Le candidat idéal pour battre Macron

1/ Il n’y a aucun opposant réel à Macron aujourd’hui,

2/ que doit faire un candidat pour gagner en 2022 (c’est lié au premier point).

Chers Lecteurs, ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l’État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour poursuivre la réinformation. Votre apport quel que soit son montant est vital.

Soutenez Observatoire du MENSONGE pour que la réalité soit connue et perdure :

Le candidat idéal pour battre Macron

Par Alexandre Goldfarb

Le candidat idéal pour battre Macron

1/ Il n’y a aucun opposant réel à Macron aujourd’hui,

2/ que doit faire un candidat pour gagner en 2022 (c’est lié au premier point).

Mesdames et Messieurs les candidats déclarés, à droite, , je ne sais pas qui vous conseille et c’est mieux ainsi, mais si vous vous présentez avec ce logiciel, je ne peux que vous prédire une cuisante défaite.
Vous dîtes que vous irez à la rencontre des Français, mais à quoi cela servira-t-il si vous leur présentez vos programmes lourds et indigestes ?
Alors que ,pour gagner, il faut faire simple et ne plus se définir ni par rapport à la gauche et encore moins par rapport aux médias.
Seul un candidat qui aura compris cela pourrait battre Macron.

« 𝑺𝒊 𝒗𝒐𝒖𝒔 𝒑𝒆𝒏𝒔𝒆𝒛 𝒒𝒖𝒆 𝒍’𝒂𝒗𝒆𝒏𝒕𝒖𝒓𝒆 𝒆𝒔𝒕 𝒅𝒂𝒏𝒈𝒆𝒓𝒆𝒖𝒔𝒆 : 𝒆𝒔𝒔𝒂𝒚𝒆𝒛 𝒍𝒂 𝒓𝒐𝒖𝒕𝒊𝒏𝒆 … 𝒆𝒍𝒍𝒆 𝒆𝒔𝒕 𝒎𝒐𝒓𝒕𝒆𝒍𝒍𝒆 … » Paulo Coelho

Le commencement

C’est d’établir un bon diagnostic, cela n’est pas difficile.
Il est évident que les Français en n’ont plus qu’assez des politiques subies qui ne sont ni réalistes ni dans le sens d’améliorer les choses.

Les Français veulent vivre dans un pays agréable, en sécurité, avec la possibilité de travailler, moins taxés et sans avoir peur du lendemain, ce qui n’est pas le cas présentement.
Cela suppose clairement de changer de politique d’urgence.
L’insécurité actuelle, liée principalement à l’immigration souvent clandestine, est devenue énorme et insupportable, c’est la première préoccupation des Français et surtout n’y voyez aucun racisme, mais bien la triste réalité.
En franchissant ce premier écueil, vous serez dans la position, non plus de futur perdant, mais bien d’éventuel gagnant.

Là, il faut proposer des mesures concrètes et faciles à mettre en place. Elles existent et sont à votre disposition.
Pour vous aider dans ce programme, et c’est à méditer, voici un proverbe mongol :
« Qui boit l’eau d’une terre étrangère doit en suivre les coutumes. »

Ensuite

Il faut profiter des fautes, et il y en a en permanence, de Macron et de son gouvernement, c’est même du nanan, et les relever et s’opposer en conséquence.
À ce stade, on a déjà perdu pas mal de futurs candidats.

Pourtant, c’est étrange, Macron peut tout se permettre sans craindre que l’opposition classée à droite ne relève ses phrases énormes contre la France.
Citons « déconstruire la France » ou les multiples reniements et volte-face d’un Président pour le moins méprisant à l’encontre de tous les Français.

La matière ne manque pas.

Mais, si aucun prétendant ne souhaite l’utiliser, il pourra méditer pourquoi il aura perdu dans moins de neuf mois.

Pour conclure

Nous vivons dans un monde étrange, où la notion de bien et de mal tend à disparaître, et où l’uniformité est devenue la règle.
Sauf que pour battre Macron et gagner, il faut briser ladite règle en ne craignant pas de se singulariser.
C’est le seul moyen de battre, mieux de pulvériser la gauche, de libérer la France et les Français et d’un retour à la normale.
Sinon, la France, en mode Titanic, va sombrer et pour une fois, presque tous seront égaux, dans la ruine et la fin de la société judéo-chrétienne.

Le candidat idéal existe-t-il ?

Oui ! Si ce dernier est libre de parler et de dire les choses, sans se positionner par rapport à la caste politico-médiatique.
Clairement, une seule personne correspond à cette définition : c’est Marion Maréchal.

« La vérité ne vaut rien si personne ne veut l’entendre… »

Il reste peu de temps pour trouver

Le candidat idéal pour battre Macron

Président-fondateur Observatoire du MENSONGE

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE

 

Une image qui en dit plus long que tous les discours :

« Le voleur qui nous vole, on ne le choisit pas, mais le politique on l’a choisi…
Ou il nous est imposé par le choix des autres. »

Alexandre Goldfarb

L’article qui a fait le tour du monde et de grands médias :

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE

♣   ♣   ♣   ♣   ♣

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE , abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :


Autre moyen de paiement proposé :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Vous pouvez aussi vous abonner en un seul paiement, au prix exceptionnel et préférentiel de 20€ (au lieu de 24€) et recevoir chaque samedi Semaine du MENSONGE, en choisissant votre mode de paiement ci-dessous :

Abonnement annuel

Soutenir Observatoire du MENSONGE

20,00 €

*** En cadeau , vous recevrez chaque samedi, pendant la durée de votre abonnement, Semaine du MENSONGE, et ce gratuitement (Valeur du cadeau = 18€)

On partage ou comme toujours on se cache ?
Observatoire du MENSONGE, c’est :
Plus de 60 contributeurs, lu dans 180 pays, repris ici et là dans le monde (sauf en France), un vrai média libre qui dit les choses, cela change des « bobardiers » habituels…

8 commentaires

  1. Marion Maréchal, vous avez oublié Le Pen, pour mieux préciser votre pensée. Cette femme antisémite, raciste, rance, sans aucune autre idée que fustiger l’émigration. quel beau programme!

    1. D’abord, à ma connaissance, elle n’est ni antisémite ni raciste pas comme tous ces gens de la gauche qui affichent ouvertement leur antisémitisme comme Mélenchon, Ben Bassa, et autres certains élus ont même crier publiquement mort aux Juifs en plein Paris lors d’une manifestation! Ensuite, on vote en tant que Français et votre argument ne tient pas d’autant que c’est la gauche qui pratique le plus l’amalgame.
      N’auriez-vous pas écouter ces derniers temps Macron ?
      Et l’émigration telle qu’elle se déroule est un cauchemar mais je suppose que vous n’habitez pas en banlieue.

  2. Franchement, à part votre suggestion à la fin de votre article, je ne vois pas les prétendants actuels assez forts et rusés pour battre « notre bon roi ». Ce sera le bouquet final de 40 ans de démagogie et de renoncements en tous genres qui finiront de « déconstruire » la France… Définitivement !

    1. C’est dommage que ce candidat idéal que vous citez dans votre article ne se présente pas. Cela aurait changé la donne pour 2022.

  3. Merci pour cet excellent article qui offre une vision simple et claire pour la présidentielle 2022.

  4. Je partage entièrement votre point de vue sur la situation politique en France. Article aussi partagé et je l’ai même envoyé aux ténors de LR, au cas où ils pourraient se remettre en question et sauver les meubles.

Laisser votre commentaire