Perversion sanitaire


Ces pervers, menteurs et manipulateurs, tuent à petit feu, une France qu’ils n’aiment pas et qu’ils méprisent : la France des « gens qui ne sont rien, des Gaulois réfractaires, des soixante six millions de procureurs et de ceux qui ne traversent pas la rue pour chercher du travail ».

Perversion sanitaire

Par Claude Picard

Nous sommes, aujourd’hui, gouvernés par des pervers dont Macron en est le chef. Plus précisément, c’est Macron, l’inénarrable altesse du casting, qui a choisi ses acolytes.
À son image ! Car lui-même est un pervers pur jus, probablement narcissique, et comme tous les pervers, mais plus qu’un autre, forcément manipulateur. Sans trop s’avancer, on peut également déceler chez l’homme un refoulement d’envies inassouvies qui, évidemment, ne regardent que lui. Mais le souci, c’est que cet homme est président de la République et que ses inhibitions induisent ses actions. Ce n’est pas par hasard que son besoin de s’affirmer, sans cesse, confère à sa soif de pouvoir des bouffées délirantes d’immodestie mal recadrée.

Ces pervers, menteurs et manipulateurs, tuent à petit feu, une France qu’ils n’aiment pas et qu’ils méprisent : la France des « gens qui ne sont rien, des Gaulois réfractaires, des soixante six millions de procureurs et de ceux qui ne traversent pas la rue pour chercher du travail ». Si l’on ajoute à ceux-là, les Gilets jaunes et les inconditionnels de la France éternelle, bannie par Macron – parce que « sa culture n’existe pas », avait-il déclaré lors d’une réunion publique, alors qu’il n’était que candidat – ça fait beaucoup de monde. On peut donc facilement en déduire, sans rentrer dans des détails comptables, que Macron et ses compères n’aiment pas la majorité des Français – pas plus la France – et qu’ils n’aiment qu’eux-mêmes. Surtout, loin du quotidien des Français, ils ne subissent pas les mauvais traitements qu’ils leur infligent.

Ce gouvernement, particulièrement incompétent, qui a toujours fait n’importe quoi, n’en est plus à une absurdité près. La liste est longue, trop longue, mais on peut, tout de même, cibler quelques aberrations significatives instaurées depuis le début de la crise sanitaire. Et qui en disent long sur la confusion gouvernementale, mais aussi, plus grave, sur son glissement dictatorial : interdiction aux médecins de la liberté de prescrire, confinements ou couvre-feux à répétition et appliqués en dépit du bon sens, port du masque obligatoire même si vous vous baladez seul dans une forêt peu fréquentée ou au bord de la mer, mettre « mamie et papy dans la cuisine » le jour de Noël (déclaration du professeur Salomon, l’éminence grise de Macron)… Et l’on pourrait continuer ce réquisitoire encore longtemps, mais l’énoncé est déjà suffisamment affligeant.

Pour se maintenir, ce gouvernement autoritaire nous a suffisamment prouvé qu’il était capable de nous faire subir les pires brutalités. Mais ces violences n’affectent pas tout le monde de la même façon : un récent rapport de l’Oxfam révèle que, depuis le début de la pandémie, les plus grandes fortunes de la planète se sont refait une exorbitante santé financière, tandis que les pauvres sont encore plus pauvres et qu’ils devront attendre dix ans avant de retrouver leur pouvoir d’achat d’avant la crise. Donc, à qui profitent les mesures sanitaires ? La réponse est dans la question. Si certains en doutaient encore, Macron serait bien un président pour les riches. Rappelons-nous qu’il a été propulsé à son poste par la finance internationale avec l’aide des médias aux ordres qui, toutes, appartiennent à des grands groupes économiques. Sans la redoutable force de propagande des décideurs financiers, Macron n’aurait jamais été élu. Et la France ne subirait pas encore la perfidie de cette élection.

Il est temps que le peuple se décide à réagir. Sans réaction populaire, énergique et massive, Macron, profitant du désarroi moral des Français, réalisera ce pour quoi il a été élu : détruire la France, intemporelle et glorieuse, en finir avec ses petits commerces et ses petites entreprises, neutraliser sa culture et abolir son art de vivre, pour que le pays ne soit plus qu’une vaste zone commerciale spécialement aménagée pour les consommateurs compulsifs que seront devenus tous les Français. Consommateurs, mais vrais zombies. Masqués à perpétuité !

Claude Picard


 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Claude Picard pour Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 


Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Reprenez votre liberté de penser : ne regardez plus les médias !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Nous vous remercions de nous soutenir par un petit geste financier.

OU sinon

Pour nous aider c’est simple : abonnez-vous à

parution chaque samedi – 12 € par an 

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoiles.

Le livre sur  » L’absurde traitement du Covid-19 » Pourquoi une campagne anxiogène est menée par l’Exécutif, où le virus est devenu l’arme des industriels pharmaceutiques pour effrayer le peuple ? Pourquoi un vaccin ARNm, qui pourrait altérer le génome humain, fut-il imposé sans recul ni randomisation, en foulant les règles de la pharmacovigilance ? Pourquoi les Ehpad sont-ils devenus des laboratoires de cobayes, où il s’y pratique la sédation par le Rivotril® pour libérer des places dans les CHU, là où l’État y a confisqué des milliers de lits en soins intensifs ? Par Daniel Desurvire en exclusivité sur amazon.fr

Un commentaire

  1. Vous avez bien raison de le souligner, M. Picard, ce sont des pervers et des manipulateurs et surtout ils sont incapables de gouverner. Un Véran aurait déjà du jamais être ministre de la Santé et sinon viré depuis plusieurs mois. Le fait de le conserver à ce poste en dit long sur Macron, inapte à présider la France.

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.