La France, une cocotte minute !

Le principe de réalité nous oblige à regarder la réalité en face et sans faux-fuyants : la France est aujourd’hui une cocotte minute chauffée à grand feu, soupape bloquée.
Le risque d’explosion est au rouge et imminent. + article bonus en fin de page.

La France, une cocotte minute !

Par Jacques Myard

Le principe de réalité nous oblige à regarder la réalité en face et sans faux-fuyants : la France est aujourd’hui une cocotte minute chauffée à grand feu, soupape bloquée.
Le risque d’explosion est au rouge et imminent.
Cette situation explosive est la combinaison de multiples facteurs :
En premier lieu, les incertitudes créées par la Covid provoquent de multiples interrogations; les Français dépriment, nos jeunes concitoyens prennent conscience que leurs plus belles années risquent d’être perdues, leur avenir professionnel compromis ou totalement incertain.
La solution – qui ne peut être que la vaccination – bégaye et fait apparaitre la totale inorganisation de l’Etat, incapable de distribuer équitablement les doses de vaccins sur tout le territoire. À sa décharge, il est vrai qu’il ne reçoit pas les doses promises par les industriels défaillants via l’Union européenne.


On doit ajouter les multiples changements de discours du gouvernement qui distille ses propres interrogations, souvent contradictoires, ( couvre-feu , re-confinement, injonction d’aller travailler, l’économie doit être maintenue ) alimentant l’anxiété des Français, alors qu’il devrait être économe de sa parole. Il est vrai que la « Com  » avec ce Président de la République s’est substituée à toute vision réfléchie.
Cette dernière remarque renvoie à un axiome devenu fondamental : la perte de crédibilité de ce gouvernement et plus particulièrement du chef de l’Etat lui-même, dont les multiples formules à l’emporte-pièce suscitent l’ire des Français.
Mais au-delà de la forme et du pathos roboratif, la perte de crédibilité politique du Président de la République aux yeux des Français s’explique simplement : il n’a pas l’étoffe d’un chef d’Etat.
Elu lors d’une conjonction stellaire miraculeuse, en prônant un projet ultra libéral et mondialiste, construit sur des slogans, sans études préalables approfondies dont l’application a suscité colère et opposition : manifestations des gilets jaunes, manifestations contre la réforme des retraites, ras le bol des policiers, des maires; la liste est sans fin ou presque…
Qu’à cela ne tienne, face à l’échec de sa politique ultra libérale prônée en 2017, il effectue un virage à 180 degrés, Emmanuel Macron défend la souveraineté, le retour d’industries dont il avait salué auparavant la délocalisation et fait fi de ses contradictions …
Les Français ne s’y trompent pas et n’écoutent plus la parole élyséenne décrédibilisée. En dépit des craintes que suscite la pandémie qui exige le respect de mesures sanitaires strictes, pour de nombreux Français l’autorité naturelle de l’Etat incarnée par le Président de la République est morte, dès lors tout peut arriver …
Le Président devrait méditer ce que disait Maximilien Robespierre en 1789 peu avant la Révolution :
 » La même autorité divine qui ordonne aux rois d’être justes, défend aux peuples d’être esclaves.« 

Jacques Myard



Maire de Maisons-Laffitte
Membre Honoraire du Parlement
President du Cercle Nation et République
Président de l’Académie du Gaullisme

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Jacques Myard

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 



Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

SUIVRE gratuitement Observatoire du MENSONGE

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Reprenez votre liberté de penser : ne regardez plus les médias !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Nous vous remercions de nous soutenir par un petit geste financier.

OU sinon

Pour nous aider c’est simple : abonnez-vous à

parution chaque samedi – 12 € par an 

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Le livre sur  » L’absurde traitement du Covid-19 » Pourquoi une campagne anxiogène est menée par l’Exécutif, où le virus est devenu l’arme des industriels pharmaceutiques pour effrayer le peuple ? Pourquoi un vaccin ARNm, qui pourrait altérer le génome humain, fut-il imposé sans recul ni randomisation, en foulant les règles de la pharmacovigilance ? Pourquoi les Ehpad sont-ils devenus des laboratoires de cobayes, où il s’y pratique la sédation par le Rivotril® pour libérer des places dans les CHU, là où l’État y a confisqué des milliers de lits en soins intensifs ? Par Daniel Desurvire en exclusivité sur amazon.fr

L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoiles.

