« Avis, opinion, conviction, réalité, vérité » ce qui n’est pas évident dans l’esprit de chacun de nous quand nous émettons nos « émotions » sur des sujets qui nous tiennent à coeur…

DE LA RÉALITÉ À LA VÉRITÉ…

Par Robert Coignard

Rappels pour chacun de nous,
concernant tous les « croyants naturels » que nous sommes en quelque domaine que ce soit ! 

Chapitre 1

1- Il oublie simplement  l’avertissement bien connu (de Léquier):
« Quand on croit détenir une véritéil faut savoir qu’on la croit!
Et non pas croire qu’on la sait« …

2- Et, pour faire plus complet encore :
(Théorie de l’information de Claude Shannon + neuroscientifiques récents) 
 » Tout avis, opinion, conviction ne peut être que « partial et partiel »:
Partial, car: nous écrivons, ce que nous croyons voir de la « Réalité« , à travers nos cinq sens peu performants et suivant la « couleur de nos émotions » (agréable/désagréable de l’instant) dans notre « mémoire à long terme » (donc, notre « avis » ne peut toujours n’être qu’exclusivement personnel!),
Partiel, car: pour simplement « approcher » la « Réalité » (asymptote : qui fuit quand on l’approche!), cela nécessiterait « d’être capable de maîtriser une information infinie« .
(Ce qui est strictement impossible pour un Humain, même aidé par le plus puissant des ordinateurs actuels!. ).

3- Puis, pour clore sur nos imprécisions … afin de simplement respecter autrui
en cas de divergences d’opinions sur quelque sujet que ce soit, le seul chemin est:
« Ni juger ni blâmer, mais vouloir chercher des solutions pour « réduire les écarts »« ! 
(« Culture Qualité d’amélioration continue » – Archives Robert Coignard, 1987/1999- Centres Gambetta et Richardets, CCI Paris)

4- « Vouloir savoir, sans juger ni blâmer (sur des faits et données, pas sur des « rumeurs » ou des « à peu près »), pour pouvoir mieux résoudre et vouloir toujours aller plus loin »
(Archives de Robert Coignard- 1987/1999- Gambetta et Richardets- CCI Paris)

5- « Croire n’a pas de limite si l’on oublie la raison, le raisonnable et ce qui le sépare du déraisonnable. »
(Michel Onfray- Philosophe)

6- En outre, nous devons savoir et ne jamais oublier qu’il faut s’attendre au pire comme allant de soi.
-L’instinct élémentaire de barbarie ne peut pas être extirpé de la ‘nature humaine’
(Nos irresponsabilités naturelles animales).
-Il ne peut qu’être atténué que par une « éducation permanente », 
,opiniâtre tout au long de la vie, à une « responsabilité culturelle » porteuse d’avenir.

7- Le savoir qu’on ne complète pas chaque jour, diminue tous les jours.
Toi seul est ton propre maître, c’est de toi que l’effort doit venir !
(Proverbe chinois, auteur inconnu)

Après ces « rappels » qu’il faudra relire (souvent pour s’en imprégner!), je laisse la conclusion à Jean-Yves Le Gallou (Colloque Polémia de 2008)
« Il faut bien distinguer :

– « L’esprit de la ré information » qui est de « donner à connaître » des faits avérés, contrôlés, « sourcés », dit-on maintenant …,

– « L’esprit de la propagande » qui consiste à « asséner des vérités » d’un « politiquement correct », par exemple.

Robert Coignard


(Ingénieur Conservatoire National des Arts et Métiers) (DEA images et communications – Labo. IMAC de Paris Nord) (Euring : Ingénieur européen FEANI)


Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Robert Coignard pour Observatoire du MENSONGE





By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

2 thoughts on “De la réalité à la vérité…”

Laisser votre commentaire