Arrogants et prétentieux

Un sondage sans appel du Quotidien du médecin : les médecins trouvent leur ministre, Olivier Véran, arrogant et prétentieux ! C’est bien la marque de fabrique de la Macronie d’être arrogant et prétentieux…

Arrogants et prétentieux

Par Claude Picard

Le dernier bulletin du Quotidien du médecin a publié une enquête intéressante qui suggérait à des spécialistes de la santé de noter l’action de leur ministre, Olivier Véran, depuis sa prise de fonction et plus précisément de l’estimer sur sa gestion de la crise sanitaire.Résultat sans appel : 3,3/10 ! Et les spécialistes de la santé synthétisent leur appréciation en le jugeant « arrogant » et « prétentieux« . Bien vu : cet avis est probablement partagé par une majorité de Français. Mais Véran est-il le seul « arrogant et prétentieux » de la Macronie ? Ne le seraient-ils pas tous, plus ou moins, dans cette famille politique ? L’arrogance et la prétention, ne sont-elles pas la marque de fabrique de la Macronie ? Du chef de l’État, en passant par les membres du gouvernement et jusqu’aux députés, cela saute aux yeux quand on les voit transpirants de suffisance sur divers points presse.

La Covid leur a donné des ailes ; ils peuvent imposer leurs diktats de petits chefs prétentieux et, particulièrement, leur dictature sanitaire sans avoir à réfléchir sur les conséquences que celle-ci entraîne sur l’économie, la démocratie, la santé psychique et le moral des Français. Y pensent-ils seulement un instant ? On peut se permettre d’en douter. Tous ces arrogants devraient, tout de même, se rendre compte que leurs solutions pour endiguer le coronavirus ne marchent toujours pas. Que ce soit le confinement, le reconfinement, le couvre-feu à 18 heures ou à 20 heures, le port du masque en plein air, la vaccination de masse ou les verbalisations à outrance, le virus circule toujours ; il vit sa vie et se moque de nos précautions ou de nos rodomontades. Faut-il avoir bac plus dix pour savoir qu’un virus se propage quand et où il veut, et que, en général, les virus font partie de notre quotidien ? Certes, quand ils deviennent dangereux, il faut soigner leurs effets indésirables. Justement, soigner est bien le maître-mot, mais nos arrogants et prétentieux n’en ont que faire ! Visiblement, pour eux, il n’y a qu’une solution miracle : le vaccin ! Ce vaccin qu’il est difficile d’obtenir : jusqu’à un mois d’attente pour la première prise et la deuxième n’est même pas garantie, comme d’ailleurs n’est pas garantie la fiabilité de ce vaccin contreles mutants déjà là ou les prochains à venir. 

La peur de la vie et de ses risques ne résoudra pas la crise sanitaire. Infantiliser une population entière pour mieux la soumettre aux oukases ne mènera nulle part. Manier le bâton et la terreur, comme un dictateur sait le faire, ne marche qu’un temps. Tôt ou tard, un retournement de conjoncture s’avérera inéluctable. Les prétentieux qui nous administrent devraient y prendre garde. Le peuple français, dans toute son histoire, a prouvé qu’il pouvait rabaisser le caquet à bon nombre de petits matamores et cette histoire déborde de rebondissements inattendus et spectaculaires qui ont fait basculer bien des situations apparemment bloquées. Et à ce moment-là, en général, les cyniques paient très cher leurs turpitudes.

La période que nous subissons actuellement est parfaitement intolérable. D’autres solutions existent pour faire face à un virus aussi insolent. L’enfermement d’un peuple et la privation des libertés fondamentales ne sont pas acceptables, même pour préserver la vie biologique parce que notre vie n’est pas que biologique ; c’est bien ce qui nous différencie des bêtes d’élevage. La médecine est faite pour soigner, traiter et réparer les maladies, nos responsables s’en souviennent-ils ? Tout a-t-il été fait pour endiguer l’épidémie ? Visiblement, non, puisque toutes les mesures prises ont été inefficaces et qu’un an après nous en sommes toujours au même point. Nos gouvernants ont failli lamentablement !

Les Français ont besoin d’un cap, d’une boussole pour se projeter dans l’avenir. Surtout, ils veulent vivre ! Tout simplement, vivre ! La peur, l’affolement et la déraison ne sont que des outils de propagande employés par des lâches pour dissimuler leurs incompétences. Et pour ce qui est de la lâcheté, nos macronistes de services et nos dirigeants, se posent un peu-là !
En plus, ils se permettent d’être arrogants et prétentieux !

Claude Picard


 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Claude Picard pour Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 


Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

SUIVRE gratuitement Observatoire du MENSONGE

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Reprenez votre liberté de penser : ne regardez plus les médias !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Nous vous remercions de nous soutenir par un petit geste financier.

OU sinon

Vous aimez nos articles ? Vous aussi vous voulez vous opposer ?

Soutenez notre travail en vous abonnant à Semaine du MENSONGE pour recevoir chaque samedi par mail le récapitulatif de nos articles.

Tarif 1,50 € par mois – minimum un an

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Le livre sur  » L’absurde traitement du Covid-19 » Pourquoi une campagne anxiogène est menée par l’Exécutif, où le virus est devenu l’arme des industriels pharmaceutiques pour effrayer le peuple ? Pourquoi un vaccin ARNm, qui pourrait altérer le génome humain, fut-il imposé sans recul ni randomisation, en foulant les règles de la pharmacovigilance ? Pourquoi les Ehpad sont-ils devenus des laboratoires de cobayes, où il s’y pratique la sédation par le Rivotril® pour libérer des places dans les CHU, là où l’État y a confisqué des milliers de lits en soins intensifs ? Par Daniel Desurvire en exclusivité sur amazon.fr

L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoiles.

2 commentaires

  1. Effectivement, j’avais parlé à quelques professionnels de santé pour connaître leur opinion sur leur ministre et tous ont répondu qu’il était très mauvais. Certains ont même utilisé des noms d’oiseau à son encontre.

  2. Qu’ils soient arrogants et prétentieux, c’est déjà un mauvais point, mais qu’en plus, ils soient incapables sinon incompétents, ce n’est plus acceptable.

Laisser un commentaire