Les corona-politiques 2


En cinq parties, une étude importante sur la faillite du système politique qui n’a jamais cessé de se développer ces dernières années.

Les corona-politiques

Par Daniel Desurvire

Partie 2

La mascarade montée autour de la Covid étiole le sens du discernement, brouille les champs de lucidité et cloisonne l’appréhension de la réalité, comme en asséchant le cortex cérébral des gens lambda qui persistent à livrer une confiance aveugle à ce régime dévastateur, comme ensorcelés par les discours prophylactiques d’un chef d’État affabulateur. Curieusement, les médias serviles ont cessé d’informer les Français sur le désastre du chômage, du surendettement national, des envahissements migratoires de l’islam et de la gabegie du train de vie de l’État français le plus coûteux en Europe, laissant à la Covid toute son attention sur le petit écran et l’internet. Ce fut sans doute après la première comédie jouée par Emmanuel Macron en 1993, sur les planches de l’atelier-théâtre du lycée Providence sous le coaching de Brigitte Marie-Claude Trogueux, que cet ambitieux et empesé chef d’État eut envie de renouer avec des tartufferies mises en scène devant la Nation toute entière !

En second lieu, la dette publique de la France qui s’élevait à 98 % du PIB annuel du pays au 4ème trimestre 2016, additionnant des sommes astronomiques pour un total de 2 147,2 milliards d’euros (Md €), celle-ci est passé à 119,8 % du PIB, portant cet endettement abyssal à 2 798 Md € fin 2020. Cette situation catastrophique, qui nous ramène à celle de la Grèce au 5 juillet 2015, lorsque ce membre de la Communauté européenne se trouvait en situation de cessation des paiements. À ce triste bilan, il faut encore y ajouter le coût annuel de ± 90 milliards d’€ que coûte l’immigration issue des PMA musulmans, dont la lutte contre le terrorisme islamique avec la guerre menée depuis l’intérieur de l’Hexagone en termes de dégâts meurtriers et de prévention (Vigipirate), puis les conflits militaires menés à l’extérieur en Afrique et au Moyen-Orient contre les nébuleuses terroristes, que le Gouvernement occulte prudemment des statistiques (Source : « Le temps du boniment », Éditions OdM, novembre 2019).
La dette publique de la France est désormais d’une telle ampleur, que Bercy ne pourrait même pas honorer les intérêts bancaires, alors que le principal restera essentiellement à la charge de nos enfants, dont l’avenir sera fatalement hypothéqué. Comprenons que nos dirigeants sont responsables de cette déconfiture financière et géopolitique, mais aussi par le fait d’une prostration des électeurs qui se laissent convaincre que d’autres choix non alignés à la social-démocratie gauche-droite conduirait le pays à l’agonie et à des conflagrations. Cependant, la France n’est déjà plus que l’ombre d’elle-même, et la guerre, outre celle du djihâd islamique contre l’Occident judéo-chrétien, est précisément celle que mène un président contre sa Nation, en se dédouanant par des pantalonnades entre Covid et vaccins.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Après avoir mis à genoux les Français avec une épidémie qui aurait normalement dû être efficacement traitée – à l’instar de nos voisins germains – par nos seules ressources sanitaires, Emmanuel Macron n’a fait que supprimer des lits en soins intensifs, réduits de façon drastique les effectifs des personnels soignants sur des considérations technocratiques et financières autour des coûts en personnels et des frais de fonctionnement. Certes, ses prédécesseurs en firent autant avant lui, mais sans néanmoins affirmer le contraire durant leurs campagnes électorales. Quant aux dépôts de bilan des entreprises en 2021, le Medef prévoit 20 000 à 25 000 fermetures d’entreprises pour 2021, toujours par suite de la gestion désastreuse de cette crise sanitaire, soit davantage de règlements judiciaires, de dépôts de bilan et de faillites personnelles des artisans, PME et TPE qu’en 2020.
Mais il faut également y ajouter l’hibernation de la production du travail, avec un sursis temporaire aux entreprises zombifiées et comateuses, placées sous le respirateur artificiel des primes d’État prélevées sur les emprunts nationaux que devra honorer le contribuable. Or, cet artefact n’évitera pas les procédures de liquidation seulement freinées par la mise en sommeil des juridictions consulaires. Cette purge interviendra dès que la machine judiciaire aura retrouvé ses capacités de gérer ce désastre cumulé depuis un an supplémentaire de procédures de retard. En effet, selon l’OFCE, une hausse de 80 % des défaillances d’entreprises sont à traiter depuis janvier 2021. Selon l’économiste Lionel Nesta, ces déconfitures financières, même en suspension, sont inéluctables. Selon un état des lieux réalisé par la CGT Info-com, la quasi-totalité du pays est impacté par cette autre pandémie : celle d’un chômage massif. C’est la mort assurée de centaines de milliers d’emplois supplémentaires d’ici la fin de l’année.

