Banalisation de la barbarie en France

La barbarie est partout en France où l’insécurité est totale, harcèlement, violence, meurtre sont désormais banalisés par un pouvoir absent sur le terrain.

Banalisation de la barbarie en France

Par Maxime Tandonnet

« INFO EUROPE 1 Une jeune fille de 14 ans est morte noyée lundi soir à Argenteuil, dans le Val d’Oise, après un différend avec deux autres adolescents de son lycée. Les deux suspects, un garçon et une fille de 15 ans qui ont été interpellés, auraient frappé la victime en bord de Seine et l’auraient poussée dans le fleuve. 

Selon divers témoignages, les deux suspects harcelaient cette fille. 1 L’émotion était vive ce mardi matin devant le lycée professionnel où étudiait, Alisha, une jeune fille de 14 ans retrouvée morte noyée dans la Seine lundi soir à Argenteuil, dans le Val d’Oise. Son décès aurait fait suite à un différend avec deux autres adolescents du même lycée. »

Harcèlement, violence, noyade d’une adolescente. La jeune fille de 14 ans était une bonne élève au lycée professionnel d’Argenteuil. Elle a donc été persécutée par d’autres collégiens jaloux, jusqu’au massacre, jusqu’à la noyade. Hier, le fait divers passionnait les médias et les sociologues. Demain, plus personne n’en parlera. On imagine que la jeune fille était d’un milieu populaire. La scène se déroule dans un lycée professionnel d’Argenteuil et non au lycée Henri IV, à Science po ou HEC. De ce que l’on sait, elle travaillait pour s’en sortir et cela semble ne pas lui avoir été pardonné par ses bourreaux. L’événement est lourd de signification. Il est emblématique du naufrage français dans l’anomie, la démence collective, la sauvagerie. Sans doute les meurtres d’adolescents entre eux ont toujours existé. Oui, mais là, c’est autre chose: un lynchage gratuit, une déferlante de haine, des coups sauvages jusqu’au meurtre par noyade. L’esprit d’angélisme et d’excuse est à l’œuvre sur les médias. Les vrais mots ne viennent pas: persécution, torture, massacre d’une adolescente. Ni plus, ni moins. Il est beaucoup question de la faute des réseaux sociaux et des jeux vidéos qui déboussoleraient la jeunesse. Excuse facile: comme si tous les amateurs d’Internet avaient vocation à devenir des tortionnaires… Non ce crime est emblématique d’une France à la dérive, sans foi ni loi, d’une partie de la jeunesse privée d’éducation, de toute notion de bien et de mal, décivilisée, livrée à la barbarie pure et simple, ou plus rien ne compte et surtout pas le respect de dignité et de la vie humaine.

Tout ceci est juste abominable.

Maxime Tandonnet

max t

Ancien conseiller à la Présidence de la République sous Sarkozy, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Maxime Tandonnet pour Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur donc en aucun cas Observatoire du MENSONGE


Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷
Lire Observatoire du MENSONGE


Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

SUIVRE gratuitement Observatoire du MENSONGE

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Reprenez votre liberté de penser : ne regardez plus les médias !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Nous vous remercions de nous soutenir par un petit geste financier.

OU sinon


Nouvelle formule d’abonnement à 1,50 € par mois

Vous aimez nos articles ? Vous aussi vous voulez vous opposer ?

Soutenez notre travail en vous abonnant à Semaine du MENSONGE pour recevoir chaque samedi par mail le récapitulatif de nos articles.

Tarif 1,50 € par mois – minimum un an

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Le livre sur  » L’absurde traitement du Covid-19 » Pourquoi une campagne anxiogène est menée par l’Exécutif, où le virus est devenu l’arme des industriels pharmaceutiques pour effrayer le peuple ? Pourquoi un vaccin ARNm, qui pourrait altérer le génome humain, fut-il imposé sans recul ni randomisation, en foulant les règles de la pharmacovigilance ? Pourquoi les Ehpad sont-ils devenus des laboratoires de cobayes, où il s’y pratique la sédation par le Rivotril® pour libérer des places dans les CHU, là où l’État y a confisqué des milliers de lits en soins intensifs ? Par Daniel Desurvire en exclusivité sur amazon.fr

L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoiles.

5 commentaires

  1. Les politiques et les médias privilégient les délinquants aux policiers, donc ne cherchez pas ailleurs les causes de cette violence encouragée au plus haut niveau : c’est toujours « touche pas à mon pote » qui prévaut dans une France aseptisée.

  2. Tant que l’on aura des politiciens qui prônent une France terre d’accueil et qui offrent avec notre pognon de dingue toutes les aides sociales, la violence augmentera car tous ceux-là se pensent au dessus de nos lois. Le puire c’est qu’ils ont raison.

  3. Dans les faits l’état n’est présent sur le terrain que pour sanctionner durement les trés braves gens ,,,un de mes amis handicappé fut récemment sévérement condamné en justice ,,,pour s’être défendu contre une attaque collective de voyous,, à l’aide de son humble canne de bois!! ,,,si donc juges et flics ne peuvent concrétement nous protéger ,autant qu’ils désertent les lieux , immédiatement,,ne servant plus qu’a délivrer des amendes et faire condamner des innocents,,,et sur la question de la Barbarie,,,ma réponse sera trés simple !,,,il faut se débrouiller avec les moyens du bord et en fonction des circonstances ,,et si on parvient à s’en sortir,,,inutile d’aller s’en vanter devant un agent public,,,omerta totale !,,,c’est la seule solution ,,tout le reste étant vain baratin !

  4. Le titre est bon mais rien dans le contenu sur la réalité de cette barbarie qui provient quasi exclusivement de l’islam et c’est dommage.

Laisser un commentaire