Le Macronistan ? Une fabrique au verbe creux !


La novlangue macronienne, art contemporain déstructuré sans intelligence ni subtilité. Et il paraît que ce sont les Français qui ne comprennent rien !

Le Macronistan ? Une fabrique au verbe creux !

Par Nanouche

Comme si la crise inédite des « gilets jaunes » n’avait pas suffi. Comme s’il n’était pas assez haï. Le langage a désormais perdu toute consistance. Les mots ont été vidés de leur sens. Un cauchemar politique devenu réalité ! En rhétorique cela porte un nom : anticatastase. Depuis l’avènement de Macronéron, c’est cela qui nuit à la démocratie. Ce mot résume à 100% toute la communication de ce gouvernement. La novlangue macronienne, art contemporain déstructuré sans intelligence ni subtilité. Et il paraît que ce sont les Français qui ne comprennent rien !

Ce 49.3 c’est le clou de la politique spectacle qui nous est offert depuis 2017 par celui qui candidat avait hurlé « pensez printemps les amis, c’est réconcilier l’ambition et le réel » ! 

L’immaturité et l’inexpérience de celui qui se vantait de l’être ont mis un sacré foutoir en France. 

Un désastre démocratique… Et naufrage du macronisme. Tout dans cette pseudo-réforme des retraites illustre jusqu’à la caricature Macreux1er. Tout y est. Un texte ; pas travaillé, mal ficelé, bancal, lacunaire, qui met toutes les professions, ou presque, dans la rue, vendu aux Français comme idéal, mais il s’en fout ! Une concertation ratée, un calendrier précipité, une sinistre remercié, un financement oublié, une loi bâclée, mais peu importe l’arrogance a pris le dessus puisque Sa Sérénissime Suffisance voulait absolument SA réforme ! En somme, un appauvrissement généralisé après avoir été une fabrique à précarité depuis 2017, un fiasco parlementaire, un déni de démocratie et une dérive autoritaire du régime. Il y a un an Maconéron vantait le ‘grand débat’, aujourd’hui il pratique le sans débat ! Obstruction de LaRépubliquEnMensonges ; refus d’une commission concernant l’étude d’impact qui ne pouvait pas, effectivement, mieux s’y prendre pour démontrer que cette pseudo-réforme des retraites est une vraie arnaque pour tous les Français. Macronéron devrait essayer la démocratie !!

Les ravages de la ‘mégalocrassie’ ; crise sociale inédite avec un sentiment d’humiliation pour une majorité de Français, crise politique concernant le gouvernement français, Eurobaromètre ; la défiance est de 71%… Encore un record battu pour Sa Sérénissime Suffisance et aujourd’hui rajoutons une crise sanitaire qui dès le début n’a pas été prise au sérieux par les macronistes.

Alors, nous assistons encore à de la politique spectacle avec ses Conseils de défense concernant le Covid-19 et jeudi une réunion de scientifiques au palais de l’Enlysée : Narcisse à l’affiche. Dernièrement il était en visite dans une EHPAD le ‘né sachant’ qui a fait la leçon au personnel soignant, heureusement qu’il est là… Avec les caméras, évidemment !