À suivre

À suivre

Daniel Desurvire


Ancien directeur du Centre d’Étude juridique, économique et politique de Paris (CEJEP), correspondant de presse juridique et judiciaire. Daniel Desurvire est l’auteur de : « Le chaos culturel des civilisations » pointant du doigt les risques de fanatisme de certains cultes et de xénophobie de certaines civilisations, auxquels s’ajoutent les dangers du mal-être social, de la régression des valeurs morales et affectives ou de la médiocrité des productions culturelles, dont la polytoxicomanie en constitue l’un des corollaires. L’auteur choisit d’opposer le doute et le questionnement aux dérives dogmatiques et aux croyances délétères » (in, Les cahiers de Junius, tome III, “La culture situationniste et le trombinoscope de quelques intellectuels français” : Édilivre, 2016).


♣ ♣ ♣

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Daniel Desurvire pour Observatoire du MENSONGE


♣ ♣ ♣


Quelques livres de Daniel Desurvire à voir sur AMAZON.FR



« La religion des quanta et des quasars »
Le nouveau livre de Daniel Desurvire en vente en exclusivité sur AMAZON
Format livre c’est ICI format KINDLE c’est
synopsis : dans une réalité alternative, ce voyage entre la Terre et Sagittarius A, le trou noir de la Voie lactée, met en exergue les conséquences de nos mentalités projetées dans le sombre devenir de la planète. On y découvre l’inexorable destin d’une civilisation insouciante quant aux pollutions anthropiques qui annihilent la planète, ou les dogmes réducteurs que la social-démocratie hésite à repenser sous le sceau de ses labels complaisants…

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Reprenez votre liberté de penser : ne regardez plus les médias !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Nous vous remercions de nous soutenir par un petit geste financier.

OU sinon


Nouvelle formule d’abonnement à 1,50 € par mois

Vous aimez nos articles ? Vous aussi vous voulez vous opposer ?

Soutenez notre travail en vous abonnant à Semaine du MENSONGE pour recevoir chaque samedi par mail le récapitulatif de nos articles.

Tarif 1,50 € par mois – minimum un an

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Le livre sur  » L’absurde traitement du Covid-19 » Pourquoi une campagne anxiogène est menée par l’Exécutif, où le virus est devenu l’arme des industriels pharmaceutiques pour effrayer le peuple ? Pourquoi un vaccin ARNm, qui pourrait altérer le génome humain, fut-il imposé sans recul ni randomisation, en foulant les règles de la pharmacovigilance ? Pourquoi les Ehpad sont-ils devenus des laboratoires de cobayes, où il s’y pratique la sédation par le Rivotril® pour libérer des places dans les CHU, là où l’État y a confisqué des milliers de lits en soins intensifs ? Par Daniel Desurvire en exclusivité sur amazon.fr

3 commentaires

  1. très bon article bien au dessus que ce que nous propose les journaux connus : là, je dis CHAPEAU à l’Observatoire pour publier pareille qualité.

    J'aime

    1. Oui, j’ai vu cela : c’est abject et j’espère qu’en 2022, Macron subira une défaite à la mesure de son dédain pour la France et les Français.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.