Masque: jusqu’où prendre les gens pour des imbéciles?


 Ils avaient déclaré le masque inutile et aujourd’hui, il faudrait le porter partout : l’incohérence gouvernementale est au maximum.

Masque : jusqu’où prendre les gens pour des imbéciles ?

Par Maxime Tandonnet

Le masque est emblématique de la vie politique française en 2020.

Depuis plus d’un semestre, il hante les esprits, les discours et les consciences. Au plus fort de la crise du covid, en avril-mai, quand l’épidémie a atteint sa quintessence entraînant plus de 30 000 morts en France, les plus hautes autorités politiques, scientifiques et médiatiques n’avaient qu’un seul mot d’ordre, martelé sur les ondes, jusqu’à l’obsession: promis, juré, le masque dans la vie courante, ne servait strictement à rien.

Au prix de la plus sidérante volte face, d’une formidable contorsion intellectuelle ces mêmes hautes autorités tiennent, depuis mai, le discours exactement inverse. Le masque est désormais présenté comme la solution miracle, magique, pour éviter une reprise de l’épidémie. Cette arme secrète est tellement efficace qu’il est fortement question de la rendre obligatoire, non seulement dans les lieux confinés, mais aussi dans la rue et tel est déjà le cas dans quelques quartiers parisiens.

Entrer une adresse mail valide dans la case dédiée.

Un minimum de cohérence et d’honnêteté ne ferait pas de mal. Ce revirement signifie-t-il que les plus hautes autorités se sont lourdement trompées en mars-avril 2020? Mal conseillées par les médecins? Peut-être, mais cela ne change rien à leur responsabilité: tout aussi responsables pour avoir choisi de mauvais conseillers et écouté de mauvais conseils. Dès lors, par simple déduction logique, si le masque qu’elles ont tant dénigré offrait une authentique protection, n’auraient-elles pas une responsabilité au moins partielle dans les 30 000 morts? Désigner deux boucs émissaires à la vindicte populaire, en l’occurrence l’ex Premier ministres et l’ex porte-parole du gouvernement, tous deux sèchement limogés, règle-t-il la question de la responsabilité intrinsèque des plus hautes autorités du pays, toutes celles qui ont été impliquées de près ou de loin dans le désastre sanitaire?

Aujourd’hui, les « anti-masques » sont montrés du doigt. Mais qui a propagé le discours anti-masque, avant de se raviser sur le tard, une fois passé le pic mortel de l’épidémie? Qui a répandu l’idée que le masque était inutile?

Le revirement du pouvoir sur le sujet soulève d’autres questions. Ne serions-nous pas en train de basculer d’une approche dogmatique à une autre approche dogmatique? D’une imposture à une autre imposture? A quoi-sert-il d’imposer le masque, si longtemps dénigré, comme un objet miraculeux qui en toute circonstance, y compris à l’extérieur, offrirait une arme magique contre la reprise de l’épidémie? Pour quoi faire? Gesticuler et faire semblant d’agir en maniant le bâton? Le masque comme bâillon populaire? Il faudrait au moins qu’un jour, les détenteurs de l’autorité dans ce pays cessent de prendre les Français pour des imbéciles et plutôt que de leur asséner des ordres et des contre-ordres, des « injonctions paradoxales » en langage technocratique, leur fournissent quelques explications auxquelles ils ont droit.

Maxime Tandonnet

max t

Ancien conseiller à la Présidence de la République sous Sarkozy, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Maxime Tandonnet pour Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur donc en aucun cas Observatoire du MENSONGE


Entrer une adresse mail valide dans la case dédiée.


Si vous ne voulez pas vivre dans une France libanisée en ruines, alors c’est le moment de s’engager et de rejoindre, le seul mouvement d’opposition !


Nous vous remercions de nous aider en vous abonnant à


parution chaque samedi

La Semaine du MENSONGE pour seulement 12 € par an. 

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

 

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Pour vous abonner à notre chaîne YOUTUBE : cliquer ICI 


4 commentaires

  1. À quoi doit servir le masque?
    Si j’ai bien compris, c’est d’éviter de contaminer notre entourage extérieur si nous sommes porteurs de cette « bestiole ».
    Ceci étant dit… Comment fonctionne le masque?
    Selon ma compréhension, il doit permettre de retenir le virus tout en permettant la respiration « normale » : inspiration d’air (contient des molécules d’oxygène et d’autres de gaz carbonique) et expiration d’un mélange modifié par rapport à l’inspiration, de molécules de gaz carbonique et d’oxygène… tout en retenant le virus dans le masque. Bien…
    Pour comprendre l’utilité, il est nécessaire de connaître la fonction primaire du masque : lors de l’expiration, il doit avoir des pores, au stricte minimum de la dimension du virus… Excellent! Rien de plus simple… Sauf que…
    Le masque doit permettre de respirer de l’air et expirer celui-ci après utilisation par les poumons. Mais voilà…
    La dimension d’une molécule d’oxygène (dioxygène), est 3 fois (2,96 fois pour être précis) celle du virus! Et je ne tiens pas compte ici, de la molécule de gaz carbonique qui est encore plus grosse que celle de l’oxygène! La question maintenant?
    Comment est-il possible de respirer par le masque tout en bloquant le virus?

    J'aime

  2. Depuis sa campagne en 206, Macron a pris les Français pour des imbéciles, restons polis, et cela fonctionne si bien. Donc, il peut continuer ainsi et maintenant il se prend pour un grand Président qui se permet de donner des leçons ici et là. seul Trump l’a remis à sa place à juste titre.

    Aimé par 1 personne

  3. Vous avez mille fois raison, cher Mr Tandonnet ; sauf que la réponse à votre question se résume à cette équation : vous obéissez ou c’est 135 € pour votre pomme. Et là, vous pouvez toujours crier, débattre, argumenter, contester : les juges confirmeront et vous en remettront une couche pour mieux vous la faire fermer.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.