L’autocrate est bien en campagne pour la présidentielle.

Créer deux catégories de citoyens, les bons et les pestiférés. Une aberration éthique, juridique et démocratique qui n’a pas sa place dans notre démocratie.
Par Nanouche

Lire la suite