaitures et autres méfaits!

La litanie des scandales qui touchent les hommes politiques donne la nausée, on se prend à rêver d’un système dirigé par des responsables intègres et dévoués à l’intérêt commun, réfractaires à toute corruption galopante!

Hélas on peut toujours rêver même si le mot rêve rime avec grève ou crève.

Nous sommes les victimes d’une persécution de type moyenâgeux 

orchestrée par les seigneurs d’une mondialisation mafieuse et progressiste qui fait regretter l’abolition de la peine de mort et les douceurs de la guillotine!

(2) Le peuple rechigne à subir plus longtemps les caprices d’une clique de parvenus qui saigne à mort le pays, retour aux taxes scélérates, aux excès du servage, à la taxe et à la gabelle qui étranglent les neo-consommateurs.

Difficile d’admettre le sanglant carnaval de la réforme des retraites et la pitrerie d’un gouvernement félon incapable de tenir ses promesses et sa parole donnée.

Quant aux simagrées du pouvoir ils s’inscrivent dans une stratégie obscène qui ne prête plus à rire! Avant de sauver la planète en péril (refrain écolo et exemple de diversion), de lutter contre la pollution, il faut purger urgemment le système médiatico-politique de ses miasmes idéologiques hérités du passé, purifier les esprits de toutes ces puanteurs de la bien-pensance qui nuisent à la santé.

Ce droit de cuissage de la caste arrogante indispose le peuple des « vilains »qui descendent dans la rue.

Assez la comédie n’a que trop duré.

(3) Les guillotineurs de la pensée unique tiennent le haut du pavé, est-ce une spécificité française que de se pavaner et parler pour ne rien dire! 

Le pays en émoi a subi la jactance et le vent mauvais d’un discours creux et insipide que plus personne ne comprend!

Réformer la belle affaire, chacun y va de son plus profond délire au fond des cabinets obscurs qui décident de notre avenir à l’horizon 2040, faut-il en rire?

Giscard dans « démocratie française » donnait le ton ou faisait la leçon depuis De Gaulle la courbe (pas celle du chômage) s’est inversée vers le néant et la médiocratie!

Il fallait oser nous assommer avec un discours faisandé et si glorieux à l’usage des muets du sérail, il est vrai qu’au pays des aveugles les borgnes sont roi!

La révolution n’est plus ce qu’elle était au pays de la mondialisation poussive et progressiste des multiples facettes de l’international fascisme rouge-brun et vert!

Drôle de clafoutis à déguster à l’occasion des fêtes de Noël !

À suivre

Jean-Marie Pieri


Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Jean-Marie Pieri pour Observatoire du MENSONGE


Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.