La nuit de l’esprit


« Quand la propagande sert de couverture,

c’est que la République se transforme en dictature… »

La nuit de l’esprit

Par Alexandre Goldfarb

Comment on nous prend pour des couillons, en restant à peu près poli avec cette histoire de vaccination devenue dangereuse : qu’est-ce qu’on nous dit pour faire passer cette pilule très amère que certaines personnes sont allergiques au vaccin ce qui explique les complications donc comme d’habitude on ne remet pas en cause le vaccin lui-même mais les personnes.
D’ailleurs, c’est ce que fait ce gouvernement depuis le début de cette épidémie.
Ce système de la dialectique socialiste qui fonctionne depuis tant d’années n’est plus supportable ni acceptable.

Ineptie totale de ce gouvernement qui passe le couvre-feu de 18 à 19 heures, genre cadeau les amis, et qui prouve ce que nous expliquons depuis le début de cette épidémie… C’est vraiment du grand n’importe quoi et prendre les Français pour des couillons. Lire « La mort au bout du souffle« 


Autre événement extraordinaire de la journée du 15 mars 2021 donc d’un côté, le matin, le Premier ministre nous déclare qu’il n’y a pas de problème avec le vaccin et l’après-midi, c’est le Président de la République qui nous dit qu’on suspend ledit vaccin.
Ils n’ont pas de transmissions dans ce gouvernement ?
On est vraiment chez les Pieds Nickelés sauf qu’ils ne sont même pas drôles comme l’étaient les personnages de la bande dessinée.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Autre sujet : le masque.
Ah ! Le masque, d’abord inutile puis indispensable…
Or, depuis que le masque est obligatoire, on a pas constaté d’amélioration quant au coronavirus.
Mieux, faîtes le test du plexiglas : vous posez un plexiglas ou une plaque de protection sur un bureau ou une table et toutes les personnes que vous verrez seront placées derrière mais obligatoirement masquées… Le soir, vous pourrez constater que votre plaque est recouverte de postillons… Ce qui signifie clairement que le masque n’est pas utile face à ce virus.
Mais, quand on refuse de voir la réalité, c’est terrible autant qu’inquiétant.

Clairement, le pouvoir tente de manipuler les Français, pour mieux les assujettir et les soumettre. D’autant que Macron est depuis quelques mois déjà dans son rôle de Président-candidat, ce qui est inadmissible avec ses fonctions.
Le principe de faire croire que cela ne saurait être mieux autrement est utilisé à outrance pour faire passer une police de santé complètement aberrante.
La situation est explosive puisqu’il y aurait, c’est énorme, un quart des Français en situation dépressive avec ces mesures de privation de liberté.
Plus rien ne se fait normalement dans un pays aux mains des technocrates qui alourdissent systématiquement les choses avec des règlements d plus en plus absurdes et surtout inefficaces.

Osons la question scientifique :
qui peut croire, juste croire, qu’un couvre-feu du vendredi 18 heures au lundi 6 heures peut être efficace contre ce type de virus ?

Macron a pu faire illusion pendant quelques semaines, mais, après un an de cette crise de santé, il s’est effondré comme un château de cartes : un gouvernement avec des ministres mal choisis et incapables de faire correctement leur travail auront suffi à démasquer l’imposture.
Le mandat est totalement raté et le Président a lui-même tout gâché par son comportement hautain et méprisant !
Le plus navrant dans tout cela, c’est l’incompétence du pouvoir qui est en train de faire naufrage et par voie de conséquence de couler la France.
Et que penser d’un pouvoir girouette sinon qu’il n’est plus à sa place !

Comme dans toutes les dictatures qui ont existé et existeront, il faut une propagande régulière et « crédible » pour soumettre les esprits à ce qui n’est pas mais devrait être et c’est cela :

La nuit de l’esprit

Président-fondateur Observatoire du MENSONGE

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE

 

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE

Pour « les tu crois » « t’es sûr » et autres « c’est pas vrai » et « la télé l’a dit » :

Dans son livre « France-Chine, les liaisons dangereuses », le journaliste Antoine Izambard de Challenges raconte les conditions de création du laboratoire P4 de Wuhan, une histoire qui commence en 2003 quand « la puissance Académie chinoise des sciences, l’équivalent du CNRS (et notamment actionnaire principal du leader mondial de la vente d’ordinateurs, le géant chinois Lenovo), fait savoir à Paris qu’elle souhaite acquérir un laboratoire de haute sécurité biologique », équipement dont le pays est alors dépourvu.
Une demande qui reçoit « un accueil très mitigé à Paris (…). Si la France aide la Chine à construire un laboratoire P4, comment peut-elle être sûre que la technologie qu’elle va transférer ne sera par détournée par Pékin pour mettre au point des armes bactériologiques », écrit Izambard.
Des craintes « étayées par les soupçons les services de renseignements français, sont confortées par les soupçons très fort autour de l’existence d’un programme biologique offensif chinois ». Mais le Premier ministre de l’époque, Jean-Pierre Raffarin, rend finalement un arbitrage positif fin 2003 : le laboratoire sera construit.
A cette époque, Raffarin est soutenu par sa ministre de l’Écologie et du Développement durable, Roselyne Bachelot…

Dessin de couverture par CAMBON pour URTIKAN

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne


Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE


Vous aimez ? Merci de nous aider !

L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoiles.

13 commentaires

  1. Le titre est juste et c’est l’éteignoir programmé des cerveaux par le pouvoir avant le plongeon final de la France vers une islamisation à la libanaise, avec ce que l’on sait ensuite.

    J'aime

  2. On constate que rien ne va plus pour ce gouvernement et il faut espérer que les Français auront de la mémoire en 2022 au moment de voter, là c’est moins sûr.

    J'aime

  3. Je ne supporte pas ni Castex, qui joue au péquenot alors qu’il est dans les ministères depuis plus de trente ans à Paris, et encore moins Véran, parce qu’il dit n’importe quoi et est disqualifié totalement.

    J'aime

    1. Je suis comme vous Max et non seulement je ne peux plus les voir mais encore moins les entendre. Ils nous parlent comme ils parleraient à des débiles.

      J'aime

  4. Superbe phrase d’accroche : « Quand la propagande sert de couverture,
    c’est que la République se transforme en dictature… ».
    merci Alexandre pour cette qualité, rare de nos jours, d’écriture.

    J'aime

  5. De toute la réalité des faits qui est écrite dans cet article, combien de Français se le rappeleront le jour de voter leur président ? La vérité serait-elle devenue éphémère ? Or, la vérité n’est pas une abstraction, elle est pure, elle est authentique. Je suggère de replacer ces affaires les plus criantes, autour de l’incurie de E. Macron dans l’OdM vers la fin de la campagne présidentielle, afin de ne pas laisser froidir cette mémoire dont nous avons tant besoin. Encore merci.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.