La France s’en remettra-t-elle?


Macron : Un petit coup médiatique de mea culpa pour couvrir deux décennies de lâchetés et de démissions

La France s’en remettra-t-elle?

Par Maxime Tandonnet

« La liberté redevient la règle » a déclaré le Premier ministre. Ce qui fait froid dans le dos, ce n’est pas cette phrase en soi. C’est l’indifférence, la banalité, la passivité avec laquelle elle est accueillie dans le pays.

« La liberté redevient la règle » : cela signifie bel et bien qu’elle n’a plus été la règle, donc qu’elle s’est trouvée abolie pendant un temps. Et cette abolition temporaire est assumée. Et cela passe, dans la plus grande indifférence. Or, cette liberté, pensions-nous, était un principe absolu, intangible, intouchable, au-dessus même des gouvernements, des lois et des Constitutions. Nous pensions qu’elle avait une valeur au moins équivalente à celle de la vie humaine et c’est pourquoi des millions de jeunes Français (14-18, 40-45) ont donné sans rechigner leur vie pour elle.

Entrer une adresse mail valide dans la case dédiée.

Nous découvrons sidéré que tel n’est pas le cas. Si la liberté a été suspendue pour une épidémie, cela signifie qu’elle le sera demain à tout propos et à tout moment. Avant d’être abolie? Acte d’autorité à deux vitesses: au fond, soumettre la France apeurée des cadres et employés vivant dans les bons quartiers et les pavillons de banlieue, compense le chaos des gilets jaunes et des zones de non droit. Et puis, cette innommable application stopcovid qui réinvente, en toute banalité, toute acceptation, les yeux fermés, la crécelle des lépreux ou pire… 4,5 millions de chômeurs, 10 millions de chômeurs partiels dont la rémunération est assurée par l’Etat, impliquant une étatisation complète de l’économie, des déficits abyssaux, une vertigineuse explosion de la dette publique. « L’Allemagne paiera » pensent-ils sans le moindre soupçon de honte, ni l’ombre d’un doute.  L’Allemagne ou nos enfants? Le bac définitivement bradé, mais aussi les examens dans les universités totalement, radicalement déconsidérés: compositions à domicile, instructions de ne pas descendre les notes sous la moyenne. Accélération du nivellement par le bas, gifle cruelle au visage des étudiants sérieux et bosseurs. 
Et pendant ce temps là, l’occupant de l’Elysée prépare sa réélection en 2022 contre le Pen ou Bigard en redoutant qu’un « dingue » ne prenne sa place (Figaro de ce matin).
Bradage de la liberté sur fond de chaos, soviétisation de l’économie, destruction de l’université, grand-guignol politicien: franchement, ce n’est pas du pessimisme, ni de la misanthropie, ni du désespoir, mais je me demande si la France s’en remettra.

Maxime Tandonnet

max t

Ancien conseiller à la Présidence de la République sous Sarkozy, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Maxime Tandonnet pour Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur donc en aucun cas Observatoire du MENSONGE



Nous vous remercions de nous aider en vous abonnant à


parution chaque samedi

La Semaine du MENSONGE pour seulement 12 € par an. 

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

 

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Nous avons besoin de votre soutien ! Comment ?
Soit vous nous suivez, c’est gratuit, soit vous vous abonnez (12€ par an) à Semaine du MENSONGE, soit en faisant un don. – voir ci dessous –

Même modeste, à partir 1 Euro, votre don ne peut que nous aider. Merci ! Alexandre Goldfarb

Commenter c’est simple : choisir d’abord votre nom ou un pseudo, puis mettre une adresse mail, qui ne sera jamais visible.

2 commentaires

  1. LA HAINE DE LA LIBERTÉ EN MARCHE
    Le mauvais esprit a été et sera toujours l’idéologie de LREM.
    Lorsqu’ un acteur au pouvoir. a décidé de faire rédiger et promulguer une loi AVIA anticonstitutionnelle, sans qu’une opposition politique élue ne la combatte efficacement ou avec une grande mollesse, et qu’un peuple s’y soumet sans protester, la dictature est indubitablement en marche.
    J’ai été , en même temps, choqué après l’annonce de deux responsables politiques d’un plan de sauvetage économique en faveur de l’Europe, dont le montant serait de 750 milliards d’euros.
    Or, si mes informations sont exactes l’Allemagne devra bientôt reconsidérer sa propre situation économique après avoir commis un acte anticonstitutionnel inscrit dans un article de sa Constitution.
    De même suite , elle devra impérativement soit changer sa Constitution ( ce qui me paraît devoir être long et donc impossible), soit admettre qu’elle devra revenir sur sa ma mauvaise décision .
    Le coût de cette dette aux contribuables Allemands serait alors évaluée a 493 milliards d’euros. Celle-ci ajoutée à la nôtre, à l’Italie, etc , provoquera, à terme, l’effondrement de l’euro et le retour, pour tous les pays membres de l’Europe , à nos monnaies nationales que nous avons cru pouvoir abandonner.
    Je ne veux pas m’engager dans un cours d’économie , mais il est temps que les peuples occidentaux se réveillent , notamment, le peuple de France qui se croyait encore , avant l’arrivée d’un pourfendeur des libertés, la proue de la liberté en Europe.
    Non l’Allemagne ne paiera pas , parce que sa Constitition lui interdit , et puis la dette est devenue trop abyssale pour elle aussi.
    Quant à savoir si la France s’en relèvera, oui, si le peuple ne vote plus pour des politiques qui haïssent la liberté, et qui se sont montrés notoirement incompétents à bien gouverner la France, en temps de crise, et même sans la crise, contre l’intérêt collectif de l’humanité.
    Ainsi, un jour de l’an 2014, un très Honorable président de plusieurs associations humanitaires espérait remettre à Bercy entre les mains d’un nouveau « Haut Responsable » du Budget un très important dossier de travail pour un projet de loi en faveur des Handicapés en France . Après deux heures d’attente, assis sur un tabouret, proche dune machine à café, ledit très honorable président moult fois décoré pour ses actions humanitaires était surpris d’être entouré de personnes habillées en pantalons corsaire et tricots marin, a vu subitement arrivé devant lui ce nouvel haut responsable très essoufflé, excité, énervé, avec lequel il avait rendez-vous. Ce haut personnage s’est adressé violemment au président des Handicapés en hurlant, ces mots , je cite :  » Et vous ? Que me voulez-vous ? Fin de citation.
    – Le président humanitaire:  » C’est pour vous remettre mon dossier de projet de loi sur les Handicapés  »
    – Furieux , le Haut responsable hurlant lui rétorque, je cite:  » je ne suis pas là pour la veuve et l’orphelin, je suis là pour redresser la France » ! Fin de citation.
    Ensuite , le président humanitaire insulté a été éconduit sans avoir pu déposer le projet de loi en faveur des Handicapés.
    Je vous laisse méditer sur l’âme de cet abjecte et odieux personnage qui se reconnaitra , sans nul doute.
    Pour ma part , permettez-moi de douter que la France se remettra si l’avenir de la France dépend toujours d’un tel mauvais esprit .
    LE REDOUTABLE

    J'aime

  2. Je ne crois pas qu’avec ce gouvernement, qui a été nul pendant l’épidémie, la France pourra se remettre du confinement. Avant le coronavirus, la France était déjà dans le rouge financièrement. Macron en moins de 3 ans a pulverisé la dette française d’une façon inouïe. C’est la première fois dans son histoire que la France dépasse les 100% de dette par rapport à son PIB. La crise va faire des ravages.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.