Comme il tombe bien ce coronavirus, dimanche ce devait être un Conseil « exceptionnel » des sinistres pour soi-disant ‘lutter’ contre virus, résultat ; décision a été prise en catimini de faire passer la réforme des retraites en force avec le 49.3. C’est la démocratie version le Macronistan. La France est en colère. Macronéron en fin de compte dégaine ce 49.3 contre les Français confirmant ainsi ‘’la République c’est moi, je fais ce que je veux et vous, vous n’êtes rien’’. Du début à la fin, son projet aura constitué un naufrage politique. 49.3, tous les macronistes ont de la fièvre. Ils délirent, « un 49.3 de rassemblement » et la température continue de monter. En 2016, Macreux1er était déjà atteint et sa poudre de perlimpinpin le faisait totalement délirer, mais là, c’est encore pire. C’est un aveu d’échec et une façon de continuer à mépriser les Français en se passant de l’Assemblée nationale. Cet article utilisé en guise d’argument d’autorité demeure l’arme des faibles. Cette « réforme » n’est que régression sociale. Cela démontre l’impuissance du gouvernement à répondre aux interrogations sérieuses et légitimes des parlementaires à propos de ce projet incomplet, très approximatif, aux multiples inconnues. Cette réforme, c’est simple, elle est mensongère de A à Z ! C’est pour éviter d’avoir à indiquer comment ils vont procéder que Macronéron a ordonné de dégainer le 49.3, pas en raison d’une obstruction. La durée de cotisation, la retraite qui devait être indexée sur l’augmentation des salaires en une semaine est devenue le salaire moyen par tête, l’âge pivot et la valeur du point sont des sujets que le gouvernement ne veut pas aborder, car il est impossible de démontrer qu’à coût constant, les pensions ne vont pas baisser en passant des 25 meilleures années ou des 6 derniers mois à un calcul sur la carrière complète. Ne parlons pas de tout le reste. Donc, comme d’habitude, le gouvernement ment, et comme d’habitude, c’est la seule réalité possible pour les médias. La réalité du pays est donc le mensonge de son gouvernement, bien aidé par des pseudo-décodeurs grands pourvoyeurs de fake-news. Bravo, elle n’est pas belle, la démocratie en France?

Eurêka, la Macronie et BLM ont enfin trouvé la bonne excuse aux fiascos économiques dont ils sont responsables malgré les faux chiffres des officines de propagande ; le Covid-19 qui d’après le sinistre de l’Économie et un « game changer »… Et c’est là, que celui qui avait affirmé que son intelligence le handicapait, souvenez-vous, découvre « l’offre et la demande » concernant l’explosion des prix du gel hydroalcoolique et des masques ah ah…

Ce virus instrumentalisé à fond va changer la donne dans l’économie et pour la mondialisation. L’État et les journaleux installent une psychose. Au passage concernant les finances publiques : la Cour des comptes a étrillé Manu1er et le gouvernement ! BLM a évoqué « la nécessité impérative de relocaliser un certain nombre d’activités », mais que Jupiteux claque des doigts ! Le télévangéliste n’a jamais évoqué le sujet de la stratégie industrielle pour redynamiser l’Économie en 2016 et BLM s’effondre idéologiquement. Il suffit de l’écouter, le plus conformiste des créatures de Bruxelles, reprendre à son compte des éléments du programme économique du RN ou des LR sur lesquels il passe son temps à vomir son fiel… En voilà quelque chose de fascinant! 

Concernant Fessenheim la Cour des comptes a également dézingué la Macronie. Dans un rapport demandé par la commission des finances du Sénat, les magistrats financiers jugent « chaotique le processus de décision qui a entraîné la fermeture de la centrale nucléaire alsacienne ». Mais comment est-ce possible ? La Macronie ne serait pas professionnelle et prendrait les choses à la légère ? Fessenheim, proie du fanatisme escrologiste ; effet d’annonce en période électorale, fermeture à la hâte, décideurs incompétents et décision irrationnelle ! Bercy ne sait pas compter quant au « Mozart de la finance » n’en parlons même pas ! Ils ont mal calculé le coût ! Sera accusé le coût du démantèlement comme première cause de l’augmentation du coût de l’électricité. Vaste blague. Et l’on importera de l’électricité de nos voisins allemands à des tarifs prohibitifs. En plus… On peut très bien être président, ministre ou secrétaire d’État et être imposteur ; sur Fessenheim la série est longue et Wargon n’est que la dernière en date. (…) Affirmer que de supprimer un réacteur nucléaire contribue à l’économie bas carbone est un mensonge, et le faire sur le site officiel du gouvernement est donc un mensonge d’État ! Un désastre écologique et économique cette fermeture. Bravo la Hollandie et sa copie conforme macronienne pour l’incompétence crasse qui tue le fleuron nucléaire français. Tout ce que fait la Macronie est chaotique !

