La déroute du pouvoir

La crise que traverse la France est sans précédent dans son histoire : virus mortel, chômage de masse, malgré les chiffres rassurants fournis sans aucune confirmation possible, faillites en cascade, et l’insécurité ambiante n’ont jamais été jamais aussi fortes.

Zemmour n’a plus d’émission parce qu’il dérange la caste politico-médiatique qui applique ce qu’elle sait faire de mieux : la censure !

Un site comme le nôtre ne reçoit aucune aide, il ne peut survivre que grâce à vôtre générosité : Vous pouvez souscrire pour nous soutenir du montant de votre choix en un seul clic via l’image ci-dessous. Merci d’avance.

La déroute du pouvoir

Par Jean-Jacques Badine

La crise que traverse la France est sans précédent dans son histoire : virus mortel, chômage de masse, malgré les chiffres rassurants fournis sans aucune confirmation possible, faillites en cascade, et l’insécurité ambiante n’ont jamais été jamais aussi fortes.
une immigration massive, incontrôlée et dangereuse ne peut que contribuer à empirer ce triste bilan.
La France est sous éteignoir depuis le retour des socialistes au pouvoir, toujours incapables de diriger un pays.

«La politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire.»
Citation attribuée à Voltaire

Le dernier exemple concert de cette incapacité des politiques au pouvoir est le voyage de trois jours du Président Macron à Marseille. Un modèle du genre puisque ce voyage ne règle rien et tour de force du Président qui, à aucun moment, n’évoque pas le problème majeur à Marseille : l’immigration massive en provenance d’Algérie.
Rien de rien sur ce sujet essentiel !

Le Président, comme à son habitude, a fait son show, pourtant éculé, style jeune homme pressé.

Or, cette manière de ne jamais agir, on la retrouve pour la Covid-19 avec le pass-sanitaire, dernier ersatz du pouvoir.

Le pouvoir est en représentation permanente, occupe le terrain médiatique sans vergogne, sans aucun partage.

Pourtant la réalité, celle que les Français vivent chaque jour, est triste à pleurer tellement la France a sombré.
L’instauration de mesures dites sanitaires a bel et bien ruiné la France.

La dernière, le fameux pass-sanitaire, y contribue fortement avec une baisse de fréquentation des lieux où l’on ne peut plus accéder sans ce pass.
Les restaurants et les bars, les cinémas et les théâtres, les lieux de spectacles ont vu leur fréquentation s’écrouler de façon dramatique. Certains syndicats professionnels parlent de 50% de baisse depuis le 9 août 2021 !
Maintenir le port du masque, qui n’a jamais démontré son utilité face à la Covid est pénalisant, surtout pour les enfants.

Le pire dans tout cela est que le pouvoir a refusé toutes les médications, même celles qui semblaient avoir un réel impact sur le virus.
Cette faute grave, il faudra bien un jour qu’elle soit débattue et que les responsables, tous coupables, soient poursuivis en conséquence.
Le vaccin, visiblement, ne fait pas l’unanimité et surtout est sujet à questionnement sur son efficacité.
Le pouvoir nous a dit, répété à l’envie, que plus les Français seraient vaccinés mieux le virus serait maîtrisé.
À ce jour, 44,87 millions de Français seraient totalement vaccinés (5 septembre 2021) soit plus de 66% de la population…
Soit très proche du seuil de 70% indiqué par Thierry Breton le 9 mai 2021 qui garantirait le contrôle de l’épidémie…
Pourtant, on évoque déjà la quatrième vague comme très dangereuse, un probable confinement pourrait s’ensuivre, sans oublier le couvre-feu…

Zemmour candidat ? Cela semble se confirmer et si c’est le cas, tous les politiques du moment peuvent se faire du mouron, parce que l’homme possède de la culture, du charisme et il plait de plus en plus.
En tous cas, il fait déjà peur, puisque sans être candidat, le CSA lui décompte déjà son temps de chroniqueur !
Du jamais vu dans une démocratie ! Ce qui fait dire, que la démocratie n’existe déjà plus.
Seul inconvénient, tiendra-t-il la distance, là rien n’est sûr.

