Le Président est en colère mais les Français sont en détresse !


Macron est un capitaine qui navigue à vue au détriment de la France… Il joue à l’innocent alors qu’il est le premier responsable.

Le Président est en colère mais les Français sont en détresse !

Par Édouard Pic

Le Président Macron, à la une du Journal du Dimanche, en ce premier dimanche de janvier 2021 déclare qu’il est en colère. Macron dit au journal : « Ça doit changer vite et fort » .
Macron est un capitaine qui navigue à vue au détriment de la France… Il joue à l’innocent alors qu’il est le premier responsable
Mais de qui se moque-t-il ainsi sinon des Français ?
Qui est au pouvoir sans partage ?
Qui avait promis « un nouveau monde » ?
Qui signe des ordonnances, des décrets et promulgue les lois ?
Qui nomme le Premier ministre ?
Qui préside ensuite le Conseil des ministres et donne l’orientation à suivre ?
Qui choisit les principaux collaborateurs de l’État et qui a instauré un Conseil de défense au dessus des élus de la République ?
Tout cela est du fait du Président et c’est lui, Macron, qui a conduit la France dans cette nouvelle impasse, après le fiasco des masques et des tests.
Certes, grâce à l’appui inconditionnel des médias télévisuels et radiophoniques, avec le concours de journalistes sectaires, Macron a pu faire illusion.
mais, aujourd’hui, début 2021, la situation ubuesque avec la vaccination en France ne laisse plus aucun doute planer sur l’incapacité à diriger de ce mauvais Président.

Entrer une adresse mail valide dans la case dédiée.

Sur le plan thérapeutique, cette crise sanitaire a également provoqué le découragement des Français et même leur division du fait du mépris et du sectarisme manifesté par nos dirigeants à l’égard de ceux qui contestent leur gestion de la pandémie, division entretenue et alimentée d’ailleurs par les désaccords et contradictions des scientifiques et experts eux-mêmes. La stratégie adoptée au début de la pandémie, alors que nous étions en situation d’urgence et que dans ces circonstances la priorité c’est de sauver des vies, a privilégié la solution du vaccin « quoi qu’il en coûte » en s’affranchissant des principales mesures prévues dans la planification, à savoir le contrôle des frontières et l’engagement des médecins de ville. Par idéologie nos dirigeants ont refusé le contrôle aux frontières. Il est vrai que le virus n’a pas de passeport. On avait simplement oublié de dire au président de la République que ce n’est pas le virus qui possède un passeport mais la personne qui franchit la frontière. Cela dit, il est incompréhensible d’avoir imposé aux malades de rester chez eux, de prendre du Doliprane, de ne pas appeler le 15 ou se rendre aux urgences – pour éviter la saturation des hôpitaux – et on n’interdit pas aux médecins de soigner. C’est leur rôle. Certains médecins avaient bien compris la situation d’urgence qui leur commandait d’essayer de soigner les malades en combinant certaines molécules existantes, avec des résultats il faut bien le reconnaître. Ils en ont cependant été empêchés. On leur a interdit de prescrire notamment en s’appuyant sur la fameuse étude publiée dans la revue de référence, The Lancet, qui s’est avérée être une manœuvre abjecte de désinformation et de manipulation contre l’hydroxychloroquine. D’ailleurs les auteurs de cette étude méprisable viennent d’avouer leur faute. Le ministre de la Santé s’honorerait donc en reconnaissant son erreur. Car cette stratégie aberrante pose des questions lancinantes : combien de morts sont dûs à l’absence de soins au moment de la manifestation des symptômes ? Combien de morts dans les EHPAD sont dûs à l’interdiction d’évacuation vers les hôpitaux et à l’administration du Rivotril ?
Alors, oui, Il faut saluer la prouesse réalisée en un temps record pour la mise au point de vaccins. On peut cependant comprendre que ce court délai soit une source de questionnement sur la nature nouvelle pour certains d’entre eux, en particulier ceux de conception ARNm, sur leur efficacité – évoquée avec prudence par l’OMS elle-même – sur leurs effets secondaires inconnus aujourd’hui car nous n’avons pas de recul. Un autre questionnement légitime surgit avec la diffusion des nouveaux variants du virus : ces vaccins seront-ils adaptés ? C’est pourquoi, puisque nous sommes en guerre il serait temps de mobiliser toutes les énergies, tous les experts du monde médical au lieu de les opposer et les diviser. Continuer de mener contre certains d’entre eux la censure, les pressions, les menaces, les sanctions n’a aucun sens. Ce n’est pas acceptable et c’est irresponsable. Dans une situation de pandémie comme celle que nous vivons, viser le vaccin, oui, mais en attendant d’en disposer il faut, en même temps, permettre d’appliquer dans l’urgence des thérapeutiques alternatives quitte à lancer des études objectives sur ces dernières. Il n’est pas trop tard d’ailleurs pour le faire. C’est cela qui aurait dû et qui doit être fait car on ne peut pas laisser un malade sans soins. C’est monstrueux.