EN RIRE OU EN PLEURER ?

Par Jacques Myard


J’ai une grande nouvelle à vous annoncer: l’Assemblée nationale est la nouvelle Samaritaine, on y trouve tout et il se passe toujours quelques événements.
N’en doutez pas et consultez la Proposition de loi ( PPL ) No 2473 du député Christophe EUZET  » Visant à promouvoir la France des accents » .
Ce chef d’œuvre co-signée par la Présidente de la Commission des Lois- rien que ça, un comble ! – proclame la  » nécessité de prohiber les discriminations par l’accent  » ! …
Cette PPL demande la modification du Code Pénal pour sanctionner les discriminations en raison de l’accent, complété par une modification du code du travail.
A un moment où la France traverse une crise sanitaire, économique et politique majeure, les députés LRM perdent leur temps dans des fariboles dont les Français n’ont cure !
On ne sait plus si on doit en rire ou plutôt en pleurer !
https://www.assemblee-nationale.fr/…/l15b2473…

Jacques Myard

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur donc en aucun cas Observatoire du MENSONGE

3 commentaires

  1. Le « en même temps » est une arme qu’il a sans doute appris dans son bouquin de chevet : »Machiavel! »ça ne semble pas au premier abord avoir de graves conséquences mais on s’aperçoit que c’est de la dissimulation ,un écran de fumée diabolique c’est une forme de taqiya ce qui n’est pas correct pour quelqu’un qui nous fait la leçon comme à des enfants et qui nous prend pour des imbéciles : »DES IMBÉCILES QUI LUI DISENT BASTA!! « 

  2. Macron, très habilement, fait semblant de changer son fusil d’épaule mais qui peut vraiment y croire ?

  3. 3 observations :

    1) « La solution – qui ne peut être que la vaccination – … » Vraiment ? Quelles données scientifiques incontestables peuvent-elles garantir que les « vaccins » proposés – notamment en France – sont 1) réellement efficaces contre le virus (aucun test préalable à la mise sur le marché sur les populations de + de 75 ans ; pour Pfizer l’efficacité annoncée à 95% est purement commerciale et ne sera pas vérifiée dans les faits ; pour Astra-Zeneca, l’Afrique du Sud vient d’envoyer son stock au pilon justement en raison de l’inefficacité criante du vaccin (- de 20%)) – 2) qu’ils n’occasionneront pas, sur le moyen et long terme, des effets secondaires indésirables plus ou moins graves vu qu’on ne dispose d’aucun recul sur la technologie dite « d’ARN messager » en matière vaccinale. Rappelons au passage que les recherches sur les vaccins à ADN et ARN ont été entreprises dès 2005 mais n’ont jamais été validées pour une utilisation humaine en raison des dangers potentiels qu’ils présentent pour leurs destinataires. Sous ce double aspect déjà – mais il en existe d’autres – le vaccin ne saurait à lui seul constituer « la solution ».

    2) Sur la perte de crédibilité du Président de la République : que le personnage n’ « ait pas l’étoffe d’un Chef d’Etat » est une évidence qui se traduit aujourd’hui par la perte massive de confiance enregistrée dans les derniers sondages. Mais nous considérons néanmoins que les incohérences et les contradictions relevées dans la communication officielle – qui engendrent anxiété et angoisse chez les français – sont volontaires et assumées comme moyen de contrôle de la population. Ne pas voir cela, serait considérer que le pouvoir échoue par incompétence, quand son agenda n’est pas sanitaire mais politique et quand le sanitaire lui sert uniquement de prétexte et de justification à la suppression des libertés individuelles et collectives au moyen de l’état d’urgence devenu reconductible indéfiniment, scellant de fait la fin de l’état de Droit dans notre pays. A cet égard – et à bien d’autres – vu que les décisions sont désormais le fait du pouvoir d’un seul, Emmanuel Macron agit comme il l’a toujours fait : du seul point de vue de son intérêt personnel,

    3) Quant au prétendu « virage à 180° » du Chef de l’Etat qui défendrait soudainement la souveraineté nationale, tout le monde aura compris que cela relève, si ce n’est de la « double pensée » (Orwel 1984) assumée, comme soutenu plus haut, tout du moins du double-langage ou plus simplement encore d’une propension à donner le change à peu de frais, à la naïveté et la crédulité supposées d’un public méprisé.

Laisser un commentaire