JE CONFINE, JE CONFINE


Petit à petit, le gouvernement re-confine la France… Mais il laisse passer le brassage des vacanciers, première cause mondiale du virus !!!

JE CONFINE, JE CONFINE

Par Pierre Galliez

D’après la chanson de Marie-Paule Belle : La parisienne

Je dois respecter les lois

Se sortir je n’ai pas l’droit
Et je dois rester chez moi
Je confine, le confine
Je tourne dans l’appartement
L’impression de perdre mon temps
La vie n’est plus comme avant
Je décline, je décline
Et pourtant il faut sortir
Acheter pour me nourrir
Aller voir le pharmacien
Et puis faire pisser le chien
Pas facile ce confinement
C’est comme in internement
Je confine je confine
J’ai une drôle de bobine !

Depuis quinze jours je confine
Pas possible que j’me débine
Je me sens une drôle de mine
Je sens que je me ratatine
Pour me distraire je bouquine
Car c’est fini la piscine
Je n’vois même plus ma frangine
Plus personne je taquine
Je confine, je confine
Je décline je décline
Le virus qui rôde dans les rues
Les boulevards les avenues
Un masque faudrait porter
Mais on ne peut en acheter
On ne peut pas en trouver
Parait qu’ils sont réservés
Mais y a des gens qui trafiquent
Et avec cela gagnent du fric
J’imagine, j’imagine
J’ai une drôle de bobine !

Pour me distraire je combine
Je gribouille et je dessine
Mais parfois faut que j’ rumine
Il arrive que je me chagrine
Faudrait que ça se termine
J’ai besoin qu’on me câline
Toute seule j’hallucine
Je me calme à l’aspirine
Je confine, je confine
Je décline, je décline
Faut des autorisations
Pour aller faire ses commissions
La police des vérifications
Et des amendes pour punitions
Bien sûr y a la télévision
Avec ses vielles émissions
Ou bien des informations
Qui effraient la population
Me monte l’adrénaline
Je busine, je busine
J’imagine, j’imagine
J’ai une drôle de bobine !

Pierre Galliez


Nous suivre c’est gratuit et cela nous aide…

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié(e) par email des nouvelles publications.



 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Pierre Galliez pour Observatoire du MENSONGE

Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression !        Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !

Dessin de couverture par CHEREAU pour URTIKAN

Pour vous abonner à notre chaîne YOUTUBE : cliquer ICI 

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Vous aimez nos articles ? Alors soutenez-nous en vous abonnant pour seulement 12 € par an à 

Validation sécurisée du paiement via PAYPAL en cliquant ICI

Sinon Vous pouvez payer par chèque à l’ordre de CABPRATIC : Adresse : Cabpratic, 42 avenue Charles de Gaulle, 92200 Neuilly

Sinon vous avez le droit de nous aider en faisant un simple don du montant de votre choix.

Pour faire le don de votre choix :
Cliquer ICI

Si vous ne voulez pas vivre dans une France libanisée en ruines, alors c’est le moment de s’engager et de rejoindre, le seul mouvement d’opposition !

Retrouvez Observatoire du MENSONGE sur Facebook en cliquant ICI

3 commentaires

  1. Ce pamphlet est excellent et bien drôle malgré le tragique de la situation imposée par ce gouvernement, qui en laissant la liberté de voyager pour les vacances d’été et de la Toussaint a agi criminellement.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.