Enfin, la gestion de cette pandémie est le révélateur de l’état de notre pays engagé dans le déclin par une classe politique hors-sol et peu soucieuse du bien-être du peuple français car livré aux vents des événements de toutes sortes sans aucune conscience de ses responsabilités. Le début désastreux de la campagne de vaccination en est un autre exemple couronné par l’appel à des cabinets de conseil étrangers et par la création d’un comité Théodule qui n’a aucune légitimité car composé de 35 citoyens tirés au sort alors que le Parlement est ignoré. Pour terminer, rien ne nous sera épargné dans le domaine du mépris et de l’indécence par un pouvoir cynique avec la nomination de Mme Buzyn au cabinet du directeur général de l’OMS, ouvrant ainsi la porte à toutes les interprétations : récompense ? On a du mal à le croire, car pour quel mérite ? En échange de son silence ? C’est déjà plus crédible en raison de son rôle dans le gouvernement et de la gestion désastreuse du début de la pandémie. Une manœuvre d’exfiltration ? C’est possible après l’ouverture d’une instruction judiciaire la concernant. Voilà un sujet d’investigation qui devrait passionner tout média non partisan mais animé par la recherche de la vérité. En tout cas, avec la déliquescence de l’Etat depuis le début de cette crise qui témoigne du déclassement de notre pays, la démonstration est faite de l’absence totale du sens du devoir et de l’honneur chez ceux qui sont censés le servir.
Nos dirigeants auraient tort de penser que le peuple continuera de tout accepter sans réagir.

Les échecs répétés du gouvernement en matière de santé sont la preuve de l’incompétence qui règne au sommet de l’État.
Et, si quelqu’un doit être en colère, c’est bien le peuple, qui est systématiquement bafoué, meurtri et abandonné.
Macron, son gouvernement, son mépris et son arrogance bafoue la France sans vergogne.
Macron qui systématiquement et quand il le veut occupe la télévision pour délivrer « la bonne parole », la sienne orientée et dogmatique, n’a rien respecté de ses promesses depuis que « nous sommes en guerre », 16 mars 2020.
La technocratie centrale empêche tout bon fonctionnement, ce qui en matière de santé s’avère désastreux.
On se croirait revenu au temps de l’URSS communiste qui a juste fait illusion avant d’être liquidée politiquement.
Une dictature reste une dictature tant que le peuple ne la rejette pas.
ici, en France, nous sommes en pleine dictature d’un autre temps, avec un Président qui gesticule pendant que les Français souffrent comme jamais entre la privation de vivre normalement et la peur, savamment dosée par ce pouvoir.
Quand le Président Macron déclare au Journal du Dimanche «  »nous sommes sur un rythme de promenade en famille, et ce n’est à la hauteur ni du moment, ni des Français », c’est vraiment se moquer de tout le pays.
Ne sait-il pas, lui qui décide de tout, que pour ce vaccin, ses services ont mis en place un protocole très compliqué de 45 pages ?
Donc au lieu de vacciner comme les autres pays, ce protocole freine toute possibilité de vacciner vite et en grand nombre. Autre question, la France a-t-elle reçu ledit vaccin en nombre ? Il semblerait que non.
D’un côté trop d règles empêchent le travail d’être fait correctement et de l’autre, le manque de doses pour vacciner freine la vaccination.

C’est élémentaire, c’est un échec, un de plus, retentissant de ce gouvernement, incapable de faire face aux réalités du moment.
La France est dirigée par des bureaucrates, dont le premier objectif, est d’être couverts pour ne pas être tenus pour responsables de ce qui ne fonctionne pas : drôle de programme en période de crise !
L’infographie ci-dessous montre l’évidence de l’échec du gouvernement en matière de santé :

La France est carrément le dernier pays de la liste ! C’est un scandale lamentable que les belles phrases de nos dirigeants ne peuvent pas cacher. Quant aux médias, qu’ils commencent à faire leur travail, qui est d’informer !

