La dégénérescence démocratique

N’ayant manifestement pas la carrure taillée pour le costume d’un président, Macron n’a surtout pas l’éthique indispensable pour guider des citoyens déboussolés par des décennies d’idéologie post-soixante-huitarde.

Un site comme le nôtre ne reçoit aucune aide, il ne peut survivre que grâce à vôtre générosité : Vous pouvez souscrire pour nous soutenir du montant de votre choix en un seul clic via l’image ci-dessous. Merci d’avance.

La dégénérescence démocratique

Par Claude Picard

En l’an 2017, imprudemment, les Gaulois réfractaires ont donné les clés de la France à un godelureau, ancien banquier d’affaires, certainement très astucieux pour faire fructifier sa fortune personnelle auprès de ses riches amis, financiers internationaux, mais qui, en même temps, nous a amplement prouvé qu’il était incapable de gouverner un pays. On ne gère pas la France comme on gère son portefeuille. Ce n’est pas la même chose ! 
N’ayant manifestement pas la carrure taillée pour le costume d’un président, Macron n’a surtout pas l’éthique indispensable pour guider des citoyens déboussolés par des décennies d’idéologie post-soixante-huitarde. Éloigné des Français et complètement « hors-sol », notre président a fait de son mépris le seul marqueur de sa gouvernance. Quant au trio infernal qu’il forme, pour la crise sanitaire, avec Castex et Véran, il y a là plus que du mépris, c’est carrément de l’outrecuidance ! 

Tout cela n’est pas très surprenant : le gouvernement actuel est essentiellement composé de chantres de la Macronie, cette nébuleuse d’État, dont les membres principaux sont des transfuges dégénérés des partis politiques, LR et PS, auxquels s’ajoute à cette engeance, le Modem, dans son ensemble. Un véritable agrégat de parjures et une belle brochette d’imposteurs dont le principal ciment doctrinal apparaît n’être que des petits arrangements entre amis avec l’intérêt que cela rapporte. Les rapaces savent ce qui est bon pour eux ; ils ne s’en cachent même plus. Et cette Macronie, établie par ce microcosme financier avide de pouvoir, est devenue, très vite, une vaste fumisterie politique où tout n’est que communication et propagande, toujours et encore. Rien de plus ! L’évidence saute aux yeux de ceux qui veulent voir, mais tout est fait, encore aujourd’hui, pour détourner l’attention du plus grand nombre. Entre autres fariboles, même la déconstruction de l’histoire, chère à Macron, n’est là que pour épater la galerie et pour mieux faire passer la pilule. Sauf que l’incohérence bureaucratique des prescriptions qui pérennisent la crise « sanitaire », commence à faire désordre. 

En voulant masquer ses illogismes et ses mensonges permanents, Macron, pour se maintenir au pouvoir, n’a plus d’autres solutions que d’instaurer un régime autoritaire, car il sait que la démocratie détecte, tôt ou tard, les manipulations et les mystifications. La démocratie est trop dangereuse pour lui et ses comparses, surtout pour le système financier mondialisé. Macron n’aime pas la démocratie, car il n’a jamais apprécié le peuple, encore moins sa suprématie telle qu’elle est définie par notre Constitution et grâce à laquelle le vrai souverain, le peuple, « quoi qu’il en coûte« , aura toujours le dernier mot. La démocratie ne transige jamais, elle est mortelle pour les affabulateurs, les illusionnistes et les jongleurs de calembredaines. Macron sait tout cela et il en a toujours eu très peur. C’est sa hantise ! 

Et sous l’impulsion de leur chef, les députés de la Macronie, votent comme un seul homme – quand ils votent mal, on les fait revoter – des lois toujours plus coercitives et franchement liberticides. Mais qui peuvent rapporter gros ! L’aspect économique de la pandémie, qui n’a jamais été sanitaire, mais bien politique, a fait augmenter le chiffre d’affaires des grands groupes mondialisés, mais a pénalisé les indépendants et les petits commerces. Comme par hasard ! Selon un rapport d’Oxfan (confédération caritative mondiale) 500 millions de personnes ont sombré dans la pauvreté et près de 400 millions d’autres sont au chômage et l’Organisation internationale du Travail (OIT) estime que plus de 430 millions de petites entreprises sont en danger. Mais, parallèlement 32 des plus grandes entreprises du monde ont empoché 110 milliards de dollars en 2020 et pour sa part, le groupe pharmaceutique, Pfizer, grâce à son vaccin contre la Covid-19, a engrangé un pactole de 33,5 milliards de dollars… Ce n’est pas la crise pour tout le monde ! 

Mais la dégénérescence de la démocratie, elle, s’accélère !

Claude Picard


 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Claude Picard pour Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 


🔦 🔦 🔦 🔦 🔦 🔦 🔦

♛ Article à lire :

Zemmour candidat = panique en Macronie

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE


Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE , abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :


Autre moyen de paiement proposé :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Vous pouvez aussi vous abonner en un seul paiement, au prix exceptionnel et préférentiel de 20€ (au lieu de 24€) et recevoir chaque samedi Semaine du MENSONGE, en choisissant votre mode de paiement ci-dessous :

Abonnement annuel

Soutenir Observatoire du MENSONGE

20,00 €

*** En cadeau , vous recevrez chaque samedi, pendant la durée de votre abonnement, Semaine du MENSONGE, et ce gratuitement (Valeur du cadeau = 18€)

3 commentaires

  1. La dégénérescence dans ce pays est partout et cela explique qu’après la catastrophe Hollande la France se paye le luxe, qu’elle ne pourra pas payer, d’un Macron.

    1. Le drame c’est que personne ne semble émerger face à Macron. LR que des mauvais candidats sans charisme ni idées, les verts sont de vrais communistes avec en plus des idées très dangereuses et Le Pen n’a aucune chance… Mélenchon n’existe plus et c’est tant mieux. C’est pas très gai tout cela.

  2. Le monde entier sera troublé d’apprendre que en France un éditorialiste
    nommé ZEMMOUR est interdit d’antenne , par les médias à la botte du
    mondialisme en marche , et il va devenir un martyre de la Liberté
    disparue en France.

    L’émotion sera grande, elle a été créée par macron, le « dieu de
    l »enfer » coupable d’une division ruineuse et mortifère entre Français
    , macron est un tout petit personnage méprisant , il ne faut point
    s’en étonner .

    En effet, éduqué par une école de pensée irrespectueuse envers son
    prochain, dite élitiste , elle doit disparaître, elle est responsable
    d’ une vision eugénique sortie du chapeau de milliardaires qui ne
    sont que des marchands de conflits planétaires : rotschild , attali,
    ne sont que des représentants qui influent dangereusement une engeance
    composée de groupes de familles méprisants envers le genre humain .

    Ces derniers ont saccagé la France qu’ils ont ruinée ( chaque citoyen
    porte une dette évaluée à 40 000 euros), les Français zombies sont
    victimes de leur somnolence intérieure, ils sont devenus une  » RUINE »
    indissoluble pour servir une « modernité » anéantissante , après avoir
    élu au pouvoir un petit serviteur d’un eugénisme prôné par une
    oligarchie mortifère créatrice de toutes les ruines sur la Terre, ceci,
    depuis des siècles des siècles.

    Le Redoutable

Laisser votre commentaire