Il est temps de changer de politique et de rendre à la France sa place de grande nation !

Jean-Jacques Badine

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier : Jean-Jacques Badine pour Observatoire du MENSONGE ou http://observatoiredumensonge.com

Dessin de couverture par DELIGNE pour URTIKAN

Article incontournable du moment :

Riposte médiatique

N°26 Septembre 2021

Avec Le professeur Raoult, Laurent Jacobelli, Valérie Bugault, Florian Philippot, Nicolas Dupont-Aignan,  Pacôme Rupin, Alexandre Goldfarb et Ingrid Courrèges. 

Par Observatoire du MENSONGE

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE , abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :


Autre moyen de paiement proposé :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Vous pouvez aussi vous abonner en un seul paiement, au prix exceptionnel et préférentiel de 20€ (au lieu de 24€) et recevoir chaque samedi Semaine du MENSONGE, en choisissant votre mode de paiement ci-dessous :

Abonnement annuel

Soutenir Observatoire du MENSONGE

20,00 €

*** En cadeau , vous recevrez chaque samedi, pendant la durée de votre abonnement, Semaine du MENSONGE, et ce gratuitement (Valeur du cadeau = 18€)

7 commentaires

  1. Sauf sous la Monarchie et l’Empire , et quelques exceptions résultant d’une « chienlit » , depuis presque toujours , la FRANCE a été gouvernée par des socialistes ( de droite), si la « Droite » ( composée de 40 droites) est majoritaire en FRANCE, leurs chefs ne s’unissent pas..
    Alors , nous allons vivre le pire, si les Français ne se rassemblent pas avant que l’ « AVENIR DE LA FRANCE  » nous IMPOSE leurs lois totalitaires, la chute n’est plus très loin.
    Et pourtant, en FRANCE, de « BELLES PERSONNES », remarquables, d’expérience vécue , de grande culture, et d’intelligence humaine existent, et notre vie serait plus belle, sans ces incapables de très mauvaise composition qui nous dirigent dans le mur , nous nous devons de les dégager du pouvoir, ceci, avant 2025.

  2. C’est la France qui part en morceaux et bientôt la France ne sera même plus un pays chrétien, c’est dire ce que les Français ont accepté depuis 45 ans au moins ! Qu’ils se rassurent l’addition finale s’approche très vite et ils devront payer.

  3. Dire qu’il y a encore des gogos pour prétendre que Macron serait à droite ou ferait une politique de droite : ils doivent être durs de la feuille et malvoyants.

  4. Vous écrivez que c’est la déroute du pouvoir mais qui est capable en 2022 de battre Macron : aujourd’hui personne hélas ! et surtout pas Marine Le Pen dont l’affiche de campagne fait pitié.

  5. Prenons l’exemple du pass sanitaire censé améliorer la situation face au virus. C’est débile, juste débile tel que le système voulu par Macron est appliqué : il faut ce pass pour se rendre sur une terrasse mais il ne le faut plus dans des endroits à haut risque comme les grandes surfaces, les transports en commun. Ma femme a pris un train hier et on ne le lui a pas demandé alors qu’il est censé être obligatoire, par contre sur les terrasses, il ya de nombreux contrôles… Sans oub lier le reste de décisions stupides quand elles ne sont pas tout simplement sans aucun effet sur ledit virus.

  6. Le pire c’est quand même l’insécurité, j’habite une petite ville de province et les agressions avec et sans violence ont augmenté de façon dramatique. Il faut le dire : neuf fois sur dix, ces agressions sont le fait des étrangers dont souvent des migrants installés aux frais de la région.

  7. La France est soumise aux médias eux-mêmes alliés inconditionnels du pouvoir actuel. C’est tellement flagrant. Merci pour votre article que je partage immédiatement.

Laisser votre commentaire