Le Président Macron a décidé de mettre en place un comité scientifique et un collectif de citoyens pour garantir que la vaccination se fasse de manière «claire et transparente». Ses membres doivent être tirés au sort à partir de ce lundi (Le 4 janvier 2021). Encore un gadget de plus, inutile et sans aucun pouvoir.
À chaque fois que le pouvoir est pris en défaut, lui et les médias s’empressent d’aller comparer la France avec d’autres pays, qui sont censés faire moins bien que nous. Cette méthode a fait long feu d’autant que la réalité est souvent autre et défavorable.
Alors, au lieu de gouverner pour faire le show, il serait temps de le faire réellement. Demain, ce sera trop tard !
La France mérite mieux qu’un piètre comédien qui ne dirige plus rien, puisque c’est lui qui l’avoue dans les médias…

Le Président est en colère mais les Français sont en détresse !

Edouard Pic

  Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Edouard Pic pour Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager !

Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 

Une déclaration usuelle d’un Président qui confond réalisme et promesse :

Dessin de couverture par DELIGNE pour URTIKAN

À lire absolument :
Révélations sur une épidémie qui a pris de bizarres proportions (Confinement-re-confinement) permettant au pouvoir de créer une psychose totalement anormale.
La mort au bout du souffle en cliquant ICI

Les incroyables incompétents de la France en 2020 :

Un jour, ils devront rendre des comptes…
La propagande démentielle fonctionne toujours ainsi ➜ annonce par les médias d’une déclaration du gouvernement sur un sujet, exemple avec le virus ➜ tables rondes permanentes pendant des jours pour discuter de ce que le gouvernement va dire ➜ jour de la déclaration où quasiment rien ne sera proposé ➜ et à nouveau, les médias pour se féliciter de ladite déclaration. Pendant ce temps, on ne parle plus de rien…
Le Premier ministre montre à chacune de ses interventions qu’il était champion pour ne rien proposer de concret et parler pour ne rien dire, comme appris à l’ENA !


Pour vous abonner à notre chaîne YOUTUBE : cliquer ICI 

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant un an à

Validation paiement par PAYPAL en cliquant ICI

« On partage ou on ne fait rien : à vous de choisir. »

Sinon vous avez le droit de nous aider en faisant un simple don du montant de votre choix.

Pour faire le don de votre choix :
Cliquer ICI


Commenter c’est simple : mettre une adresse mail valide, qui ne sera jamais visible puis mettre un nom ou pseudo au choix.

8 commentaires

  1. BON DIEU!!!! Quand vous tous, lecteurs assidus et centrés, en « apparence », sur l’état lamentable de notre France…. ALLEZ-VOUS laisser vos litanies? DE VOUS CONTENTER À SIMPLEMENT: dire que vous êtes d’accord avec ces auteurs admirables de textes ici sur l’Observatoire?
    ET VOUS ENGAGER… DANS UN VRAI COMBAT!… POUR LA LIBÉRATION DE NOTRE FRANCE: du JOUG , d’un tyran, à la limite sanguinaire (hypothèse plausible), de notre Peuple!
    POUR CONCLURE:
    Si vous, qui lisez ce commentaire, êtes en désaccord avec moi… C’EST VOTRE DROIT TOUT À FAIT CONSTITUTIONNEL.
    Je m’attends cependant, à recevoir, OUVERTEMENT, vos CRITIQUES (positives ou négatives); elles seront reçues, lues et répondues… DANS LE RESPECT DE CHACUNE ET CHACUN.

    J'aime

    1. Ils nous refont le coup des masques et comme par hasard pas de vaccin en France. Plus c’est raté et mieux c’est, Macron a tous les droits et le Français, en brave veau, applaudit. C’est pourtant désastreux tout cela.

      J'aime

  2. très bon article et qu’il faut partager absolument. On ne peut pas tout accepter et ce gouvernement est devenu une vraie plaie.

    J'aime

  3. Nous sommes dans une période trouble et dangereuse, manipulés sans cesse par Macron et ses ministres, les médias aussi et nous ne vivons plus dans un monde normal. Sous le prétexte fumeux qu’il faut aider les plus démunis, on a jamais autant creusé un fossé entre les uns et les autres. La gauche ne peut que gouverner ainsi, de tous temps et dans tous les pays.

    J'aime

    1. Vous avez raison, ils tiennent un discours suranné depuis des lustres. Ils veulent une société aseptisée et soumise. En réalité, Macron et son entourage sont des prétentieux arrogants qui vivent dans un monde virtuel. Ils sont donc dangereux.

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.