L’idéologie et le supposé « progressisme » entendent tuer par tous les moyens: une vision de la France, de l’État, de la société, de la démocratie. Le Macronisme est ; une entreprise d’abêtissement, de décervelage, de conditionnement à un monde faux, illusoire, déconnecté de la réalité. Un gouvernement de lâches, de fourbes, de manipulateurs, de menteurs, empêtré depuis 2017 dans son incompétence crasse, mais fier d’être amateur. Jamais, depuis 1944, la France n’avait connu un tel désastre au sommet à cause de la vanité d’un individu autoproclamé Jupiter, la vie démocratique n’a plus de sens: l’intérêt général, le débat d’idées, la joute majorité/opposition, désormais anéantis. Le bien de l’État et de la société et la réalité n’ont plus la moindre importance. Peu importe que la Nation s’effondre toujours un peu plus dans le déclin, le chaos et la violence. Donner l’illusion de la « transformation » promise lors de sa campagne électorale là est l’essentiel pour celui qui ne sait pas ‘faire’ de politique, un exemple avec le sinistre de l’Inculture qui se transforme en ministre de la censure pour hurler avec la meute au nom du politiquement correct se mêlant des ‘César’ au sujet de Polanski. Un lynchage public abominable. Jeudi, tous les syndicats de l’enseignement supérieur étaient en grève contre le futur projet de loi sur la recherche. Annoncé en février 2019 par Philippe, celui-ci n’a toujours pas été présenté… Ce devait être une loi censée remonter le moral du milieu universitaire et de la recherche, avec la promesse de Macronéron d’investir 3 % du PIB dans la recherche. C’est devenu aujourd’hui un sujet explosif pour l’exécutif. Un projet qui n’a toujours pas vu le jour.

Mais de la supposée transformation à la véritable destruction, il n’y a qu’un pas, qui vient d’être franchi. Moraline, idéologie, démagogie et politiquement correct, etc. D’où une réforme des retraites, partie d’un délire de grandeur, qui n’est plus, qu’un monstrueux saccage, une usine à gaz aux coûts astronomiques – comme le souligne le Conseil d’État lui-même – et entraînant toujours plus la loin la France dans les profondeurs de l’abîme, qui achève de détruire notre malheureux pays. La dérive d’un régime portée à sa quintessence: quand la fatuité et l’obsession de la réélection l’emportent sur l’intérêt général : le cataclysme de la réforme des retraites, fruit de l’obstination à afficher une image (fausse) d’inflexibilité, contre le bien commun de la nation. Le règne de Sa Sérénissime Suffisance porte à sa caricature cette dérive narcissique des institutions. Le personnage lui-même, se posant en Dieu vivant, en envahissant la sphère médiatique, en revendiquant « l’autorité verticale » annonçait déjà sa propre chute. Cette impopularité présidentielle était prévisible dès le début de son mandat quand la France politico-médiatique se contorsionnait encore dans l’euphorie de son élection.

Le destin présidentiel fabriqué de toutes pièces de Macronéron s’achèvera dans la haine et le mépris.

Nanouche pic  Nanouche

Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression !        Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !


Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m’a tuer

Image de couverture par PHOTOSMONTAGES


Entrer une adresse mail valide dans la case dédiée.


Nous vous remercions de nous aider en vous abonnant à


parution chaque samedi

La Semaine du MENSONGE pour seulement 12 € par an. 

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

 

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Nous avons besoin de votre soutien ! Comment ?
Soit vous nous suivez, c’est gratuit, soit vous vous abonnez (12€ par an) à Semaine du MENSONGE, soit en faisant un don. – voir ci dessous –

Même modeste, à partir 1 Euro, votre don ne peut que nous aider. Merci ! Alexandre Goldfarb

3 commentaires

  1. Face au terrible virus, je ne sais pas comment vous trouver Macron et ses ministres ? Pour ma part, ils sont dramatiquement nuls.

    J'aime

  2. On ne peut qu’être effaré par la bande à Macron, tellement ils sont mauvais et incapables. En tous cas, bravo Nanouche pour vos textes bien écrits et percutants.

    J'aime

  3. Macron a montré ses limites désormais et malgré son verbiage intensif, il va avoir du mal à être suivi par les Français. Là avec le coronavirus, c’est encore pire que tout.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.